Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bengtsson.

Angelica Bengtsson
Image illustrative de l’article Angelica Bengtsson
Angelica Bengtsson en 2015.
Informations
Disciplines Saut à la perche
Nationalité Drapeau : Suède Suédoise
Naissance (26 ans)
Lieu Väckelsång
Taille 1,63 m
Poids 51 kg
Club Hässelby SK
Entraîneur Damien Inocencio[1]
Records
Ex-détentrice des records du monde juniors en plein air et en salle
Palmarès
Championnats d'Europe - - 1
Championnats d'Europe en salle - - 2
Championnats du monde juniors 2 - -

Angelica Therese Bengtsson (née le à Väckelsång) est une athlète suédoise spécialiste du saut à la perche.

CarrièreModifier

Elle remporte les Championnats du monde jeunesse en 2009[2] et confirme dès l'année suivante en devenant, à Moncton au Canada, championne du monde junior avec un saut à 4,25 m[3]. Elle est désignée « étoile montante féminine » de l'année 2010 à l'occasion de la remise du Trophée IAAF de l'athlète de l'année[4].

En à Satra, Angelica Bengtsson établit un nouveau record du monde junior en salle en franchissant 4,52 m lors des Championnats de Suède indoor, améliorant de quatre centimètres l'ancien record détenu par l'Allemande Silke Spiegelburg[5]. Moins d'une semaine plus tard lors du meeting en salle XL Galan de Stockholm, Angelica Bengtsson améliore à trois reprises son propre record du monde en réalisant successivement 4,53 m, 4,58 m puis 4,63 m[6]. Elle remporte les Championnats d'Europe juniors de Tallinn en franchissant une barre 4,57 m, améliorant à cette occasion de onze centimètres le record du monde junior en plein air de l'Allemande Silke Spiegelburg[7].

Le à Sollentuna, Bengtsson bat à nouveau son record du monde junior en plein air en franchissant 4,58 m. Une semaine plus tard, elle remporte les championnats du monde juniors à Barcelone, conservant son titre acquis deux ans auparavant, avec une barre placée à 4,50 m et devançant ainsi sa dauphine, l'Australienne Liz Parnov, de vingt centimètres.

Fin 2012, elle est élue étoile montante de l'année 2012 par l'Association européenne d'athlétisme[8].

Le , Angelica bat le record de Suède avec 4,68 m, lors du Vendée Perche Elite Tour au Vendéspace puis remporte la médaille de bronze des Championnats d'Europe en salle de Prague avec 4,70 m, nouveau record national.

Elle prend ensuite en la troisième place du concours des Championnats d'Europe par équipes avec 4,60 m, nouveau record national extérieur puis améliore celui-ci en 4,61 m le lors des Championnats de Suède. Elle améliore cette marque à 4,70 m lors de la finale des Championnats du monde de Pékin au premier essai. Elle échoue de peu à 4,80 m et termine au pied du podium, ex-æquo avec les Américaines Jennifer Suhr et Sandi Morris.

Début décembre, elle est contrainte d'annuler sa participation au meeting de perche d'Aulnay-sous-Bois à la suite d'une fissure à la main. Elle remporte ensuite le meeting d'Orléans avec 4,60 m puis franchit le une barre à 4,66 m.

Angelica Bengtsson détenait également le record du monde cadet (4,47 m) avant que celui-ci soit égalé par sa compatriote Lisa Gunnarsson le puis battu le avec 4,49 m. Le , elle remporte le meeting de Sollentuna avec une barre franchie à 4,61m[9] puis améliore cette marque à 4,65 m pour remporter la médaille de bronze des Championnats d'Europe d'Amsterdam derrière la Grecque Ekateríni Stefanídi (4,81 m) et l'Allemande Lisa Ryzih (4,70 m)[10].

Le , la Suédoise remporte sa 3e médaille de bronze européenne consécutive, cette fois lors de l'Euro en salle de Belgrade avec 4,55 m[11].

Le , Bengtsson termine 11e des championnats du monde en salle de Birmingham avec un saut à 4,50 m, pour sa seule sortie de l'hiver[12].

Aux championnats du monde 2019 à Doha, elle casse sa perche lors de son dernier essai à 4,80 m. Ré-autorisée à sauter comme le stipule le règlement, elle produit l'exploit de la soirée en effaçant cette barre, pour améliorer son propre record de Suède de 4 centimètres. Elle échoue ensuite à 4,85 m, et termine 6e de la compétition[13].

PalmarèsModifier

RecordsModifier

Records personnels
Épreuve Marque Lieu Date
Saut à la perche Plein air 4,80 m (NR)   Doha
En salle 4,81 m (NR)   Clermont-Ferrand

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Magazine du conseil général du Puy-de-Dôme, numéro 132 (janvier-février 2013) », p. 3.
  2. (en) Parker Morse, « Angelica Bengtsson practices to vault with the seniors », iaaf.org, (consulté le 21 février 2011)
  3. (en) « Women's Pole Vault final », iaaf.org (consulté le 21 février 2011)
  4. (en) « Rudisha and Vlasic are World Athletes of the Year – 2010 World Athletics Gala », iaaf.org (consulté le 21 novembre 2010)
  5. (en) « Angelica Bengtsson sets pole vault world junior record », european-athletics.org (consulté le 21 février 2011)
  6. (en) A. Lennart Julin, « With three more World junior records, Bengtsson steals the spotlight in Stockholm », iaaf.org, (consulté le 23 février 2011)
  7. (en) Phil Minshull, « Records fall and a fantastic finale in Tallinn – European Junior Champs report », sur iaaf.org, (consulté le 8 janvier 2012)
  8. (en) « Angelica Bengtsson voted women’s 2012 European Athletics Rising Star », sur european-athletics.org,
  9. « Results - European Athletics », sur european-athletics (consulté le 29 juin 2016)
  10. « Ekaterini Stefanidi championne d'Europe du saut à la perche » (consulté le 10 juillet 2016)
  11. (en) « Competitions - European Athletics Indoor Championships - European Athletics », sur european-athletics (consulté le 4 mars 2017)
  12. « IAAF: Pole Vault Result | IAAF World Indoor Championships | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 4 mars 2018)
  13. « World Championships Doha 2019 women pole vault report | iaaf.org », sur www.iaaf.org (consulté le 3 octobre 2019)