Ouvrir le menu principal

6 Heures de Mexico 2016

6 Heures de Mexico 2016
Généralités
Sport Compétition automobile
Édition 1re
Lieu(x) Mexico, Drapeau du Mexique Mexique
Date
Affluence 38 000 spectateurs[1]
Site(s) Autódromo Hermanos Rodríguez
Site web officiel www.fiawec.com/courses/-heures-de-mexico.html

Palmarès
Vainqueur Drapeau : Allemagne Porsche Team
Deuxième Drapeau : Allemagne Audi Sport Team Joest
Troisième Drapeau : Japon Toyota Gazoo Racing
Plus titré(s) -Constructeur:
Drapeau : Allemagne Porsche

Navigation

1re édition et 5e manche du calendrier du Championnat du monde d'endurance FIA 2016, les 6 Heures de Mexico se déroulent le . La victoire est remportée par la Porsche no 1 pilotée par Timo Bernhard, Brendon Hartley et Mark Webber, qui s'était élancée en quatrième position.

CircuitModifier

 
L'Autódromo Hermanos Rodríguez, cadre des 6 Heures de Mexico 2016.

Les 6 Heures de Mexico 2016 se déroulent sur l'Autódromo Hermanos Rodríguez au Mexique. Existant depuis 1962, il permet d'atteindre des vitesses importantes de par son altitude supérieure à 2 000 mètres et sa longue ligne droite de départ/arrivée. La particularité du circuit est de passer à travers le Foro Sol, un ancien stade de baseball dont les tribunes permettent un accueil en nombre de spectateurs. Ce circuit est célèbre de par le fait qu'il accueille la Formule 1 depuis sa création.

QualificationsModifier

Voici le classement officiel au terme des qualifications[2]. Les premiers de chaque catégorie sont signalés en gras.

Pos Classe Équipe Temps moyen Grille
1 LMP1 No. 8 Audi Sport Team Joest 1 min 25 s 069 1
2 LMP1 No. 2 Porsche Team 1 min 25 s 111 2
3 LMP1 No. 7 Audi Sport Team Joest 1 min 25 s 350 3
4 LMP1 No. 1 Porsche Team 1 min 25 s 400 4
5 LMP1 No. 5 Toyota TS050 Hybrid 1 min 25 s 960 5
6 LMP1 No. 6 Toyota TS050 Hybrid 1 min 27 s 334 6
7 LMP1 No. 13 Rebellion Racing 1 min 29 s 909 7
8 LMP1 No. 4 ByKolles Racing Team 1 min 31 s 674 8
9 LMP2 No. 43 RGR Sport by Morand 1 min 35 s 485 9
10 LMP2 No. 36 Signatech Alpine 1 min 35 s 819 10
11 LMP2 No. 42 Strakka Racing 1 min 36 s 037 11
12 LMP2 No. 26 G-Drive Racing 1 min 36 s 063 12
13 LMP2 No. 44 Manor 1 min 36 s 594 13
14 LMP2 No. 41 Greaves Motorsport 1 min 36 s 914 14
15 LMP2 No. 27 SMP Racing 1 min 37 s 102 15
16 LMP2 No. 37 SMP Racing 1 min 37 s 112 16
17 LMP2 No. 35 Baxi DC Racing Alpine 1 min 37 s 482 17
18 LMP2 No. 31 Extreme Speed Motorsports 1 min 37 s 752 18
19 LMP2 No. 30 Extreme Speed Motorsports 1 min 39 s 514 19
20 LMGTE-Pro No. 95 Aston Martin Racing 1 min 40 s 458 20
21 LMGTE-Pro No. 97 Aston Martin Racing 1 min 40 s 600 21
22 LMGTE-Pro No. 51 AF Corse 1 min 41 s 034 22
23 LMGTE-Pro No. 77 Dempsey-Proton Racing 1 min 41 s 383 23
24 LMGTE-Pro No. 71 AF Corse 1 min 41 s 426 24
25 LMGTE-Pro No. 66 Ford Chip Ganassi Racing 1 min 41 s 523 25
26 LMGTE-Pro No. 67 Ford Chip Ganassi Racing 1 min 41 s 836 26
27 LMGTE-Am No. 98 Aston Martin Racing 1 min 42 s 437 27
28 LMGTE-Am No. 88 Abu Dhabi-Proton Racing 1 min 42 s 839 28
29 LMGTE-Am No. 86 Gulf Racing 1 min 43 s 546 29
30 LMGTE-Am No. 78 KCMG 1 min 43 s 722 30
31 LMGTE-Am No. 50 Larbre Compétition 1 min 43 s 738 31
32 LMGTE-Am No. 83 AF Corse 1 min 43 s 880 32

La courseModifier

La course débute avec le constructeur Audi en tête grâce au trio Jarvis/Duval/di Grassi. La course voit alors différents épisodes pluvieux l'affecter, ce qui a pour conséquence des choix pneumatiques différents. Audi fait le choix des gommes hybrides, la concurrence opte pour les ‘wet’. Audi et Toyota repassent ensuite en slicks, Porsche en ‘hybrides’. Audi sort vainqueur su début de la course. Cependant, avant la mi-course, l'Audi de tête connaît des soucis de frein et Porsche reprend la tête de la course. Toyota, quant à lui, ne lutte que pour le podium. Porsche a pris l’ascendant avant la mi-course et Toyota vient alors se mêler à la lutte pour le podium, avec un seul prototype néanmoins car l'autre abandonne suite à des problèmes sur le système hybride. Ensuite, la Porsche de tête reçoit un drive through pour avoir coupé la ligne continue à l’entrée des stands. À la fin de la course, la Porsche de tête frôle un mur mais évite cependant l'abandon, permettant à Audi de se classer à une minute du vainqueur ; Toyota complétant le podium.

En LMP1 privé, Rebellion remporte la course. En LMP2, le RGR Sport by Morand l'emporte à domicile. En GT, Aston Martin gagne après avoir lutté durant toute la course avec Ferrari.

RésultatsModifier

Voici le classement officiel au terme de la course[3].

  • Les vainqueurs de chaque catégorie sont signalés par un fond jauni.
  • Pour la colonne Pneus, il faut passer le curseur au-dessus du modèle pour connaître le manufacturier de pneumatiques.
Pos Cat Équipe Pilotes Châssis Pneus Tours
Moteur
1 LMP1 1   Porsche Team   Timo Bernhard
  Brendon Hartley
  Mark Webber
Porsche 919 Hybrid M 230
Porsche 2.0 L Turbo V4
2 LMP1 7   Audi Sport Team Joest   André Lotterer
  Marcel Fässler
Audi R18 M 230
Audi TDI 4.0 L Turbo Diesel V6
3 LMP1 6   Toyota Gazoo Racing   Stéphane Sarrazin
  Mike Conway
  Kamui Kobayashi
Toyota TS050 Hybrid M 230
Toyota 2.4 L Turbo V6
4 LMP1 2   Porsche Team   Marc Lieb
  Romain Dumas
  Neel Jani
Porsche 919 Hybrid M 230
Porsche 2.0 L Turbo V4
5 LMP1 13   Rebellion Racing   Dominik Kraihamer
  Alexandre Imperatori
  Mathéo Tuscher
Rebellion R-One D 218
AER P60 2.4 L Turbo V6
6 LMP2 43   RGR Sport by Morand   Ricardo González
  Filipe Albuquerque
  Bruno Senna
Ligier JS P2 D 210
Nissan VK45DE 4.5 L V8
7 LMP2 36   Signatech Alpine   Nicolas Lapierre
  Gustavo Menezes
  Stéphane Richelmi
Alpine A460 D 210
Nissan VK45DE 4.5 L V8
8 LMP2 31   Extreme Speed Motorsports   Ryan Dalziel
  Chris Cumming
  Pipo Derani
Ligier JS P2 M 207
Nissan VK45DE 4.5 L V8
9 LMP2 42   Strakka Racing   Nick Leventis
  Jonny Kane
  Lewis Williamson (en)
Gibson 015S D 207
Nissan VK45DE 4.5 L V8
10 LMP2 41   Greaves Motorsport   Roberto González
  Luis Díaz (en)
  Bruno Junqueira
Gibson 015S D 207
Nissan VK45DE 4.5 L V8
11 LMP2 35   Baxi DC Racing Alpine   David Cheng
  Ho-Pin Tung
  Nelson Panciatici
Alpine A460 D 206
Nissan VK45DE 4.5 L V8
12 LMP2 27   SMP Racing   Nicolas Minassian
  Maurizio Mediani
BR Engineering BR01 D 206
Nissan VK45DE 4.5 L V8
13 LMP2 26   G-Drive Racing   Roman Rusinov
  Alex Brundle
  René Rast
Oreca 05 D 205
Nissan VK45DE 4.5 L V8
14 LMP2 30   Extreme Speed Motorsports   Scott Sharp
  Ed Brown
  Johannes van Overbeek
Ligier JS P2 M 204
Nissan VK45DE 4.5 L V8
15 LMGTE
Pro
97   Aston Martin Racing   Darren Turner
  Richie Stanaway
Aston Martin V8 Vantage GTE D 202
Aston Martin 4.5 L V8
16 LMGTE
Pro
51   AF Corse   Gianmaria Bruni
  James Calado
Ferrari 488 GTE M 202
Ferrari F154CB 3.9 L Turbo V8
17 LMGTE
Pro
95   Aston Martin Racing   Nicki Thiim
  Marco Sørensen
Aston Martin V8 Vantage GTE D 202
Aston Martin 4.5 L V8
18 LMGTE
Pro
71   AF Corse   Davide Rigon
  Sam Bird
Ferrari 488 GTE M 201
Ferrari F154CB 3.9 L Turbo V8
19 LMGTE
Pro
67   Ford Chip Ganassi Team UK   Andy Priaulx
  Marino Franchitti
  Harry Tincknell
Ford GT M 201
Ford EcoBoost 3.5 L Turbo V6
20 LMGTE
Pro
77   Dempsey-Proton Racing   Richard Lietz
  Michael Christensen
Porsche 911 RSR (991) M 201
Porsche 4.0 L Flat-6
21 LMP1 4   ByKolles Racing Team   Simon Trummer
  Pierre Kaffer
  Oliver Webb
CLM P1/01 D 199
AER P60 2.4 L Turbo V6
22 LMGTE
Am
88   Abu Dhabi-Proton Racing   Khaled Al Qubaisi
  Patrick Long
  David Heinemeier Hansson
Porsche 911 RSR (991) M 197
Porsche 4.0 L Flat-6
23 LMGTE
Am
83   AF Corse   François Perrodo
  Emmanuel Collard
  Rui Águas
Ferrari 458 Italia GT2 M 196
Ferrari 4.5 L V8
24 LMGTE
Am
78   KCMG   Christian Ried
  Wolf Henzler
  Joël Camathias
Porsche 911 RSR (991) M 196
Porsche 4.0 L Flat-6
25 LMGTE
Am
86   Gulf Racing   Michael Wainwright
  Adam Carroll
  Ben Barker
Porsche 911 RSR (991) M 196
Porsche 4.0 L Flat-6
26 LMGTE
Pro
66   Ford Chip Ganassi Team UK   Olivier Pla
  Stefan Mücke
Ford GT M 181
Ford EcoBoost 3.5 L Turbo V6
27 LMP1 8   Audi Sport Team Joest   Loïc Duval
  Lucas di Grassi
  Oliver Jarvis
Audi R18 M 167
Audi TDI 4.0 L Turbo Diesel V6
Abd LMGTE
Am
98   Aston Martin Racing   Paul Dalla Lana
  Pedro Lamy
  Mathias Lauda
Aston Martin V8 Vantage GTE M 192
Aston Martin 4.5 L V8
Abd LMGTE
Am
50   Larbre Compétition   Yutaka Yamagishi
  Pierre Ragues
  Ricky Taylor
Chevrolet Corvette C7.R M 184
Chevrolet LT5.5 5.5 L V8
Abd LMP2 44   Manor   Matthew Rao
  Richard Bradley
  Alfonso Diaz Guerra
Oreca 05 D 179
Nissan VK45DE 4.5 L V8
Abd LMP1 5   Toyota Gazoo Racing   Sébastien Buemi
  Kazuki Nakajima
Toyota TS050 Hybrid M 62
Toyota 2.4 L Turbo V6
Abd LMP2 37   SMP Racing   Vitaly Petrov
  Viktor Shaytar
  Kirill Ladygin
BR Engineering BR01 D 29
Nissan VK45DE 4.5 L V8

Classements généraux à l'issue de la courseModifier

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

NoteModifier

RéférencesModifier

  1. Laurent Mercier, « Porsche s’impose au Mexique, RGR Sport by Morand impérial en LM P2 », sur endurance-info.com, (consulté le 17 septembre 2016).
  2. FIA, « FIA WEC 6 Hours of Mexico Qualifying Final Classification », sur fiawec.alkamelsystems.com, (consulté le 10 septembre 2016).
  3. FIA, « FIA WEC 6 Hours of Mexico Race Final Classification », sur fiawec.alkamelsystems.com, (consulté le 10 septembre 2016).