Ouvrir le menu principal

Nicolas Lapierre

coureur automobiliste français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lapierre.

Nicolas Lapierre
Image illustrative de l’article Nicolas Lapierre
Nicolas Lapierre en 2009 aux 1000 km de Okayama
Biographie
Date de naissance (35 ans)
lieu de naissance Thonon-les-Bains, Haute-Savoie
Nationalité Drapeau : France Français
Site web nicolaslapierre.com
Carrière professionnelle sur circuit
Années d'activité Depuis 2000
Équipe Drapeau : France Signatech-Alpine
Numéro 36
Statistiques
Dép. Poles Vic. Pod.
GP2 58 2 2 6
LMS, ILMC, WEC 35 6 9 16
Palmarès
1er 2e 3e
LMS, ILMC, WEC - 1 2

Nicolas Lapierre, né le à Thonon-les-Bains (Haute-Savoie), est un pilote automobile français.

Sommaire

BiographieModifier

Nicolas Lapierre a fait ses classes sur les différentes pistes de karting en France et en Europe entre 1994 et 1998 où il s'est illustré maintes fois, encadré par l'équipe haute-savoyarde RK Compétition d'Alex Ravoire.

Il commence sa carrière en monoplace en 2000 en Formule Renault 2.0 au sein de l'équipe LSP de son père qui possède une école de pilotage à Magny-Cours. Il intègre en 2001 l'équipe Tech 1 Racing de Simon Abadie puis celle du Graff Racing en 2002 où il termine 2e du Championnat d'Europe.

En 2003 il passe en Formule 3 dans l'équipe Signature de Philippe Sinault et participe au nouveau Championnat d'Europe "Euroséries". À 19 ans à peine il sera le plus jeune vainqueur de la Coupe du Monde de F3 qui se déroule à Macau & Corée.
En 2004 il termine 3e de ce même championnat puis participe en fin de saison à des tests de sélection en Formule 3000 chez l'équipe Arden tenante du titre.

Il dispute, en 2005 et 2006 le championnat GP2 Series au sein de l'écurie anglaise Arden International et en 2007 dans l'écurie française DAMS. Il a remporté deux victoires en 2007 : la première sur le circuit de Bahreïn lors de la course sprint et la deuxième à Spa-Francorchamps lors de la course principale.

Nicolas participe également aux 24 Heures du Mans en 2007 avec l'équipe Oreca. Tout d'abord sur une Saleen en catégorie GT1 en 2007. Puis il accède à la catégorie LMP1 en 2008, au volant du proto Courage-Oreca qu'il partage avec Olivier Panis. Il participe à l'intégralité du championnat Le Mans Series 2008 mais est contraint de déclarer forfait pour les 24 heures du Mans en raison de soucis de santé.

Il termine à la cinquième place des 24 Heures du Mans 2009 avec Olivier Panis et Soheil Ayari et participe aux 24 Heures du Mans 2010 (abandon) et 24 Heures du Mans 2011 (5e) sur la Peugeot 908 HDi FAP du Team Oreca-Matmut avec Olivier Panis et Loïc Duval.

Toyota fait son retour aux 24 Heures du Mans 2012 avec une LMP1 hybride et propulsée par un moteur essence. Le constructeur annonce que Alexander Wurz, Nicolas Lapierre et Kazuki Nakajima seront ses pilotes aux 24 Heures du Mans et dans le Championnat du monde d'endurance FIA en 2012. Nicolas Lapierre décroche ainsi son premier contrat de pilote d'usine mais reste proche du Team Oreca puisque la structure française est chargée de l'engagement de la Toyota. La première victoire de l'écurie arrive lors des 6 Heures de São Paulo 2012 avec comme pilotes Alexander Wurz et Nicolas Lapierre. Ces derniers gagnent ensuite, en compagnie de Kazuki Nakajima, les 6 Heures de Fuji 2012 et une nouvelle victoire aux 6 Heures de Shanghai avec comme pilotes Alexander Wurz et Nicolas Lapierre conclut la saison. En 2013, ils terminent 4e des 24 Heures du Mans.

Toujours, chez Toyota Racing en 2014, il gagne les deux premières courses du Championnat du monde d'endurance FIA en compagnie de Sébastien Buemi et Anthony Davidson. Limogé à mi-saison par l'équipe japonaise, il rebondit en 2015, chez KCMG en LMP2 avec laquelle il remporte la catégorie aux 24 Heures du Mans.

En 2016 il intègre l'écurie Signatech-Alpine, avec laquelle il conserve son titre 24 Heures du Mans et remporte les 6 Heures de Spa, les 6 Heures du Nürburgring et les 6 Heures du Circuit des Amériques en catégorie LMP2, associé à Gustavo Menzes et Stéphane Richelmi. À l'issue de cette saison en WEC, il décroche le titre mondial de la catégorie LMP2.

En 2017 il défend son titre LMP2 au sein de la même écurie, accompagné par Gustavo Menzes et Matthew Rao (de). De plus, il retourne courir sur la troisième voiture engagée par Toyota pour les 6 Heures de Spa-Francorchamps et les 24 Heures du Mans, avec Yuji Kunimoto, Stéphane Sarrazin et José María López.

PalmarèsModifier

 
Lapierre en 2008 à Silverstone sur la Courage-Oreca.

Résultats en GP2 SeriesModifier

Saison Écurie Courses disputées Pole positions Victoires Points inscrits Classement
2005 Arden International 23 1 0 21 11e
2006 Arden International 17 0 0 32 9e
2007 DAMS 19 2 2 23 12e

Résultat en enduranceModifier

24 Heures du MansModifier

Année Equipe Coéquipiers Voiture Catégorie Tours Pos. Class
Pos.
2007   Team Oreca   Stéphane Ortelli
  Soheil Ayari
Saleen S7-R GT1 318 16e 9e
2009   Team Oreca-Matmut AIM   Olivier Panis
  Soheil Ayari
Oreca 01-AIM LMP1 370 5e 5e
2010   Team Oreca-Matmut   Olivier Panis
  Loïc Duval
Peugeot 908 HDi FAP LMP1 373 Abd Abd
2011   Team Oreca-Matmut   Olivier Panis
  Loïc Duval
Peugeot 908 HDi FAP LMP1 339 5e 5e
2012   Toyota Racing   Alexander Wurz
  Kazuki Nakajima
Toyota TS030 Hybrid LMP1 134 Abd Abd
2013   Toyota Racing   Alexander Wurz
  Kazuki Nakajima
Toyota TS030 Hybrid LMP1 341 4e 4e
2014   Toyota Racing   Anthony Davidson
  Sébastien Buemi
Toyota TS040 Hybrid LMP1-H 374 3e 3e
2015   KCMG   Matthew Howson
  Richard Bradley
Oreca 05-Nissan LMP2 358 9e 1er
2016   Signatech Alpine   Gustavo Menezes
  Stéphane Richelmi
Alpine A460 LMP2 357 5e 1er
2017   Toyota Gazoo Racing   José María López
  Yuji Kunimoto
Toyota TS050 Hybrid LMP1 160 Abd Abd
2018   Signatech Alpine   André Negrão
  Pierre Thiriet
Alpine A470 LMP2 367 5e 1er

Intercontinental Le Mans Cup (ILMC)Modifier

Saison Catégorie Équipe Voiture Équipiers  

SEB

 

SPA

 

LMS

 

IMO

 

SIL

 

PLM

 

ZHU

2010 LMP1    Team Oreca Matmut Peugeot 908 HDi FAP 4   Stéphane Sarrazin 2
2011 LMP1    Team Oreca Matmut Peugeot 908 HDi FAP 10   Loïc Duval (Sebring-Spa-Le Mans)
  Olivier Panis (Sebring-Spa-Le Mans)
  Marc Gené (Petit Le Mans)
  Nicolas Minassian (Petit Le Mans)
1 10 5 2

Championnat du monde d'endurance FIA (WEC)Modifier

Saison Catégorie Équipe Voiture Équipiers  

SIL

 

SPA

 

LMS

 

NUR

 

MEX

 

COTA

 

FUJI

 

SHA

 

BAH

 SÃO Points
2012 LMP1   Toyota Racing Toyota TS030 Hybrid 7   Alexander Wurz
  Kazuki Nakajima
2 Ret 1 1 Ret 1 96
2013 LMP1   Toyota Racing Toyota TS030 Hybrid 7   Alexander Wurz
  Kazuki Nakajima
4 Ret 4 1 2 Ret 69,5
2014 LMP1   Toyota Racing Toyota TS040 Hybrid 8   Anthony Davidson
  Sébastien Buemi
1 1 3 3 96
2015 LMP2   KCMG Oreca 05-Nissan 47    Matthew Howson (en)
  Richard Bradley
4 (14) 1 (9) 2 (6) 84
2016 LMP2   Signatech Alpine Alpine A460-Nissan 36   Gustavo Menezes
  Stéphane Richelmi
4 (7) 1 (7) 1 (5) 1 (8) 2 (7) 1 (8) 3 (9) 4 (11) 3 (11) 199
2017 LMP1   Toyota Racing Toyota TS050 Hybrid 9   Yuji Kunimoto (Spa-Le Mans)
  Stéphane Sarrazin (Spa)
  José María López (Le Mans)
5 Ret 60
LMP2   Signatech Alpine Matmut Alpine A470-Gibson 36   Gustavo Menezes
  Matthew Rao (de)
4 (7) 7 6 5 6 6 8

Liens externesModifier