Ouvrir le menu principal
Ligier JS P2
Ligier JS P2
La JSP2 du OAK Racing aux 24 Heures du Mans 2015.
Présentation
Constructeur Drapeau : France Onroak Automotive
Année du modèle 2014
Spécifications techniques
Châssis Monocoque composite en fibre de carbone
Suspension avant Triangles superposés, poussoirs avec barre de torsion, amortisseurs Ohlins
Suspension arrière Triangles superposés, poussoirs et ressort avec barre de torsion, amortisseurs Ohlins
Nom du moteur Nissan VK45DE
Judd HK
Honda HR28TT
Cylindrée Nissan : 4,5 L
Judd : 3,6 L
Honda : 2,8 L
Configuration Judd et Nissan : V8 atmosphérique
Honda : V6 turbocompressé (deux turbos)
Orientation du moteur Longitudinal
Position du moteur Centrale arrière
Boîte de vitesses Xtrac 626, à commande séquentielle au volant, semi-automatique pneumatique seamless, en magnésium
Nombre de rapports 6
Système de freinage Disques en fibre de carbone et étriers Brembo (Oak Racing)
Cockpit Fermé
Poids 900 kg
Dimensions Longueur : 4610 mm
Largeur : 2000 mm
Empattement : 2865 mm
Voies AV/AR : 1300 mm / 1350 mm
Pneumatiques Continental
Dunlop
Michelin
Histoire en compétition
Début 24 Heures du Mans 2014
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
????
Championnat constructeur 0
Championnat pilote ?

Chronologie des modèles (2014-2016)

La JSP2 du Krohn Racing à Daytona en 2015.
La JSP2 du G-Drive Racing au Mans en 2015.
La JSP2 du Extreme Speed Motorsports au Mans en 2015.

La Ligier JS P2 est une voiture de compétition automobile sur circuit. De type "prototype" destiné aux courses d'endurance liées aux 24 heures du Mans, elle répond à la règlementation technique de la catégorie LMP2. Bien que cette voiture porte le nom de "Ligier", elle est développée, construite et lancée en 2014 par le constructeur français Onroak Automotive. Elle succède à la Morgan LMP2 du même constructeur. Elle est destinée à la compétition client tout en étant aussi engagé par Onroak au sein de sa propre écurie OAK Racing. Son moteur est choisi, lorsqu'elle en a la possibilité, par l'écurie cliente. Un des objectifs de cette voiture est de répondre à l'évolution de la règlementation LMP2 qui impose à partir de 2017 des prototypes (à cockpit) fermés à la forme de coupé, rendant non-règlementaire la Morgan LMP2 qui est un prototype ouvert. Elle a servi de base à l'élaboration de la Ligier JS P3 qui répond à la règlementation de la catégorie naissante LMP3.

HistoriqueModifier

Onroak Automotive, partie constructeur de l'écurie OAK Racing, a la particularité de ne pas donner son propre nom à ses châssis automobile, mais de faire financer leurs appellation à un constructeur tiers. Ainsi, après avoir nommé sa première élaboration automobile "Morgan LMP2" à la suite d'un partenariat avec le constructeur britannique Morgan, la Ligier JS P2 est une des premières voitures à faire revivre le célèbre nom de Ligier en endurance international à la suite du rapprochement des entités Automobiles Martini, Guy Ligier et Onroak Automotive[1]. Elle porte les initiales JS de Jo Schlesser comme toutes les voitures de sport Ligier.

La JSP2 débute en compétition lors des 24 Heures du Mans 2014 qu'elle termine à la deuxième place de sa catégorie avec l'écurie TDS Racing.

Technique[2]Modifier

Le châssis en fibre de carbone, ainsi que la carrosserie sont fabriqués par HP Composite[3].

PalmarèsModifier

ÉcuriesModifier

Châssis[4]Modifier

Châssis Année Première écurie Écurie suivante
#OR02-01 2014   Oak Racing   Greaves Motorsport (2016)
#OR02-02 2014   TDS Racing   Algarve Pro Racing (2015)
#OR02-03 2014   Oak Racing   Michael Shank Racing (2015)
#OR02-04 2015   Krohn Racing   ARC Bratislava (2017)
#OR02-05 2015   G-Drive Racing   RGR Sport by Morand (2016)
#OR02-06 2015   Extreme Speed Motorsports
#OR02-07 2015   G-Drive Racing
#OR02-08 2015   Extreme Speed Motorsports
#OR02-09 2015   OAK Racing   Tequila Patrón ESM (2016)
#OR02-10 2016   Panis-Barthez Compétition
#OR02-12 2016   Michael Shank Racing
#OR02-14 2016   IDEC Sport Racing
#OR02-16 2016   Extreme Speed Motorsports
#OR02-17 2016   Extreme Speed Motorsports

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Infobox[5].

  1. Ligier avec Onroak Automotive en endurance
  2. (en) La fiche technique sur www.onroak.com
  3. Alian Pernot, « Génération Y », Sport Auto, no 639,‎ , p. 177
  4. « All Results of Ligier JS P2 », sur racingsportscars.com (consulté le 29 novembre 2018)
  5. Alian Pernot, « Génération Y », Sport Auto, no 639,‎ , p. 176

Liens externesModifier