Ouvrir le menu principal
G-Drive Racing
Logo
Localisation Drapeau : Russie Moscou
Dirigeants et pilotes
Team Manager Drapeau : Russie Alexander Krylov
Pilotes Voir liste
Caractéristiques techniques
Châssis Oreca 07
Moteurs Gibson GK428
Pneumatiques Dunlop
Résultats
L'Oreca 03-Nissan de 2013
La Ligier JSP2-Nissan de 2015

G-Drive Racing est un programme sportif russe, débuté en 2012, qui porte le nom commercial du carburant distribué par Gazprom Neft, une compagnie pétrolière russe détenue par Gazprom et Ioukos. L'entité est engagée principalement en Championnat du monde d'endurance FIA mais aussi en Blancpain Endurance Series.

Sommaire

HistoriqueModifier

G-Drive Racing débute en collaboration avec Signatech-Nissan[1] en 2012, la voiture no 26 aux couleurs de G-Drive participe à la saison complète du Championnat du monde d'endurance FIA 2012.
L'année suivante la structure change de partenaire et s'associe à Alan Docking Racing (en)[2] pour offrir quatre victoires dans la catégorie LMP2 avec l'Oreca 03-Nissan no 26.
Devancée en championnat par deux Morgan LMP2 du OAK Racing, l'entité change de voiture en 2014 pour une Morgan LMP2 et change de partenaire en se rapprochant du OAK Racing[3] mais elle termine deuxième derrière l'autre écurie russe SMP Racing. En parallèle, un engagement en Blancpain Endurance Series est réalisé en 2014 avec le support du W Racing Team[4] pour l'Audi R8 LMS ultra et celui du Reiter Engineering pour la Lamborghini Gallardo FL2[5].
En 2015, le partenariat continue avec OAK Racing avec la nouvelle voiture Ligier JSP2 utilisée depuis la course du Fuji Speedway en 2014[6]. Le team est titré à l'issue de la saison.
En 2016 le team change de partenariat et s'associe avec le Jota Sport. Avec ce changement, les châssis évolue, une Oreca 05 est engagée en Championnat du monde d'endurance FIA et une Gibson 015S participe à l'European Le Mans Series. La saison se soldera par une 3e place en Championnat du monde d'endurance FIA et une 1e place en European Le Mans Series[7]. Malgré les succès rencontrés avec Jota Sport, G-Drive Racing se sépare de son partenaire à la fin de la saison 2016[8].
Pour 2017, l'écurie s'engage auprès de deux structures qui engagent la nouvelle Oreca 07 et qui supporteront l'exploitation des voitures. Le TDS Racing[9] dans le Championnat du monde d'endurance FIA et DragonSpeed qui est engagé dans l'European Le Mans Series[10]. La saison en European Le Mans Series fût très serrée jusqu'à la finale à Portimão[11] confrontant le United Autosports et le G-Drive Racing, le G-Drive Racing remporte pour la deuxième année consécutive le titre de champion LMP2 de l'European Le Mans Series.
Pour 2018, deux Oreca 07 seront engagées auprès de deux structures, le TDS Racing et le Graff Racing, qui supporteront l'exploitation des voitures. Ces voitures participeront a l'European Le Mans Series[12]. Lors des 4 Heures de Spa 2018 avant-dernière manche du championnat, la no 26 exploitée par le TDS Racing remporte les deux titres équipes et pilotes [13].

Résultats en compétition automobileModifier

Résultats en Championnat du monde d'endurance FIAModifier

Année Classe no  Pilotes Voiture Châssis Pneus SEB
 
SIL
 
SPA
 
LMS
 
NÜR
 
MEX
 
CDA
 
FUJ
 
SHA
 
BHR
 
SÃO
 
Total
points
Pos.
2017 LMP2 26   Roman Rusinov[14]
  Pierre Thiriet[14]
  Alex Lynn[15]
  Ben Hanley[16]
  James Rossiter[17]
  Léo Roussel[18]
  Nico Müller[19]
Oreca 07 #111 (LMP2C-6)
#26[20]
D 5 1 Ret 6 4 8 6 70 5e
2016 LMP2 26   Roman Rusinov[21]
  René Rast[22]
  Nathanaël Berthon[21]
  Will Stevens[23]
  Alex Brundle[24]
Oreca 05 #07[25] D 3 4 2 Ret 7 3 1 1 1 164 3e
2015 LMP2 26   Roman Rusinov[26]
  Julien Canal[26]
  Sam Bird[26]
Ligier JS P2 #OR02-07[27] D 1 9 2 2 1 1 2 1 178 1re
28   Gustavo Yacamán[26]
  Ricardo González[26]
  Pipo Derani[26]
Ligier JS P2 #OR02-05[27] D 2 1 3 3 3 3 Ret 3 134 3e
2014 LMP2 26   Roman Rusinov[28]
  Olivier Pla[28]
  Julien Canal[28]
Morgan LMP2
Ligier JS P2
#01-19[29]
#OR02-02[27]
D 1 1 Ret 3 1 1 3 Ret 137 2e
2013 LMP2 26   Roman Rusinov[30]
  Mike Conway[31]
  John Martin[31]
Oreca 03 #16[32] D 6 4 EX[33] 1 2 1 1 1 132 3e
2012 LMP2 26   Roman Rusinov[34]
  Pierre Ragues[34]
  Nelson Panciatici[34]
Oreca 03 #5[35] D 3 12 4 EX 7 5 7

Résultats en European Le Mans SeriesModifier

Année Classe no  Pilotes Voiture Châssis Pneus SIL
 
MON
 
RBR
 
LEC
 
SPA
 
POR
 
Total Pos.
2018 LMP2 26   Roman Rusinov
  Andrea Pizzitola
  Jean-Éric Vergne
Oreca 07 D 1 1 1 4 12 4 100.25 1re
40   James Allen
  Enzo Guibbert
  Jose Gutiérrez
Oreca 07 D 6 Abd. 13 6 11 7 15.25 12e
2017 LMP2 22   Memo Rojas[36]
  Léo Roussel[37]
  Ryō Hirakawa[36]
  Nicolas Minassian[38]
Oreca 07 #03[20] D 2 1 2 2 2 4 110 1re
2016 LMP2 38   Simon Dolan[21]
  Giedo van der Garde[21]
  Harry Tincknell[21]
Gibson 015S #Z11SN-09[39] D 1 2 3 5 5 1 103 1re

PalmarèsModifier

PilotesModifier

Notes et référencesModifier

  1. G-Drive by Signatech-Nissan
  2. (en) Delta-ADR expands to two cars for 2013 WEC
  3. OAK Racing avec G-Drive Racing en Championnat du Monde FIA d’Endurance 2014
  4. (en) G-Drive Racing, WRT Join Forces with Rusinov, Ortelli
  5. (en) Successful debut for G-Drive & Reiter at Blancpain GT Series
  6. Vers une nouvelle victoire de G-Drive Racing en Asie ?
  7. Florian Defet, « G-Drive Racing s’unit à Jota Sport en FIA WEC et en ELMS en 2016 ! », (consulté le 3 novembre 2017)
  8. (en) Jamie Klein, « Rusinov explains why G-Drive split with Jota for 2017 », (consulté le 3 novembre 2017)
  9. Basile Davoine, « G-Drive en WEC avec Thiriet et le soutien de TDS Racing », (consulté le 3 novembre 2017)
  10. Pierre-Louis Le Mouëllic, « G-Drive Racing et DragonSpeed s’unissent en ELMS avec une Oreca 07 », (consulté le 3 novembre 2017)
  11. Jeff CARTER, « United Autosports à la lutte avec G-Drive Racing à Portimão », (consulté le 3 novembre 2017)
  12. Basile Davoine, « 41 engagés en European Le Mans Series », (consulté le 8 février 2018)
  13. Jeff Carter, « ELMS 2018 : double titre équipes et pilotes pour G-Drive Racing », (consulté le 26 septembre 2018)
  14. a et b Gary Watkins, « L’ORECA 07/G-Drive Racing se dévoile, Pierre Thiriet et Roman Rusinov confirmés », sur endurance-info.com, (consulté le 4 novembre 2017)
  15. Pierre Tassel, « Alex Lynn confirmé chez G-Drive », sur autohebdo.fr, (consulté le 4 novembre 2017)
  16. (en) Jamie Klein, « Ben Hanley to replace Alex Lynn at G-Drive for Nurburgring WEC race », sur autosport.com, (consulté le 4 novembre 2017)
  17. « James Rossiter chez G-Drive à Fuji », sur autohebdo.fr, (consulté le 4 novembre 2017)
  18. Fiona Miller, « G-Drive Racing : Léo Roussel remplace Pierre Thiriet », sur fiawec.com, (consulté le 4 novembre 2017)
  19. « Nico Müller au départ à Shanghai », sur autohebdo.fr, (consulté le 4 novembre 2017)
  20. a et b (en) « All Results of Oreca 07 », sur racingsportscars.com (consulté le 4 novembre 2017)
  21. a b c d et e Laurent Mercier, « Jota team links up with G-Drive for WEC and ELMS LMP2 campaigns », sur autosport.com, (consulté le 4 novembre 2017)
  22. (en) James, « Rene Rast to G-Drive for 2016 », sur wec-magazin.com, (consulté le 4 novembre 2017)
  23. Jacques-Armand Dupuis, « Will Stevens avec G-Drive au Mans », sur autohebdo.fr, (consulté le 4 novembre 2017)
  24. Fiona Miler, « LMP2: Alex Brundle rejoint G-Drive Racing », sur fiawec.com, 4 juillet 2016 2016 (consulté le 4 novembre 2017)
  25. (en) « All Results of Oreca 05 », sur racingsportscars.com (consulté le 4 novembre 2017)
  26. a b c d e et f Gilles Gaignault, « WEC. Le team G-Drive annonce ses pilotes », sur autonewsinfo.com, (consulté le 4 novembre 2017)
  27. a b et c (en) « All Results of Ligier JS P2 », sur racingsportscars.com (consulté le 4 novembre 2017)
  28. a b et c « WEC : Onroak Automotive vise un nouveau titre avec G-Drive Racing », sur lemans.org, (consulté le 4 novembre 2017)
  29. (en) « All Results of Morgan LM P2 », sur racingsportscars.com (consulté le 4 novembre 2017)
  30. (en) Jeff Carter, « Thirty-Two Full Season Entries for 2013 », sur fiawec.com, (consulté le 4 novembre 2017)
  31. a et b (en) Gary Watkins, « Mike Conway and Antonio Pizzonia get G-Drive/Delta-ADR WEC seats », sur autosport.com, (consulté le 4 novembre 2017)
  32. (en) « All Results of Oreca 03 », sur racingsportscars.com (consulté le 4 novembre 2017)
  33. AFP, « Une voiture déclassée a posteriori pour réservoir non-conforme », sur eurosport.fr, (consulté le 4 novembre 2017)
  34. a b et c « G-Drive by Signatech-Nissan : une première difficile », sur lemans.org, (consulté le 4 novembre 2017)
  35. (en) « All Results of Oreca 03 », sur racingsportscars.com (consulté le 4 novembre 2017)
  36. a et b (en) Press release, « G-Drive ELMS Seats for Hirakawa and Rojas », sur autohebdo.fr, (consulté le 4 novembre 2017)
  37. (en) Samuel Gremaud, « Léo Roussel rejoint G-Drive Racing en ELMS », sur fanswec.org, (consulté le 4 novembre 2017)
  38. (en) Jacques-Armand Dupuis, « ELMS - Minassian remplace Hirakawa pour deux courses », sur autohebdo.fr, (consulté le 4 novembre 2017)
  39. (en) « All Results of Gibson 015S », sur racingsportscars.com (consulté le 4 novembre 2017)

Lien externeModifier

Sur les autres projets Wikimedia :