Ouvrir le menu principal

Benjamin Barker (pilote automobile)

Benjamin Barker

Pas d'image ? Cliquez ici

Biographie
Date de naissance (28 ans)
Lieu de naissance Cambridge Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni anglais
Carrière
Années d'activité Depuis 2006
Qualité Pilote automobile en endurance


Benjamin Barker, né le à Cambridge en Angleterre, est un pilote automobile anglais. Il à remporté en 2014[1], 2018 et 2019 la classe B des 12 Heures de Bathurst.

CarrièreModifier

En 2013, Ben Barker, afin de pouvoir concourir dans des épreuves du championnat du monde d'endurance ou des European Le Mans Series, demanda à être catégorisé. Vu son expérience en Porsche Mobil 1 Supercup, Porsche Carrera Cup Great Britain, Australian Radical Cup et Australian Porsche Carrera Cup, il obtint alors statut de pilote Silver[2].

En 2014, Il s'engagea avec l'écurie britannique Gulf Racing UK aux mains d'une Porsche 997 GT3 RSR afin de participer au championnat European Le Mans Series[3]. Sans pouvoir monter sur le podium, il est parvenu à voir le drapeau à damier de toutes les courses auxquelles il a participé et finissa le championnat pilote LMGTE à une 12e place. Il du malheureusement manquer les 4 Heures du Red Bull Ring pour cause de clash de date avec les Porsche Mobil 1 Supercup[4]. En fonction de ses disponibilités[5], il participa également à quelques manches du championnat américain Tudor United SportsCar Championship avec l'écurie californienne GB Autosport aux mains d'une Porsche 911 GT America[6].

En 2015, sa classification évolua et il obtint le statut de pilote Gold[7]. Son activité sportive se limita à des participations aux championnats Porsche Mobil 1 Supercup, Porsche Carrera Cup Allemagne et une participation aux 12 Heures de Bathurst.

 
Benjamin Barker aux 24 Heures du Mans 2016

En 2016, Ben Barker, avec l'écurie britannique Gulf Racing UK, s'engagea dans le championnat du monde d'endurance dans la catégorie la catégorie GTE-Am[8]. Après un abandon aux 6 Heures de Silverstone, l'écurie remonta la pente et la voiture a réussi à voir le drapeau à damier a toutes les autres manches du championnat avec comme meilleures performances une 4e place aux 6 Heures de Mexico, aux 6 Heures du circuit des Amériques, aux 6 Heures de Fuji et aux 6 Heures de Bahreïn. Pour cette première saison, Ben finira le championnat pilote LMGTE Am en 7e position. Il agrémenta sa fin de saison par une participation à la dernière manche des European Le Mans Series avec l'écurie allemande Proton Competition, 4 Heures d'Estoril[9]. Le week end commença de la meilleure manière pour Ben qui signa une pole position[10]. Malheureusement, il finira la course en 5e position.

En 2017, toujours avec l'écurie britannique Gulf Racing UK, Ben Barker poursuivi son engagement dans le championnat du monde d'endurance dans la catégorie la catégorie GTE-Am[11]. Les performances s'améliorèrent et Ben monta sur la seconde marche du podium aux 6 Heures de Shanghai et la troisième marche du podium aux 6 Heures de Mexico. Pour cette première saison, Ben finira le championnat pilote LMGTE Am en 6e position.

En 2018, avec l'évolution du championnat du monde d'endurance, Ben Barker saisissa l'opportunité de compléter son programme en participant à quelques manches du championnat European Le Mans Series[12],[13]. En championnat du monde d'endurance, tout en étant très fiable, la voiture n'a pas réussi à monter sur le moindre podium de la saison. Ben finira le championnat pilote LMGTE Am en 7e position.

PalmarèsModifier

24 Heures du MansModifier

Année Écurie Coéquipiers Voiture Classe Tours Pos. Class
Pos.
2016   Gulf Racing   Michael Wainwright
  Adam Carroll
Porsche 911 RSR LMGTE Am 328 33e 5e
2017   Gulf Racing UK   Michael Wainwright
  Nick Foster
Porsche 911 RSR LMGTE Am 328 38e 10e
2018   Gulf Racing   Michael Wainwright
  Alex Davison
Porsche 911 RSR LMGTE Am 283 40e 10e
2019   Gulf Racing   Michael Wainwright
  Thomas Preining
Porsche 911 RSR LMGTE Am 331 38e 8e

Championnat du monde d'enduranceModifier

Année Ecurie Châssis Moteur Classe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Position Points
2016 Gulf Racing LMGTE Am Porsche 911 RSR Porsche 4.0 L Flat-6 Atmo SIL
Abd.
SPA
5
LMS
3
NÜR
5
MEX
4
COA
4
FUJ
4
SHA
6
BHR
4
7e 106
2017 Gulf Racing LMGTE Am Porsche 911 RSR Porsche 4.0 L Flat-6 Atmo SIL
4
SPA
Abd.
LMS
5
NÜR
5
MEX
3
CDA
Abd.
FUJ
4
SHA
2
BHR
5
6e 97
2018–19 Gulf Racing UK LMGTE Am Porsche 911 RSR Porsche 4,0 L Flat-6 Atmo SPA
7
LMS
6
SIL
6
FUJ
4
SHA
9
SEB
7
SPA
7
LMS
4
7e 79
2019-20 Gulf Racing UK LMGTE Am Porsche 911 RSR Porsche 4,0 L Flat-6 Atmo SIL FUJ SHA BHR SÃO SEB SPA LMS

WeatherTech SportsCar ChampionshipModifier

Année Écurie Châssis Moteur Classe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Position Points
2014 GB Autosport Porsche 911 GT America Porsche 4,0 L Flat-6 Atmo GTD DAY SEB LBH LGA BEL
10
KAN WGL
9
MOS
4
IMS ELK
12
VIR AUS
9
ATL
11
26e 139
2016 TRG-AMR Aston Martin V12 Vantage GT3 Aston Martin 6,0 L V12 Atmo GTD DAY SEB LGA BEL WGL MOS LIM ELK VIR AUS
6
ATL 45e 26

European Le Mans SeriesModifier

Année Ecurie Châssis Moteur Classe 1 2 3 4 5 6 Position Points
2014 Gulf Racing UK Porsche 997 GT3 RSR Porsche 4.0 L Flat-6 Atmo LMGTE SIL
9
IMO
8
RBR LEC
6
EST
4
12e 26
2016 Proton Competition Porsche 911 RSR Porsche 4,0 L Flat-6 Atmo LMGTE SIL IMO RBR LEC SPA EST
5
18e 11
2018 Gulf Racing UK Porsche 911 RSR Porsche 4,0 l Flat-6 Atmo LMGTE LEC
Abd.
MON RBR SIL
5
SPA POR 12e 10

Notes et référencesModifier

  1. Claude Foubert, « 12H Bathurst : la Ferrari Maranello Motorsport vainqueur sur le fil d’une course épique », sur endurance-info.com, (consulté le 15 septembre 2019)
  2. Laurent Mercier, « Plusieurs pilotes nouvellement classés par la FIA… », sur endurance-info.com, (consulté le 15 septembre 2019)
  3. Laurent Mercier, « Silverstone : Un plateau de 39 autos pour débuter la saison ! », sur endurance-info.com, (consulté le 15 septembre 2019)
  4. Laurent Mercier, « Red Bull Ring : Michael Meadows rejoint le Gulf Racing UK », sur endurance-info.com, (consulté le 15 septembre 2019)
  5. Laurent Mercier, « Michael Avenatti remplacé par Ben Barker chez GB Autosport », sur endurance-info.com, (consulté le 15 septembre 2019)
  6. Laurent Mercier, « Détroit : Un plateau de 32 autos pour le cinquième rendez-vous… », sur endurance-info.com, (consulté le 15 septembre 2019)
  7. Laurent Mercier, « La FIA dévoile la liste des catégorisations de pilotes 2015… », sur endurance-info.com, (consulté le 15 septembre 2019)
  8. Laurent Mercier, « Gulf Racing confirme l’équipage de sa Porsche 911 RSR », sur endurance-info.com, (consulté le 15 septembre 2019)
  9. Laurent Mercier, « Estoril : 37 concurrents pour la finale ! », sur endurance-info.com, (consulté le 15 septembre 2019)
  10. Florian Defet, « 4H Estoril, Qualifs : Nouvelle pole position pour Nicolas Lapierre et DragonSpeed », sur endurance24.fr, (consulté le 15 septembre 2019)
  11. Florian Defet, « L’équipage de la Porsche/Gulf Racing au complet pour la saison 2017 », sur endurance24.fr, (consulté le 15 septembre 2019)
  12. Florian Defet, « ELMS : 45 voitures au départ des 4 Heures du Castellet 2018 », sur endurance24.fr, (consulté le 15 septembre 2019)
  13. Laurent Mercier, « Silverstone : toujours 42 concurrents mais avec quelques changements… », sur endurance-info.com, (consulté le 15 septembre 2019)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :