Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Petrov.
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le pilote de Formule 1 Vitaly Petrov. Pour l'entraîneur de saut à la perche, voir Vitaly Petrov (athlétisme).
Vitaly Petrov
Description de cette image, également commentée ci-après
Vitaly Petrov en 2011
Biographie
Date de naissance (34 ans)
Lieu de naissance Vyborg, RSFS de Russie
Drapeau de l'URSS Union soviétique
Nationalité Drapeau de Russie Russe
Carrière
Années d'activité Depuis 2010
Qualité Pilote automobile
Parcours
AnnéesÉcurie0C.0(V.)
Drapeau : France / Drapeau : Royaume-Uni Renault (2010-2011)
Drapeau : Malaya Caterham (2012)
Statistiques
Nombre de courses 57
Pole positions 0
Meilleurs tours en course 1
Podiums 1
Victoires 0
Champion du monde 0

Vitaly Alexandrovich Petrov, né le à Vyborg en Russie, est un pilote automobile russe. Il effectue en 2010 ses débuts en Formule 1 au sein de l'écurie Renault, devenant le premier pilote russe à être engagé en Formule 1.

Sommaire

BiographieModifier

Vitaly Aleksandrovich Petrov n'a pas commencé sa carrière en karting mais a commencé tardivement la compétition automobile en participant de 1998 à 2001 à des rallyes et courses sur glace dans son pays[1]. En 2001, il dispute la coupe Lada, qu'il remporte en 2002. Renault le remarque en 2003 et lui fait disputer différents championnats de Formule Renault 2000 où il ne s'illustre guère. Entre-temps, Petrov dispute des compétitions organisées par Lada et remporte la Lada Revolution Russia en 2005. La même année, il remporte le championnat de Russie de Formule 1600.

GP2 (2006-2009)Modifier

 
Vitaly Petrov à Barcelone en 2009

Vitaly s'engage alors en GP2 Series à partir de 2006. En 2007, il remporte sa première victoire avec l'écurie Campos Racing et termine treizième du championnat. Il remporte une nouvelle victoire en 2008 et monte à quatre reprises sur le podium, ce qui lui permet de terminer troisième du championnat.

Petrov s'engage avec Barwa Addax pour la saison 2009 et termine vice-champion derrière Nico Hülkenberg avec notamment trois victoires. Ses bonnes performances, ainsi que l'apport d'un substantiel complément budgétaire, lui permettent d'être engagé par l'écurie Renault pour disputer la saison 2010 de Formule 1 aux côtés de Robert Kubica[2]. Il devient le premier pilote russe en championnat du monde de Formule 1.

Formule 1Modifier

 
Vitaly Petrov sur R30 à Sepang en 2010
 
Vitaly Petrov sur R31 à Sepang en 2011
 
Vitaly Petrov sur Caterham à Sepang en 2012

Les débuts en Formule 1 de Vitaly Petrov sont difficiles : trois abandons consécutifs (suspension cassée à Sahkir, tête-à-queue à Melbourne, boîte de vitesses défectueuse en Malaisie). Petrov marque ses premiers points en championnat lors du Grand Prix de Chine, quatrième épreuve de la saison, où il se classe septième. Après une série de six scores vierges consécutifs, son écurie le somme d'obtenir des résultats sous peine de perdre son baquet de titulaire en 2011. Il réagit à cette pression en obtenant le point de la dixième place au Grand Prix d'Allemagne à Hockenheim puis en réalisant la semaine suivante en Hongrie sa meilleure qualification de l'année (septième devant son coéquipier huitième, ce qui n'était jamais arrivé auparavant). Petrov conclut sa prestation hongroise par une cinquième place finale qui le propulse à la douzième place du championnat du monde. En Italie, il finit treizième, à Singapour, onzième et il abandonne à Suzuka et en Corée du Sud. Au Grand Prix d'Abou Dabi, il se classe sixième derrière son coéquipier et termine à la treizième place du championnat du monde.

Le , Lotus Renault GP annonce que Vitaly Petrov portera les couleurs de l'équipe en 2011 et 2012. À l'occasion du Grand Prix inaugural, en Australie sur le circuit de l'Albert Park de Melbourne, il réalise sa meilleure performance en course en terminant troisième, après être parti sixième, derrière Sebastian Vettel et Lewis Hamilton[3]. Au Grand Prix de Malaisie, il se qualifie à la huitième place mais, en course, abandonne après une violente sortie de piste à quatre tours de la fin alors qu'il était septième. Au Grand Prix de Chine, il se classe neuvième. À Monaco, alors qu'il bataille dans les points, il est victime d'un carambolage en fin de course et frappe le muret dans le virage de la piscine. Évacué en ambulance, il ne subit aucune blessure grave. Lors du Grand Prix du Canada, il se classe cinquième. La suite de la saison est en revanche plus compliquée et Vitaly termine le championnat à la dixième place avec 37 points.

Le 9 novembre 2011, Romain Grosjean est annoncé en qualité de second pilote titulaire aux côtés de Kimi Räikkönen pour remplacer Petrov. Le 17 février 2012, Caterham F1 Team annonce sa titularisation aux côtés de Heikki Kovalainen, à la place de Jarno Trulli[4]. En 2013, il est remplacé par Charles Pic.

Après la Formule 1Modifier

Après une saison sabbatique, libre de tout contrat, il participe à la saison 2014 de Deutsche Tourenwagen Masters, mais termine dernier du championnat avec aucun point[5]. En 2015, il devient consultant pour Motorsport.com Russie[6].

Résultats en championnat du monde de Formule 1Modifier

Tableau synthétique des résultats de Vitaly Petrov en Formule 1
Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP
disputés
Victoires Pole
positions
Meilleurs
tours
Podiums Abandons Points
inscrits
Classement
2010 Renault F1 Team R30 Renault V8 Bridgestone 19 0 0 1 0 6 27 13e
2011 Lotus Renault GP R31 Renault V8 Pirelli 19 0 0 0 1 4 37 10e
2012 Caterham F1 Team CT01 Renault V8 Pirelli 19 0 0 0 0 2 0 19e

CarrièreModifier

Palmarès
Saison Série Équipe Courses Victoires Pole positions Meilleurs
tours
Podiums Points Classement
2001 Lada Cup Russia ? ? ? ? ? ? ? 1er
2002 Lada Cup Russia ? 5 5 5 5 5 500 1er
VW Polo Cup ? 1 1 ? ? 1 ? ?
Formula RUS 10 Duimov 2 2 ? ? 2 ? ?
2003 Formule Renault 2.0 UK Winter Series Eurotek Motorsport ? 1 0 0 1 44 4e
Formule Renault 2000 UK Eurotek Motorsport 2 0 0 0 0 23 28e
Formule Renault 2000 Italie Euronova Junior Team 12 0 0 0 0 12 19e
Formule Renault 2000 Masters Euronova Racing 6 0 0 0 0 0 NC
2003 Euro Formula 3000 Euronova Racing 1 0 0 0 0 0 22e
2004 Formula Renault 2000 Italia Euronova Junior Team 4 0 0 0 0 2 28e
Formule Renault 2000 Eurocup Euronova Junior Team 4 0 0 0 0 0 NC
2004 Euro Formule 3000 Euronova Racing 1 0 0 0 0 0 NC
Lada Revolution Russia Elex Polyus 4 1 4 ? 4 43 2e
2005 Formula 1600 Russia Art-Line ProTeam 6 5 1 ? 9 85 1er
Lada Revolution Russia Maxmotor-Ulianovsk 14 10 5 6 9 ? 1er
2006 Euroseries 3000 Euronova Racing 17 4 0 2 9 72 3e
GP2 Series David Price Racing 8 0 0 0 0 0 28e
F3000 International Masters Charouz Racing System 2 0 1 0 0 0 29e
2007 GP2 Series Campos Grand Prix 21 1 0 0 1 21 13e
2008 GP2 Series Barwa International Campos Team 20 1 0 1 3 39 7e
GP2 Asia Series Campos Grand Prix 10 1 1 0 4 33 3e
2008–09 GP2 Asia Series Barwa International Campos Team 11 1 0 0 3 28 5e
2009 GP2 Series Barwa Addax Team 20 2 2 1 7 75 2e
2010 Formule 1 Renault F1 Team 19 0 0 1 0 27 13e
2011 Formule 1 Lotus Renault GP 19 0 0 0 1 37 10e
2012 Formule 1 Caterham F1 Team 20 0 0 0 0 0 19e
2014 Championnat DTM Mücke Motorsport 10 0 0 0 0 0 23e
2016 Championnat du monde d'endurance FIA - LMP2 SMP Racing 9 0 0 0 1 63 9e
24 Heures du Mans - LMP2 1 0 0 0 1 N/A 3e
European Le Mans Series 2 0 0 0 1 23 15e
2017 Championnat du Monde d'Endurance FIA - LMP2 CEFC Manor TRS Racing 6 0 0 0 0 20 20e*
24 Heures du Mans - LMP2 1 0 0 0 0 N/A Abd

Résultat aux 24 Heures du MansModifier

Tableau synthétique des résultats de Vitaly Petrov aux 24 Heures du Mans
Année Équipe no  Voiture Moteur Pneumatiques Catégorie Équipiers Tours Résultat
2007   Noël del Bello Racing 24 Courage LC75 AER P07 2.0L Turbo l4 Michelin LMP2   Romain Iannetta
  Liz Halliday (en)
198 Abandon
2016   SMP Racing 37 BR Engineering BR01 Nissan VK45DE 4,5 L V8 Dunlop LMP2   Viktor Shaitar (de)
  Kirill Ladygin
353 7e et 3e LMP2
2017   CEFC Manor TRS Racing 25 Oreca 07 Gibson GK428 4.2 L V8 Dunlop LMP2   Roberto González
 Simon Trummer
152 Abandon
2018   SMP Racing 11 BR Engineering BR1 AER P60B 2.4 L Turbo V6 Michelin LMP1   Mikhail Aleshin

  Jenson Button

315 Abandon
2019   SMP Racing 11 BR Engineering BR1 AER P60B 2.4 L V6 Turbo Michelin LMP1   Mikhail Aleshin
  Stoffel Vandoorne
379 3e

Notes et référencesModifier