Ouvrir le menu principal
6 Heures de Mexico 2017
Description de l'image Autódromo Hermanos Rodríguez 2015.svg.
Généralités
Sport Compétition automobile
Organisateur(s) Automobile Club de l'Ouest
Édition 2e
Lieu(x) Drapeau : Mexique Mexico
Date
Site(s) Circuit des frères Rodriguez

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Allemagne Porsche
Vainqueur Drapeau : Allemagne Porsche
Deuxième Drapeau : Allemagne Porsche
Troisième Drapeau : Japon Toyota

Navigation

Les 6 Heures de Mexico 2017 est la cinquième manche du championnat du monde d'endurance FIA 2017 et la 2e édition de l'épreuve. La course est remportée par la Porsche 919 Hybrid no 2 pilotée par Timo Bernhard, Brendon Hartley et Earl Bamber qui s'était élancée en pole position.

Contexte avant la courseModifier

Le plateau sera moins dense puisque la liste des engagés provisoire pour les 6 Heures de Mexico fait état de 26 voitures[1]. Le doute planait quant à la poursuite du programme de ByKolles Racing Team pour la deuxième partie de saison et l’écurie autrichienne a décidé de mettre fin à son programme pour se consacrer au développement en vue de 2018.
Pas de grande surprise dans la catégorie LMP2 puisque l’absence de l’une des deux Alpine A470, la n°35 était prévue, tout comme l’absence de la Ligier JS P217 n°34 du Tockwith Motorsports. D'un point de vue équipage, quelques changements sont à noter. Tout d'abord, Vaillante Rebellion qui se retrouve de nouveau au complet[2]. Pour le CEFC Manor TRS Racing, l'équipage de la n°24 évolue[3].
Concernant le LMGTE, un changement dans la balance de performance a été mis en place[4].

QualificationsModifier

Le tableau ci-dessous présente les résultats définitifs des qualifications[5]. Le premier de chaque catégorie est signalé par un fond jaune.

Pos Classe Équipe Temps moyen Écart Grille
1 LMP1 No 2 Porsche LMP Team 1 min 24 s 562 1
2 LMP1 No 1 Porsche LMP Team 1 min 24 s 710 +0 s 148 2
3 LMP1 No 7 Toyota Gazoo Racing 1 min 24 s 802 +0 s 240 3
4 LMP1 No 8 Toyota Gazoo Racing 1 min 25 s 378 +0 s 816 4
5 LMP2 No 36 Signatech Alpine Matmut 1 min 32 s 809 8 s 247 5
6 LMP2 No 38 Jackie Chan DC Racing 1 min 33 s 105 +8 s 543 6
7 LMP2 No 31 Vaillante Rebellion 1 min 33 s 605 +9 s 043 7
8 LMP2 No 26 G-Drive Racing 1 min 34 s 002 +9 s 440 8
9 LMP1 No 25 CEFC Manor TRS Racing 1 min 34 s 051 +9 s 489 9
10 LMP2 No 37 Jackie Chan DC Racing 1 min 34 s 272 +9 s 710 10
11 LMP2 No 24 CEFC Manor TRS Racing 1 min 34 s 483 +9 s 921 11
12 LMP2 No 28 TDS Racing 1 min 35 s 365 +10 s 803 12
13 LMGTE Pro No 71 AF Corse 1 min 39 s 425 +14 s 863 13
14 LMGTE Pro No 95 Aston Martin Racing 1 min 39 s 534 +14 s 972 14
15 LMGTE Pro No 67 Ford Chip Ganassi Team UK 1 min 39 s 640 +15 s 078 15
16 LMGTE Pro No 66 Ford Chip Ganassi Team UK 1 min 39 s 728 +15 s 166 16
17 LMGTE Pro No 97 Aston Martin Racing 1 min 39 s 851 +15 s 289 17
18 LMGTE Pro No 92 Porsche GT Team 1 min 39 s 870 +15 s 308 18
19 LMGTE Pro No 51 AF Corse 1 min 40 s 059 +15 s 497 19
20 LMGTE Pro No 91 Porsche GT Team 1 min 40 s 252 +15 s 690 20
21 LMGTE Am No 77 Dempsey-Proton Racing 1 min 42 s 056 +17 s 494 21
22 LMGTE Am No 98 Aston Martin Racing 1 min 42 s 158 +17 s 596 22
23 LMGTE Am No 86 Gulf Racing 1 min 42 s 965 +18 s 403 23
24 LMGTE Am No 61 Clearwater Racing 1 min 43 s 296 +18 s 734 24
25 LMGTE Am No 54 Spirit of Race 1 min 44 s 648 +20 s 086 25
26 LMP2 No 13 Vaillante Rebellion 1 min 33 s 407 +8 s 845 26

L’Oreca 07 #13 de Vaillante Rebellion devra s’élancer du fond de la grille des 6 Heures de Mexico. En effet, David Heinemeier Hansson a dépassé de 1.8 km/h la vitesse autorisée dans la ligne des stands, hier lors des qualifications. Le temps de l’auto de l’équipe anglo-suisse a donc été annulé[6].

CourseModifier

Déroulement de l'épreuveModifier

 
Porsche 919 Hybrid

Porsche LMP Team a fait une véritable démonstration, avec la troisième victoire 2017 du trio Timo Bernhard/Brendon Hartley/Earl Bamber, vainqueur incontesté après une course parfaite. Ce succès – le deuxième consécutif de Timo Bernhard et Brendon Hartley à Mexico – permet à l’équipage de la Porsche 919 Hybrid n°2 de porter à 41 points son avance au classement général provisoire, alors que quatre courses restent encore à disputer dans le Championnat du Monde d’Endurance de la FIA 2017. L’autre 919 Hybrid n°1 de Neel Jani, André Lotterer et Nick Tandy termine deuxième sur l’Autodromo Hermanos Rodriguez. Le Suisse, l’Allemand et le Britannique sont restés au contact de leurs compagnons d’écurie en début de course, mais ont dû observer une pénalité drive-through après que Nick Tandy ait dépassé la vitesse limite dans la voie des stands.
Les deux TS050 HYBRID de Toyota Gazoo Racing ont tenté tant bien que mal de suivre le rythme des Porsche en haute altitude mexicaine. Sébastien Buemi, Anthony Davidson et Kazuki Nakajima (n°8) terminent sur la troisième marche du podium. Cette position a longtemps été promise à l’autre TS050 HYBRID de Jose Maria Lopez, Kamui Kobayashi et Mike Conway, mais la n°7 est finalement quatrième après un arrêt imprévu au stand.

 
Vailante Rebellion

La catégorie LMP2 a tenu les spectateurs en haleine tout au long des six heures de course, à l’issue desquelles Julien Canal, Nicolas Prost et Bruno Senna ont reçu le drapeau à damier de la victoire avec 25 secondes d’avance sur l’Alpine n°36 de Nicolas Lapierre, Gustavo Menezes et André Negrão (Signatech Alpine Matmut). Après les trois podiums déjà conquis en 2017, c’est la première victoire de Vaillante Rebellion, remportée de haute lutte face à l’assaut final de l’Oreca n°24 de Ben Hanley (CEFC Manor TRS Racing).
La catégorie LMGTE Pro est remportée par l’Aston Martin Vantage n°95 de Nicki Thiim et Marco Sørensen. La paire danoise s’impose pour la première fois en 2017 et offre au constructeur britannique sa deuxième victoire consécutive sur l’Autodromo Hermanos Rodriguez. Tout au long des six heures de course, l’Aston Martin a livré une bataille ininterrompue avec la Ferrari 488 GTE n°71 de Davide Rigon et Sam Bird (AF Corse), partie depuis la pole position de la catégorie. La Ferrari a bel et bien franchi la première la ligne d’arrivée, mais s’est vue pénalisée de dix secondes pour vitesse excessive lors d’une neutralisation Full Course Yellow. Elle rétrograde donc en deuxième position, à 9.1 secondes de l’Aston Martin.

 
Porche Dempsey Proton Racing

La catégorie LMGTE Am s’est résumée à un duel Porsche-Aston Martin qui aura duré tout au long de la course. C’est finalement la Porsche 911 RSR n°77 de Christian Ried, Matteo Cairoli et Marvin Dienst (Dempsey-Proton Racing) qui remporte sa deuxième victoire consécutive cette saison.

Classement de la courseModifier

Voici le classement officiel au terme de la course[7].

  • Les premiers de chaque catégorie du championnat du monde sont signalés par un fond jaune.
  • Pour la colonne Pneus, il faut passer le curseur au-dessus du modèle pour connaître le manufacturier de pneumatiques.
Pos Classe no  Équipe Pilotes Châssis Pneus Tours Temps
Moteur
1 LMP1 2   Porsche LMP Team   Timo Bernhard
  Earl Bamber
  Brendon Hartley
Porsche 919 Hybrid M 240 6 h 00 min 05 s 757
Porsche 2.0 L Turbo V4
2 LMP1 1   Porsche LMP Team   Neel Jani
  Nick Tandy
  André Lotterer
Porsche 919 Hybrid M 240 +7 s 141
Porsche 2.0 L Turbo V4
3 LMP1 8   Toyota Gazoo Racing   Anthony Davidson
  Sébastien Buemi
  Kazuki Nakajima
Toyota TS050 Hybrid M 239 +1 tour
Toyota 2.4 L Turbo V6
4 LMP1 7   Toyota Gazoo Racing   Mike Conway
  Kamui Kobayashi
  José María López
Toyota TS050 Hybrid M 239 +1 tour
Toyota 2.4 L Turbo V6
5 LMP2 31   Vaillante Rebellion   Julien Canal
  Nicolas Prost
  Bruno Senna
Oreca 07 D 219 +21 tours
Gibson GK428 4.2 L V8
6 LMP2 36   Signatech Alpine Matmut   Nicolas Lapierre
  Gustavo Menezes
  André Negrão
Alpine A470 D 219 +21 tours
Gibson GK428 4.2 L V8
7 LMP2 24   CEFC Manor TRS Racing   Matt Rao (en)
  Ben Hanley
  Jean-Éric Vergne
Oreca 07 D 219 +21 tours
Gibson GK428 4.2 L V8
8 LMP2 26   G-Drive Racing   Roman Rusinov
  Pierre Thiriet
  Alex Lynn
Oreca 07 D 219 +21 tours
Gibson GK428 4.2 L V8
9 LMP2 13   Vaillante Rebellion   Mathias Beche
  David Heinemeier Hansson
  Nelson Piquet, Jr.
Oreca 07 D 218 +22 tours
Gibson GK428 4.2 L V8
10 LMP2 37   Jackie Chan DC Racing   David Cheng
  Alex Brundle
  Tristan Gommendy
Oreca 07 D 218 +22 tours
Gibson GK428 4.2 L V8
11 LMP2 28   TDS Racing   François Perrodo
  Matthieu Vaxiviere
  Emmanuel Collard
Oreca 07 D 218 +22 tours
Gibson GK428 4.2 L V8
12 LMP2 25   CEFC Manor TRS Racing   Roberto González
  Simon Trummer
  Vitaly Petrov
Oreca 07 D 217 +23 tours
Gibson GK428 4.2 L V8
13 LMP2 38   Jackie Chan DC Racing   Ho-Pin Tung
  Oliver Jarvis
  Thomas Laurent
Oreca 07 D 211 +29 tours
Gibson GK428 4.2 L V8
14 LMGTE
Pro
95   Aston Martin Racing   Nicki Thiim
  Marco Sørensen
Aston Martin V8 Vantage GTE D 209 +31 tours
Aston Martin 4.5 L V8
15 LMGTE
Pro
71   AF Corse   Davide Rigon
  Sam Bird
Ferrari 488 GTE M 209 +31 tours
Ferrari F154CB 3.9 L Turbo V8
16 LMGTE
Pro
91   Porsche GT Team   Richard Lietz
  Frédéric Makowiecki
Porsche 911 RSR M 208 +32 tours
Porsche 4.0 L Flat-6
17 LMGTE
Pro
67   Ford Chip Ganassi Team UK   Andy Priaulx
  Harry Tincknell
Ford GT M 207 +33 tours
Ford EcoBoost 3.5 L Turbo V6
18 LMGTE
Pro
92   Porsche GT Team   Michael Christensen
  Kévin Estre
Porsche 911 RSR M 207 +33 tours
Porsche 4.0 L Flat-6
19 LMGTE
Pro
51   AF Corse   James Calado
  Alessandro Pier Guidi
Ferrari 488 GTE M 206 +34 tours
Ferrari F154CB 3.9 L Turbo V8
20 LMGTE
Pro
66   Ford Chip Ganassi Team UK   Stefan Mücke
  Olivier Pla
Ford GT M 205 +35 tours
Ford EcoBoost 3.5 L Turbo V6
21 LMGTE
Am
77   Dempsey-Proton Racing   Christian Ried
  Matteo Cairoli
  Marvin Dienst (de)
Porsche 911 RSR (991) D 204 +36 tours
Porsche 4.0 L Flat-6
22 LMGTE
Am
98   Aston Martin Racing   Paul Dalla Lana
  Pedro Lamy
  Mathias Lauda
Aston Martin V8 Vantage GTE D 203 +37 tours
Aston Martin 4.5 L V8
23 LMGTE
Am
86   Gulf Racing   Michael Wainwright
  Ben Barker
  Nick Foster
Porsche 911 RSR (991) D 203 +37 tours
Porsche 4.0 L Flat-6
24 LMGTE
Am
54   Spirit of Race   Thomas Flohr
  Francesco Castellacci
  Miguel Molina
Ferrari 488 GTE M 209 +39 tours
Ferrari F154CB 3.9 L Turbo V8
25 LMGTE
Am
61   Clearwater Racing   Weng Sun Mok
  Keita Sawa
  Matt Griffin
Ferrari 488 GTE M 199 +41 tours
Ferrari F154CB 3.9 L Turbo V8
Abd LMGTE
Pro
97   Aston Martin Racing   Darren Turner
  Jonathan Adam
  Daniel Serra
Aston Martin V8 Vantage GTE D 83
Aston Martin 4.5 L V8

Classements généraux à l'issue de la courseModifier

Notes et référencesModifier

  1. Florian Defet, « 26 autos annoncées pour les 6 Heures de Mexico, ByKolles met un terme à sa saison », sur fanswec.org, (consulté le 24 septembre 2017).
  2. Florian Defet, « Vaillante Rebellion de nouveau au complet pour les 6 Heures de Mexico », sur fanswec.org, (consulté le 24 septembre 2017).
  3. Florian Defet, « 6 Heures de Mexico : Ben Hanley et Matt Rao rejoignent CEFC Manor TRS Racing », sur fanswec.org, (consulté le 24 septembre 2017).
  4. Florian Defet, « La Balance de Performance des LMGTE ajustée en vue des 6 Heures de Mexico », sur fanswec.org, (consulté le 24 septembre 2017).
  5. [PDF] (en) « 6 Hours of Mexico Qualifying Final Classification » [PDF], sur fiawec.alkamelsystems.com, (consulté le 24 septembre 2017).
  6. Samuel Gremaud, « 6H Mexico : La Vaillante Rebellion #13 rétrogradée en fond de grille », sur fanswec.org, (consulté le 24 septembre 2017).
  7. (en) FIA, « FIA WEC 6 Hours of Mexico Race Final Classification » [PDF], sur fiawec.alkamelsystems.com, (consulté le 23 septembre 2017).

Articles connexesModifier

Liens externesModifier