Ouvrir le menu principal

Président de la Junte d'Andalousie
Presidente de la Junta de Andalucía
Image illustrative de l’article Président de la Junte d'Andalousie

Image illustrative de l’article Président de la Junte d'Andalousie
Titulaire actuel
Juan Manuel Moreno
depuis le

Création
Mandant Parlement d'Andalousie
Durée du mandat 4 ans
Premier titulaire Rafael Escuredo
Résidence officielle Palais de San Telmo, Séville
Rémunération 5 424,24 /mois ()
Site internet juntadeandalucia.es

Le président de la Junte d'Andalousie (en espagnol : Presidente de la Junta de Andalucía) est le chef du gouvernement et le représentant suprême de la communauté autonome espagnole d'Andalousie.

L'actuel titulaire du poste est Juan Manuel Moreno, depuis le [1].

Sommaire

Rôle et attributionsModifier

Le statut d'autonomie de l'Andalousie, adopté par référendum le , définit le rôle et détaille les attributions du président de la Junte au chapitre III du titre IV. Le président est considéré à la fois comme le président de la Communauté autonome, dont il est le plus haut représentant, et comme le chef de l'exécutif [2].

Il est le plus haut représentant de la communauté autonome et le représentant ordinaire de l'État en Andalousie. Cette fonction de représentation de l'État est à distinguer de celle du délégué du gouvernement, haut fonctionnaire d'État, qui représente le gouvernement central et dirige les administrations et services déconcentrés de l'État en Andalousie. Le délégué du gouvernement collabore étroitement avec le président de la Junte, dans la mise en œuvre des politiques publiques associant l'État et la communauté[3].

En tant que chef de l'exécutif, il dirige et coordonne l'action de son gouvernement, le conseil de gouvernement, dont il nomme les membres. Il a autorité sur l'ensemble de l'administration propre de la communauté autonome d'Andalousie.

Responsable devant le parlement autonome, il peut également convoquer des référendums, après accord des Cortes Generales. En cas d'infraction ou de délit dans l'exercice de ces fonctions, il est déféré devant la chambre pénale ou civile, selon le cas, du Tribunal Suprême.

Sa résidence officielle est fixée au palais de San Telmo de Séville.

DésignationModifier

La Junte d'Andalousie se définit comme un système parlementaire. Par conséquent, le président n'est pas élu au suffrage universel direct mais au début de chaque législature par le Parlement andalou, parmi les députés.

C'est le président du Parlement, qui, après consultation des présidents de groupe, propose un candidat à la tête de l'exécutif. Le candidat, pour être élu, doit présenter son programme puis recueillir la majorité absolue des suffrages. Si tel n'est pas le cas, il est procédé à un second tour.

Une fois le président élu, la désignation est officialisée par le roi d'Espagne qui procède à la nomination du président par décret publié au Bulletin officiel de l'État.

Liste des présidentsModifier

Article détaillé : Liste des présidents d'Andalousie.

Depuis la création de ce poste, en 1981, il a été occupé par six personnes, dont les cinq premières issues du Parti socialiste ouvrier espagnol d'Andalousie (PSOE-A). Manuel Chaves détient le record de longévité avec un mandat de dix-huit ans et huit mois, et Susana Díaz en est la première femme titulaire.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier