Portail:Islam

Portail Islam Portail Islam Catégories Islam Catégories Islam Projet Islam Projet Islam Salon de thé Salon de thé

Portail de l’islam
بوابة الإسلام

5 219 articles sont actuellement liés au portail.
L’islam est une religion monothéiste révélée au prophète Mahomet [En arabe : Muḥammad] à La Mecque en Arabie au VIIe siècle.

La religion musulmane se fonde sur une révélation en langue arabe, se présentant comme issue de la continuité de la religion originelle d’Adam, de Noé, et de tous les prophètes parmi lesquels elle place aussi Jésus (appelé Îsâ dans le Coran). Ainsi, l'islam se décrit comme un retour au monothéisme pur d’Abraham (appelé Ibrahim), du point de vue de la croyance.

Le livre sacré de l’islam est le Coran. Le dogme islamique assure qu’il contient le recueil de la révélation d’Allah, qui s'est exécutée sur son prophète Mahomet (en arabe Muhammad) par l'intermédiaire de l'archange Gabriel (appelé Jibril dans le Coran). Le Coran reconnaît l’origine divine de l’ensemble des livres sacrés du judaïsme et du christianisme, tout en considérant qu’ils ont, dans leurs formes actuelles, subit des falsifications : le Suhuf-i-Ibrahim (les Feuillets d’Abraham), la Tawrat (le Pentateuque ou la Torah) de Moussa (Moïse), le Zabur de Daoud (David) et Suleyman (Salomon) (identifié au Livre des Psaumes) et l’Injil (l’Évangile) de Îsâ (Jésus).

En 2015, le Pew Research Center estime que l’islam comprend 1,8 milliard de fidèles.

Kaaba at night.jpg

Crystal Clear app ktip.png Lumière sur... - 38254-new folder-13.svg Image sélectionnée - Featured Article Star.svg Le saviez-vous ? - Gnome-globe.svg Actualité - Nuvola apps bookcase.svg Index thématique - Wikimedia logo family complete-2013.svg Aller plus loin - Wikipedia-logo-ar.png Portails connexes
modifier
 logo Lumière sur…
L'entrée de Mehmed II dans Constantinople est le symbole de la victoire définitive de l'Empire ottoman sur l'Empire byzantin.

Les guerres entre les peuples turcs et l’Empire byzantin s’étalent sur une période de près de quatre siècles, du milieu du XIe siècle à la chute de Constantinople en 1453.

Ces guerres n’ont pas seulement influé sur les deux belligérants : elles ont aussi compté parmi les éléments déclencheurs des croisades, entraîné la destruction de l’Empire byzantin, le successeur de l’Empire romain de l’Antiquité, et permis à l’Empire ottoman de devenir une des plus grandes puissances de l’époque.

Les premières escarmouches remontent au milieu du XIe siècle lorsque des bandes turques composées de Turcomans et de Seldjoukides s'installent à la frontière orientale de l'Empire byzantin. L'installation durable des Turcs sur le territoire de l'ancien califat abbasside après 1055 permet aux Seldjoukides de se renforcer et de s'étendre aux dépens de l'Empire byzantin. La victoire seldjoukide lors de la bataille de Mantzikert couplée aux guerres civiles byzantines permettent aux Turcs de s'installer en Asie mineure. L'arrivée au pouvoir des Comnène et la première croisade obligent les Seldjoukides à refluer des parties occidentales de l'Asie mineure sans pour autant que les Byzantins puissent récupérer l'ensemble de la péninsule anatolienne à l'image de leur défaite à Myrioképhalon. Le déclin byzantin de la fin du XIIe siècle entraîne la perte de certains territoires asiatiques aux profits des Seldjoukides qui ne peuvent pourtant pas profiter de la division de l'Empire byzantin après 1204, à cause de leur défaite à Antioche du Méandre, mais aussi parce que les Mongols soumettent les Seldjoukides dont le territoire est bientôt divisé en de multiples factions turques.

Après 1261 et la reprise de Constantinople par les Byzantins, les différents émirs turcs qui succèdent à l'État seldjoukide s'étendent aux dépens des territoires asiatiques de l'Empire byzantin et au début du XIVe siècle, la quasi-totalité de l'Anatolie est aux mains des Turcs malgré l'intervention de la compagnie catalane. C'est l'émirat ottoman qui tire le plus grand profit des difficultés byzantines ; il prend possession de Nicée et de Nicomédie vers 1330. Bientôt, les Ottomans traversent le Bosphore et s'installent en Europe, où ils soumettent progressivement l'ensemble des États chrétiens de la péninsule balkanique. Sous le règne de Bayezid Ier, à partir de 1389, Constantinople subit un blocus rarement mis en défaut par l'intervention de quelques aventuriers occidentaux. À cette date, l'Empire byzantin est réduit à la « banlieue » de Constantinople et au despotat de Morée. La défaite de Bayezid à la bataille d'Ankara en 1402 contre Tamerlan affaiblit l'Empire ottoman qui, pendant près d'une décennie, est en proie à une guerre civile et à la révolte d'émirats jadis soumis. Mais l'Empire byzantin ne profite guère de ce sursis et très vite, sa situation redevient semblable à celle de 1402. Après un premier siège en 1422, les Ottomans, conduits par Mehmet II, réussissent à s'emparer de la capitale byzantine en 1453. C'est la fin de ce qui subsistait encore de l'Empire romain, marquant symboliquement du même coup la fin du Moyen Âge et l'entrée dans la Renaissance.

modifier
 logo Image sélectionnée
L'université Al Quaraouiyine de Fès est une des plus anciennes universités au monde.
modifier
 logo Article au hasard
Un article sur l'islam au hasard :
Abd al-Hamid Kichk

Effectuer un nouveau tirage

modifier
 logo Le saviez-vous ?
  • En 2015, le Pew Research Center estime que l'islam comprend 1,8 milliard de fidèles, appelés « musulmans », ce qui en fait la seconde religion du monde par le nombre de fidèles, après le christianisme et devant l'hindouisme.
  • Dans la tradition musulmane, Bahira était un moine chrétien qui prédit à Muhammad sa carrière prophétique à venir lorsque celui-ci était encore adolescent.
  • Saladin (1138-1193), connu pour avoir été le principal adversaire des Francs durant le dernier tiers du XIIe siècle et l’artisan de la reconquête de Jérusalem par les musulmans en 1187, est né à Tikrit sur le Tigre dans une famille kurde originaire de Dvin, l'Arménie antique.
  • On trouve dans le Coran quatre négations catégoriques concernant Îsâ ibn Maryam (Jésus, fils de Marie) : il n'est ni Dieu, ni son fils, ni le troisième d'une triade (la Trinité étant assimilée au polythéisme) et n' aurait pas été crucifié.
  • 'Amr ibn Luhay aurait été l'instigateur du polythéisme dans la péninsule arabique ainsi qu'à la Mecque. Un Djinn lui aurait également indiqué l'emplacement de vieilles statues qui seraient disparues lors du Déluge.
  • Le nom de Satan dans l’Islam est Iblis, un Djinn qui, avant d'être chassé du paradis, était une des plus pieuses créatures et pouvait assister aux assemblées des anges.
modifier
 logo Index thématique : Islam
PetraTreasury.JPG

Histoire de l'Arabie préislamique

Califate 750.png

Histoire et Origines de l'islam

Islamologie et approche scientifique de l'islam

Spécialistes de l'islam

AndalusQuran.JPG

Coran

COLLECTIE TROPENMUSEUM Houten koranstandaard TMnr 481-91.jpg Exégèses coranique

Figures du Coran - (C)
Sahaba, les compagnons de Mahomet
Hadith
Muhammad at Badr.jpg
Shahadah.png Batailles de Mahomet
Prayer in Cairo 1865.jpg
Villes et lieux saints de l'islam

Rituels islamique

Personnalités religieuses

Beyt-i Haram.jpg

Dogme et courants de l'islam

Sunnisme
Shiism arabic.PNG Chiisme
Kharidjisme
Flag of Caucasian Emirate.svg

Islamisme

Qur'anic Manuscript - Ma‘ili script.jpg

IslamSymbol.PNG Civilisation islamique

Al-Quds star.svg Culture musulmane - (C)

Adolf Seel 001.jpg
Histoire d'al-Andalus

Arabic-dad-letter-2.svg Langue Arabe

Ceramique chameau.JPG

Art islamique

Mosquée de Cordoue.jpg

Apollon-icon.svg Architecture islamique

AverroesColor.jpg

Philosophie islamique

Nuvola apps edu science.svg Sciences et techniques islamiques

Gnumeric.svg Doctrine économique islamique

Unesco Cultural Heritage logo.svg Politique

Structure du pouvoir musulman
Jurisprudence islamique
Théologie islamique

Sciences de la terre.svg Islam dans le Monde

Dialogue interreligieux dans l'islam

Critique de l'islam

Anti-Islamism.svg Islamophobie

Clapperboard.png Cinéma


modifier
 logo Actualité