Ouvrir le menu principal

Critérium du Dauphiné

compétition de cyclisme française
Critérium du Dauphiné
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo officiel.
Généralités
Sport Cyclisme sur route
Création 1947
Organisateur(s) ASO
Éditions 70 (en 2018)
Catégorie UCI World Tour
Type / Format Course à étapes
Périodicité Annuelle (juin)
Lieu(x) Drapeau de la France France
Statut des participants Professionnel
Directeur Bernard Thévenet
Site web officiel www.criterium-du-dauphine.fr

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Royaume-Uni Geraint Thomas
Plus titré(s) Drapeau : France Nello Lauredi
Drapeau : Espagne Luis Ocaña
Drapeau : France Bernard Hinault
Drapeau : France Charly Mottet
Drapeau : Royaume-Uni Christopher Froome
(3 victoires)
Crystal Clear app kworldclock.png
Pour la compétition en cours voir :
Critérium du Dauphiné 2018

Le Critérium du Dauphiné (anciennement Critérium du Dauphiné libéré) est une compétition cycliste par étapes créée par Georges Cazeneuve en 1947[1], organisée par le journal Le Dauphiné libéré puis depuis 2010 par Amaury Sport Organisation et se déroulant principalement dans les Alpes autour du Dauphiné. Il ne s'agit donc pas d'un criterium au sens strict du terme. Depuis 2005, il est inscrit au programme du Pro Tour. Quelques-uns des plus grands noms du cyclisme ont inscrit leurs noms au palmarès : Louison Bobet, Jacques Anquetil, Raymond Poulidor, Luis Ocaña, Eddy Merckx, Bernard Thévenet, Bernard Hinault, Luis Herrera, Charly Mottet, Miguel Indurain et plus récemment Alexandre Vinokourov, Alejandro Valverde et Christopher Froome. Il a célébré en 2007 ses soixante ans d'existence.

Le Critérium se déroule au mois de juin sur une semaine, précédant le Tour de France de quelques semaines. Il est réputé pour sa difficulté liée au parcours montagneux et l'ascension de grands cols et d'arrivées en altitude, en raison de son placement géographique. Sa configuration actuelle est généralement composée d'un prologue, d'une étape de plaine, d'un contre-la-montre et d'autres étapes vallonnées ou montagneuses. Les coureurs s'en servent souvent comme préparation au Tour de France.

Sommaire

HistoireModifier

Après la Seconde Guerre mondiale, alors que le cyclisme fait partie, avec la boxe, des sports les plus populaires en France, le journal Le Dauphiné libéré décide de créer et d'organiser une épreuve cycliste par étapes à travers la région qui aura lieu juste avant le Tour de France, au mois de juin. Dès ses débuts, cette compétition, qui permet de préparer au mieux le grand rendez-vous de juillet, attire les meilleurs cyclistes français (Louison Bobet, Jean Robic, etc.) . Véritable succès populaire, l'épreuve est aussi un succès économique : de nombreuses villes demandent à être des villes-étapes[2] du Critérium. Enfin il permet aussi d'expérimenter au cours de l'épreuve les avancées technologiques dans le domaine du matériel de retransmission, notamment dans les montagnes, et du matériel cycliste.

La forme actuelle du critérium est la conséquence de sa fusion avec le Circuit des six provinces-Dauphiné en 1969 [1].

Aujourd'hui cette course sert pour la plupart aux grands coureurs à préparer une autre course majeure qui se déroule quelques semaines après : le Tour de France.

Dans cette course, de nombreux champions se sont imposés. Par exemple le Critérium est la seule autre épreuve à avoir été remportée par tous les quintuples vainqueurs du Tour de France (Anquetil, Merckx, Hinault et Indurain). Une dizaine de coureurs ont réussi le doublé Dauphiné libéré - Tour de France, prouvant par l'exemple la bonne préparation qu'il représente : Louison Bobet en 1955, Jacques Anquetil en 1963, Eddy Merckx en 1971, Luis Ocaña en 1973, Bernard Thévenet en 1975, Bernard Hinault en 1979 et 1981, Miguel Indurain en 1995, Bradley Wiggins en 2012, Christopher Froome en 2013, 2015 et 2016[3] et Geraint Thomas en 2018.

En 1965, Jacques Anquetil réalisa l'exploit de remporter Bordeaux-Paris le lendemain de sa victoire dans le Critérium du Dauphiné libéré : il n'eut même pas une nuit complète de sommeil entre sa victoire et le départ de la classique.

Les villes ayant accueilli le plus souvent[4] l'épreuve sont Grenoble (44 fois), Avignon (32 fois), Saint-Étienne (23 fois), Annecy (22 fois), Chambéry (21 fois), Gap (21 fois), Lyon (19 fois), Aix-les-Bains (18 fois), Valence (16 fois), Briançon (15 fois) ou Vals-les-Bains (15 fois).

En 2010, le groupe de presse propriétaire du Dauphiné libéré a choisi de déléguer l'organisation de la compétition à Amaury Sport Organisation, avec la volonté de leur vendre l'épreuve. L'épreuve n'étant plus attachée au quotidien régional, elle change de nom pour devenir simplement le Critérium du Dauphiné[5].

MaillotsModifier

 
Maillot jaune à bande bleue

Le leader du classement général revêt un maillot jaune à bande bleue distinct de ceux des autres coureurs[6]. Dès 1948 un maillot rouge à pois blancs est décerné au meilleur grimpeur en raison du parcours montagneux du Critérium (depuis 2018: bleu à pois blanc), puis en 1955 un maillot vert récompense le meilleur sprinteur. Enfin, un maillot bleu récompense le cycliste le plus complet par ses positions aux classements individuels au temps (général), aux points (sprint) et de la montagne. Désormais, un maillot blanc du meilleur jeune remplace le classement du combiné.

Repères chronologiquesModifier

  • 1947 : premier Critérium du Dauphiné libéré et première arrivée à l'étranger à Genève.
  • 1948 : création du prix du meilleur grimpeur.
  • 1955 : création du prix du meilleur sprinteur.
  • 2010 : organisation de la course par Amaury Sport Organisation en vue d'un éventuel rachat par la suite.
  • 2011 : création du classement du meilleur jeune.

Différents directeursModifier

Georges Cazeneuve, membre du conseil d'administration du Dauphiné libéré émet l'idée de créer et d'organiser le Critérium au sortir de la guerre[7], idée qui sera soutenue par ce conseil. Il restera le directeur jusqu'en 1980 et créa entretemps les six jours de Grenoble (épreuve de cyclisme sur piste). Marcel Patouillard prend sa succession à partir de 1981 durant sept ans avant de laisser son poste à Thierry Cazeneuve (neveu de Georges). À partir de 2010, après la reprise de l'organisation de l'épreuve par ASO, c'est Bernard Thévenet qui est nommé à la tête de la course.

Directeurs de l'épreuve
1947-1980 : Georges Cazeneuve
1981-1988 : Marcel Patouillard
1988-2009 : Thierry Cazeneuve
depuis 2010 : Bernard Thévenet

PalmarèsModifier

PodiumsModifier

Année Vainqueur Deuxième Troisième
Critérium du Dauphiné libéré
1947   Édouard Klabinski   Gino Sciardis   Fermo Camellini
1948   Edouard Fachleitner   Paul Giguet   Jean Robic
1949   Lucien Lazaridès   Jean Robic   Fermo Camellini
1950   Nello Lauredi   Apo Lazaridès   Bim Diederich
1951   Nello Lauredi   Antonin Rolland   Lucien Lazaridès
1952   Jean Dotto   Nello Lauredi   Jean Le Guilly
1953   Lucien Teisseire   Charly Gaul   Jean Robic
1954   Nello Lauredi   Jean-Pierre Schmitz   Pierre Molineris
1955   Louison Bobet   Roger Walkowiak   Marcel De Mulder
1956   Alex Close   Antonin Rolland   Fernand Picot
1957   Marcel Rohrbach   René Privat   Jean-Pierre Schmitz
1958   Louis Rostollan   Francis Pipelin   Jean-Pierre Schmitz
1959   Henry Anglade   Raymond Mastrotto   Roger Rivière
1960   Jean Dotto   Raymond Mastrotto   Gérard Thiélin
1961   Brian Robinson   Raymond Mastrotto   François Mahé
1962   Raymond Mastrotto   Hans Junkermann   Raymond Poulidor
1963   Jacques Anquetil   José Pérez Francés   Fernando Manzaneque
1964   Valentín Uriona   Raymond Poulidor   Esteban Martín
1965   Jacques Anquetil   Raymond Poulidor   Karl-Heinz Kunde
1966   Raymond Poulidor   Carlos Echeverría   Francisco Gabica
1967-1968 Non disputé
1969   Raymond Poulidor   Ferdinand Bracke   Roger Pingeon
1970   Luis Ocaña   Roger Pingeon   Herman Van Springel
1971   Eddy Merckx   Luis Ocaña   Bernard Thévenet
1972   Luis Ocaña   Bernard Thévenet   Lucien Van Impe
1973   Luis Ocaña   Bernard Thévenet   Joop Zoetemelk
1974   Alain Santy   Raymond Poulidor   Jean-Pierre Danguillaume
1975   Bernard Thévenet   Francesco Moser   Joop Zoetemelk
1976   Bernard Thévenet   Vicente López Carril   Raymond Delisle
1977   Bernard Hinault   Bernard Thévenet   Lucien Van Impe
1978   Michel Pollentier   Mariano Martinez   Francisco Galdós
1979   Bernard Hinault   Henk Lubberding   Francisco Galdós
1980   Johan van der Velde   Raymond Martin   Joaquim Agostinho
1981   Bernard Hinault   Joaquim Agostinho   Greg LeMond
1982   Michel Laurent   Jean-René Bernaudeau   Pascal Simon
1983   Greg LeMond [8]   Robert Millar   Robert Alban
1984   Martín Ramírez   Bernard Hinault   Greg LeMond
1985   Phil Anderson   Steven Rooks   Pierre Bazzo
1986   Urs Zimmermann   Ronan Pensec   Joop Zoetemelk
1987   Charly Mottet   Henry Cárdenas   Ronan Pensec
1988   Luis Herrera   Niki Rüttimann   Charly Mottet
1989   Charly Mottet   Robert Millar   Thierry Claveyrolat
1990   Robert Millar   Thierry Claveyrolat   Álvaro Mejía
1991   Luis Herrera   Laudelino Cubino   Tony Rominger
1992   Charly Mottet   Luc Leblanc   Gianni Bugno
1993   Laurent Dufaux   Oliverio Rincón   Éric Boyer
1994   Laurent Dufaux   Ronan Pensec   Artūras Kasputis
1995   Miguel Indurain   Chris Boardman   Vicente Aparicio
1996   Miguel Indurain   Tony Rominger   Richard Virenque
1997   Udo Bölts   Abraham Olano   Jean-Cyril Robin
1998   Armand de Las Cuevas   Miguel Ángel Peña   Andrei Teteriouk
1999   Alexandre Vinokourov   Jonathan Vaughters   Wladimir Belli
2000   Tyler Hamilton   Haimar Zubeldia non attribué[9],[10]
2001   Christophe Moreau   Pavel Tonkov   Benoît Salmon
2002 non attribué[11],[10]   Floyd Landis   Christophe Moreau
2003 non attribué[11],[10]   Iban Mayo   David Millar
2004   Iban Mayo   Tyler Hamilton   Óscar Sevilla
2005   Íñigo Landaluze   Santiago Botero non attribué[12]
2006 non attribué[12],[13]   Christophe Moreau   Bernhard Kohl
2007   Christophe Moreau   Cadel Evans   Andrey Kashechkin
2008   Alejandro Valverde   Cadel Evans   Levi Leipheimer
2009   Alejandro Valverde   Cadel Evans   Alberto Contador
Critérium du Dauphiné
2010   Janez Brajkovič   Alberto Contador   Tejay van Garderen
2011   Bradley Wiggins   Cadel Evans   Alexandre Vinokourov
2012   Bradley Wiggins   Michael Rogers   Cadel Evans
2013   Christopher Froome   Richie Porte   Daniel Moreno
2014   Andrew Talansky   Alberto Contador   Jurgen Van den Broeck
2015   Christopher Froome   Tejay van Garderen   Rui Costa
2016   Christopher Froome   Romain Bardet   Daniel Martin
2017   Jakob Fuglsang   Richie Porte   Daniel Martin
2018   Geraint Thomas   Adam Yates   Romain Bardet

Classements annexesModifier

Année Classement par points Grand Prix de la montagne Classement du combiné Classement par équipes
1948   Jean Robic
1949   José Serra Gil
1950   Kleber Piot
1951   Pierre Molineris
1953   Charly Gaul
1954   Pierre Molineris
1955   René Privat   Maurice Lampre
1956   Stan Ockers
1957   Michel Van Aerde   Louis Rostollan
1958   Jean Graczyck   Louis Rostollan
1959   Roger Vindevogel   Marcel Rohrbach
  Raymond Mastrotto
1960   Robert Cazala   Jean Dotto
1961   Fernand Picot   Jesus Manzaneque
1962   Marcel De Mulder   Federico Bahamontes
1963   José Perez Frances   Federico Bahamontes
1964   Arie den Hartog   Esteban Martin
1965   Jan Janssen   Angelino Soler
1966   Lucien Aimar   Joaquim Galera
1969   Jan Janssen   Roger Pingeon
1970   Roger De Vlaeminck   Jean-Claude Genty
1971   Frans Verbeeck   Luis Ocaña
1972   Cyrille Guimard   Luis Ocaña
1973   Cyrille Guimard   Luis Ocaña
1974   Domingo Perurena   Raymond Poulidor
1975   Freddy Maertens   Lucien Van Impe
1976   Gerard Vianen   Lucien Van Impe
1977   Patrick Sercu   Lucien Van Impe
1979   Bernard Hinault   Bernard Hinault
1980   Johan van der Velde   Christian Seznec
1981   Bernard Hinault   Bernard Hinault
1982   Sean Kelly   Jean-René Bernaudeau
1983   Phil Anderson   Pascal Simon
1984   Stephen Roche   Bernard Hinault
1985   Phil Anderson
1986   Jean-Claude Leclercq   Thierry Claveyrolat
1987   Thierry Claveyrolat   Henry Cárdenas
1988   Acacio Da Silva   Mariano Sánchez Martinez
1989   Thierry Claveyrolat   Robert Millar
1990   Thierry Claveyrolat   Thierry Claveyrolat
1991   Viatcheslav Ekimov   Thierry Claveyrolat
1992   Luc Leblanc   Thierry Claveyrolat
1993 Laurent Dufaux   Thierry Claveyrolat
1994 Laurent Dufaux   Pascal Hervé
1995 Miguel Indurain   Richard Virenque
1996   Miguel Indurain   Richard Virenque
1997   Viatcheslav Ekimov   Udo Bölts
1998   Christophe Moreau   José María Jiménez   José María Jiménez   Banesto
1999   Alexandre Vinokourov   Wladimir Belli   Wladimir Belli
2000   Tyler Hamilton   Íñigo Cuesta
2001   Glenn Magnusson   Sven Montgomery   Pavel Tonkov
2002   Bradley McGee   Dariusz Baranowski
  Haimar Zubeldia
  Ibanesto.com
2003   Iban Mayo   Iban Mayo   Iban Mayo   Ibanesto.com
2004   Stuart O'Grady   Michael Rasmussen   José Enrique Gutiérrez   Phonak
2005 Désattribué   José Iván Gutiérrez   Discovery Channel
2006   Francisco Mancebo   Christophe Moreau   Christophe Moreau   AG2R Prévoyance
2007   Alexandre Vinokourov   Rémy Di Grégorio   Astana
2008   Alejandro Valverde   Pierre Rolland   Alejandro Valverde   Euskaltel-Euskadi
2009   Cadel Evans   Pierrick Fédrigo   Astana
2010   Alberto Contador   Egoi Martínez   Euskaltel-Euskadi
Année Classement par points Grand Prix de la montagne Meilleur jeune Classement par équipes
2011   Joaquim Rodríguez   Joaquim Rodríguez   Jérôme Coppel   Europcar
2012   Cadel Evans   Cayetano Sarmiento   Wilco Kelderman   Sky
2013   Gianni Meersman   Thomas Damuseau   Rohan Dennis   Sky
2014   Christopher Froome   Alessandro De Marchi   Wilco Kelderman   Astana
2015   Nacer Bouhanni   Daniel Teklehaimanot   Simon Yates   Movistar
2016   Edvald Boasson Hagen   Daniel Teklehaimanot   Julian Alaphilippe   Sky
2017   Arnaud Démare   Koen Bouwman   Emanuel Buchmann   AG2R La Mondiale
2018   Daryl Impey   Dario Cataldo   Pierre Latour   Sky

Statistiques et recordsModifier

Principaux recordsModifier

Victoires au classement général

Meilleur grimpeur

Classement par points

Meilleur jeune

Victoires au classement généralModifier

Par coureursModifier

# Coureurs Victoires Deuxième Troisième Total
1   Bernard Hinault 3 1 0 4
  Nello Lauredi 3 1 0 4
  Luis Ocaña 3 1 0 4
4   Charly Mottet 3 0 1 4
5   Christopher Froome 3 0 0 3
6   Raymond Poulidor 2 3 1 6
  Bernard Thévenet 2 3 1 6
8   Christophe Moreau 2 1 1 4
9   Jacques Anquetil 2 0 0 2
  Jean Dotto 2 0 0 2
  Laurent Dufaux 2 0 0 2
  Luis Herrera 2 0 0 2
  Miguel Indurain 2 0 0 2
  Alejandro Valverde 2 0 0 2
  Bradley Wiggins 2 0 0 2

Par paysModifier

# Pays Victoires Deuxième Troisième Total
1   France 30 29 28 86
2   Espagne 10 11 9 30
3   Grande-Bretagne 8 4 0 10
4   États-Unis 3 4 4 11
5   Colombie 3 3 1 7
6   Suisse 3 2 1 6
7   Belgique 3 1 5 9
8   Australie 1 6 1 8
9   Pays-Bas 1 2 3 6
10   Allemagne 1 1 1 3
11   Kazakhstan 1 0 3 4
12   Danemark 1 0 0 1
  Pologne 1 0 0 1
  Slovénie 1 0 0 1

Victoires d'étapesModifier

# Coureurs Victoires
1   Bernard Hinault 10
2   Chris Boardman 8
3   Freddy Maertens 7
4   Christopher Froome 6
  Iban Mayo 6
  Raymond Poulidor 6
7   Thierry Claveyrolat 5
  Nello Lauredi 5
  Bernard Thévenet 5
10   Phil Anderson 4
  Jacques Anquetil 4
  Edvald Boasson Hagen 4
  Louison Bobet 4
  André Darrigade 4
  Thor Hushovd 4
  Greg LeMond 4
  Luis Ocaña 4
  Patrick Sercu 4
  Alexander Vinokourov 4
  Richard Virenque 4
  Joop Zoetemelk 4

Notes et référencesModifier

  1. a et b Article sur radiofrance.fr.
  2. Nom donné aux villes accueillant l'arrivée d'une étape.
  3. Ce fut également le cas de Lance Armstrong en 2002 et 2003 mais ses résultats à partir du ont été effacés.
  4. Au 31/12/2006.
  5. Le Dauphiné, Le Dauphiné 2010 dévoilé et Dossier de Presse (distribué aux journalistes lors de la présentation du parcours le 16 avril 2010)
  6. Explication des maillots.
  7. memoire-du-cyclisme.com.
  8. Pascal Simon, vainqueur initial, est déclassé pour dopage.
  9. Initialement troisième, Lance Armstrong est disqualifié de tous ses résultats depuis le 1er août 1998 en octobre 2012. Ses places ne sont pas réattribuées à d'autres coureurs.
  10. a b et c « L’UCI prend des mesures décisives suite à l’affaire Lance Armstrong », sur uci.ch, (consulté le 27 octobre 2012).
  11. a et b Lance Armstrong a été disqualifié de ses résultats obtenus du 1er août 1998 à la fin de sa carrière. Ses places ne sont pas réattribuées à d'autres coureurs.
  12. a et b (en) « Six former Armstrong USPS teammates receive bans from USADA », sur cyclingnews.com, .
  13. « Histoire - Le palmarès depuis 1947 ».

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :