Ben O'Connor (cyclisme)

coureur cycliste australien
Ben O'Connor
Image dans Infobox.
Ben O'Connor au départ du Tour des Flandres espoirs 2016.
Informations
Nom de naissance
Ben Alexander O'ConnorVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (26 ans)
Subiaco (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
Équipes professionnelles
Principales victoires
2 étapes de grands tours
Tour d'Italie (1 étape)
Tour de France (1 étape)

Ben Alexander O'Connor, né le , est un coureur cycliste australien, membre de l'équipe AG2R Citroën. Son palmarès comprend notamment une étape du Tour d'Italie 2020 et une étape du Tour de France 2021.

BiographieModifier

Débuts en AustralieModifier

Ben O'Connor commence sa carrière internationale en 2015 avec l'équipe continentale australienne Navitas Satalyst Racing. L'année suivante, il se fait remarquer dans le peloton professionnel au sein de l'équipe Avanti IsoWhey Sports, avec qui, il remporte la New Zealand Cycle Classic et termine troisième des classements généraux du Tour de Taïwan et du Tour de Savoie Mont-Blanc. Ces résultats lui permettent d'attirer l'attention de quelques formations du World Tour. Au mois d', il rejoint finalement l'équipe sud-africaine Dimension Data[1].

2017-2020 : Dimension Data/NTTModifier

En 2017, il est souvent cantonné à un rôle d'équipier, étant rarement autorisé à jouer sa carte personnelle. Il se voit tout de même offrir de jouer sa carte sur le Tour d'Autriche. Lors de la cinquième étape, longue de plus de 200 kilomètres, il s'échappe et prend le meilleur sur le local Riccardo Zoidl pour remporter en solitaire la première victoire en Europe de sa carrière. Ce succès lui permet de se replacer au classement général, terminant finalement à la 5e place.

Il continue sa progression en 2018. Après une onzième place au Tour de Catalogne, il apparaît comme l'un des hommes forts de Dimension Data. Au Tour des Alpes, il parvient à se battre avec les meilleurs lors de la troisième étape pour faire partie d'un groupe réduit en tête de course. À proximité de l'arrivée, il profite du marquage entre les favoris pour s'isoler en tête et remporter en solitaire une nouvelle victoire prometteuse. Il se classe septième et meilleur jeune de la course. Il enchaîne par son premier grand tour, le Tour d'Italie qu'il doit abandonner sur chute (fracture de la clavicule) lors de la dix-neuvième étape alors qu'il occupe la 12e place au classement général[2]. En fin de saison, il termine dixième du Trofeo Matteotti.

Comme l'ensemble de son équipe, il ne connait guère de résultats lors de la saison 2019. Il se distingue tout de même lors du Tour d'Autriche, seulement devancé par Ben Hermans lors de la quatrième étape et prenant la sixième place au général. Sur le Tour d'Espagne, il réalise deux tops 15, 13e de la onzième étape et 6e de la quinzième étape.

Lors de la saison 2020, l'équipe est renommée NTT Pro Cycling. O'Connor s'illustre dès sa première course par étapes en février, où il gagne la 4e étape de l'Étoile de Bessèges au sommet du difficile Mont Bouquet[3]. Après une période sans performances notables, il s'illustre en octobre sur le Tour d'Italie. Deuxième de la 16e étape où il est lâché dans les derniers mètres par son compagnon d'échappée Jan Tratnik, il s'impose en solitaire le lendemain à Madonna di Campiglio, après avoir distancé tous les membres de l'échappée matinale. Il s'agit de son premier succès sur un grand tour[4].

Depuis 2021 : AG2R CitroënModifier

En , au lendemain de sa victoire d'étape sur le Tour d'Italie, Ben O'Connor rejoint l'équipe française AG2R Citroën pour 2021, signant un contrat d'une saison. Quelques mois plus tard, il prolonge son contrat avec AG2R Citroën jusqu'à 2024. Lors de l'année 2021, il effectue la meilleure saison de sa carrière. En février, il est seizième du Tour de La Provence, puis cinquième du Tour des Alpes-Maritimes et du Var. Par la suite, il se montre régulier sur les courses par étapes du World Tour : douzième de Paris-Nice, sixième du Tour de Romandie et huitième du Critérium du Dauphiné. Pour sa première participation au Tour de France, il est victime de deux chutes en début de course et perd plus de trois minutes après les deux premières étapes. Lors de la 9e étape, au terme d'une échappée il s'impose en solitaire avec plus de cinq minutes d'avance sur la montée de Tignes et se replace à la deuxième place provisoire du général. Même s'il perd des positions les jours suivants, il termine finalement quatrième de cette édition de la Grande Boucle[5]. Il n'obtient aucun résultat notable sur la fin de saison.

Chef de file de son équipe pour le Tour de France 2022, il chute à deux reprises lors de la deuxième puis la huitième étape. Blessé au moyen fessier droit, il abandonne durant la deuxième journée de repos. Il vise alors le Tour d'Espagne pour la fin de saison[6].

PalmarèsModifier

Par annéeModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour de FranceModifier

2 participations

Tour d'ItalieModifier

3 participations

Tour d'EspagneModifier

1 participation

Classements mondiauxModifier

  Année2015201620172018201920202021
UCI World Tour nc nc 258e175e
Classement mondial480e447e378e535e194e40e
UCI Europe Tour nc 967e567e458e nc nc nc
UCI Asia Tour nc 107e158e nc nc nc nc
UCI Oceania Tour58e31e nc 94e31e14e2e
Légende : nc = non classéSource : UCI

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :