Bjorg Lambrecht

coureur cycliste belge (1997-2019)

Bjorg Lambrecht est un coureur cycliste professionnel belge né le à Gand (Belgique) et mort des suites d'une chute en course le à Rybnik (Pologne). Coureur au gabarit léger, il se spécialise dans les courses pour puncheur et grimpeur. Deuxième du Tour de l'Avenir 2017 derrière Egan Bernal, vice-champion du monde espoirs l'année suivante, il passe chez les professionnels en 2018, au sein de l'équipe Lotto-Soudal. Annoncé comme l'un des grands espoirs du cyclisme belge, il termine en 2019 quatrième de la Flèche wallonne et sixième de l'Amstel Gold Race, puis meilleur jeune du Critérium du Dauphiné.

Bjorg Lambrecht
Informations
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 22 ans)
RybnikVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Distinctions
Vélo de cristal du meilleur jeune (d) ( et )Voir et modifier les données sur Wikidata
Équipes amateurs
2014APT-Spie-Douterloigne
2015Avia Wcup
2016-2017Lotto-Soudal U23
Équipes professionnelles
2018-2019Lotto-Soudal

BiographieModifier

2015 : juniorModifier

Il décroche le titre de champion de Belgique. Il monte sur le podium du Grand Prix E3 (2e) ou du Tour de Haute-Autriche juniors (2e), derrière Pavel Sivakov.

2016-2017 : espoirModifier

En 2016, il passe chez les espoirs, dans les rangs de l'équipe Lotto-Soudal. Il remporte la Ronde de l'Isard et obtient la médaille d'argent sur la course en ligne des championnats d'Europe espoirs.

En 2017, il s'offre une victoire de prestige sur Liège-Bastogne-Liège espoirs. Il s'adjuge également la Course de la Paix espoirs et termine deuxième du Tour de l'Avenir, battu par Egan Bernal, vainqueur deux ans plus tard du Tour de France.

2018-2019 : professionnelModifier

En 2018, ces résultats lui permettent d'intégrer le peloton professionnel avec la Lotto-Soudal. Il remporte une étape du Tour des Fjords devant Michael Albasini et Edvald Boasson Hagen et termine deuxième du classement général derrière Albasini[1]. Il obtient des places d'honneur sur les courses à étapes d'une semaine WorldTour comme le Tour du Pays basque (18e), le Tour de Suisse (20e) et le Tour de Pologne (18e). Il participe à son premier grand tour, le Tour d'Espagne où il obtient des places d'honneur sur des étapes. Il devient en fin d'année vice-champion du monde espoirs à Innsbruck.

À l'intersaison, Lambrecht travaille sa position de contre-la-montre dans l'optique d'y être plus performant, ce qui peut lui permettre d'envisager de viser des classements généraux de courses par étapes d'une semaine[1]. Il annonce en préparation de la saison 2019 viser des résultats sur le Tour du Pays basque ainsi que les classiques ardennaises, ces dernières étant pour lui un objectif de carrière[1]. Sur le Tour du Pays basque, il est deuxième de la deuxième étape derrière Julian Alaphilippe au terme d'un sprint en montée[2]. Il est ensuite l'une des révélations des Ardennaises et obtient une série de places d'honneur sur les classiques vallonnées : cinquième de la Flèche brabançonne, sixième de l'Amstel Gold Race et quatrième de la Flèche wallonne. Le Critérium du Dauphiné confirme sa progression puisqu'il termine 12e du classement général et meilleur jeune.

Accident mortelModifier

Le , Bjorg Lambrecht chute au 48e kilomètre lors de la troisième étape du Tour de Pologne, heurtant une structure en béton sur le bord de la route[3]. Trop gravement blessé pour être héliporté, il est évacué en ambulance vers l'hôpital de Rybnik où il meurt le jour même[3].

PalmarèsModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour d'EspagneModifier

1 participation

Classements mondiauxModifier

Année 2016 2017 2018 2019
UCI World Tour 162e[4]
Classement mondial UCI 403e[5] 177e[6] 160e[7] 114e[8]
UCI Europe Tour 207e[9] 66e[10] 243e[11] 94e[12]

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Belga, « L'année de la confirmation pour Bjorg Lambrecht », sur 7sur7.be,
  2. Belga, « Tour du Pays Basque: Alaphilippe remporte la 2e étape en costaud devant Lambrecht », sur dhnet.be,
  3. a et b « Le cycliste belge Bjorg Lambrecht est mort après une chute lors du Tour de Pologne », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 5 août 2019)
  4. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2018 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017).
  5. (en) « UCI World Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017).
  6. (en) « UCI World Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 30 octobre 2017).
  7. (en) « UCI World Ranking - 2018 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 6 août 2019).
  8. (en) « UCI World Ranking - 2019 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 24 février 2020).
  9. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  10. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)
  11. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2018 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 24 février 2020)
  12. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2019 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 24 février 2020)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :