Ouvrir le menu principal
Critérium du Dauphiné 2012
Critérium du Dauphiné course 2012.png
Généralités
Course
64e Critérium du Dauphiné
Compétition
Étapes
7 + 1 prologue
Date
Distance
1 051,7 km
Pays
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Pays traversé(s)
Équipes
22Voir et modifier les données sur Wikidata
Coureurs au départ
175
Coureurs à l'arrivée
151
Vitesse moyenne
39,420 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième
Classement par points
Meilleur grimpeur
Meilleur jeune
Meilleure équipe
Critérium du Dauphiné course 2012.png

La 64e édition du Critérium du Dauphiné a eu lieu du 3 au . Il s'agit de la 16e épreuve de l'UCI World Tour 2012.

L'épreuve a été remportée par le Britannique Bradley Wiggins (Sky), devant son coéquipier australien Michael Rogers et un autre australien Cadel Evans (BMC Racing). Wiggins, vainqueur du contre-la-montre et présent dans les premières positions aux arrivées des deux étapes de montagne, remporte sa troisième course World Tour de l'année après Paris-Nice et le Tour de Romandie. Il confirme ainsi son statut de favori pour le prochain Tour de France.

Evans, lauréat de la 1re étape et régulièrement dans le top 10 des étapes, remporte le classement par points. Le Colombien Cayetano Sarmiento (Liquigas-Cannondale) termine avec le maillot de meilleur grimpeur tandis que le Néerlandais Wilco Kelderman (Rabobank) s'adjuge le classement du meilleur jeune. L'équipe britannique Sky, vainqueur de deux étapes, et surtout avec trois coureurs dans les quatre premiers du général, remporte logiquement le classement par équipes.

PrésentationModifier

ParcoursModifier

Le prologue se déroule à Grenoble, sur un parcours de 5,7 km. Les 2 premières étapes en lignes sont pour puncheurs, la suivante pour sprinteurs. La 4e étape est un contre-la-montre de 53 km. Le col du Grand Colombier fait son retour dans le Critérium du Dauphiné lors de la 5e étape. La course se termine par deux étapes de montagne[1],[2].

ÉquipesModifier

L'organisateur Amaury Sport Organisation a communiqué la liste des équipes invitées le [3]. 22 équipes participent à ce Critérium du Dauphiné - 18 ProTeams et 4 équipes continentales professionnelles :

UCI ProTeams
Nom de l'équipe Pays Code
AG2R La Mondiale   France ALM
Astana   Kazakhstan AST
BMC Racing   États-Unis BMC
Euskaltel-Euskadi   Espagne EUS
FDJ-BigMat   France FDJ
Garmin-Barracuda   États-Unis GRM
Katusha   Russie KAT
Lampre-ISD   Italie LAM
Liquigas-Cannondale   Italie LIQ
Lotto-Belisol   Belgique LTB
Movistar   Espagne MOV
Omega Pharma-Quick Step   Belgique OPQ
Orica-GreenEDGE   Australie OGE
Rabobank   Pays-Bas RAB
RadioShack-Nissan   Luxembourg RNT
Saxo Bank   Danemark SAX
Sky   Royaume-Uni SKY
Vacansoleil-DCM   Pays-Bas VCD
Équipes invitées
Nom de l'équipe Pays Code
Argos-Shimano   Pays-Bas ARG
Cofidis   France COF
Europcar   France EUC
Saur-Sojasun   France SAU

FavorisModifier

Le tenant du titre Bradley Wiggins (Sky), vainqueur cette année de Paris-Nice et du Tour de Romandie, est un des favoris à sa succession, assisté notamment par Christopher Froome et Richie Porte. De nombreux protagonistes du prochain Tour de France sont ses principaux adversaires : Cadel Evans, Andy Schleck, Denis Menchov, Vincenzo Nibali, Samuel Sánchez, Jurgen Van den Broeck, Janez Brajkovič, vainqueur en 2010, Tejay van Garderen, Rein Taaramäe, notamment[4],[5],[6],[7].

Plusieurs spécialistes du contre-montre sont présents, notamment David Millar (Garmin-Barracuda), le champion du monde de la spécialité Tony Martin (Omega Pharma-Quick Step), Luke Durbridge (Orica-GreenEDGE) et Michael Rogers (Sky).

Plusieurs sprinteurs participent également : John Degenkolb (Argos-Shimano), Borut Božič (Astana), Michael Matthews (Rabobank), Edvald Boasson Hagen (Sky) et Juan José Haedo (Saxo Bank).

ÉtapesModifier

Déroulement de la courseModifier

PrologueModifier

Ce Critérium du Dauphiné commence par un prologue dans Grenoble de 5,7 km, plat et comprenant cinq virages.

Résultats
Coureur Équipe Temps
1 Luke Durbridge (AUS) Orica-GreenEDGE en 6 min 38 s
2 Bradley Wiggins (GBR) Sky + 1 s
3 Andriy Grivko (UKR) Astana 3 s
4 Carlos Barredo (ESP) Rabobank 3 s
5 Tony Martin (GER) Omega Pharma-Quick Step 5 s
6 Simon Gerrans (AUS) Orica-GreenEDGE 5 s
7 Paul Martens (GER) Rabobank 5 s
8 Sylvain Chavanel (FRA) Omega Pharma-Quick Step 6 s
9 Cadel Evans (AUS) BMC Racing 6 s
10 Andrey Amador (CRC) Movistar 7 s
Classement général
Coureur Équipe Temps
1 Luke Durbridge (AUS)     Orica-GreenEDGE en 6 min 38 s
2 Bradley Wiggins (GBR) Sky + 1 s
3 Andriy Grivko (UKR) Astana 3 s
4 Carlos Barredo (ESP) Rabobank 3 s
5 Tony Martin (GER) Omega Pharma-Quick Step 5 s
6 Simon Gerrans (AUS) Orica-GreenEDGE 5 s
7 Paul Martens (GER) Rabobank 5 s
8 Sylvain Chavanel (FRA) Omega Pharma-Quick Step 6 s
9 Cadel Evans (AUS) BMC Racing 6 s
10 Andrey Amador (CRC) Movistar 7 s

1re étapeModifier

 
Edvald Boasson Hagen en blanc, Luke Durbridge en jaune au départ de Seyssins
 
Les coureurs avant le départ de Seyssins
 
Cadel Evans, vainqueur de l'étape, juste avant le départ

Le départ de l'étape est donné à Seyssins, dans l'Isère. Après 20 km de plat, le parcours emprunte le col de Parménie (5,2 km à 6,7 %), classé en 2e catégorie et dont le sommet est au kilomètre 27. La côte de la Poulardière (1,9 km à 7 %), classée en 4e catégorie, se trouve 23 kilomètres plus loin. La côte de Chambaran (4,3 km à 4,7 %), classée en 3e catégorie et dont le sommet est situé au km 90,5, est abordée peu après le ravitaillement à Marcilloles. La course arrive ensuite dans la Drôme. Deux côtes de quatrième catégorie se succèdent en moins de dix kilomètres : la côte des Escoffiers (3,9 km à 4,1 %) et la côte des Potences (2,1 km à 6 %), dont les sommets sont placés aux kilomètres 142 et 149. La dernière difficulté du jour est la côte de la Sizeranne (2,9 km à 6,6 %), classée en 3e catégorie. Une fois le sommet (km 178) passé, les coureurs descendent vers Saint-Vallier, où est jugée l'arrivée, après 187 km de course[9].

Giovanni Bernaudeau (Europcar), Yukihiro Doi (Argos-Shimano), Nicolas Edet (Cofidis), Markel Irizar (RadioShack-Nissan), Maarten Tjallingii (Rabobank) et Sep Vanmarcke (Garmin-Barracuda) s'échappent dès les premiers kilomètres de l'étape. Leur avance maximale sur le peloton est de plus de 13 minutes. Celui-ci est emmené par les équipes Saur-Sojasun, Sky et Orica-GreenEDGE, relayées ensuite par les formations BMC Racing et Omega Pharma-Quick Step.

Lorsqu'il aborde la dernière difficulté, la côte de la Sizeranne, le groupe de tête ne comprend plus que quatre coureur et son avance est réduite à une minute. Dans l'ascension, Markel Irizar attaque et passe en tête de la course au sommet de la côte, tandis que son leader dans l'équipe RadioShack-Nissan, Andy Schleck, est distancé par le peloton. Irizar est ensuite rejoint par Cadel Evans (BMC Racing), Jérôme Coppel (Saur-Sojasun) et Andrey Kashechkin (Astana). Ces trois coureurs parviennent à conserver quelques secondes d'avance sur le peloton jusqu'à Saint-Vallier, Cadel Evans s'impose au sprint. Le peloton arrive quatre secondes plus tard. Nacer Bouhanni (FDJ-BigMat) y devance Tony Gallopin (RadioShack-Nissan) et Borut Božič (Astana).

Le porteur du maillot jaune, Luke Durbridge (Orica-GreenEDGE) arrive dans un groupe à 27 secondes et perd la première place du classement général, au profit de Bradley Wiggins (Sky). Andy Schleck et Alexandre Vinokourov (Astana), ancien vainqueur de l'épreuve, arrivent dans un autre groupe avec plus de trois minutes de retard. Samuel Sánchez (Euskaltel-Euskadi), qui a chuté en début d'étape, est le dernier à franchir la ligne d'arrivée, accompagné par deux coéquipiers.

Cadel Evans prend le maillot vert du classement par point. Giovanni Bernaudeau, passé en tête des quatre premières côtes de l'étape, est premier au classement de la montagne. Edvald Boasson Hagen (Sky) prend la première place du classement des jeunes aux dépens de Luke Durbridge, tandis que sa formation, s'empare de celle du classement par équipes[10].

Résultats
Coureur Équipe Temps
1 Cadel Evans (AUS) BMC Racing en 4 h 36 min 21 s
2 Jérôme Coppel (FRA) Saur-Sojasun + 0 s
3 Andrey Kashechkin (KAZ) Astana 0 s
4 Nacer Bouhanni (FRA) FDJ-BigMat 4 s
5 Tony Gallopin (FRA) RadioShack-Nissan 4 s
6 Borut Božič (SLO) Astana 4 s
7 Gerald Ciolek (GER) Omega Pharma-Quick Step 4 s
8 Julien Simon (FRA) Saur-Sojasun 4 s
9 Daniele Ratto (ITA) Liquigas-Cannondale 4 s
10 Edvald Boasson Hagen (NOR) Sky 4 s
Classement général
Coureur Équipe Temps
1 Bradley Wiggins (GBR)   Sky en 4 h 43 min 04 s
2 Cadel Evans (AUS)   BMC Racing + 1 s
3 Andriy Grivko (UKR) Astana 2 s
4 Carlos Barredo (ESP) Rabobank 2 s
5 Tony Martin (GER) Omega Pharma-Quick Step 4 s
6 Paul Martens (GER) Rabobank 4 s
7 Sylvain Chavanel (FRA) Omega Pharma-Quick Step 5 s
8 Jérôme Coppel (FRA) Saur-Sojasun 6 s
9 Andrey Amador (CRC) Movistar 6 s
10 Edvald Boasson Hagen (NOR)   Sky 6 s

2e étapeModifier

Cette étape se déroule en Ardèche. Le départ est donné à Lamastre et l'arrivée se trouve à Saint-Félicien. La première ascension répertoriée est le col de Montivernoux (16,1 km à 4,2 %), classé en 2e catégorie. Après le sommet (km 45), la route continue de monter pendant une dizaine de kilomètres et passe à Lachamp-Raphaël, le plus haut village d'Ardèche. Le ravitaillement se trouve après la descente, à Saint-Martin-de-Valamas. Se dirigeant vers le nord, le parcours comprend trois difficultés en moins de trente kilomètres : le col de Clavière (12,1 km à 3,7 %), classé en 2e catégorie, le col de Rochepaule (3,6 km à 4,8 %), classé en 3e catégorie, et le col de Lalouvesc (8,7 km à 5,1 %), classé en 2e catégorie, dont les sommets respectifs sont aux kilomètres 95, 108,5 et 121. Après cette dernière ascension, le parcours passe par une descente d'une quinzaine de kilomètres et le col de Fontaille (2,2 km à 4,9 %), une ascension de 4e catégorie dont le sommet est situé au kilomètres 138. L'arrivée est jugée au sommet de la côte de Saint-Félicien (2,5 km à 4,4 %), classée en quatrième catégorie[11].

Résultats
Coureur Équipe Temps
1 Daniel Moreno (ESP) Katusha en 4 h 02 min 38 s
2 Julien Simon (FRA) Saur-Sojasun + m.t
3 Tony Gallopin (FRA) RadioShack-Nissan m.t
4 Rinaldo Nocentini (ITA) AG2R La Mondiale m.t
5 Jurgen Van den Broeck (BEL) Lotto-Belisol m.t
6 Luis León Sánchez (ESP) Rabobank m.t
7 Cadel Evans (AUS)   BMC Racing m.t
8 Janez Brajkovič (SLO) Astana m.t
9 Bradley Wiggins (GBR)   Sky m.t
10 Thomas Voeckler (FRA) Europcar m.t
Classement général
Coureur Équipe Temps
1 Bradley Wiggins (GBR)   Sky en 8 h 45 min 42 s
2 Cadel Evans (AUS)   BMC Racing + 1 s
3 Andriy Grivko (UKR) Astana 2 s
4 Carlos Barredo (ESP) Rabobank 2 s
5 Tony Martin (GER) Omega Pharma-Quick Step 4 s
6 Paul Martens (GER) Rabobank 4 s
7 Sylvain Chavanel (FRA) Omega Pharma-Quick Step 5 s
8 Jérôme Coppel (FRA) Saur-Sojasun 6 s
9 Andrey Amador (CRC) Movistar 6 s
10 Richie Porte (AUS) Sky 6 s

3e étapeModifier

Le départ de la course est donné à Givors, dans le Rhône. Les trois côtes classées de cette étape sont situées dans la première moitié du parcours : la côte de Saint-André (4 km à 5,4 %), classée en 3e catégorie, la côte des Crêtes (3 km à 3,9 %), classée en 4e catégorie et dont le sommet est au kilomètre 32, et la côte de Vindry (1,6 km à 7 %), une ascension de 4e catégorie dont le sommet est au kilomètre 70,5. La course entre dans la Loire puis en Saône-et-Loire, où est jugée l'arrivée, à La Clayette, après 167 km de course[12].

Résultats
Coureur Équipe Temps
1 Edvald Boasson Hagen (NOR) Sky en 4 h 22 min 13 s
2 Gerald Ciolek (GER) Omega Pharma-Quick Step + m.t
3 Borut Božič (SLO) Astana m.t
4 Roger Kluge (GER) Argos-Shimano m.t
5 Murilo Fischer (BRA) Garmin-Barracuda m.t
6 Tony Gallopin (FRA)   RadioShack-Nissan m.t
7 Davide Cimolai (ITA) Lampre-ISD m.t
8 Michael Matthews (AUS) Rabobank m.t
9 Sébastien Hinault (FRA) AG2R La Mondiale m.t
10 Jonathan Cantwell (AUS) Saxo Bank m.t
Classement général
Coureur Équipe Temps
1 Bradley Wiggins (GBR)   Sky en 13 h 07 min 55 s
2 Cadel Evans (AUS) BMC Racing + 1 s
3 Andriy Grivko (UKR) Astana 2 s
4 Carlos Barredo (ESP) Rabobank 2 s
5 Tony Martin (GER) Omega Pharma-Quick Step 4 s
6 Paul Martens (GER) Rabobank 4 s
7 Sylvain Chavanel (FRA) Omega Pharma-Quick Step 5 s
8 Jérôme Coppel (FRA) Saur-Sojasun 6 s
9 Andrey Amador (CRC) Movistar 6 s
10 Richie Porte (AUS) Sky 6 s

4e étapeModifier

Cetté étape est un contre-la-montre de 53,5 km assez vallonné entre Villié-Morgon et Bourg-en-Bresse, à travers le Rhône, la Saône-et-Loire et l'Ain.

Résultats
Coureur Équipe Temps
1 Bradley Wiggins (GBR)   Sky en 1 h 03 min 12 s
2 Tony Martin (GER) Omega Pharma-Quick Step + 34 s
3 Michael Rogers (AUS) Sky 1 min 11 s
4 Wilco Kelderman (NED) Rabobank 1 min 25 s
5 Sylvain Chavanel (FRA) Omega Pharma-Quick Step 1 min 33 s
6 Christopher Froome (GBR) Sky 1 min 33 s
7 Luke Durbridge (AUS) Orica-GreenEDGE 1 min 37 s
8 Cadel Evans (AUS) BMC Racing 1 min 43 s
9 David Millar (GBR) Garmin-Barracuda 1 min 51 s
10 Luis León Sánchez (ESP) Rabobank 1 min 53 s
Classement général
Coureur Équipe Temps
1 Bradley Wiggins (GBR)   Sky en 14 h 11 min 07 s
2 Tony Martin (GER) Omega Pharma-Quick Step + 38 s
3 Michael Rogers (AUS) Sky 1 min 20 s
4 Sylvain Chavanel (FRA) Omega Pharma-Quick Step 1 min 38 s
5 Cadel Evans (AUS) BMC Racing 1 min 44 s
6 Wilco Kelderman (NED)   Rabobank 1 min 45 s
7 Christopher Froome (GBR) Sky 1 min 48 s
8 David Millar (GBR) Garmin-Barracuda 2 min 00 s
9 Luis León Sánchez (ESP) Rabobank 2 min 02 s
10 Andriy Grivko (UKR) Astana 2 min 18 s

5e étapeModifier

Le départ de l'étape est donné à Saint-Trivier-sur-Moignans, dans l'Ain. Après un début d'étape plat, la course passe par la côte de Corlier (6,4 km à 5,4 %), classée en 2e catégorie, et dont le sommet se trouve au kilomètre 57. La principale difficulté du jour est le col du Grand Colombier (17,4 km à 7,2 %), une ascension hors catégorie dont le sommet est au kilomètre 118.5. Les coureurs empruntent ensuite le col de Richemond, au kilomètre 141, dont l'ascension (7,2 km à 4,8 %) est classée en 3e catégorie. Après la descente suivant ce col, la course entre en Haute-Savoie. L'arrivée est jugée à Rumilly, après 186,5 km de course[13].

Résultats
Coureur Équipe Temps
1 Arthur Vichot (FRA) FDJ-BigMat en 4 h 42 min 17 s
2 Egoi Martínez (ESP) Euskaltel-Euskadi + 26 s
3 Dmitriy Fofonov (KAZ) Astana 26 s
4 Rémy Di Grégorio (FRA) Cofidis 26 s
5 Cayetano Sarmiento (COL) Liquigas-Cannondale 26 s
6 Alberto Losada (ESP) Katusha 26 s
7 Daniel Navarro (ESP) Saxo Bank 26 s
8 Maxime Méderel (FRA) Saur-Sojasun 26 s
9 Maxime Bouet (FRA) AG2R La Mondiale 46 s
10 Bruno Pires (POR) Saxo Bank 46 s
Classement général
Coureur Équipe Temps
1 Bradley Wiggins (GBR)   Sky en 18 h 54 min 23 s
2 Tony Martin (GER) Omega Pharma-Quick Step + 38 s
3 Michael Rogers (AUS) Sky 1 min 20 s
4 Cadel Evans (AUS) BMC Racing 1 min 44 s
5 Wilco Kelderman (NED)   Rabobank 1 min 45 s
6 Christopher Froome (GBR) Sky 1 min 48 s
7 Luis León Sánchez (ESP) Rabobank 2 min 02 s
8 Jurgen Van den Broeck (BEL) Lotto-Belisol 2 min 22 s
9 Janez Brajkovič (SLO) Astana 2 min 47 s
10 Jérôme Coppel (FRA) Saur-Sojasun 2 min 55 s

6e étapeModifier

Le départ de l'étape est donné à Saint-Alban-Leysse, en Savoie. Cette étape débute par l'enchaînement du col de Plainpalais (11,6 km à 6,5 %), classé en 1re catégorie, et du col de Leschaux (7,2 km à 4,3 %), classé en 3e catégorie, et dont le sommet est au km 32,5. La course entre en Haute-Savoie. Une vingtaine de kilomètres après la descente de ce col, la course emprunte le col des Essérieux (4,2 km à 5,5 %), une ascension de 3e catégorie dont le sommet est au kilomètre 67, suivi du col du Marais, non classé. Après une descente, la course s'élève jusqu'au Grand Bornand, où débute l'ascension vers le col de la Colombière (11,8 km à 5,7 %), classés en 1re catégorie. Une fois le col (km 102,5) franchi, le parcours emprunte une longue descente, puis la côte de Châtillon-sur-Cluses (4,8 km à 4,8 %), classée en 3e catégorie et dont le sommet est au kilomètre 129. Une dizaine de kilomètres plus loin, la course arrive au pied de l'ascension menant au col de Joux Plane (11,7 km à 8,4 %), classée hors catégorie. Le col (km 155,5) passé, il ne reste alors plus que la descente et un dernier kilomètre de course. L'arrivée est jugée à Morzine, après 167,5 kilomètres[14].

Résultats
Coureur Équipe Temps
1 Nairo Quintana (COL) Movistar en 4 h 46 min 12 s
2 Cadel Evans (AUS) BMC Racing + 16 s
3 Daniel Moreno (ESP) Katusha 24 s
4 Bradley Wiggins (GBR)   Sky 24 s
5 Pieter Weening (NED) Orica-GreenEDGE 24 s
6 Christopher Froome (GBR) Sky 24 s
7 Vasil Kiryienka (BLR) Movistar 24 s
8 Jurgen Van den Broeck (BEL) Lotto-Belisol 24 s
9 Michael Rogers (AUS) Sky 24 s
10 Haimar Zubeldia (ESP) RadioShack-Nissan 24 s
Classement général
Coureur Équipe Temps
1 Bradley Wiggins (GBR)   Sky en 23 h 40 min 59 s
2 Michael Rogers (AUS) Sky + 1 min 20 s
3 Cadel Evans (AUS)   BMC Racing 1 min 36 s
4 Christopher Froome (GBR) Sky 1 min 48 s
5 Jurgen Van den Broeck (BEL) Lotto-Belisol 2 min 22 s
6 Vasil Kiryienka (BLR) Movistar 2 min 58 s
7 Janez Brajkovič (SLO) Astana 3 min 07 s
8 Wilco Kelderman (NED)   Rabobank 3 min 26 s
9 Richie Porte (AUS) Sky 3 min 44 s
10 Tejay van Garderen (USA) BMC Racing 3 min 51 s

7e étapeModifier

Résultats
Coureur Équipe Temps
1 Daniel Moreno (ESP) Katusha en 2 h 59 min 37 s
2 Luis León Sánchez (ESP) Rabobank + 0 s
3 Cadel Evans (AUS)   BMC Racing 0 s
4 Edvald Boasson Hagen (NOR) Sky 0 s
5 Rinaldo Nocentini (ITA) AG2R La Mondiale 0 s
6 Pieter Weening (NED) Orica-GreenEDGE 0 s
7 Jurgen Van den Broeck (BEL) Lotto-Belisol 0 s
8 Dries Devenyns (BEL) Omega Pharma-Quick Step 0 s
9 Richie Porte (AUS) Sky 0 s
10 Michael Rogers (AUS) Sky 7 s
Classement général
Coureur Équipe Temps
1 Bradley Wiggins (GBR)   Sky en 26 h 40 min 46 s
2 Michael Rogers (AUS) Sky + 1 min 17 s
3 Cadel Evans (AUS)   BMC Racing 1 min 26 s
4 Christopher Froome (GBR) Sky 1 min 45 s
5 Jurgen Van den Broeck (BEL) Lotto-Belisol 2 min 12 s
6 Vasil Kiryienka (BLR) Movistar 2 min 58 s
7 Janez Brajkovič (SLO) Astana 3 min 07 s
8 Wilco Kelderman (NED)   Rabobank 3 min 26 s
9 Richie Porte (AUS) Sky 3 min 34 s
10 Haimar Zubeldia (ESP) RadioShack-Nissan 3 min 50 s

Classements finalsModifier

Classement généralModifier

Cycliste Pays Équipe Temps
1 Bradley Wiggins     Royaume-Uni Sky en 26 h 40 min 46 s
2 Michael Rogers   Australie Sky + 1 min 17 s
3 Cadel Evans     Australie BMC Racing 1 min 26 s
4 Christopher Froome   Royaume-Uni Sky 1 min 45 s
5 Jurgen Van den Broeck   Belgique Lotto-Belisol 2 min 12 s
6 Vasil Kiryienka   Biélorussie Movistar 2 min 58 s
7 Janez Brajkovič   Slovénie Astana 3 min 07 s
8 Wilco Kelderman     Pays-Bas Rabobank 3 min 26 s
9 Richie Porte   Australie Sky 3 min 34 s
10 Haimar Zubeldia   Espagne RadioShack-Nissan 3 min 50 s

Classements annexesModifier

Classement par pointsModifier

Cycliste Pays Équipe Points
1 Cadel Evans     Australie BMC Racing 66
2 Daniel Moreno   Espagne Katusha 58
3 Tony Gallopin   France RadioShack-Nissan 51

Classement du meilleur grimpeurModifier

Cycliste Pays Équipe Points
1 Cayetano Sarmiento     Colombie Liquigas-Cannondale 91
2 Blel Kadri   France AG2R La Mondiale 61
3 David Moncoutié   France Cofidis 61

Classement du meilleur jeuneModifier

Cycliste Pays Équipe Temps
1 Wilco Kelderman     Pays-Bas Rabobank en 26 h 44 min 12 s
2 Tejay van Garderen   États-Unis BMC Racing + 1 min 23 s
3 Egor Silin   Russie Astana 5 min 51 s

Classement par équipesModifier

Équipe Pays Temps
1 Sky   Royaume-Uni en 80 h 04 min 52 s
2 BMC Racing   États-Unis + 13 min 34 s
3 Movistar   Espagne 17 min 27 s

UCI World TourModifier

Ce Critérium du Dauphiné attribue des points pour l'UCI World Tour 2012, seulement aux coureurs des équipes ayant un label ProTeam.

Position 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e
Classement général 100 80 70 60 50 40 30 20 10 4
Par étape 6 4 2 1 1
Classement individuel
# Coureur Équipe Points
1   Bradley Wiggins   Sky 111
2   Cadel Evans   BMC Racing 82
  Michael Rogers   Sky 82
4   Christopher Froome   Sky 60
5   Jurgen Van den Broeck   Lotto-Belisol 51
6   Vasil Kiryienka   Movistar 40
7   Janez Brajkovič   Astana 30
8   Wilco Kelderman   Rabobank 21
9   Daniel Moreno   Katusha 14
10   Richie Porte   Sky 10

Évolution des classementsModifier

Le classement général, dont le leader porte le maillot jaune à bande bleue, s'établit en additionnant les temps réalisés à chaque étape.

Le classement par points, dont le leader porte le maillot vert, est l'addition des points attribués à l'arrivée des étapes (25, 22, 20, 18, 16 points, puis en ôtant 1 pt par place perdue jusqu'au 20e, qui reçoit donc 1 pt, lors des 3 premières étapes ; 15, 12, 10, 8, 6 points, puis en ôtant 1 pt par place jusqu'au 10e, qui reçoit donc 1 pt, lors du prologue et des 4 dernières étapes). En cas d'égalité de points, les critères de départage, dans l'ordre, sont : nombre de victoires d'étape, classement général.

Le classement du meilleur grimpeur, dont le leader porte le maillot rouge à pois blancs, consiste en l'addition des points obtenus au sommet des ascensions Hors catégorie (20, 18, 16, 14, 12, 10, 8, 7, 6 et 5 pts), de 1re (15, 13, 11, 9, 8, 7, 6 et 5 pts), 2e (10, 9, 8, 7, 6 et 5 pts), 3e (4, 3, 2 et 1 pts) et 4e (3, 2 et 1 pts) catégorie. En cas d'égalité de points, les critères de départage, dans l'ordre, sont : nombre de premières places dans les ascensions Hors catégorie, de 1re, de 2e, de 3e, puis de 4e catégorie, classement général.

Le classement du meilleur jeune, dont le leader porte le maillot blanc, est le classement général des coureurs nés depuis le 1er janvier 1987.

Le classement par équipes de l'étape est l'addition des trois meilleurs temps individuels de chaque équipe. En cas d'égalité, les critères de départage, dans l'ordre, sont : addition des places des 3 premiers coureurs des équipes concernées, place du meilleur coureur sur l'étape. Calculer le classement par équipes revient à additionner les classement par équipes de chaque étape. En cas d'égalité, les critères de départage, dans l'ordre, sont : nombre de premières places dans le classement par équipes du jour, nombre de deuxièmes places dans le classement par équipes du jour, etc., place au classement général du meilleur coureur des équipes concernées[15].

Étape Vainqueur Classement général Classement par points Classement de la montagne Classement du meilleur jeune Classement par équipes
P Luke Durbridge Luke Durbridge Luke Durbridge Non décerné Luke Durbridge Orica-GreenEDGE
1 Cadel Evans Bradley Wiggins Cadel Evans Giovanni Bernaudeau Edvald Boasson Hagen Sky
2 Daniel Moreno Blel Kadri Tony Gallopin
3 Edvald Boasson Hagen Tony Gallopin Giovanni Bernaudeau
4 Bradley Wiggins Wilco Kelderman
5 Arthur Vichot Cayetano Sarmiento
6 Nairo Quintana Cadel Evans
7 Daniel Moreno
Classements finals Bradley Wiggins Cadel Evans Cayetano Sarmiento Wilco Kelderman Sky

Liste des participantsModifier

Légende
Num Dossard de départ porté par le coureur sur ce Critérium du Dauphiné Pos Position finale au classement général
      Indique le vainqueur du classement général       Indique le vainqueur du classement de la montagne
      Indique le vainqueur du classement par points       Indique le vainqueur du classement du meilleur jeune
# Indique la meilleure équipe
NP Indique un coureur qui n'a pas pris le départ d'une étape,
suivi du numéro de l'étape où il s'est retiré
AB Indique un coureur qui n'a pas terminé une étape,
suivi du numéro de l'étape où il s'est retiré
HD Indique un coureur qui a terminé une étape hors des délais,
suivi du numéro de l'étape
* Indique un coureur en lice pour le maillot blanc
(coureurs nés après le 1er janvier 1987)
Sky #
SKY
Num Coureur Pos
1   Bradley Wiggins (GBR)  
  Champion de Grande-Bretagne
1er
2   Christopher Froome (GBR) 4e
3   Edvald Boasson Hagen (NOR)* 51e
4   Christian Knees (GER) 112e
5   Danny Pate (USA) 142e
6   Richie Porte (AUS) 9e
7   Michael Rogers (AUS) 2e
8   Kanstantsin Siutsou (BLR)
  Champion de Biélorussie du contre-la-montre
64e
BMC Racing
BMC
Num Coureur Pos
11   Cadel Evans (AUS)   3e
12   Philippe Gilbert (BEL)
  Champion de Belgique du contre-la-montre
  Champion de Belgique
109e
13   George Hincapie (USA) 63e
14   Amaël Moinard (FRA) 34e
15   Steve Morabito (SUI) 81e
16   Manuel Quinziato (ITA) 124e
17   Michael Schär (SUI) 50e
18   Tejay van Garderen (USA)* 14e
Astana
AST
Num Coureur Pos
21   Alexandre Vinokourov (KAZ) 119e
22   Borut Božič (SLO) 123e
23   Janez Brajkovič (SLO)
  Champion de Slovénie du contre-la-montre
7e
24   Dmitriy Fofonov (KAZ) 82e
25   Andriy Grivko (UKR) 84e
26   Maxim Iglinskiy (KAZ) AB-7
27   Andrey Kashechkin (KAZ) 31e
28   Egor Silin (RUS)* 20e
Lotto-Belisol
LTB
Num Coureur Pos
31   Jurgen Van den Broeck (BEL) 5e
32   Kenny Dehaes (BEL) 147e
33   Gert Dockx (BEL)* 127e
34   Maarten Neyens (BEL) 143e
35   Jurgen Van de Walle (BEL) 103e
36   Tosh Van der Sande (BEL)* 145e
37   Jelle Vanendert (BEL) 85e
38   Frederik Willems (BEL) AB-7
Katusha
KAT
Num Coureur Pos
41   Denis Menchov (RUS) 42e
42   Maxim Belkov (RUS) 104e
43   Xavier Florencio (ESP) AB-6
44   Petr Ignatenko (RUS)* 54e
45   Alberto Losada (ESP) 47e
46   Daniel Moreno (ESP) 13e
47   Yury Trofimov (RUS) 43e
48   Eduard Vorganov (RUS) 93e
Europcar
EUC
Num Coureur Pos
51   Thomas Voeckler (FRA) AB-7
52   Giovanni Bernaudeau (FRA) 136e
53   Anthony Charteau (FRA) 57e
54   Cyril Gautier (FRA)* 36e
55   Christophe Kern (FRA)
  Champion de France du contre-la-montre
HD-7
56   Davide Malacarne (ITA)* 55e
57   Kévin Réza (FRA)* 100e
58   Pierre Rolland (FRA) 21e
AG2R La Mondiale
ALM
Num Coureur Pos
61   Jean-Christophe Péraud (FRA) 68e
62   Maxime Bouet (FRA) 39e
63   Mikaël Cherel (FRA) 60e
64   Sylvain Georges (FRA) AB-5
65   Sébastien Hinault (FRA) 130e
66   Blel Kadri (FRA) 58e
67   Rinaldo Nocentini (ITA) 19e
68   Christophe Riblon (FRA) 86e
RadioShack-Nissan
RNT
Num Coureur Pos
71   Andy Schleck (LUX) AB-6
72   Tony Gallopin (FRA)* 32e
73   Markel Irizar (ESP) 74e
74   Tiago Machado (POR) 18e
75   Yaroslav Popovych (UKR) 114e
76   Hayden Roulston (NZL) 110e
77   Haimar Zubeldia (ESP) 10e
Liquigas-Cannondale
LIQ
Num Coureur Pos
81   Vincenzo Nibali (ITA) 28e
82   Federico Canuti (ITA) 80e
83   Kristjan Koren (SLO) 33e
84   Dominik Nerz (GER)* 35e
85   Maciej Paterski (POL) 37e
86   Daniele Ratto (ITA)* 118e
87   Cayetano Sarmiento (COL)*   61e
88   Alessandro Vanotti (ITA) 107e
Cofidis
COF
Num Coureur Pos
91   Rein Taaramäe (EST)*
  Champion d'Estonie du contre-la-montre
96e
92   Yoann Bagot (FRA)* 56e
93   Rémy Di Grégorio (FRA) 30e
94   Leonardo Duque (COL) 120e
95   Nicolas Edet (FRA)* 79e
96   Luis Ángel Maté (ESP) 75e
97   David Moncoutié (FRA) 73e
98   Nicolas Vogondy (FRA) 88e
Euskaltel-Euskadi
EUS
Num Coureur Pos
101   Samuel Sánchez (ESP) 126e
102   Jorge Azanza (ESP) 67e
103   Peio Bilbao (ESP)* 146e
104   Ricardo García Ambroa (ESP)* NP-4
105   Mikel Landa (ESP)* 83e
106   Egoi Martínez (ESP) 45e
107   Alan Pérez (ESP) 151e
108   Gorka Verdugo (ESP) 95e
FDJ-BigMat
FDJ
Num Coureur Pos
111   Pierrick Fédrigo (FRA) AB-2
112   Nacer Bouhanni (FRA)* AB-5
113   Arnaud Gérard (FRA) AB-5
114   Arnold Jeannesson (FRA) NP-6
115   Matthieu Ladagnous (FRA) 72e
116   Rémi Pauriol (FRA) 40e
117   Anthony Roux (FRA)* 101e
118   Arthur Vichot (FRA)* 70e
Garmin-Barracuda
GRM
Num Coureur Pos
121   Christophe Le Mével (FRA) 44e
122   Koldo Fernández (ESP) AB-6
123   Murilo Fischer (BRA)
  Champion du Brésil
129e
124   Michel Kreder (NED)* 121e
125   Daniel Martin (IRL) 106e
126   David Millar (GBR) 65e
127   Sébastien Rosseler (BEL) NP-5
128   Sep Vanmarcke (BEL)* NP-5
Lampre-ISD
LAM
Num Coureur Pos
131   Davide Cimolai (ITA)* 140e
132   Denys Kostyuk (UKR) 117e
133   Yuriy Krivtsov (FRA) 132e
134   Oleksandr Kvachuk (UKR)
  Champion d'Ukraine du contre-la-montre
  Champion d'Ukraine
131e
135   Matthew Lloyd (AUS) 113e
136   Marco Marzano (ITA) 76e
137   Daniele Pietropolli (ITA) 108e
138   Simone Stortoni (ITA) 78e
Saxo Bank
SAX
Num Coureur Pos
141   Daniel Navarro (ESP) 16e
142   Jonathan Cantwell (AUS) 144e
143   Juan José Haedo (ARG) AB-2
144   Jesús Hernández Blázquez (ESP) 46e
145   Kasper Klostergaard (DEN) 128e
146   Bruno Pires (POR) 15e
147   Nicki Sørensen (DEN)
  Champion du Danemark
69e
148   David Tanner (AUS) 137e
Movistar
MOV
Num Coureur Pos
151   Juan José Cobo (ESP) AB-5
152   Andrey Amador (CRC) 26e
153   David Arroyo (ESP) 62e
154   Imanol Erviti (ESP) 90e
155   Vasil Kiryienka (BLR) 6e
156   David López García (ESP) 98e
157   Rubén Plaza (ESP) 53e
158   Nairo Quintana (COL)* 38e
Omega Pharma-Quick Step
OPQ
Num Coureur Pos
161   Tony Martin (GER)
  Champion du monde du contre-la-montre
23e
162   Sylvain Chavanel (FRA)
  Champion de France
49e
163   Gerald Ciolek (GER) 91e
164   Kevin De Weert (BEL) 77e
165   Dries Devenyns (BEL) 59e
166   Bert Grabsch (GER)
  Champion d'Allemagne du contre-la-montre
122e
167   Jérôme Pineau (FRA) 97e
168   Stijn Vandenbergh (BEL) 116e
Orica-GreenEDGE
OGE
Num Coureur Pos
171   Simon Gerrans (AUS)
  Champion d'Australie
94e
172   Simon Clarke (AUS) 125e
173   Luke Durbridge (AUS)*
  Champion d'Australie du contre-la-montre
NP-5
174   Leigh Howard (AUS)* 149e
175   Travis Meyer (AUS)* 135e
176   Wesley Sulzberger (AUS) 141e
177   Daniel Teklehaimanot (ERI)*
  Champion d'Érythrée du contre-la-montre
92e
178   Pieter Weening (NED) 11e
Rabobank
RAB
Num Coureur Pos
181   Luis León Sánchez (ESP)
  Champion d'Espagne du contre-la-montre
12e
182   Carlos Barredo (ESP) 66e
183   Wilco Kelderman (NED)*   8e
184   Paul Martens (GER) 89e
185   Michael Matthews (AUS)* 138e
186   Bram Tankink (NED) 48e
187   Maarten Tjallingii (NED) 133e
188   Jos van Emden (NED) 148e
Saur-Sojasun
SAU
Num Coureur Pos
191   Jérôme Coppel (FRA) 17e
192   Anthony Delaplace (FRA)* NP-6
193   Brice Feillu (FRA) 41e
194   Fabrice Jeandesboz (FRA) 24e
195   Cyril Lemoine (FRA) 111e
196   Guillaume Levarlet (FRA) 25e
197   Maxime Méderel (FRA) 22e
198   Julien Simon (FRA) 105e
Argos-SHimano
ARG
Num Coureur Pos
201   John Degenkolb (GER)* 115e
202   Yukihiro Doi (JPN)
  Champion du Japon
134e
203   Johannes Fröhlinger (AUT) 87e
204   Alexandre Geniez (FRA)* 27e
205   Simon Geschke (GER) NP-5
206   Thierry Hupond (FRA) 102e
207   Roger Kluge (GER) 150e
208   Matthieu Sprick (FRA) AB-5
Vacansoleil-DCM
VAC
Num Coureur Pos
211   Lieuwe Westra (NED) 71e
212   Matteo Carrara (ITA) 29e
213   Stefan Denifl (AUT)* NP-6
214   Stijn Devolder (BEL) AB-5
215   Pim Ligthart (NED)*
  Champion des Pays-Bas
AB-2
216   Bert-Jan Lindeman (NED)* 139e
217   Rob Ruijgh (NED) 52e
218   Frederik Veuchelen (BEL) 99e

Notes et référencesModifier

  1. « En pensant au Tour de France », sur eurosport.fr, .
  2. « Le parcours du Dauphiné 2012 dévoilé », sur velochrono.fr, .
  3. « Des invitations sans surprises », sur cyclismactu.fr, .
  4. « Les favoris du Tour au départ », sur eurosport.fr, .
  5. « Du pareil au même ? », sur velochrono.fr, .
  6. « Bradley Wiggins en favori du Critérium du Dauphiné », sur nouvelobs.com, .
  7. « Le 64ème Dauphiné en détail », sur cyclismactu.net, .
  8. Point de départ et point d'arrivée au parc Paul-Mistral.
  9. « étape 1 - Seyssins Saint-Vallier 187 km », sur letour.fr (consulté le 3 juin 2012).
  10. (en) « Evans wins Dauphiné stage 1 », sur cyclingnews.com, (consulté le 4 juin 2012).
  11. « étape 2 - Lamastre Saint-Félicien 160 km », sur letour.fr (consulté le 3 juin 2012).
  12. « étape 3 - Givors La Clayette 167 km », sur letour.fr (consulté le 3 juin 2012).
  13. « étape 5 - Saint-Trivier-sur-Moignans Rumilly 186.5 km », sur letour.fr (consulté le 3 juin 2012).
  14. « étape 6 - Saint-Alban-Leysse Morzine », sur letour.fr (consulté le 9 juin 2012).
  15. « Règlement particulier », sur letour.fr.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :