Ouvrir le menu principal

Jack Sock
Image illustrative de l’article Jack Sock
Jack Sock au tournoi de Wimbledon en 2016.
Carrière professionnelle
2011
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (26 ans)
Lincoln
Taille 1,91 m (6 3)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneur Jay Berger
Gains en tournois 10 347 704 $
Palmarès
En simple
Titres 4
Finales perdues 4
Meilleur classement 8e (20/11/2017)
En double
Titres 14
Finales perdues 10
Meilleur classement 2e (10/09/2018)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/16 1/8 1/16 1/8
Double 1/4 1/4 V (2) V (1)
Mixte 1/16 1/8 V (1)
Médailles olympiques
Double - - 1
Mixte 1

Jack Sock, né le à Lincoln, est un joueur de tennis américain, professionnel depuis 2011.

Il est champion olympique du double mixte, titre gagné avec Bethanie Mattek-Sands aux Jeux de Rio 2016, où il s'est aussi adjugé une médaille de bronze en double messieurs en compagnie de Steve Johnson. Il remporte son premier titre en Masters 1000 le 5 novembre 2017 au tournoi de Paris Bercy grâce auquel il fait son entrée dans le top 10 du classement ATP. En double messieurs, il a remporté à deux reprises le tournoi de Wimbledon en 2014 avec Vasek Pospisil et 2018 avec Mike Bryan, ainsi que l'US Open 2018 et le Masters 2018 avec ce dernier.

Sommaire

CarrièreModifier

Jack Sock a commencé à jouer au tennis à l'âge de huit ans. Son père, Larry, est un conseiller financier et golfeur, sa mère Pam est une femme au foyer, et son frère Eric est actuellement dans une université. En tant que junior, il a remporté 18 titres USTA National. Il est diplômé en mai 2011 à l'université de Blue Valley High School North dans le Kansas. Dans sa carrière de lycéen, il remporte 80 matchs pour 0 défaite et remporte quatre fois consécutivement le championnat de son pays. Jack Sock est réputé pour être un show-man qui aime faire rire le public d'où son attitude dans certains matches.

2010 - 2013. Début de carrièreModifier

En 2010, alors âgé de 18 ans il reporte l'USTA Boys ainsi qu'un titre en simple à l'US Open junior dans la même année. Il a également remporté un titre en double au Tournoi de Delray Beach avec James Blake et un titre en double mixte à l'US Open 2011 avec Melanie Oudin. Il a remporté deux tournois Challenger en simple : Tiburon en 2012 et Winnetka en 2013.

2014. Victoire en double à Wimbledon, entrée en simple dans le top 50Modifier

En 2014, il remporte avec Vasek Pospisil les tournois en double de Wimbledon et Atlanta et atteint la finale au Masters de Cincinnati.

2015. 1/8 de finale à Roland-Garros, premier titre sur le circuit ATP et entrée dans le top 30Modifier

Alors 58e mondial, il commence son année au Masters d'Indian Wells où il y réalise une bonne performance. Battant Lu Yen-hsun (64-7, 6-2, 7-5), puis encore au mental au second tour, Gilles Müller (3-6, 6-3, 7-67), avant de vaincre la tête de série numéro 15, Roberto Bautista-Agut (3-6, 6-3, 6-2) et ainsi se qualifier pour les huitièmes, le premier dans cette catégorie. Son parcours s'arrête contre la tête de série numéro 2 et futur finaliste, Roger Federer (3-6, 2-6) en 1 h 09[1].

En avril, il remporte son premier titre ATP en simple à Houston sur terre battue en battant en finale son compatriote Sam Querrey (7-69, 7-62), en ayant battu au passage le 15e mondial Roberto Bautista-Agut au second tour (6-4, 6-4) et le 16e mondial Kevin Anderson (7-63, 6-3) en demi-finale[2].

À Roland-Garros, il bat facilement la tête de série numéro 10 Grigor Dimitrov, (7-67, 6-2, 6-3), puis au second tour l'Espagnol Pablo Carreño Busta un peu plus difficilement (62-7, 7-64, 6-1, 7-64), et domine (6-2, 6-1, 6-4) le Croate Borna Ćorić, pour se qualifier pour la première fois en deuxième semaine d'un Grand Chelem[3]. En huitième, il affronte le nonuple vainqueur à Paris, l'Espagnol Rafael Nadal 7e mondial, contre qui il réalise un gros match en lui prenant un set mais cède à la fin (3-6, 1-6, 7-5, 2-6)[4].

Par la suite, il réalise une demi-finale à Newport où il perd contre Ivo Karlović (63, 4-6) et un quart à Washington en battant Richard Gasquet (64-7, 7-65, 6-4) dans un gros match à suspense où il perd en deux manches contre Steve Johnson. Il refait un huitième en Masters 1000 à Montréal avec deux gros matchs contre Adrian Mannarino et Grigor Dimitrov conclus par une victoire en trois manches, mais perd sèchement contre le no 1 mondial, Novak Djokovic.

Enfin sur la tournée indoor, il réalise une finale à Stockholm, en passant Pablo Carreño-Busta et Fernando Verdasco difficilement en trois manches, avant de prendre la mesure sur deux têtes de série, les Français Gilles Simon (7-5, 7-65 en quart et Richard Gasquet (6-4, 6-2) en demi-finale. Il est battu par le 5e mondial, Tomáš Berdych (61-7, 2-6)[5]. À Bâle, après des victoires contre ses compatriotes Denis Kudla, John Isner et Donald Young le tout en deux sets pour arriver dans le dernier carré, il se fait battre à nouveau (3-6, 4-6), par Roger Federer futur lauréat[6].

2016. 1/8 de finale à l'US Open, 3 finales disputées et no 2 américainModifier

La saison 2016 est marquée par une bonne progression en simple, avec pour son premier tournoi en janvier à Auckland où il atteint la finale, en battant Kevin Anderson (1-6, 6-4, 6-4), mais surtout le 8e mondial David Ferrer (3-6, 6-1, 6-2) en demi-finale[7]. Malade, il abandonne contre Roberto Bautista-Agut après la perte du premier set.

Au mois d'avril au tournoi de Houston sur terre battue alors tenant du titre, il atteint la finale en battant Márcos Baghdatís et John Isner (7-64, 6-3). Il perd contre le revenant Juan Mónaco 148e mondial, (6-3, 3-6, 5-7) en 2 h 20[8].

Il parvient à être champion olympique en double mixte au côté de Bethanie Mattek-Sands[9]. En double, il met également fin à sa collaboration avec Vasek Pospisil, qui remontait à 2014.

Pour le dernier Grand Chelem à l'US Open, il vient à bout difficilement en cinq manche comme à l'Open d'Australie de Taylor Fritz (7-63, 7-5, 3-6, 1-6, 6-4), puis le qualifié Mischa Zverev facilement et de battre le 9e mondial, Marin Čilić (6-4, 6-3, 6-3) en 1 h 45, se qualifiant pour son premier huitième de finale cette année[10]. Il perd au tour suivant contre le Français Jo-Wilfried Tsonga (3-6, 3-6, 7-67, 2-6)[11].

Il remporte en octobre le Masters 1000 de Shanghai en double avec son compatriote John Isner[12]. Et en simple, il se qualifie pour son premier quart de finale dans cette catégorie, en éliminant Guido Pella, Feliciano López en trois manche et le serveur Milos Raonic 6e mondial, (0-6, 6-4, 7-68) après une bulle dans la première manche[13]. Il est vaincu contre Gilles Simon dans un match serré (6-4, 4-6, 65-7)[14].

Par la suite, il rallie pour une seconde fois consécutive la finale de Stockholm, en parvenant à battre notamment Alexander Zverev (64-7, 7-64, 6-4) en demie[15]. Il perd (5-7, 1-6) contre l'Argentin Juan Martín del Potro, de retour en forme[16].

Puis en double, il remporte le tournoi de Bâle avec Marcel Granollers. Enfin au Masters de Paris-Bercy, il bat Philipp Kohlschreiber (6-2, 7-63), puis le 8e mondial Dominic Thiem en moins d'une heure de jeu (6-2, 6-4). Avant de battre Richard Gasquet (6-2, 3-6, 7-5) après avoir été mené 2-4 dans la dernière manche, se qualifiant pour son deuxième quart consécutif en Masters 1000[17]. Il perd contre son compatriote John Isner en trois manches dans un match particulier. Il finit sa saison comme no 2 américain derrière Isner[18].

2017. 1re victoire en Masters 1000 à Paris-Bercy, 2 titres en ATP 250, demi-finaliste au Masters et entrée dans le top 8Modifier

Pour son premier tournoi officiel, après la Hopman Cup alors finaliste contre les Français Kristina Mladenovic et Richard Gasquet, perdant alors 1-2. Il joue le tournoi d'Auckland, battant Ryan Harrison difficilement (7-65, 4-6, 6-1), puis le Français Jérémy Chardy (5-7, 6-4, 6-3) et Steve Johnson (6-4, 6-3) pour ainsi rallier sa première finale de l'année. Qu'il remporte contre João Sousa (6-3, 5-7, 6-3), remportant son deuxième titre et lui apportant beaucoup de confiance pour la suite[19]. À l'Open d'Australie, il passe ses deux premiers tours contre Pierre-Hugues Herbert et Karen Khachanov sans perdre de set. Il perd contre le Français Jo-Wilfried Tsonga, 12e mondial avec résistance (64-7, 5-7, 7-68, 3-6)[20].

Tournoi de reprise à Delray Beach, battant ses compatriotes Steve Johnson (6-4, 7-64) et Donald Young (6-4, 7-62) pour se qualifier pour la finale. Cependant fait rare, son adversaire le Canadien Milos Raonic (4e mondial) déclare forfait avant de disputer la finale touché aux ischio-jambiers. Jack Sock remporte le troisième titre de sa carrière sans jouer[21].

Au Masters d'Indian Wells, Sock passe difficilement ses matchs le tout en trois sets tout au long de la semaine. Battant le qualifié Henri Laaksonen et le 13e mondial, Grigor Dimitrov (3-6, 6-3, 7-67). Puis en huitième le Tunisien Malek Jaziri (4-6, 7-61, 7-5), avant de vaincre (6-3, 2-6, 6-2) en 1 h 48 le Japonais Kei Nishikori, 5e mondial, première victoire sur un top 5 et rallier pour la première fois les demi-finales d'un Masters 1000[22]. Il perd contre le Suisse Roger Federer (1-6, 64-7) en 1 h 14 malgré une deuxième manche plus serrée[23]. Alors 17e mondial au Masters de Miami, Sock passe Yoshihito Nishioka sur abandon, Jiří Veselý et le qualifié Jared Donaldson en deux sets pour se qualifier pour les quarts de finale. Il perd sèchement (2-6, 3-6) en 1 h 23 contre Rafael Nadal[24].

Sur terre battue, il perd son titre au tournoi de Houston en s'inclinant en demi-finale contre son compatriote Steve Johnson (6-4, 4-6, 3-6). Et un 1/8 de finale au Masters de Rome en battant Diego Schwartzman et Jiří Veselý en trois manches, mais perdant à nouveau contre Rafael Nadal (3-6, 4-6) au bout d'1 h 20 de jeu[25] ; il déçoit par la suite aux Grand Chelem de Roland-Garros et Wimbledon.

Jack réalise un bon tournoi à l'Open de Washington avec des victoires sur Jared Donaldson (7-66, 6-2) et surtout le 10e mondial, Milos Raonic (7-5, 6-4)[26]. Il s'incline au tour d'après, en demi-finale face à Kevin Anderson (3-6, 4-6)[27].

Par la suite, Sock réalise des contre-performances, et ne rebondit qu'à partir des tournois indoor. Il atteint d'abord les quarts de finale à l'Open de Stockholm et à l'Open de Bâle. Puis il réalise un beau parcours au Masters de Paris-Bercy en tant que tête de série numéro 16. Exempté de premier tour, il vainc Kyle Edmund (4-6, 7-64, 7-65) après avoir été mené 1-5 dans l'ultime manche[28], puis bat le Français Lucas Pouille (7-66, 6-3) pour passer en quart[29]. Il passe ensuite l'Espagnol Fernando Verdasco (63-7, 6-2, 6-3) toujours dangereux dans un bon jour[30] et un autre Français, Julien Benneteau (7-5, 6-2) fatigué de sa semaine[31]. Grâce à cette victoire, Jack Sock se qualifie pour une finale de Masters 1000 pour la première fois de sa carrière, d'autant qu'il avait avalé un big mac avant, dans une ambiance « électrique » selon ses dires[32]. En remportant la finale contre le qualifié Filip Krajinović (5-7, 6-4, 6-1) après 1 h 58 de jeu[33], Sock remporte à 25 ans son premier Masters 1000 et le titre le plus important de sa carrière. Il intègre le top 10 mondial en grimpant de treize rangs, passant de la 22e à la 9e place mondiale[34] et décrivant sa performance comme « bon dimanche »[35].

Grâce à ce titre, Sock prend la dernière place qualificative pour le Masters de Londres du 12 au 19 novembre[36]. Jack Sock devient la premier non Européen à gagner un Masters 1000, depuis Miami en 2010 avec Andy Roddick et le premier depuis Andre Agassi en 1999 à Bercy[37]. À Londres, il est placé dans le groupe Boris Becker, avec le no 2 mondial, Roger Federer, le no 3 mondial, Alexander Zverev et le no 5 mondial, Marin Čilić. Il perd son premier match en 1 h 31 de jeu (4-6, 64-7) contre le Suisse Federer qui lui a mis « la pression »[38]. Sock arrive à retourner la tournure du match contre Čilić en s'imposant (5-7, 6-2, 7-64) après 2 h 28 de match intense alors mené dans la dernière manche et dans le tie-break[39], et qu'il s'agit de « son moment » dans sa carrière[40]. Pour déterminer le 2e du groupe, Sock affronte le jeune Allemand Zverev et finit par s'imposer (6-4, 1-6, 6-4) en 1 h 53[41], retournant le match à son avantage pour se qualifier, dès son premier Masters, pour les demi-finales. Il s'agit d'une première pour un Américain depuis Andy Roddick en 2007. Il perd toutefois en trois manches face à Grigor Dimitrov après avoir remporté le premier set (6-4, 0-6, 3-6) au bout de deux heures[42]. Avec ce beau parcours, il termine ainsi l'année dans le top 8, en progression par rapport à l'année précédente (23e)[43].

2018. Année catastrophique en simple mais riche en doubleModifier

Après son incroyable fin de saison 2017 (titre au Masters de Paris-Bercy et demi-finale au Masters), il connaît une année 2018 catastrophique, où il est incapable d'enchaîner deux victoires de suite jusqu'au tournoi de Bercy, où il atteint les quarts de finale. Ces mauvais résultats lui valent de passer de la 8e à la 105e place en un an.

Par contre, il connaît une année prolifique en double puisqu'il remporte cinq titres dont Wimbledon et l'US Open avec son compatriote Mike Bryan. Grâce à ces bons résultats, il atteint la 2e place mondiale et se qualifie pour le Masters de double.

PalmarèsModifier

En simple messieursModifier

TitresModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 06-04-2015   Fayez Sarofim & Co. US Men's Clay Court Champ'sHouston ATP 250 488 225 $ Terre (ext.)   Sam Querrey 7-69, 7-62 Parcours
2 09-01-2017   ASB ClassicAuckland ATP 250 450 110 $ Dur (ext.)   João Sousa 6-3, 5-7, 6-3 Parcours
3 20-02-2017   Delray Beach OpenDelray Beach ATP 250 534 625 $ Dur (ext.)   Milos Raonic Forfait Parcours
4 30-10-2017   Rolex Paris MastersParis Masters 1000 4 273 775  Dur (int.)   Filip Krajinović 5-7, 6-4, 6-1 Parcours

FinalesModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueur Score
1 19-10-2015   If Stockholm OpenStockholm ATP 250 537 050  Dur (int.)   Tomáš Berdych 7-61, 6-2 Parcours
2 11-01-2016   ASB ClassicAuckland ATP 250 463 520 $ Dur (ext.)   Roberto Bautista-Agut 6-1, 1-0 ab. Parcours
3 04-04-2016   Fayez Sarofim & Co. US Men's Clay Court Champ'sHouston ATP 250 515 025 $ Terre (ext.)   Juan Mónaco 3-6, 6-3, 7-5 Parcours
4 17-10-2016   If Stockholm Open, Stockholm ATP 250 566 525  Dur (int.)   Juan Martín del Potro 7-5, 6-1 Parcours

En double messieursModifier

En double mixteModifier

Parcours dans les tournois du Grand ChelemModifier

En simpleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2010 1er tour (1/64)   M. Chiudinelli
2011 2e tour (1/32)   Andy Roddick
2012 3e tour (1/16)   Nicolás Almagro
2013 2e tour (1/32)   Tommy Haas 3e tour (1/16)   Janko Tipsarević
2014 2e tour (1/32)   Gaël Monfils 3e tour (1/16)   Dušan Lajović 2e tour (1/32)   Milos Raonic 1er tour (1/64)   Pablo Andújar
2015 1/8 de finale   Rafael Nadal 1er tour (1/64)   Sam Groth 2e tour (1/32)   Ruben Bemelmans
2016 2e tour (1/32)   Lukáš Rosol 3e tour (1/16)   A. Ramos-Viñolas 3e tour (1/16)   Milos Raonic 1/8 de finale   J.-W. Tsonga
2017 3e tour (1/16)   J.-W. Tsonga 1er tour (1/64)   Jiří Veselý 2e tour (1/32)   Sebastian Ofner 1er tour (1/64)   Jordan Thompson
2018 1er tour (1/64)   Yuichi Sugita 1er tour (1/64)   Jürgen Zopp 1er tour (1/64)   Matteo Berrettini 2e tour (1/32)   N. Basilashvili
2019 1er tour (1/64)   Alex Bolt

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En doubleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2011 1er tour (1/32)
  J. Withrow
  M. Knowles
  X. Malisse
2012 2e tour (1/16)
  S. Johnson
  F. Čermák
  M. Mertiňák
2013 2e tour (1/16)
  E. Butorac
  Bob Bryan
  Mike Bryan
1er tour (1/32)
  J. Blake
  A. Peya
  B. Soares
2014 1/8 de finale
  João Sousa
  A. Golubev
  Sam Groth
Victoire
  V. Pospisil
  Bob Bryan
  Mike Bryan
1/8 de finale
  V. Pospisil
  C. Berlocq
  L. Mayer
2015 1/4 de finale
  V. Pospisil
  J.-J. Rojer
  Horia Tecău
1/8 de finale
  V. Pospisil
  Jamie Murray
  John Peers
1er tour (1/32)
  V. Pospisil
  L. Mayer
  João Sousa
2016 1/4 de finale
  V. Pospisil
  Pablo Cuevas
  M. Granollers
2e tour (1/16)
  V. Pospisil
  J. Benneteau
  É. Roger-Vasselin
1/8 de finale
  V. Pospisil
  J. Benneteau
  É. Roger-Vasselin
2017
2018 1/8 de finale
  S. Johnson
  P.-H. Herbert
  Nicolas Mahut
Victoire
  Mike Bryan
  Raven Klaasen
  Michael Venus
Victoire
  Mike Bryan
  Łukasz Kubot
  Marcelo Melo
2019 1/8 de finale
  J. Withrow
  Ryan Harrison
  Sam Querrey

N.B. : le nom du partenaire se trouve sous le résultat; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

En double mixteModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2010 1er tour (1/16)
  Beatrice Capra
  B. Mattek
  Daniel Nestor
2011 Victoire
  Melanie Oudin
  Gisela Dulko
  E. Schwank
2012 2e tour (1/8)
  Melanie Oudin
  Sania Mirza
  C. Fleming
2013 1er tour (1/16)
  A. Barty
  Hsieh Su-wei
  R. Bopanna
1er tour (1/16)
  S. Stephens
  Chan Hao-ching
  M. Emmrich
2017 2e tour (1/16)
  Madison Keys
  Elena Vesnina
  Bruno Soares
2018 1/8 de finale
  S. Stephens
  E. Makarova
  B. Soares

N.B. : le nom de la partenaire se trouve sous le résultat; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours au MastersModifier

En simpleModifier

Année Lieu Résultat Tour Adversaires Victoire / Défaite Scores
2017 Londres Demi-finale RR
RR
RR
Demi-finale
Roger Federer
Marin Čilić
Alexander Zverev
Grigor Dimitrov
Défaite
Victoire
Victoire
Défaite
4-6, 64-7
5-7, 6-2, 7-64
6-4, 1-6, 6-4
6-4, 0-6, 3-6

En doubleModifier

Année Ville Surface Partenaire Résultats Résultat final
2018   Londres (O2 Arena) Dur indoor   Mike Bryan 4v, 1d Vainqueur

Parcours dans les Masters 1000Modifier

En simpleModifier

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Madrid Rome Canada Cincinnati Shanghai Paris
2011 1er tour
  C. Berlocq
2012 1er tour
  S. Giraldo
2013 1er tour
  I. Karlović
1er tour
  M. Raonic
2014 1er tour
  Tim Smyczek
2e tour
  M. Raonic
2e tour
  M. Raonic
1er tour
  T. Robredo
1/8 de finale
  J. Benneteau
2e tour
  M. Raonic
2015 1/8 de finale
  R. Federer
3e tour
  D. Thiem
2e tour
  J.-W. Tsonga
1er tour
  G. Simon
1/8 de finale
  N. Djokovic
2e tour
  K. Anderson
2e tour
  T. Berdych
1er tour
  V. Troicki
2016 3e tour
  D. Thiem
3e tour
  M. Raonic
1/8 de finale
  João Sousa
2e tour
  D. Goffin
1/8 de finale
  S. Wawrinka
1/4 de finale
  G. Simon
1/4 de finale
  John Isner
2017 1/2 finale
  R. Federer
1/4 de finale
  R. Nadal
1er tour
  N. Mahut
1/8 de finale
  R. Nadal
2e tour
  D. Ferrer
1er tour
  Y. Sugita
1er tour
  A. Dolgopolov
Victoire
  F. Krajinović
2018 3e tour
  F. López
3e tour
  Borna Ćorić
1er tour
  P. Cuevas
2e tour
  P. Kohlschreiber
1er tour
  D. Medvedev
1er tour
  Chung Hyeon
1er tour
  P. Gojowczyk
1/4 de finale
  D. Thiem

N.B. : sous le résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En doubleModifier

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Madrid Rome Canada Cincinnati Shanghai Paris
2011 1er tour (1/16)
Harrison
Bryan
Bryan
2012
2013
2014 1/2 finale
Harrison
Cabal
Farah
1er tour (1/16)
Pospisil
Gasquet
Tsonga
Finale
Pospisil
Bryan
Bryan
1/8 de finale
Pospisil
Bopanna
Mergea
1/8 de finale
Pospisil
Paes
Wawrinka
2015 Victoire
Pospisil
Bolelli
Fognini
Finale
Pospisil
Bryan
Bryan
1/4 de finale
Pospisil
Granollers
López
1/2 finale
Kyrgios
Granollers
López
1er tour (1/16)
Berdych
Nadal
Verdasco
1/8 de finale
Pospisil
Paes
Wawrinka
1er tour (1/16)
Pospisil
Kyrgios
Tomic
Finale
Pospisil
Dodig
Melo
2016 Finale
Pospisil
Herbert
Mahut
1er tour (1/16)
Pospisil
Isner
Monroe
1/4 de finale
Pospisil
Dodig
Melo
Finale
Pospisil
Bryan
Bryan
1/8 de finale
Kyrgios
Nestor
Pospisil
Victoire
Isner
Kontinen
Peers
1/4 de finale
Monroe
Bopanna
Nestor
2017 1er tour (1/16)
Isner
Herbert
Mahut
Finale
Monroe
Kubot
Melo
1/2 finale
Kyrgios
Forfait 1/4 de finale
Isner
Dodig
Granollers
1er tour (1/16)
Monroe
Khachanov
Thiem
1er tour (1/16)
Withrow
Cabal
Fognini
1er tour (1/32)
Isner
Forfait 1/8 de finale
Monroe
Kontinen
Peers
2018 Victoire
Isner
Bryan
Bryan
1er tour (1/16)
Monroe
Rojer
Tecău
1er tour (1/16)
Isner
McLachlan
Struff
1/8 de finale
Isner
Kontinen
Peers
1/4 de finale
Bryan
Klaasen
Venus
1/8 de finale
Bryan
López
López
1/8 de finale
Bryan
Peralta
Zeballos
1/2 finale
Bryan
Rojer
Tecău

N.B. : le nom du partenaire se trouve sous le résultat; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours en Coupe DavisModifier

# Date Lieu Surface Gagnant(s) Perdant(s) Score
2015 - play-off (groupe mondial) - Ouzbékistan - États-Unis 1:3
1 18-20/09/2015   Tashkent Terre (ext.)   Jack Sock   Farrukh Dustov 7-5, 6-3, 6-2 Parcours
  Jack Sock   Denis Istomin 6-2, 2-6, 6-4, 6-4
2016 - 1er tour (groupe mondial) - Australie - États-Unis 1:3
2 04-06/03/2016   Melbourne Gazon (ext.)   Bernard Tomic   Jack Sock 7-62, 6-3, 3-6, 6-4 Parcours
2016 - 1/4 de finale (groupe mondial) - États-Unis - Croatie 2:3
3 15-17/07/2016   Portland Dur (ext.)   Jack Sock   Marin Čilić 4-6, 3-6, 6-3, 6-4, 6-4 Parcours
  Borna Ćorić   Jack Sock 6-4, 3-6, 6-3, 6-4
2017 - 1er tour (groupe mondial) - États-Unis - Suisse 5:0
4 03-05/02/2017   Birmingham Dur (int.)   Jack Sock   Marco Chiudinelli 6-4, 6-3, 6-1 Parcours
  Steve Johnson
  Jack Sock
  Adrien Bossel
  Henri Laaksonen
7-63, 6-3, 7-65
2017 - 1/4 de finale (groupe mondial) - Australie - États-Unis 3:2
5 07-09/04/2017   Brisbane Dur (ext.)   Jordan Thompson   Jack Sock 6-3, 3-6, 7-64, 6-4 Parcours
  Steve Johnson
  Jack Sock
  Sam Groth
  John Peers
3-6, 6-3, 6-2, 2-6, 6-3

Confrontations avec ses principaux adversairesModifier

Confrontations lors des différents tournois ATP et en Coupe Davis avec ses principaux adversaires (5 confrontations minimum et avoir été membre du top 10)[44]. Classement par pourcentage de victoires. Situation au 19 novembre 2017 :

Joueur Meilleur
classement
Confrontations Victoires Défaites Pourcentage
de victoires
Dernière confrontation
  Milos Raonic 3 11 3 8 27,3[45] victoire (7-5, 6-4) au tournoi de Washington 2017
  John Isner 9 8 3 5 37,5[46] défaite (66-7, 6-4, 4-6) au Masters de Paris-Bercy 2016
  Grigor Dimitrov 3 5 3 2 60[47] défaite (6-4, 0-6, 3-6) au Masters 2017

Victoires sur le top 10Modifier

Toutes ses victoires sur des joueurs classés dans le top 10 de l'ATP lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Masters
Jeux olympiques
Masters 1000
500 Series
250 Series
Coupe Davis
# J.S. Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score
1 no 60   Shanghai 2014 Dur   Kei Nishikori no 6 1/16 7-65, 6-4
2 no 26   Auckland 2016 Dur   David Ferrer no 8 1/2 3-6, 6-1, 6-2
3 no 27   US Open 2016 Dur   Marin Čilić no 9 1/16 6-4, 6-3, 6-3
4 no 25   Shanghai 2016 Dur   Milos Raonic no 6 1/8 0-6, 6-4, 7-68
5 no 24   Paris-Bercy 2016 Dur (int.)   Dominic Thiem no 8 1/16 6-2, 6-4
6 no 18   Indian Wells 2017 Dur   Kei Nishikori no 5 1/4 6-3, 2-6, 6-2
7 no 19   Washington 2017 Dur   Milos Raonic no 10 1/4 7-5, 6-4
8 no 9   Masters 2017 Dur (int.)   Marin Čilić no 5 Poules 5-7, 6-2, 7-64
9   Alexander Zverev no 3 Poules 6-4, 1-6, 6-4

Classements ATP en fin de saisonModifier

Année 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Rang en simple 699   870   382   150   104   42   26   23   8   107
Rang en double - 681   369   167   103   15   19   16   39   2

Source : (en) Classements de Jack Sock sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Notes et référencesModifier

  1. Federer trouve le rythme, sur l’Équipe.fr
  2. Jack Sock soulève son tout premier titre, sur tennisactu.net
  3. (en)American Jack Sock beats Borna Coric at French Open and is inspired by family life dramas, sur tennisactu.net
  4. Roland-Garros: Rafael Nadal en quarts de finale, sur l’Équipe.fr
  5. Tomas Berdych domine la surprise Jack Sock pour conserver son titre à Stockholm, sur Eurosport
  6. ATP Bâle: Roger Federer rejoint Rafael Nadal en finale, sur rts.ch
  7. Jack Sock sort David Ferrer en demi-finale à Auckland, sur l’Équipe.fr
  8. Le titre pour Juan Monaco à Houston, vainqueur de Jack Sock en finale, sur l’Équipe.fr
  9. Jeux Olympiques : pas de cinquième médaille d'or pour Venus Williams, sur l’Équipe.fr
  10. US Open : Marin Cilic éliminé par Jack Sock dès le 3e tour, sur l’Équipe.fr
  11. Jo-Wilfried Tsonga maîtrise Jack Sock en 8es de finale, sur l’Équipe.fr
  12. Isner/Sock Cruise To Shanghai Doubles Title, sur atpworldtour.com
  13. Jack Sock élimine Milos Raonic et se qualifie pour les quarts de finale à Shanghai, sur l’Équipe.fr
  14. Gilles Simon en demi-finales après sa victoire sur Jack Sock, sur Eurosport
  15. Jack Sock rejoint Juan Martin Del Potro en finale à Stockholm, sur rtbf.be
  16. (en)Juan Martín Del Potro beats Jack Sock in Stockholm Open to end long title wait, sur theguardian.com
  17. Richard Gasquet éliminé par Jack Sock en trois sets, sur Eurosport
  18. John Isner premier demi-finaliste de Paris-Bercy après sa victoire contre Jack Sock, sur l’Équipe.fr
  19. Auckland : Jack Sock s'offre un deuxième titre en carrière, sur francetvsport.fr
  20. « Jo-Wilfried Tsonga élimine Jack Sock au 3e tour », sur Eurosport,
  21. Blessé, Raonic renonce à la finale et offre le titre sur un plateau à Sock, sur eurosport.fr
  22. Sock élimine Nishikori et retrouvera Federer en demie, sur eurosport.fr
  23. Un an et demi après, revoilà Federer en finale d'un Masters 1000, sur eurosport.fr
  24. « Masters Miami : Rafael Nadal, trop fort pour Jack Sock, file en demi-finale », sur Eurosport,
  25. « Rafael Nadal poursuit tranquillement sa route en battant Jack Sock (6-3, 6-4) », sur Eurosport,
  26. « Washington : Jack Sock s'offre Milos Raonic », sur L'Équipe,
  27. « Washington : Kevin Anderson écarte Jack Sock et se qualifie en finale », sur L'Équipe,
  28. « L'Américain Jack Sock futur adversaire de Lucas Pouille », sur L'Équipe,
  29. « Lucas Pouille stoppé par Jack Sock en huitième et écarté de la course au Masters », sur Eurosport,
  30. « Jack Sock renverse Fernando Verdasco et s'en va défier Julien Benneteau », sur L'Équipe,
  31. « Fin de l'aventure de Benneteau, battu par Sock en demi-finale », sur Eurosport,
  32. « Jack Sock : «Le public était électrique» », sur L'Équipe,
  33. « Sock remporte son 1er Masters 1000 et décroche sa place au Masters en battant Krajinovic », sur Eurosport,
  34. « Classement ATP - Murray et Djokovic sortent du top 10 », sur Eurosport,
  35. « Jack Sock, vainqueur du Rolex Paris Masters : «Une semaine difficile à décrire» », sur L'Équipe,
  36. « Jack Sock dernier qualifié pour le Masters », sur L'Équipe,
  37. « Pour Sock le survivant, c'est l'heure d'exister », sur Eurosport,
  38. « Jack Sock : «Roger (Federer) vous met la pression comme personne» », sur L'Équipe,
  39. « Jack Sock se relance en battant Marin Cilic au bout du suspense », sur Eurosport,
  40. « Jack Sock : «C'est mon moment» », sur L'Équipe,
  41. « Sock déboulonne Zverev et file en demie, où il retrouvera Dimitrov (6-4, 1-6, 6-4) », sur Eurosport,
  42. « Dimitrov défiera Goffin en finale du Masters après sa victoire sur Sock », sur Eurosport,
  43. « Jack Sock : «J'ai envie de jouer au golf» », sur L'Équipe,
  44. (en) « ATP World tour : Head-to-Head, outil de comparaison des confrontations entre joueurs. », sur ATP World Tour,
  45. (en) « Confrontations Sock vs. Raonic », sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  46. (en) « Confrontations Sock vs. Isner », sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels
  47. (en) « Confrontations Sock vs. Dimitrov », sur le site officiel de l'Association des joueurs de tennis professionnels

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Palmarès simple garçons des tournois du Grand Chelem

Liens externesModifier