Coupe Davis 2019

Coupe Davis 2019
Description de l'image Logo Davis Cup.png.
Généralités
Sport TennisVoir et modifier les données sur Wikidata
Organisateur(s) ITF
Édition 108e
Lieu(x) Plusieurs lieux
(phase qualificative)
Madrid Drapeau de l'Espagne Espagne
(phases finales)
Date 1er -
(phase qualificative)
18 -
(phases finales)
Nations 132 (2019)
Participants 30 équipes (groupe mondial)
Site web officiel Site officiel

Palmarès
Vainqueur Drapeau d'Espagne Espagne
Finaliste Drapeau du Canada Canada

Navigation

La Coupe Davis 2019 est la 108e édition de ce tournoi de tennis professionnel masculin par nations. Elle est remportée par l'équipe d'Espagne qui bat le Canada en finale.

ContexteModifier

Cette édition est marquée par une refonte totale des règles de cette compétition après une réforme adoptée par la Fédération internationale de tennis (ITF) le 16 août 2018, à Orlando[1],[2].

Phase qualificativeModifier

La phase qualificative a lieu le premier week-end de février et confronte 24 équipes : 12 têtes de série (les quatre quart-de-finalistes de l'édition précédente ainsi que six des nations sorties vainqueurs des barrages et les deux meilleurs perdants) ; et 12 équipes venant des zones Europe / Afrique (6), Amérique (3) et Asie / Océanie (3), choisies en fonction de leur classement et non selon leur résultat obtenu l'année précédente. Ainsi, l'Ukraine qui avait battu le Portugal en barrages et Israël et le Pakistan qui avaient atteint le second tour du groupe I ne font pas partie des nations qualifiées. Les rencontres sont constituées par tirage au sort.

Ce fonctionnement est exceptionnel et ne s'applique que pour 2019. En effet, comme il s'agit de la première édition, elle doit se calquer sur les résultats de l'édition 2018 dont les règles étaient différentes. À partir de 2020, les 24 équipes seront les suivantes : les quatre quart-de-finalistes de l'édition précédente, les 12 équipes issues des barrages et 8 des 10 équipes qui se sont inclinées lors des matchs de poules de la phase finale de l'édition précédente (les deux dernières recevant une invitation de la part de l'ITF pour participer directement à la phase finale sans passer par la phase qualificative).

Chaque rencontre se déroule sur deux jours, en cinq matchs (quatre simples et un double) en deux sets gagnants. Dès qu'une équipe a remporté trois matchs, elle est qualifiée pour la phase finale de poules.

ÉquipesModifier

Entre parenthèses, le classement officiel du pays au 29 octobre 2018[3]. Les équipes surlignées en bleu sont qualifiées.

Têtes de série
Pays Résultat 2018
1   Belgique (4) 1/4 de finaliste
2   Serbie (8) Vainqueur des barrages
3   Australie (9) 1er perdant des barrages*
4   Italie (10) 1/4 de finaliste
5   Allemagne (11) 1/4 de finaliste
6   Suisse (12) 2e perdant des barrages*
7   Kazakhstan (13) 1/4 de finaliste
8   République tchèque (14) Vainqueur des barrages
9   Suède (15) Vainqueur des barrages
10   Autriche (16) Vainqueur des barrages
11   Canada (17) Vainqueur des barrages
12   Japon (18) Vainqueur des barrages
Non têtes de série
Pays Résultat 2018
  Colombie (19) Perdant des barrages - 1er du groupe Amérique
  Inde (20) Perdant des barrages - 1er du groupe Asie / Océanie
  Hongrie (21) Perdant des barrages - 1er du groupe Europe / Afrique
  Pays-Bas (22) Perdant des barrages - 2e du groupe Europe / Afrique
  Russie (23) 3e du groupe Europe / Afrique
  Ouzbékistan (24) Perdant des barrages - 2e du groupe Asie / Océanie
  Chili (25) 2e du groupe Amérique
  Portugal (26) 4e du groupe Europe / Afrique
  Bosnie-Herzégovine (27) Perdant des barrages - 5e du groupe Europe / Afrique
  Brésil (28) 3e du groupe Amérique
  Slovaquie (29) 6e du groupe Europe / Afrique
  Chine (30) 3e du groupe Asie / Océanie

* Vainqueurs des barrages en 2018, la Grande-Bretagne et l'Argentine ont ensuite été invitées par la Fédération internationale de tennis pour participer directement à la phase finale de poules. Par conséquent, elles sont remplacées dans le tableau des têtes de série de la phase qualificative par les deux meilleurs perdants des barrages en termes de classement, c'est-à-dire l'Australie (9) et la Suisse (12).

Matchs détaillésModifier

Phases finalesModifier

Les phases finales se déroulent sur une semaine entière, en novembre, à Madrid[16].

Faits marquantsModifier

Cinq joueurs du top 10 sont présents : Rafael Nadal (no 1), Novak Djokovic (no 2), Matteo Berrettini (no 8), Roberto Bautista-Agut (no 9) et Gaël Monfils (no 10). Daniil Medvedev (no 5) déclare forfait pour fatigue tandis qu'Alexander Zverev (no 7) dispute des exhibitions en Amérique du Sud. Les pays de Roger Federer (no 3), Dominic Thiem (no 4) et Stéfanos Tsitsipás (n°6) ne sont pas qualifiés. On note la présence de l'ancien numéro 1 mondial Andy Murray pour la Grande-Bretagne. Six autres membres du top 20 participent à la phase finale, ainsi que les cinq premiers joueurs du classement de double dont la paire colombienne numéro 1 mondiale Juan Sebastián Cabal et Robert Farah.

On note les absences de l'Américain John Isner, du Japonais Kei Nishikori, convalescent depuis août, du Canadien Milos Raonic, blessé au dos, du Croate Marin Čilić, blessé au genou[17] et du Français Lucas Pouille, blessé au coude droit.

La cérémonie d'ouverture se déroule dans un stade à moitié vide[18]. Les rencontres de la phase de poules attirent également peu de spectateurs en dehors de celles de l'équipe d'Espagne[19].

Lors de la phase de poules, de nombreuses critiques sont émises concernant l'organisation du tournoi. Les matchs de double du soir se terminent à plusieurs reprises très tard (4 heures du matin pour le match entre les Américains et les Italiens)[20]. Le Canada, qualifié avant son match de double face aux États-Unis, déclare forfait, ce qui favorise son adversaire pour le classement des meilleurs deuxièmes. L'Australie, également qualifiée avant son match de double face à la Belgique, abandonne après 1 jeu.

L'équipe espagnole remporte à domicile sa sixième Coupe Davis (la première depuis 2011) en battant en finale le Canada. Rafael Nadal remporte ses cinq matchs en simple et trois en double. Roberto Bautista-Agut remporte quant à lui son match en finale, trois jours après la mort de son père[21].

Équipes et résultatsModifier

Entre parenthèses, le classement officiel du pays au 4 février 2019, déterminant la répartition des 3 pots pour le tirage au sort des groupes.

Pays Pot Statut Capitaine Composition de l'équipe Résultat
  France (1) 1 Finaliste 2018 Sébastien Grosjean Gaël Monfils, Benoît Paire, Jo-Wilfried Tsonga, Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut Poules
  Croatie (2) Vainqueur 2018 Franko Škugor Borna Ćorić, Mate Pavić, Nikola Mektić, Ivan Dodig et Borna Gojo Poules
  Argentine (3) Invité Gastón Gaudio Diego Schwartzman, Guido Pella, Leonardo Mayer, Horacio Zeballos et Máximo González 1/4 de finale
  Belgique (4) Qualifié Johan Van Herck David Goffin, Steve Darcis, Kimmer Coppejans, Sander Gillé et Joran Vliegen Poules
  Grande-Bretagne (5) Invité Leon Smith Daniel Evans, Andy Murray, Kyle Edmund, Jamie Murray et Neal Skupski 1/2 finale
  États-Unis (6) 1/2 finaliste 2018 Mardy Fish Taylor Fritz, Frances Tiafoe, Reilly Opelka, Sam Querrey et Jack Sock Poules
  Espagne (7) 2 1/2 finaliste 2018 Sergi Bruguera Rafael Nadal, Roberto Bautista-Agut, Pablo Carreño-Busta, Marcel Granollers et Feliciano López Victoire
  Serbie (8) Qualifié Nenad Zimonjić Novak Djokovic, Dušan Lajović, Janko Tipsarević, Filip Krajinović et Viktor Troicki 1/4 de finale
  Australie (9) Qualifié Lleyton Hewitt Alex De Minaur, Nick Kyrgios, John Millman, Jordan Thompson et John Peers 1/4 de finale
  Italie (10) Qualifié Corrado Barazzutti Matteo Berrettini, Fabio Fognini, Lorenzo Sonego, Andreas Seppi et Simone Bolelli Poules
  Allemagne (11) Qualifié Michael Kohlmann Jan-Lennard Struff, Philipp Kohlschreiber, Dominik Köpfer, Andreas Mies et Kevin Krawietz 1/4 de finale
  Kazakhstan (12) Qualifié Dias Doskarayev Mikhail Kukushkin, Alexander Bublik, Aleksandr Nedovyesov, Dmitry Popko et Andrey Golubev Poules
  Canada (14) 3 Qualifié Frank Dancevic Denis Shapovalov, Félix Auger-Aliassime, Vasek Pospisil et Brayden Schnur Finale
  Japon (17) Qualifié Satoshi Iwabuchi Yoshihito Nishioka, Yasutaka Uchiyama, Taro Daniel, Yuichi Sugita et Ben McLachlan Poules
  Colombie (18) Qualifié Pablo González Juan Sebastián Cabal, Robert Farah, Santiago Giraldo, Daniel Elahi Galán et Alejandro González Poules
  Pays-Bas (19) Qualifié Paul Haarhuis Robin Haase, Tallon Griekspoor, Botic van de Zandschulp, Wesley Koolhof et Jean-Julien Rojer Poules
  Russie (21) Qualifié Shamil Tarpischev Karen Khachanov, Andrey Rublev et Evgeny Donskoy 1/2 finale
  Chili (22) Qualifié Nicolás Massú Cristian Garín, Nicolás Jarry, Alejandro Tabilo, Marcelo Tomas Barrios Vera et Hans Podlipnik-Castillo Poules

Phase de poulesModifier

La phase de poules a lieu durant les 4 premiers jours de la compétition, soit entre le lundi et le jeudi, et confronte 18 équipes : les 4 demi-finalistes de l'édition précédente, les 12 nations sorties vainqueurs de la phase qualificative et 2 pays invités par la Fédération internationale de tennis. Les poules sont constituées par tirage au sort.

Chaque nation dispute 2 rencontres de 3 matchs (2 simples et 1 double) en 2 sets gagnants.

Groupe A
Rang Pays Rencontres
(V - D)
Matchs
(V - D)
Sets Jeux
1   Serbie 2-0 5-1 10-2 72-50
2   France 1-1 3-3 6-7 67-66
3   Japon 0-2 1-5 3-10 53-76
Groupe B
Rang Pays Rencontres
(V - D)
Matchs
(V - D)
Sets Jeux
1   Espagne 2-0 5-1 11-2 77-53
2   Russie 1-1 4-2 8-6 78-72
3   Croatie 0-2 0-6 1-12 49-79

  France 2 – 1 Japon  
  Croatie 0 – 3 Russie  

  Serbie 3 – 0 Japon  
  Espagne 2 – 1 Russie  

  France 1 – 2 Serbie  
  Croatie 0 – 3 Espagne  

Groupe C
Rang Pays Rencontres
(V - D)
Matchs
(V - D)
Sets Jeux
1   Allemagne 2-0 5-1 11-4 90-77
2   Argentine 1-1 3-3 8-6 78-65
3   Chili 0-2 1-5 2-11 55-81
Groupe D
Rang Pays Rencontres
(V - D)
Matchs
(V - D)
Sets Jeux
1   Australie 2-0 5-1 10-3 66-56
2   Belgique 1-1 3-3 7-7 71-62
3   Colombie 0-2 1-5 4-11 66-84

  Argentine 3 – 0 Chili  
  Belgique 2 – 1 Colombie  

  Argentine 0 – 3 Allemagne  
  Australie 3 – 0 Colombie  

  Allemagne 2 – 1 Chili  
  Belgique 1 – 2 Australie  

Groupe E
Rang Pays Rencontres
(V - D)
Matchs
(V - D)
Sets Jeux
1   Grande-Bretagne 2-0 4-2 10-5 84-71
2   Kazakhstan 1-1 3-3 7-7 70-67
3   Pays-Bas 0-2 2-4 5-10 74-90
Groupe F
Rang Pays Rencontres
(V - D)
Matchs
(V - D)
Sets Jeux
1   Canada 2-0 4-2 9-5 72-78
3   États-Unis 1-1 3-3 7-8 84-77
2   Italie 0-2 2-4 7-10 95-96

  Kazakhstan 2 – 1 Pays-Bas  
  Italie 1 – 2 Canada  

  Grande-Bretagne 2 – 1 Pays-Bas  
  États-Unis 1 – 2 Canada  

  Grande-Bretagne 2 – 1 Kazakhstan  
  États-Unis 2 – 1 Italie  

Phase à élimination directeModifier

La phase à élimination directe confronte les 8 équipes sorties vainqueurs de la phase de poules : les 6 premières nations auxquelles s'ajoutent les deux meilleurs deuxièmes, déterminés en fonction du nombre de victoires et, si besoin, de la différence de sets. Les quarts de finale ont lieu le jeudi et le vendredi, les demi-finales le samedi et la finale le dimanche.

Comme lors de la phase de poules, les rencontres se déroulent en 3 matchs (2 simples et 1 double) en 2 sets gagnants.

Quarts de finale
21-22 novembre 2019
Demi-finales
23 novembre 2019
Finale
24 novembre 2019
                
   Serbie  1
   Russie  2  
   Russie  1
  
     Canada  2  
   Australie  1
   Canada  2  
   Canada  0
  
     Espagne  2
   Grande-Bretagne  2
  
   Allemagne  0  
   Grande-Bretagne  1
  
     Espagne  2  
   Argentine  1
   Espagne  2  

Quarts de finaleModifier

  Serbie 1 – 2 Russie  
  Grande-Bretagne 2 – 0 Allemagne  

  Australie 1 – 2 Canada  
  Argentine 1 – 2 Espagne  

Demi-finalesModifier

  Russie 1 – 2 Canada  
  Grande-Bretagne 1 – 2 Espagne  

FinaleModifier

  Canada 0 – 2 Espagne  

L'Espagne remporte donc cette 108ème édition de la Coupe Davis, à domicile. À l'issue du tournoi, Rafael Nadal est désigné MVP, soit le meilleur joueur du tournoi.

BarragesModifier

RèglementModifier

Les 12 équipes éliminées lors de la phase qualificative disputée début février sont rétrogradées dans le "Groupe I" de leur zone géographique respective. Pour se qualifier à nouveau pour la phase qualificative du "Groupe mondial", elles affrontent à la mi-septembre les autres équipes du "Groupe I" de leur zone géographique respective.

Exceptionnellement, compte-tenu du fait qu'il s'agit de la première édition de ces barrages dans ce format, ces équipes sont choisies en fonction de leur classement et non de leur résultat de 2018. Autrement dit, pour le "Groupe I Amérique" par exemple, ce sont les cinq meilleures équipes derrière le Brésil (28e) qui sont sélectionnées, à savoir l'Équateur (34e), la République dominicaine (35e), l'Uruguay (43e), le Venezuela (45e) et la Barbade (46e).

À partir de 2020, les équipes qui se sont inclinées dans le "Groupe I" disputent des barrages contre les équipes gagnantes des "Groupe II". Les vainqueurs de ces barrages montent ou se maintiennent en "Groupe I" tandis que les perdants descendent ou redescendent en "Groupe II". Ainsi, à partir de 2020, les équipes qui composent les "Groupes I" ne sont plus choisies en fonction de leur classement mais en fonction de leur résultat en barrage d'accession au "Groupe I".

Faits marquantsModifier

Compte-tenu de la crise économique et politique qui secoue le Venezuela, l'équipe vénézuélienne, qui devait recevoir à domicile l'Équateur, a disputé cette rencontre aux États-Unis, dans l'aire métropolitaine de Miami.

La rencontre entre le Pakistan et l'Inde, qui devait se tenir mi-septembre à Islamabad, a été ajournée aux 29 et 30 novembre 2019 en raison des tensions politiques entre les deux pays. L'Inde refuse d'envoyer ses sportifs au Pakistan et a demandé à ce titre de disputer cette rencontre sur terrain neutre. L'ITF décide finalement de déplacer la rencontre à Noursoultan au Kazakhstan. La dernière rencontre ayant eu lieu à Bombay en 2006, c'est la première fois depuis 1964 que les deux équipes doivent s'affronter au Pakistan.

RésultatsModifier

Groupe I Europe / Afrique
Lieu Surface Hôtes Score Visiteurs
  Zenica Dur (int.)   Bosnie-Herzégovine (GM) 2 - 3   République tchèque (GM)
  Stockholm Dur (int.)   Suède (GM) 3 - 1   Israël
  Espoo Dur (int.)   Finlande 2 - 3   Autriche (GM)
  Budapest Terre   Hongrie (GM) 3 - 2   Ukraine
  Bratislava Terre (int.)   Slovaquie (GM) 3 - 1   Suisse (GM)
  Minsk Dur (int.)   Biélorussie 3 - 2   Portugal (GM)
Groupe I Amériques
Lieu Surface Hôtes Score Visiteurs
  Criciúma Terre   Brésil (GM) 3 - 1   Barbade
  Doral Dur   Venezuela 0 - 4   Équateur
  Montevideo Terre   Uruguay 3 - 1   République dominicaine
Groupe I Asie / Océanie
Lieu Surface Hôtes Score Visiteurs
  Noursoultan Dur (int.)   Pakistan 0 - 4   Inde (GM)
  Jounieh Terre   Liban 2 - 3   Ouzbékistan (GM)
  Guiyang Dur (int.)   Chine (GM) 1 - 3   Corée du Sud

Notes et référencesModifier

  1. « L'ITF vote en faveur de la réforme de la Coupe Davis », sur lequipe.fr,
  2. (en) « Historic Davis Cup reforms approved at AGM », sur daviscup.com (consulté le 24 septembre 2018)
  3. (en) « 2019 Davis Cup qualifying round takes shape », sur daviscup.com (consulté le 24 septembre 2018)
  4. (en) « Coupe Davis 2019, qualifications Brésil - Belgique », sur daviscup.com
  5. (en) « Coupe Davis 2019, qualifications Ouzbékistan - Serbie », sur daviscup.com
  6. (en) « Coupe Davis 2019, qualifications Australie - Bosnie-Herzégovine », sur daviscup.com
  7. (en) « Coupe Davis 2019, qualifications Inde - Italie », sur daviscup.com
  8. (en) « Coupe Davis 2019, qualifications Allemagne - Hongrie », sur daviscup.com
  9. (en) « Coupe Davis 2019, qualifications Suisse - Russie », sur daviscup.com
  10. (en) « Coupe Davis 2019, qualifications Kazakhstan - Portugal », sur daviscup.com
  11. (en) « Coupe Davis 2019, qualifications République tchèque - Pays-Bas », sur daviscup.com
  12. (en) « Coupe Davis 2019, qualifications Colombie - Suède », sur daviscup.com
  13. (en) « Coupe Davis 2019, qualifications Autriche - Chili », sur daviscup.com
  14. (en) « Coupe Davis 2019, qualifications Slovaquie - Canada », sur daviscup.com
  15. (en) « Coupe Davis 2019, qualifications Chine - Japon », sur daviscup.com
  16. (en) « Madrid chosen as host city for 2019-20 Davis Cup finals », sur daviscup.com,
  17. « Croatie : Marin Cilic forfait pour la Coupe Davis », sur L'Équipe,
  18. « Tennis : au premier jour de la Coupe Davis, la nouvelle formule n'attire pas les foules », sur francetvinfo.fr,
  19. « Coupe Davis : pour l'ambiance, les Bleus attendront », sur L'Équipe,
  20. « Coupe Davis : une journée sans fin à Madrid conclue à 4 heures du matin », sur L'Équipe,
  21. « Coupe Davis: Bautista-Agut joue la finale, trois jours après la mort de son père », sur RMC Sport,
  22. Un abandon compte comme un 0-6, 0-6 ajouté au résultat du match avant l'abandon.
  23. Un forfait compte comme un match perdu 0-6, 0-6.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

NavigationModifier