Ouvrir le menu principal

Miomir Kecmanović

joueur de tennis serbe

Miomir Kecmanović
Image illustrative de l’article Miomir Kecmanović
Miomir Kecmanović à Roland-Garros en 2019.
Carrière professionnelle
2017
Nationalité Drapeau de la Serbie Serbie
Naissance (20 ans)
Belgrade
Taille 1,83 m (6 0)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneur Miro Hrvatin
Gains en tournois 1 285 541 $
Palmarès
En simple
Titres 0
Finales perdues 1
Meilleur classement 47e (09/09/2019)
En double
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 161e (16/09/2019)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/32 1/32 1/32
Double 1/16 1/8

Miomir Kecmanović, né le à Belgrade, est un joueur de tennis serbe.

CarrièreModifier

JuniorModifier

En 2015, il atteint les demi-finales en double aux tournois juniors de l'Open d'Australie, associé à Michael Mmoh, et de Wimbledon, associé à Casper Ruud.

En 2016, il hausse son niveau de jeu au tournoi junior de l'US Open, atteignant la finale, mais perd contre Félix Auger-Aliassime en 2 sets (3-6, 0-6). Il termine la saison à la première place mondiale en junior et est déclaré champion du monde ITF.

En 2017, il se hisse jusqu'en demi-finale du simple au tournoi junior de Roland-Garros, s'inclinant contre Nicola Kuhn en 3 sets (65-7, 6-2, 64-7).

ProfessionnelModifier

En octobre 2017, il remporte son premier tournoi Challenger à Suzhou, ce qui lui permet de se rapprocher du top 200 mondial du classement ATP.

En 2018, il atteint en octobre la finale du tournoi Challenger de Liuzhou puis remporte la semaine suivante celui de Shenzhen.

2019. Entrée dans le Top 50, Finale à Antalya et quart à Indian WellsModifier

En mars, il est repêché dans le tableau finale du Masters 1000 d'Indian Wells, suite au forfait du Sud-Africain Kevin Anderson. Exempté du premier tour, il commence son tournoi avec une victoire face à l'Allemand Maximilian Marterer au deuxième tour, puis il bat son compatriote Laslo Djere au troisième tour, puis en huitièmes il profite d'un Yoshihito Nishioka blessé pour atteindre son premier quart de finale d'un Masters 1000 où il s'incline face au Canadien Milos Raonic.

Il bat en demi-finale du tournoi d'Antalya le 45e mondial Jordan Thompson, et atteint ainsi sa première finale sur le circuit ATP. Il y est battu par l'Italien Lorenzo Sonego en 3 sets.

PalmarèsModifier

Finale en simple messieursModifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueur Score
1 24-06-2019   Turkish Airlines OpenAntalya ATP 250 445 690  Gazon (ext.)   Lorenzo Sonego 65-7, 7-65, 6-1 Parcours

Parcours dans les tournois du Grand ChelemModifier

En simpleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2019 2e tour (1/32)   David Goffin 2e tour (1/32)   Benoît Paire 2e tour (1/32)   Paolo Lorenzi

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En doubleModifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2019 2e tour (1/16)
  Casper Ruud
  F. Delbonis
  G. Durán
1/8 de finale
  Casper Ruud
  Oliver Marach
  Jürgen Melzer

N.B. : le nom du partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours dans les Masters 1000Modifier

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Madrid Rome Canada Cincinnati Shanghai Paris
2018 1er tour
  D. Istomin
2019 1/4 de finale
  Milos Raonic
2e tour
  F. Tiafoe
1/8 de finale
  R. Bautista
1er tour
  M. Kukushkin

N.B. : sous le résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Victoires sur le top 10Modifier

Toutes ses victoires sur des joueurs classés dans le top 10 de l'ATP lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Masters 1000
500 Series
250 Series
Coupe Davis
# M.K. Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score
1 no 58   Masters de Cincinnati 2019 Dur   Alexander Zverev no 6 1/16 64-7, 6-2, 6-4

Classement ATP en fin de saisonModifier

Année 2015 2016 2017 2018
Rang en simple 1340   806   207   132

Source : (en) Classements de Miomir Kecmanović sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier