Quentin Halys

joueur de tennis français

Quentin Halys, né le à Bondy, est un joueur de tennis français, professionnel depuis 2013.

Quentin Halys
Image illustrative de l’article Quentin Halys
Halys à Roland-Garros en 2016.
Carrière professionnelle
2013
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (27 ans)
Bondy
Taille 1,91 m (6 3)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneur Nicolas Devilder
Gains en tournois 2 773 995 $
Palmarès
En simple
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 61e (16/01/2023)
En double
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 129e (03/10/2022)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/32 1/32 1/16 1/64
Double 1/32 1/8 1/32 1/8

Carrière modifier

Parcours junior et débuts sur le circuit modifier

Quentin Halys fait parler de lui pour la première fois en 2010 en remportant le tournoi des Petits As à Tarbes, championnat du monde officieux des 13-14 ans. Il remporte ses deux premiers tournois Junior en au Qatar.

En 2013, Halys atteint à seulement 16 ans le deuxième tour des qualifications à Roland-Garros en éliminant Jimmy Wang[1]. En 2014, il est demi-finaliste à l'Open d'Australie et à Roland-Garros junior avant d'être sacré champion d'Europe. Quelques semaines plus tard, il atteint la finale de l'US Open où il s'incline contre l'Australien Omar Jasika alors qu'il a notamment servi pour le match[2]. En double, il s'impose à Roland-Garros avec Benjamin Bonzi et au championnat d'Europe avec Johan Tatlot. Il achève son parcours junior par une 3e place mondiale. Il remporte le jour de ses 18 ans son tout premier tournoi chez les séniors, à Heraklion en Grèce.

2015-2016 : premiers pas en Grand Chelem modifier

 
Quentin Halys à l'open de Nice.

En début d'année, il atteint quatre finales en Futures en l'espace d'un mois et en remporte deux. Il fait ses débuts dans en tournoi ATP à Nice où il est éliminé par James Duckworth. La semaine suivante, il participe sur invitation à Roland-Garros. Il rencontre le tenant du titre Rafael Nadal contre lequel il s'incline logiquement (6-3, 6-3, 6-4), à l'issue d'un bon match de l'avis des observateurs[3]. De retour sur le circuit ITF, il remporte deux tournois de suite à la fin de l'été et termine sa saison aux portes du top 200.

Après deux quarts de finale consécutifs dans des tournois Challenger au début de l'année 2016, Quentin Halys passe un nouveau cap en franchissant pour la première fois un tour dans un tournoi du Grand Chelem, à l'Open d'Australie. Bénéficiant d'une invitation, il s'impose contre le Croate Ivan Dodig, 78e mondial, sa troisième victoire contre un top 100[4]. Ce succès lui permet d'affronter au second tour le numéro 1 mondial Novak Djokovic, contre qui il s'incline après un tie-break dans le troisième set[5]. Il remporte fin avril à Tallahassee, son premier titre sur le circuit Challenger en disposant en trois sets de l'espoir local Frances Tiafoe. Profitant d'une invitation, il participe pour la seconde fois à Roland-Garros, où il passe le premier tour en battant le Sud-Coréen Chung Hyeon (6-1, 6-4, 6-4). Il est ensuite battu par le terrien Pablo Cuevas, 27e mondial (7-64, 6-3, 7-66). Il atteint en octobre la finale du tournoi de Fairfield.

2017-2018 : succès en Challenger modifier

Quentin Halys commence sa saison par le Challenger de Nouméa où il gagne en double aux côtés de Tristan Lamasine. Il reçoit une invitation pour jouer l'Open d'Australie où il s'incline au premier tour contre Sam Querrey en quatre sets (610-7, 7-64, 6-3, 6-4). Au Challenger de Bergame il bat Andrey Golubev en demi-finale mais s'incline en finale face à Jerzy Janowicz. Au Kunming Open à Anning, il s'incline en finale face à Janko Tipsarević (7-65, 3-6, 4-6). Il bénéficie d'une wild card pour disputer Roland-Garros où perd au 1er tour en cinq sets face à Marco Trungelliti (6-3, 7-64, 62-7, 4-6, 4-6). En juillet, il remporte en double, avec Jonathan Eysseric le Challenger de Recanati. En août, il élimine le Croate Ivo Karlović, 31e mondial, au premier tour du tournoi de Cabo San Lucas en deux tie-breaks[6].

En , Quentin Halys se qualifie pour le tableau principal de l'Open d'Australie où il chute en plus de quatre heures de combat et en cinq manches face à Casper Ruud, qui signe là sa première victoire en Grand Chelem (3-6, 6-3, 7-65, 5-7, 9-11)[7]. En février, il remporte son second Challenger à l'Open de Quimper en battant en finale le Russe Alexey Vatutin. Ce titre lui permet d'atteindre son meilleur classement à la 102e place[8]. En avril, il remporte le tournoi de Nanchang, avant de perdre, en fin d'année, une finale à Istanbul face à Corentin Moutet[9]. En mai, il se fait remarquer en refusant une invitation pour le tableau principal des Internationaux de France, estimant ne pas avoir le niveau pour y jouer[10].

2019 - 2021. Résultats mitigés modifier

Il connaît davantage de difficultés en 2019, obtenant comme seul résultat notable une finale à l'Open du Pays d'Aix, perdue face à Pablo Cuevas et deux titres en double à Bordeaux et à Ismaning. Invité à Roland-Garros, il est défait en trois manches par Kei Nishikori, 7e mondial[11]. En 2020, il fait deux apparitions dans les tournois du Grand Chelem. Il parvient à se qualifier à l'Open d'Australie et reçoit une nouvelle invitation à Roland-Garros. Il perd à chaque fois en cinq manches, respectivement face à Filip Krajinović (67-7, 61-7, 6-3, 6-4, 5-7) et Marcos Giron (5-7, 6-3, 7-65, 5-7, 6-8)[12].

Quentin Halys connaît, pour la saison 2021, une année plus prolifique, se retrouvant par deux fois en finale d'un Challenger : à Forlì, où il obtient deux balles de match avant de perdre face à l'Allemand Mats Moraing (6-3, 1-6, 5-7) et à Porto un mois plus tard, face au Turc Altug Celikbilek[13]. En double, aligné avec Tristan Lamasine puis avec Jonathan Eysseric, il remporte deux titres à Biella 3 et en Vendée[14]. En Grand Chelem, il parvient à se qualifier pour l'Open d'Australie, où il est vaincu par Pablo Andújar, et, pour la première fois, à l'US Open, où il est de nouveau défait en cinq manches par Dominik Köpfer (4-6, 6-3, 6-4, 3-6, 4-6), marquant ainsi sa huitième défaite consécutive au 1er tour d'un tournoi du Grand Chelem, la sixième jouée en cinq sets[15].

2022. Déclic et entrée dans le top 100 modifier

S'il ne parvient pas à se qualifier pour l'Open d'Australie, Quentin Halys atteint la finale du tournoi de Forlì 3, qu'il perd face à Pavel Kotov[16]. Fin février, il s'impose en finale de l'Open de Pau contre Vasek Pospisil, obtenant son premier titre depuis 2018 et son quatrième en carrière[17]. Il poursuit son bon début de saison lors des deux tournois suivants joués. S'il est vaincu en finale à Turin par Mats Moraing, il renverse Ričardas Berankis à Lille après avoir perdu la première manche et été mené dans la deuxième (4-6, 7-64, 6-4)[18].

Lors de l'Open de Saint-Brieuc, Halys a l'occasion d'intégrer le top 100 en cas de finale mais échoue en demie face au Belge Zizou Bergs. Il revient au Challenger de Rome sur terre battue cette fois-ci et échoue à nouveau aux portes de la finale face au local Gian Marco Moroni[19]. Début mai, il revient en France à Aix-en-Provence. Grâce à sa victoire sur son compatriote Calvin Hemery, il intègre pour la première fois le top 100 ATP[20]. Ce classement lui permet d'entrer directement dans le tableau principal des tournois du Grand Chelem, sans avoir à participer aux qualifications. Ainsi, il affronte John Isner au premier tour de Roland Garros et s'incline en quatre sets, au terme d'une rencontre disputée. Malgré des résultats discrets dans les tournois disputés sur herbe, il est quand même qualifié pour Wimbledon, tournoi auquel il participe pour la première fois de sa carrière. Il y bat au premier tour son compatriote Benoît Paire en quatre sets. Il s'incline au deuxième tour face au Géorgien Nikoloz Basilashvili.

Le 16 octobre 2022, Quentin Halys remporte le challenger d’Ismaning en Allemagne. Il bat l’allemand Rehberg 7/6-6/3 en finale.

2023. Premier huitième de finale en Master, première demi-finale d'un tournoi ATP modifier

Il commence l'année 2023 à Adélaïde où il tient tête à Novak Djokovic en huitième de finale où il cède face au serbe au tie-break (6-7, 6-7), il enchaîne à Auckland en disposant d'Alex Molčan et Ben Shelton mais en s'inclinant en quarts de finale face à Jenson Brooksby. Il n'est pas ménagé à l'Open d'Australie où il doit affronter le cador grec Stéfanos Tsitsipás au premier tour. Halys s'incline logiquement face au futur finaliste du tournoi. Il reprend la compétition début février à Montpellier ou il s'impose non sans difficulté au premier tour face au jeune qualifié Clément Chidekh, il enchaîne en maîtrisant la tête de série numéro 5 du tournoi, Alejandro Davidovich Fokina en deux manches (6-3, 6-3). Son parcours s'arrête une nouvelle fois en quarts de finale face au jeune talent français Arthur Fils qui le bat en deux manches (6-7, 3-6).

Bien qu'il s'incline face à Grégoire Barrère aux qualifications du Tournoi de Rotterdam, il bénéficie du forfait de Borna Ćorić pour intégrer le tableau principal en tant que Lucky Loser. Il affronte au premier tour le local Botic van de Zandschulp alors 34e mondial. Il s'incline face à ce dernier en 3 manches (7-5, 4-6, 6-7). Cherchant à se relancer en février et mars, il s'incline cependant à chaque fois aux premiers tours des tournois de Doha, Dubaï et d'Indian Wells. Il doit attendre le Challenger de Phoenix pour renouer à la victoire. Il y élimine Grégoire Barrère, Emil Ruusuvuori et Aleksandar Kovacevic avant de s'incliner en demi-finales face au russe Schevchenko.

Présent dans le tableau principal de l'Open de Miami il y gagne son premier match en masters en se défaisant de l'espagnol Pedro Martínez en deux manches (6-2, 7-6) puis au terme d'un combat de 3h18, vient à bout de l'australien Alex de Minaur (6-7, 7-6, 7-6) et se qualifie pour le 3e tour. Il y affront Mackenzie McDonald, tombeur de l'Italien Matteo Berrettini. Solide face à l'américain, Halys s'impose en deux manches (7-6, 6-3) avant de s'incliner en huitièmes de finale face au russe Daniil Medvedev (4-6, 2-6) en grande forme depuis le début d'année.

Il commence sa saison sur terre battue à Estoril au Portugal, où il se défait du local Nuno Borges (6-3, 6-4) avant de vaincre le numéro 29 mondial, Roberto Bautista-Agut en deux manches (7-6, 7-5). Il atteint son 3e quart de finale d'un tournoi ATP de l'année. Il est opposé à l'ancien vainqueur de l'US Open, Dominic Thiem. Halys au terme d'un match presque parfait élimine l'autrichien en deux sets secs (6-1, 6-4) et se qualifie pour sa première demi-finale d'un tournoi ATP 250. Halys hérite d'un cador, le norvégien Casper Ruud alors 5e mondial, il parvient à faire douter, mais pas céder le finaliste de Roland Garros et de l'US Open 2022, contre qui il s'incline en 3 sets et 2h07 de combat (4-6, 6-3, 6-7).

Il atteint ensuite le deuxième tour du Tournoi de Madrid en battant Alexei Popyrin (4-6, 6-4, 6-4) mais en s'inclinant face à Roberto Bautista-Agut (6-4, 6-7, 3-6). La semaine Il s'incline dès le deuxième tour de l'Open d'Aix-en-Provence face au jeune Arthur Fils. Forfait pour le Master de Rome, Halys revient sur les courts au premier tour de Roland-Garros, où il s'incline d'entrée face à l'argentin Guido Pella au super tie break (4-6, 7-6, 6-2, 6-7, 6-7).

Après le grand chelem parisien, Halys fait le choix surprenant de ne pas se préparer pour Wimbledon sur les tournois sur herbe, à la place il dispute deux tournois sur terre battue : l'Open Sopra Steria de Lyon, où il s'incline d'entrée face à Pablo Llamas Ruiz (2-6, 2-6) et le Challenger de Blois qu'il remporte à la suite du forfait de Kyrian Jacquet en finale. Bien qu'il arrive à Wimbledon sans s'être préparé sur herbe, Halys élimine d'entrée le britannique Daniel Evans, tête de série numéro 27 (6-2, 6-3, 6-7, 6-4). Il retrouve l'australien Aleksandar Vukic au deuxième tour, qu'il écarte en trois manches (6-3, 6-1, 6-4). Halys se retrouve qualifié pour la première fois de sa carrière au troisième tour d'un tournoi du grand chelem. Il retrouve l'italien Jannik Sinner, 8e au Classement ATP.

Palmarès sur le circuit Challenger modifier

Titres en simple modifier

# Date Nom et lieu du tournoi Surface Adversaire Score
1 25-04-2016   Tallahassee Challenger, Tallahassee Terre battue (ext.)   Frances Tiafoe 66-7, 6-4, 6-2
2 29-01-2018   Open de Quimper Bretagne Occidentale, Quimper Dur (int.)   Alexey Vatutin 6-3, 7-61
3 16-04-2018   GangJiang New Area International, Nanchang Terre battue (int.)   Calvin Hemery 6-3, 6-2
4 21-02-2022   Teréga Open Pau-Pyrénées, Pau Dur (int.)   Vasek Pospisil 4-6, 6-4, 6-3
5 21-03-2022   Play In Challenger, Lille Dur (int.)   Ričardas Berankis 4-6, 7-64, 6-4
6 09-10-2022   Wolffkran Open by Tannenhof, Ismaning Moquette (int.)   Max Hans Rehberg 7-66, 6-3
7 24-06-2023   Internationaux de Tennis de Blois, Blois Terre battue (ext.)   Kyrian Jacquet 4-6, 6-2, 2-0 ab.

Finales en simple modifier

# Date Nom et lieu du tournoi Surface Adversaire Score
1 10-10-2016   F.F. Coppola Winery Fairfield Challenger, Fairfield Dur   Santiago Giraldo 6-4, 4-6, 2-6
2 20-02-2017   Trofeo FAIP-Perrel, Bergame Dur (int.)   Jerzy Janowicz 4-6, 4-6
3 30-04-2017   Kunming Open, Anning Terre battue   Janko Tipsarevic 7-65, 3-6, 4-6
4 10-09-2018   American Express Istanbul Challenger, Istanbul Dur   Corentin Moutet 3-6, 4-6
5 06-05-2019   Open du Pays d'Aix, Aix-en-Provence Terre battue   Pablo Cuevas 5-7, 6-3, 2-6
6 14-06-2021   Internazionali di Tennis Città di Forlì, Forlì Terre battue   Mats Moraing 6-3, 1-6, 5-7
7 28-06-2021   Porto Open, Porto Dur   Altug Celikbilek 2-6, 1-6
8 17-01-2022   Internazionali di Tennis Città di Forlì, Forlì Terre battue   Pavel Kotov 5-7, 7-65, 3-6
9 28-02-2022   Torino Challenger, Turin Dur (int.)   Mats Moraing 611-7, 3-6
10 09-05-2022   BNP Paribas Primrose Bordeaux, Bordeaux Terre battue   Alexei Popyrin 6-2, 65-7, 64-7
11 26-09-2022   Open d'Orléans, Orléans Dur   Grégoire Barrère 6-4, 3-6, 4-6

Titres en double modifier

# Date Nom et lieu du tournoi Surface Partenaire Adversaire Score
1 02-01-2017   Challenger de Nouvelle-Calédonie, Nouméa Dur (ext.)   Tristan Lamasine   Adrián Menéndez-Maceiras
  Stefano Napolitano
7-69, 6-1
2 02-07-2017   Challenger de Recanati, Recanati Dur (ext.)   Jonathan Eysseric   Julian Ocleppo
  Andrea Vavassori
63-7, 6-4, [12-10]
3 29-04-2019   Challenger de Bordeaux, Bordeaux Terre (ext.)   Grégoire Barrère   Romain Arneodo
  Hugo Nys
6-4, 6-1
4 14-10-2019   Challenger de Ismaning, Ismaning Moquette (int.)   Tristan Lamasine   James Cerretani
  Maxime Cressy
6-3, 7-5
5 08-03-2021   Biella Challenger Indoor 3, Biella Dur (int.)   Tristan Lamasine   Denys Molchanov
  Serhiy Stakhovsky
6-1, 2-0 ab.
6 04-10-2021   Open de Vendée, Mouilleron-le-Captif Dur (int.)   Jonathan Eysseric   Jiří Veselý
  Norbert Gombos
6-4, 6-4
7 07-02-2022   Challenger La Manche, Cherbourg Dur (int.)   Jonathan Eysseric   Hendrik Jebens
  Niklas Schell
7-66, 6-2

Finales en double modifier

# Date Nom et lieu du tournoi Surface Partenaire Adversaire Score
1 26-09-2016   Wells Fargo Tiburon Challenger, Tiburon Dur (ext.)   Dennis Novikov   Matt Reid
  John-Patrick Smith
1-6, 2-6
2 05-11-2018   Challenger de Vendée, Mouilleron-le-Captif Dur (int.)   Romain Arneodo   Sander Gillé
  Joran Vliegen
3-6, 6-4, [2-10]
3 21-03-2022   Play In Challenger, Lille Dur (int.)   Jonathan Eysseric   Viktor Durasovic
  Patrik Niklas-Salminen
5-7, 61-7

Parcours dans les tournois du Grand Chelem modifier

En simple modifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2015 1er tour (1/64)   Rafael Nadal
2016 2e tour (1/32)   Novak Djokovic 2e tour (1/32)   Pablo Cuevas
2017 1er tour (1/64)   Sam Querrey 1er tour (1/64)   Marco Trungelliti
2018 1er tour (1/64)   Casper Ruud
2019 1er tour (1/64)   Kei Nishikori
2020 1er tour (1/64)   Filip Krajinović 1er tour (1/64)   Marcos Giron Annulé
2021 1er tour (1/64)   Pablo Andújar 1er tour (1/64)   Dominik Köpfer
2022 1er tour (1/64)   John Isner 2e tour (1/32)   Nikoloz Basilashvili 1er tour (1/64)   Arthur Rinderknech
2023 1er tour (1/64)   Stéfanos Tsitsipás 1er tour (1/64)   Guido Pella 3e tour (1/16)   Jannik Sinner 1er tour (1/64)   Benjamin Bonzi
2024 2e tour (1/32)   Sebastian Korda

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double messieurs modifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2015 2e tour (1/16)
  E. Couacaud
  S. Bolelli
  Fabio Fognini
2016 2e tour (1/16)
  R. Bopanna
  Florin Mergea
1er tour (1/32)
  T. Lamasine
  V. Pospisil
  Jack Sock
2017 2e tour (1/16)
  R. Dutra Silva
  Paolo Lorenzi
2019 1/8 de finale
  Guido Pella
  D. Schwartzman
2020 1er tour (1/32)
  Rajeev Ram
  Joe Salisbury
Annulé
2021 1er tour (1/32)
  Hugo Nys
  Tim Pütz
2022 1er tour (1/32)
  J. Eysseric
  A. Mannarino
  A. Olivetti
1er tour (1/32)
  Radu Albot
  N. Basilashvili
1/8 de finale
  M. Arévalo
  J.-J. Rojer
2023 1er tour (1/32)
  A. Göransson
  M.-A. Hüsler
1er tour (1/32)
  S. González
  É. Roger-Vasselin
2e tour (1/16)
  Julian Cash
  Henry Patten

N.B. : le nom du partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours dans les Masters 1000 modifier

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Madrid Rome Canada Cincinnati Shanghai Paris
2023 1er tour
  J.-L. Struff
1/8 de finale
  D. Medevdev
2e tour
  R. Bautista
2e tour
  A. Rublev
2024

N.B. : sous le résultat se trouve le nom de l’ultime adversaire.

Classements ATP en fin de saison modifier

Classements à l'issue de chaque saison
Année201220132014201520162017201820192020202120222023
Rang en simple1216  732  596  204  153  129  128  221  203  151  64  100
Rang en double1131  551  740  216  219  431  154  167  242  153  358

Source : (en) Classements de Quentin Halys sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Notes et références modifier

  1. « « Halys, le nouveau Gasquet ? » Emballement sur un joueur de 16 ans », sur L'Obs,
  2. « Quentin Halys battu en finale », sur francetvinfo.fr,
  3. « Comment Halys, 296e mondial, a vécu le match contre Nadal », sur Europe 1,
  4. « Quentin Halys, la nouvelle merveille ? », sur Ouest-France,
  5. « Novak Djokovic trop fort pour Quentin Halys », sur www.lequipe.fr (consulté le )
  6. « Quentin Halys élimine Ivo Karlovic au Mexique », sur L'Equipe,
  7. « QUENTIN HALYS S'INCLINE AU 1ER TOUR FACE À CASPER RUUD APRÈS 4H16 DE COMBAT », sur Eurosport,
  8. « Open de Quimper : Quentin Halys remporte la huitième édition », sur Ouest-France,
  9. « Istanbul : Corentin Moutet s'impose en finale face à Quentin Halys », sur L'Equipe,
  10. Franck Ramella, « Quentin Halys : «Il n'y a pas de vérité» », sur L'Équipe,
  11. « Roland-Garros. Kei Nishikori trop fort pour Quentin Halys », sur Ouest-France,
  12. « Roland-Garros : Quentin Halys éliminé en cinq sets par l'Américain Marcos Giron », sur L'Équipe,
  13. « Porto (CH) - Quentin Halys cède en finale face au Turc Celikbilek », sur Tennis Actu,
  14. « Tennis. Open de Vendée : Quentin Halys et Jonathan Eysseric remportent la finale en double », sur Ouest-France,
  15. « Open d'Australie - Quentin Halys maudit depuis Roland-Garros 2016 », sur Tennis Actu,
  16. « Forli III (CH) - Encore raté pour Quentin Halys, piégé par Kotov », sur Tennis Actu,
  17. « Pau : le titre pour Quentin Halys ! », sur FFT,
  18. « https://www.lavoixdunord.fr/1158668/article/2022-03-27/play-challenger-de-lille-quentin-halys-n-rien-lache », sur La Voix du Nord,
  19. « Rome (CH) - Quentin Halys battu en demies et rate le Top 100 de peu », sur Tennis Actu,
  20. « Quentin Halys franchit enfin le mur du cent », sur L'Équipe,

Voir aussi modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes modifier

Liens externes modifier