Tallon Griekspoor

joueur de tennis néerlandais

Tallon Griekspoor, né le à Haarlem, est un joueur de tennis néerlandais, professionnel depuis 2015.

Tallon Griekspoor
Image illustrative de l’article Tallon Griekspoor
Tallon Griekspoor à Roland-Garros en 2022.
Carrière professionnelle
2015
Nationalité Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Naissance (27 ans)
Haarlem
Taille 1,88 m (6 2)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneur Kristof Vliegen
Gains en tournois 3 711 901 $
Palmarès
En simple
Titres 2
Finales perdues 1
Meilleur classement 21e (06/11/2023)
En double
Titres 2
Finales perdues 0
Meilleur classement 63e (04/03/2024)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/16 1/16 1/32 1/32
Double 1/32 1/32 1/4 1/8

Carrière

modifier

Fils d'un pilote de motocross, Tallon Griekspoor commence le tennis à l'âge de 5 ans. Il a deux frères jumeaux, Kevin et Scott (nés en 1991), qui ont tous deux été joueurs professionnels (classé 655e en 2017 pour le premier et 205e en 2018 pour le second)[1].

Il remporte sept tournois Futures entre 2016 et 2017, puis un premier Challenger à Tampere en 2018, suivi d'un second à Banja Luka en 2019.

Il obtient sa premier victoire notable sur Stanislas Wawrinka (13e mondial) à Rotterdam en 2018[2]. L'année suivante, il s'y illustre une nouvelle fois en éliminant cette fois-ci le 11e mondial Karen Khachanov[3].

Sa carrière prend un tournant décisif en 2021, où il commence par s'illustrer au tournoi de Montpellier, lors duquel, issu des qualifications, il élimine Marcos Giron avant de s'incliner de justesse contre Ugo Humbert (7-6, 6-7, 6-7) en ayant eu trois balles de match dans le deuxième set.

En mars, il se qualifie à Acapulco, où il passe le premier tour et perd au second contre le norvégien Casper Ruud en lui prenant tout de même un set.

Il commence ensuite la saison sur terre battue avec quelques résultats mitigés en challenger et en qualifications au niveau tour, puis remporte le challenger de Prague en mai. Battu au deuxième tour des qualifications de Roland Garros, il enchaîne en gagnant un deuxième challenger à Bratislava.

Arrive ensuite la saison sur gazon, où il se qualifie à Wimbledon en remontant un handicap de deux sets au dernier tour des qualifications. Il n'est cependant pas gâté par le tirage, qui l'oppose à Alexander Zverev, qui le défait facilement en 3 sets.

De retour sur terre battue, il retrouve immédiatement le succès en remportant le challenger d'Amersfoort à domicile, en vainquant son compatriote Botic van de Zandschulp en finale. Il participe la semaine suivante au tournoi de Gstaad, où il dispose de l'Argentin Juan Ignacio Londero au premier tour, avant de se blesser à 5-4 dans le premier set du deuxième tour contre Benoît Paire. Diminué, il concède le jeu suivant, et donc le set, et abandonne.

Qualifié directement grâce à sa progression au classement à l'US Open, il renverse Jan-Lennard Struff au premier tour (2-6, 7-63, 4-6, 6-4, 7-5)[4] avant de s'incliner contre le no 1 mondial Novak Djokovic (6-2, 6-3, 6-2).

Il remporte ensuite un match en Coupe Davis, avant de retrouver le circuit challenger, sur lequel il remporte successivement les tournois de Murcia, Naples et Naples II sur terre battue. Il enchaîne avec le gain du tournoi de Tenerife sur dur extérieur, puis Bratislava II en dur indoor. Avec 8 titres en 2021, il bat ainsi le record de titres en challenger sur une saison, qui était à 6 titres. Il établit également une série de 26 victoires consécutives, n'ayant pas connu la défaite depuis l'US Open et son match contre Novak Djokovic. Ainsi, il fait au cours de cette série son entrée dans le top 100, et pointe à la 65e place mondiale après son succès à Bratislava II.

2023. Premiers titres à Pune et Bois-Le-Duc, finale à Washington

modifier

Pour commencer la saison 2023, Tallon Griekspoor se défait lors du tournoi de Pune de l'Espagnol Jaume Munar (6-4, 7-5), de l'Italien Marco Cecchinato (6-4, 6-4), bénéficie du forfait de Marin Čilić en quarts de finale et s'impose devant le Russe Aslan Karatsev (7-6, 6-1) sans perdre un set pour rallier sa première finale sur le circuit ATP[5]. Il affronte Benjamin Bonzi, un autre néophyte à ce niveau et s'impose en trois sets disputés (4-6, 7-5, 6-3) pour gagner son premier titre ATP[6]. Un mois plus tard, il performe de nouveau, cette fois-ci dans son pays natal, à Rotterdam. Alors qu'il est invité par les organisateurs, il élimine le Suédois Mikael Ymer (7-6, 7-5), l'Allemand Alexander Zverev au deuxième tour (4-6, 6-4, 6-3) et l'invité Gijs Brouwer (6-4, 6-4)[7]. Il est battu en demi-finale par l'Italien Jannik Sinner (5-7, 6-7)[8].

En juin, il remporte un second titre ATP à Bois-le-Duc en battant en finale Jordan Thompson (6-7, 7-6, 6-3) après d'autres victoires sur Mikael Ymer (6-2, 3-6, 6-3), et les Australiens Alexei Popyrin (6-3, 6-2) et Alex de Minaur (4-6, 6-3, 6-4) et le Finlandais Emil Ruusuvuori (6-4, 7-5). Il poursuit sa bonne série en atteignant les quarts de finale du tournoi de Halle, après avoir notamment éliminé Hubert Hurkacz en huitièmes de finales (6-3, 1-6, 7-6). Il perd face à Andrey Rublev, futur finaliste du tournoi (6-3, 3-6, 4-6).

Après avoir été éliminé dès le premier tour de Wimbledon par Marton Fucsovics (4-6, 2-6, 4-6), il s'engage en août au tournoi de Washington. Il y atteint sa première finale en ATP 500. Il bat tout d'abord Liam Broady (6-4, 6-2), puis Gaël Monfils (6-4, 1-6, 6-3)[9] au cours d'un match interrompu par la pluie à 1-1 au troisième set. Il se défait en quarts de finale de Jeffrey John Wolf (7-5, 6-4), avant de créer la surprise en demi-finale en éliminant à domicile la tête de série n°1 du tournoi, Taylor Fritz (3-6, 6-3, 6-2), récupérant au passage sa première victoire contre un membre du Top 10. Il est également assuré d'atteindre son meilleur classement en carrière à l'issue du tournoi. Il affronte en finale le britannique Daniel Evans et s'incline (5-7, 3-6)[10].

Griekspoor rejoint comme l'année précédente le troisième tour de l'Open d'Australie après deux belles victoires contre Roman Safiullin après avoir été mené deux manches à rien, puis Arthur Fils en quatre sets. Il est cependant balayé par le jeune Français de 21 ans Arthur Cazaux (6-3, 6-3, 6-1).

En février, il rejoint comme l'année précédente à Rotterdam les demi-finales après avoir sorti dans des duels serrés l'Italien Lorenzo Musetti (3-6, 7-6, 7-6), le Polonais huitième mondial Hubert Hurkacz (6-7, 7-6, 7-6) et le Finlandais Emil Ruusuvuori (7-5, 7-6). Comme la saison précédente également, il se fait sortir par l'Italien Jannik Sinner (2-6, 4-6), récent vainqueur de son premier titre du Grand Chelem à l'Open d'Australie en début d'année[11].

Palmarès

modifier

Titres en simple

modifier
No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 02-01-2023   Tata Open MaharashtraPune ATP 250 642 735 $ Dur (ext.)   Benjamin Bonzi 4-6, 7-5, 6-3 Parcours
2 12-06-2023   Libéma OpenBois-le-Duc ATP 250 673 630  Gazon (ext.)   Jordan Thompson 64-7, 7-63, 6-3 Parcours

Finales en simple messieurs

modifier
No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueur Score
1 31-07-2023   Mubadala Citi DC OpenWashington ATP 500 2 013 940 $ Dur (ext.)   Daniel Evans 7-5, 6-3 Parcours

Titres en double

modifier
No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 17-10-2022   European Open
 Anvers
ATP 250 648 130  Dur (int.)   Botic van de Zandschulp   Rohan Bopanna
  Matwé Middelkoop
3-6, 6-3, [10-5] Parcours
2 26-02-2024   Dubai Duty Free Tennis Championships
 Dubaï
ATP 500 2 941 785 $ Dur (ext.)   Jan-Lennard Struff   Ivan Dodig
  Austin Krajicek
6-4, 4-6, [10-6] Parcours

Parcours dans les tournois du Grand Chelem

modifier

En simple

modifier
Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2020 1er tour (1/64)   Taylor Fritz Annulé
2021 1er tour (1/64)   Alexander Zverev 2e tour (1/32)   Novak Djokovic
2022 2e tour (1/32)   Pablo Carreño Busta 2e tour (1/32)   Brandon Nakashima 2e tour (1/32)   Carlos Alcaraz 1er tour (1/64)   Federico Coria
2023 3e tour (1/16)   Stéfanos Tsitsipás 2e tour (1/32)   Hubert Hurkacz 1er tour (1/64)   Márton Fucsovics 1er tour (1/64)   Arthur Fils
2024 3e tour (1/16)   Arthur Cazaux 3e tour (1/16)   Alexander Zverev

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double messieurs

modifier
Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2022 1er tour (1/32)
  D. Inglot
  K. Skupski
1er tour (1/32)
  W. Koolhof
  N. Skupski
1er tour (1/32)
  R. Galloway
  Max Schnur
2023 1er tour (1/32)
  M. Granollers
  H. Zeballos
1/4 de finale
  R. Bopanna
  M. Ebden
1/8 de finale
  M. González
  A. Molteni
2024 1er tour (1/32)
  L. Glasspool
  J.-J. Rojer

N.B. : le nom du partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours dans les Masters 1000

modifier
Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Madrid Rome Canada Cincinnati Shanghai Paris
2022 1er tour
  S. Querrey
1er tour
  F. Cerúndolo
1er tour
  A. Ramos
1er tour
  S. Báez
n.o.
2023 3e tour
  C. Alcaraz
1er tour
  S. Wawrinka
2e tour
  J. Munar
1er tour
  A. Zverev
1er tour
  F. Tiafoe
2e tour
  D. Lajović
1/8 de finale
  N. Djokovic
2024 3e tour
  A. Zverev
3e tour
  J. Sinner
2e tour
  A. de Minaur
1/8 de finale
  A. Rublev
2e tour
  F. Passaro

N.B. : sous le résultat se trouve le nom de l’ultime adversaire.

Victoires sur le top 10

modifier

Toutes ses victoires sur des joueurs classés dans le top 10 de l'ATP lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Masters
Masters 1000
ATP 500
ATP 250
Coupe Davis
# T.G. Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score
1 no 37   Washington 2023 Dur (ext.)   Taylor Fritz no 9 1/2 3-6, 6-3, 6-2
2 no 29   Rotterdam 2024 Dur (int.)   Hubert Hurkacz no 8 1/8 65-7, 7-65, 7-64

Classements ATP en fin de saison

modifier
Classements à l'issue de chaque saison
Année2014201520162017201820192020202120222023
Rang en simple1340  634  341  233  232  180  153  64  96  23
Rang en double1058  668  331  380  944  490  309  346  214  110

Source : (en) Classements de Tallon Griekspoor sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Références

modifier

Liens externes

modifier