Jan-Lennard Struff

joueur de tennis allemand

Jan-Lennard Struff, né le à Warstein, est un joueur de tennis allemand, professionnel depuis 2009.

Jan-Lennard Struff
Image illustrative de l’article Jan-Lennard Struff
Jan-Lennard Struff au Masters de Monte-Carlo en 2023
Carrière professionnelle
2009
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Naissance (34 ans)
Warstein
Taille 1,96 m (6 5)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneur Carsten Arriens
Gains en tournois 10 046 561 $
Palmarès
En simple
Titres 1
Finales perdues 3
Meilleur classement 21e (19/06/2023)
En double
Titres 4
Finales perdues 4
Meilleur classement 21e (22/10/2018)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/32 1/8 1/16 1/16
Double 1/2 1/8 1/4 1/16

Il a remporté le Tournoi de Munich en 2024 et atteint trois autres finales en simple sur le Circuit ATP dont le Masters 1000 de Madrid en 2023. Il a également gagné quatre titres en double sur le circuit principal, dont deux ATP 500.

Carrière modifier

Premières années sur le circuit Challenger modifier

En 2011, Jan-Lennard Struff atteint la finale des tournois Challenger de Alphen-sur-le-Rhin et de Fürth.

En 2012, il atteint la finale des tournois Challenger de Madrid et de Loughborough et termine la saison dans le top 200.

En 2013, il se qualifie pour son premier tournoi du Grand Chelem à Roland-Garros mais perd au premier tour face à Evgeny Donskoy. Il se qualifie ensuite pour le tournoi de Wimbledon et bat Blaž Kavčič au premier tour puis s'incline face à Jérémy Chardy.

En 2014, il atteint les demi-finales à l'Open 13 de Marseille puis à l'Open de Munich après avoir battu le 30e mondial Feliciano López au premier tour. Il remporte ensuite le tournoi Challenger de Heilbronn en battant en finale Márton Fucsovics. Il atteint encore les demi-finales de l'Open de Moselle.

En 2015, il est sélectionné pour la première fois dans l'équipe d'Allemagne de Coupe Davis. Il s'incline lors du premier match face à la France contre Gilles Simon en 4 h 24 (7-64, 2-6, 6-71, 6-2, 10-8)[1]. Le de la même année il remporte l'Open d'Orléans (tournoi challenger) face à Jerzy Janowicz [2].

En 2016, il remporte un titre Challenger à Alphen-sur-le-Rhin en septembre puis à Mons en octobre. En novembre, il se qualifie pour le tableau final du Masters de Paris-Bercy et bat au second tour le 3e mondial Stanislas Wawrinka (3-6, 7-66, 7-61).

Meilleures performances sur le circuit principal modifier

En 2019, il est 45e mondial[3] quand il se présente à Roland-Garros. Son parcours pour accéder aux huitièmes de finale est remarquable : il bat successivement le Canadien et 24e mondial Denis Shapovalov, tête de série no 20, en trois sets (7-61, 6-3, 6-4), le Moldave et 40e mondial Radu Albot en quatre sets dont trois très serrés (7-62, 7-63, 64-7, 6-2) puis le Croate et 15e mondial Borna Ćorić, tête de série no 13 en cinq sets (4-6, 6-1, 4-6, 7-61, 11-9). Mais en huitième, il est arrêté par une autre tête de série, le numéro un mondial Novak Djokovic, qui dispose de l'Allemand de 29 ans en trois sets et 1 h 33 minutes (6-3, 6-3, 6-2). Ce bon parcours lui permet d'obtenir le meilleur classement de sa carrière : le lendemain du tournoi, le , il progresse de sept places et pointe ainsi au 38e rang à l'ATP.

Au tournoi de Cincinnati 2020, il élimine trois joueurs du top 20 (Alex De Minaur, Denis Shapovalov et David Goffin). Il accède à un premier quart de finale dans un tournoi de catégorie Masters 1000 où il est éliminé par Novak Djokovic.

En 2021, l'Allemand est finaliste à l'Open de Munich, sa première finale sur le circuit ATP ; il la perd face au Géorgien Nikoloz Basilashvili.

Au tournoi de Monte-Carlo 2023, après être sorti des qualifications, il élimine l'Espagnol Albert Ramos-Viñolas (6-4, 6-3), l'Australien Alex de Minaur (6-3, 6-2) et le numéro 4 mondial, Casper Ruud (6-1, 7-6), et accède pour la deuxième fois de sa carrière à un quart de finale de Masters 1000. Il s'incline seulement à ce stade contre le sixième mondial et futur vainqueur du tournoi, Andrey Rublev (1-6, 6-7)[4]. Au Masters 1000 de Madrid, il est défait durant les qualifications mais est repêché pour intégrer le tableau final. Il s'impose d'abord contre Lorenzo Sonego (6-3, 6-1) puis renverse le jeune Américain Ben Shelton (4-6, 7-6, 7-5) au deuxième tour qu'il franchit pour la première fois à Madrid. Il continue son chemin en sortant le Serbe Dušan Lajović, récent vainqueur à Banja Luka (6-7, 6-3, 6-3) et l'Argentin Pedro Cachín (7-6, 6-7, 6-3)[5] pour disputer son deuxième quart de finale consécutif en Masters 1000. Il affronte le numéro cinq mondial Stéfanos Tsitsipás, finaliste à Barcelone la semaine précédente et de l'Open d'Australie en début d'année. Il sort le Grec (7-6, 5-7, 6-3)[6] et parvient pour la première fois de sa carrière en demi-finale d'un Masters 1000. Il rencontre en demi-finale le Russe Aslan Karatsev, qui l'avait battu en qualifications et prend sa revanche (4-6, 6-3, 6-4)[7]. Cette victoire lui permet de jouer la deuxième finale de sa carrière à 33 ans et de devenir le premier joueur repêché des qualifications à atteindre une finale de Master 1000. Il s'incline (4-6, 6-3, 3-6) face à la tête de série no 1, tenant du titre et no 2 mondial Carlos Alcaraz[8]. À l'issue du tournoi, il devient 28e mondial, son meilleur classement ATP à ce stade de sa carrière.

Il confirme sa bonne forme en battant lors du tournoi de Stuttgart, dans son pays natal le Chinois Zhang Zhizhen (6-1, 6-4), l'Américain Tommy Paul (7-6, 7-6), demi-finaliste à l'Open d'Australie, le Français Richard Gasquet (6-4, 7-5)[9], tombeur du Grec Stéfanos Tsitsipás et Hubert Hurkacz (3-6, 6-3, 6-3)[10] pour atteindre la troisième finale de sa carrière, la première sur gazon. Il y affronte l'Américain Frances Tiafoe et s'incline (6-4, 6-7, 6-7)[11].

Il revient signer une belle performance l'année suivante en Allemagne à Munich où dans des conditions météo difficiles, ils parvient à se défaite du Néerlandais Botic van de Zandschulp (7-6, 6-4), de l'ancien Top 10 Félix Auger-Aliassime (7-5, 6-4) et torpille le double tenant du titre Danois Holger Rune, tête de série numéro deux en 45 minutes (6-2, 6-0)[12] en demi-finale. Il écarte l'Américain Taylor Fritz en finale (7-5, 6-3) pour remporter son premier titre ATP à 33 ans[13].

Palmarès modifier

Titre en simple modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 15-04-2024   BMW OpenMunich ATP 250 579 320  Terre (ext.)   Taylor Fritz 7-5, 6-3 Parcours

Finales en simple messieurs modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueur Score
1 26-04-2021   BMW OpenMunich ATP 250 419 470  Terre (ext.)   Nikoloz Basilashvili 6-4, 7-65 Parcours
2 26-04-2023   Mutua Madrid OpenMadrid Masters 1000 7 705 780  Terre (ext.)   Carlos Alcaraz 6-4, 3-6, 6-3 Parcours
3 12-06-2023   BOSS OPENStuttgart ATP 250 718 410  Gazon (ext.)   Frances Tiafoe 4-6, 7-61, 7-68 Parcours

Titres en double messieurs modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 01-10-2018   Rakuten Japan Open Tennis Championships
 Tokyo
ATP 500 1 781 930 $ Dur (int.)   Ben McLachlan   Raven Klaasen
  Michael Venus
6-4, 7-5 Parcours
2 07-01-2019   ASB Classic
 Auckland
ATP 250 527 880 $ Dur (ext.)   Ben McLachlan   Raven Klaasen
  Michael Venus
6-3, 6-4 Parcours
3 16-09-2019   Moselle Open
 Metz
ATP 250 524 340  Dur (int.)   Robert Lindstedt   Nicolas Mahut
  Édouard Roger-Vasselin
2-6, 7-61, [10-4] Parcours
4 26-02-2024   Dubai Duty Free Tennis Championships
 Dubaï
ATP 500 2 941 785 $ Dur (ext.)   Tallon Griekspoor   Ivan Dodig
  Austin Krajicek
6-4, 4-6, [10-6] Parcours

Finales en double messieurs modifier

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 07-01-2018   Sydney International
 Sydney
ATP 250 468 910 $ Dur (ext.)   Łukasz Kubot
  Marcelo Melo
  Viktor Troicki 6-3, 6-4 Parcours
2 25-02-2019   Dubai Duty Free Tennis Championships
 Dubaï
ATP 500 2 736 845 $ Dur (ext.)   Rajeev Ram
  Joe Salisbury
  Ben McLachlan 7-64, 6-3 Parcours
3 10-02-2020   ABN AMRO World Tennis Tournament
 Rotterdam
ATP 500 2 013 855  Dur (int.)   Pierre-Hugues Herbert
  Nicolas Mahut
  Henri Kontinen 7-65, 4-6, [10-7] Parcours
4 15-04-2024   BMW Open
 Munich
ATP 250 579 320  Terre (ext.)   Yuki Bhambri
  Albano Olivetti
  Andreas Mies 7-66, 7-65 Parcours

En Challenger modifier

Jan-Lennard Struff a remporté 6 tournois Challenger en simple : à Heilbronn en 2014, Szczecin et Orléans en 2015, Alphen-sur-le-Rhin et Mons en 2016 et Brunswick en 2022 ; et 7 en double : à Szczecin en 2014, Alphen-sur-le-Rhin en 2015 et 2016, Canberra et Gênes en 2017 et Brunswick et Bergame en 2022.

Parcours dans les tournois du Grand Chelem modifier

En simple modifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2013 1er tour (1/64)   Evgeny Donskoy 2e tour (1/32)   Jérémy Chardy 1er tour (1/64)   Guillaume Rufin
2014 1er tour (1/64)   Mikhail Youzhny 2e tour (1/32)   Gaël Monfils 1er tour (1/64)   Łukasz Kubot 2e tour (1/32)   John Isner
2015 1er tour (1/64)   Dudi Sela 1er tour (1/64)   Viktor Troicki 1er tour (1/64)   Bernard Tomic
2016 1er tour (1/64)   J.-W. Tsonga 1er tour (1/64)   Daniel Evans 1er tour (1/64)   Donald Young
2017 1er tour (1/64)   Dominic Thiem 1er tour (1/64)   Tomáš Berdych 1er tour (1/64)   Milos Raonic 1er tour (1/64)   A. Dolgopolov
2018 2e tour (1/32)   Roger Federer 2e tour (1/32)   Steve Johnson 3e tour (1/16)   Roger Federer 3e tour (1/16)   David Goffin
2019 1er tour (1/64)   Matthew Ebden 1/8 de finale   Novak Djokovic 3e tour (1/16)   M. Kukushkin 2e tour (1/32)   John Isner
2020 1er tour (1/64)   Novak Djokovic 2e tour (1/32)   Daniel Altmaier Annulé 3e tour (1/16)   Novak Djokovic
2021 1er tour (1/64)   C. O'Connell 1/8 de finale   Diego Schwartzman 1er tour (1/64)   Daniil Medvedev 1er tour (1/64)   Tallon Griekspoor
2022 1er tour (1/64)   B. van de Zandschulp 1er tour (1/64)   Carlos Alcaraz
2023 1er tour (1/64)   Tommy Paul 1er tour (1/64)   Jiří Lehečka
2024 2e tour (1/32)   Miomir Kecmanović

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double messieurs modifier

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2014 2e tour (1/16)
  Daniel Nestor
  N. Zimonjić
2e tour (1/16)
  J.-J. Rojer
  Horia Tecău
2015 1er tour (1/32)
  J. Knowle
  V. Pospisil
1er tour (1/32)
  P. Carreño
  D. Gimeno
2016 2e tour (1/16)
  J. Marray
  A. Shamasdin
2017 1er tour (1/32)
  R. Lindstedt
  M. Venus
2e tour (1/16)
  Nick Kyrgios
  J. Thompson
1er tour (1/32)
  R. Harrison
  M. Venus
1er tour (1/32)
  Nick Kyrgios
  Matt Reid
2018 1/2 finale
  O. Marach
  Mate Pavić
1er tour (1/32)
  M. Arévalo
  J. Cerretani
1/4 de finale
  F. Nielsen
  J. Salisbury
1er tour (1/32)
  M. Berrettini
  Andreas Seppi
2019 1er tour (1/32)
  Radu Albot
  Malek Jaziri
1er tour (1/32)
  Jérémy Chardy
  Fabrice Martin
1er tour (1/32)
  Łukasz Kubot
  Marcelo Melo
1er tour (1/32)
  Daniel Evans
  Cameron Norrie
2020 1/4 de finale
  Rajeev Ram
  Joe Salisbury
1er tour (1/32)
  Ivan Dodig
  Filip Polášek
Annulé 1er tour (1/16)
  M. Demoliner
  M. Middelkoop
2021 1/8 de finale
  P.-H. Herbert
  Nicolas Mahut
1er tour (1/32)
  Simone Bolelli
  Máximo González
2022 2e tour (1/16)
  Ariel Behar
  G. Escobar
2023 1er tour (1/32)
  S. Bolelli
  F. Fognini

N.B. : le nom du partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours dans les Masters 1000 modifier

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Madrid Rome Canada Cincinnati Shanghai Paris
2015 1er tour
  T. Kokkinakis
2e tour
  G. García
1er tour
  J.-W. Tsonga
2016 1er tour
  D. Thiem
1/8 de finale
  J. Isner
2017 2e tour
  L. Pouille
3e tour
  F. Delbonis
1/8 de finale
  D. Schwartzman
2e tour
  S. Querrey
1/8 de finale
  A. Ramos
1er tour
  B. Ćorić
2018 1er tour
  A. De Minaur
1er tour
  M. Ymer
1/8 de finale
  A. Zverev
2e tour
  B. Ćorić
2019 1/8 de finale
  M. Raonic
1er tour
  R. Opelka
2e tour
  G. Dimitrov
2e tour
  M. Čilić
1/8 de finale
  K. Nishikori
2e tour
  N. Basilashvili
1/8 de finale
  D. Medvedev
1er tour
  M. Berrettini
1/8 de finale
  J.-W. Tsonga
2020 n.o. n.o. n.o. n.o. 1er tour
  F. Coria
n.o. 1/4 de finale
  N. Djokovic
n.o. 2e tour
  P. Carreño
2021 2e tour
  F. Fognini
3e tour
  R. Bautista
1er tour
  G. Dimitrov
1er tour
  A. Popyrin
2e tour
  A. Rublev
1er tour
  F. Fognini
1er tour
  D. Köpfer
n.o. 1er tour
  T. Paul
2022 1er tour
  J. Millman
1er tour
  P. Martínez
n.o.
2023 2e tour
  T. Paul
2e tour
  G. Dimitrov
1/4 de finale
  A. Rublev
Finale
  C. Alcaraz
2e tour
  M. Arnaldi
1er tour
  F. Auger
2024 3e tour
  J. Sinner
3e tour
  A. de Minaur
1/8 de finale
  J. Sinner
1/8 de finale
  C. Alcaraz
2e tour
  S. Tsitsipás

N.B. : sous le résultat se trouve le nom de l’ultime adversaire.

Victoires sur le top 10 modifier

Toutes ses victoires sur des joueurs classés dans le top 10 de l'ATP lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Masters 1000
ATP 500
ATP 250
Coupe Davis
# J-L.S. Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score
1 no 91   Paris-Bercy 2016 Dur (int.)   Stanislas Wawrinka no 3 1/16 3-6, 7-66, 7-61
2 no 56   Tokyo 2018 Dur   Marin Čilić no 6 1/16 3-6, 6-4, 7-61
3 no 55   Indian Wells 2019 Dur   Alexander Zverev no 3 1/16 6-3, 6-1
4 no 51   Barcelone 2019 Terre battue   Stéfanos Tsitsipás no 8 1/8 6-4, 3-6, 6-2
5 no 51   Rome 2019 Terre battue   Marin Čilić no 10 1/16 6-2, 6-3
6 no 36   Cincinnati 2019 Dur   Stéfanos Tsitsipás no 7 1/16 6-4, 65-7, 7-66
7 no 36   Paris-Bercy 2019 Dur   Karen Khachanov no 8 1/16 7-65, 3-6, 7-5
8 no 34   Cincinnati 2020 Dur   David Goffin no 10 1/8 6-4, 3-6, 6-4
9 no 42   Roland-Garros 2021 Terre battue   Andrey Rublev no 7 1/64 6-3, 7-66, 4-6, 3-6, 6-4
10 no 49   Halle 2021 Gazon   Daniil Medvedev no 2 1/16 7-66, 6-3
11 no 100   Monte-Carlo 2023 Terre battue   Casper Ruud no 4 1/8 6-1, 7-66
12 no 65   Madrid 2023 Terre battue   Stéfanos Tsitsipás no 5 1/4 7-65, 5-7, 6-3

Classements ATP en fin de saison modifier

Classements à l'issue de chaque saison
Année2008200920102011201220132014201520162017201820192020202120222023
Rang en simple703  357  238  167  110  59  108  63  53  57  35  36  51  151  25
Rang en double1092  1263621  406  449  168  161  182  190  22  56  53  68  139  276

Source : (en) Classements de Jan-Lennard Struff sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Notes et références modifier

  1. Simon a fini par gagner
  2. « Simple - Open d'Orléans », sur www.opendorleans.com (consulté le )
  3. Classement ATP au 27 mai 2019, consulté le 11 juin 2019.
  4. « Andrey Rublev s'impose contre Jan-Lennard Struff et se qualifie dans le dernier carré de Monte-Carlo », sur L'Équipe (consulté le )
  5. « Stefanos Tsitsipas surclasse Bernabé Zapata Miralles en huitièmes de finale du Masters 1000 de Madrid », sur L'Équipe (consulté le )
  6. « Jan-Lennard Struff domine Stefanos Tsitsipas et poursuit sa folle route à Madrid », sur L'Équipe (consulté le )
  7. « Jan-Lennard Struff défiera Carlos Alcaraz en finale du Masters 1000 de Madrid », sur L'Équipe (consulté le )
  8. « Carlos Alcaraz domine Struff et conserve son titre au Masters 1000 de Madrid », sur L'Équipe (consulté le )
  9. « Richard Gasquet battu en quart de finale à Stuttgart par Jan-Lennard Struff », sur L'Équipe (consulté le )
  10. « Jan-Lennard Struff rejoint Frances Tiafoe en finale de Stuttgart », sur L'Équipe (consulté le )
  11. « Frances Tiafoe domine Jan-Lennard Struff et remporte le tournoi de Stuttgart », sur L'Équipe (consulté le )
  12. « Holger Rune balayé par Jan-Lennard Struff à Munich, Taylor Fritz en finale », sur L'Équipe (consulté le )
  13. « Jan-Lennard Struff remporte à Munich son premier tournoi sur le circuit ATP », sur L'Équipe (consulté le )

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :