Ouvrir le menu principal

Équipe cycliste Neri Sottoli-Selle Italia-KTM

équipe cycliste continentale professionnelle italienne (2009-)
Neri Sottoli-Selle Italia-KTM
Logo Southeast 2015.jpg
Informations
Statut
Code UCI
ISD (de à ), FAR (de à ), VIN (), NRI (), STH (du au ), WIL (de à ) et NSK (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Discipline
Pays
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (de 2009 à 2013)
Drapeau de l'Italie Italie (depuis 2013)
Création
Saisons
11Voir et modifier les données sur Wikidata
Marque de cycles
Encadrement
Directeur général
Angelo Citracca (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Directeurs sportifs
Inconnu (depuis )
Luca Amoriello (d) (depuis )
Luca Scinto (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Dénominations
-
ISD
-
ISD-Neri
Farnese Vini-Neri Sottoli
Farnese Vini-Selle Italia
Vini Fantini-Selle Italia
-
Yellow Fluo
-
Neri Sottoli
1 -
Yellow Fluo
-
Southeast
-
Southeast-Venezuela
-
Wilier Triestina-Southeast
-
Wilier Triestina-Selle Italia
depuis
Neri Sottoli-Selle Italia-KTM

L'équipe cycliste Neri Sottoli-Selle Italia-KTM est une équipe cycliste professionnelle italienne créée en 2009. Elle s'est appelée précédemment ISD, Farnese Vini, Yellow Fluo, Neri Sottoli, Southeast, Southeast-Venezuela et Wilier Triestina-Southeast.

Sponsors et financementModifier

L'équipe apparaît en 2009, avec pour principal sponsor ISD (Union industrielle du Donbass), entreprise ukrainienne de l'industrie métallurgique[1].

En 2011, ISD quitte l'équipe pour remplacer Farnese Vini comme co-sponsor de l'équipe Lampre. Farnese Vini fait le chemin inverse et remplace ISD en tant que sponsor principal. Neri Sottoli, entreprise du secteur agro-alimentaire qui finançait déjà l'équipe espoirs d'ISD, reste présente. L'équipe prend donc le nom de « Farnese Vini-Neri Sottoli »[2]. Après le retrait de Neri Sottoli, l'équipe devient Farnese Vini-Selle Italia pour la saison 2012 à la suite de l'arrivée comme co-sponsor de Selle Italia[3]. En 2013, l'équipe porte le nom Vini Fantini-Selle Italia. Vini Fantini est la nouvelle marque sous laquelle sont distribués les produits de Farnese Vini[4]. Au printemps 2013, le coureur Danilo Di Luca est recruté et amène avec lui le sponsor de son ancienne équipe, Acqua e Sapone, qui apparaît sur le maillot de l'équipe Vini Fantini lors du Tour d'Italie[5].

Depuis 2010, l'équipe est équipée par les cycles MCipollini, compagnie créée par l'ancien coureur Mario Cipollini. Celui-ci travaille depuis 2008 en tant que consultant pour l'équipe ISD. Il en a dessiné le maillot, jaune fluo, blanc et noir[6],[7].

Histoire de l'équipeModifier

L'équipe ISD est créé en 2009. Elle est dirigée par Angelo Citracca et Luca Scinto, et basée sur l'équipe amateur italienne Neri Lucchini. Giovanni Visconti et Dmytro Grabovskyy, tous deux anciens coureurs de cette équipe, ont été recrutés pour la première saison en 2009[8],[1].

En 2013, l'équipe désormais appelée Vini Fantini-Selle Italia recrute notamment Stefano Garzelli, vainqueur du Tour d'Italie 2000[9], Mauro Santambrogio[10], et le sprinteur Francesco Chicchi. Filippo Pozzato quitte l'équipe. Durant les premiers mois de l'année, Mauro Santambrogio confirme le rôle de leader qui lui est dévolu. Troisième du Trofeo Laigueglia, cinquième du Grand Prix de la ville de Camaiore, il gagne fin avril le Grand Prix de l'industrie et de l'artisanat de Larciano. Il obtient plusieurs places d'honneur lors de courses à étapes : sixième du Tour de San Luis 2013, septième de Tirreno-Adriatico, deuxième du Tour du Trentin[11]. Oscar Gatto obtient également de bons résultats en début d'année. « Libéré » par le départ de Filippo Pozzato dont il était un équipier, il devient le premier Italien à remporter À travers les Flandres. Il se classe troisième du Grand Prix de Larciano, vingtième de Milan-San Remo, quinzième du Tour des Flandres, mais ne peut pas participer aux autres classiques flandriennes du World Tour, l'équipe n'y étant pas invitée[12],[13]. En avril, Vini Fantini-Selle Italia recrute Danilo Di Luca[14],[5]. Il amène avec lui le sponsor de son ancienne équipe, Acqua e Sapone, qui apparaît sur le maillot de l'équipe Vini Fantini lors du Tour d'Italie[14],[5]. Le 24 mai, la Gazzetta dello Sport annonce qu'il est positif à l'EPO lors d'un contrôle inopiné à son domicile effectué le 29 avril[15]. Il risque désormais une suspension à vie et est immédiatement licencié par son équipe[16]. Malgré ce cas de dopage, l'équipe réalise un bon Tour d'Italie par le biais de Mauro Santambrogio qui remporte la quatorzième étape devant Vincenzo Nibali et prend la neuvième place finale[17]. Cependant, le 3 juin, son contrôle positif à l'EPO à l'issue de la première étape est annoncé, le deuxième pour Vini-Fantini sur ce Giro après Danilo Di Luca[18]. Il est licencié le jour même par son équipe[19] puis suspendu et disqualifié de ses résultats[n 1].

À l'issue de la saison 2013, Vini Fantini devient sponsor principal de l'équipe Nippo-De Rosa. L'équipe prend alors le nom provisoire de Yellow Fluo, tout en restant en Continental Pro. En décembre, il est annoncé que l'entreprise agroalimentaire Neri Sottoli devient le nouveau sponsor de l'équipe, qui prend alors son nom courant mars 2014.

En décembre 2014, l'équipe est suspendue du Mouvement pour un cyclisme crédible (MPCC)[20], mais sa licence d'équipe continentale professionnelle est maintenue par l'UCI[21]. Luca Scinto, directeur sportif depuis le début de l'équipe en 2009, quitte le staff de l'équipe[22] pour s'occuper de l'équipe junior créée en mémoire de Franco Ballerini. Southeast devient le nouveau sponsor principal de l'équipe qui change de nom et recrute l'Italien Alessandro Petacchi[23]. L'équipe reprend toutefois le nom de Yellow Fluo durant tout le mois de janvier, notamment lors du Tour du Táchira.

L'équipe s'appelle Southeast-Venezuela du 1er janvier au 3 mai 2016 inclus puis prend Wilier Triestina-Southeast comme nouvelle appellation le lendemain au départ du Tour d'Azerbaïdjan 2016.

DopageModifier

En 2010, Alessandro Colò est contrôlé positif au clenbuterol, peu avant le Tour du Mexique[24]. Il est suspendu un an et condamné à une amende de 1 000 francs suisses[25].

Le 18 mars 2011, l'UCI annonce « un résultat d'analyse anormal (présence d'hormone de croissance recombinante) dans un échantillon de sang prélevé sur Patrik Sinkewitz lors d'un contrôle en compétition effectué [...] le 27 février 2011 lors du GP de Lugano »[26]. Il est provisoirement suspendu et risque la suspension à vie en raison de sa récidive[27]. En juin 2012, la tribunal arbitral du sport allemand blanchit Sinkewitz[28]. Le 24 février 2014, le Tribunal arbitral du sport (TAS) confirme la décision de l'agence anti-dopage allemande (NADA) et lui inflige une suspension de huit ans, jusqu'en 2022[29].

En avril 2013, Danilo Di Luca est recruté par l'équipe Vini Fantini-Selle Italia. Il amène avec lui le sponsor de son ancienne équipe, Acqua e Sapone, qui apparaît sur le maillot de l'équipe Vini Fantini lors du Tour d'Italie[30],[5]. Le 24 mai, la Gazzetta dello Sport annonce qu'il est positif à l'EPO lors d'un contrôle inopiné à son domicile effectué le 29 avril[15]. Il est immédiatement licencié par son équipe[16]. Le 5 décembre, le Tribunal National Antidopage italien condamne Danilo Di Luca à la suspension à vie et à une amende de 35 000 euros[31].

Toujours en 2013, Mauro Santambrogio, devenu membre de l'équipe, obtient plusieurs résultats grâce à ses performances en montagne et termine pour la première fois dans les dix premiers du Tour d'Italie avec en plus une victoire sur la 14e étape. Ces performances, en net progrès par rapport aux années précédentes, suscitent des doutes y compris au sein de son équipe[32]. Une semaine après la fin du Giro, un contrôle positif du coureur italien à l'EPO est annoncé, quelques jours après la révélation du cas positif de son coéquipier Danilo Di Luca à la même substance[18]. Il est sanctionné de dix-huit mois de suspension après avoir collaboré avec la CIRC[33].

Matteo Rabottini est contrôlé positif à l'EPO le 8 août 2014 en dehors d'une compétition. Son échantillon B confirme la présence d'EPO[34], il est suspendu jusqu'au 6 mai 2016 (soit 21 mois sans compétition)[35].

Le , l'Union cycliste internationale annonce que Ramón Carretero a fait l'objet d'un contrôle positif à l'EPO le , peu avant le Tour de Turquie. Il est provisoirement suspendu en attendant une issue apportée par la fédération nationale et la décision de la Commission Antidopage de l'UCI et du Tribunal arbitral du sport[36] avant d'être retiré de l'effectif à partir de 16 juin 2015. Le 17 février 2016, il est suspendu 4 ans par l'UCI, soit jusqu'au 7 juin 2019[37],[38].

Le 16 septembre 2016, il est annoncé que Samuele Conti a subi un contrôle positif à l'hormone de croissance le 13 août de la même année[39]. Il est retiré de l'effectif de l'équipe, puis suspendu jusqu'au 13 mars 2020[40].

Principales victoiresModifier

Courses d'un jourModifier

Courses par étapesModifier

Championnats nationauxModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Classements UCIModifier

Durant sa première saison, l'équipe participe à des épreuves de l'UCI Europe Tour et de l'UCI Asia Tour. En Europe Giovanni Visconti remporte le classement individuel de ce calendrier consécutivement en 2009, 2010 et 2011.

Elle a également été invitée à des épreuves du calendrier mondial. Elle figure au classement mondial, établi sur la base de ce calendrier, à la 34e et dernière place avec 3 points. Ceux-ci ont été acquis par Igor Abakoumov au Tour de Pologne (2 pts) et Dmytro Grabovskyy au Tour d'Italie[43].

UCI Africa Tour

Saison Classement
par équipes
Meilleur coureur
au classement individuel
2018 11e   Ilia Koshevoy (45e)

UCI America Tour

Saison Classement
par équipes
Meilleur coureur
au classement individuel
2009 21e   Andriy Grivko (102e)
2012 20e   Rafael Andriato (42e)
2013 13e   Mauro Santambrogio (80e)
2014 15e[44]   Rafael Andriato (81e)[45]
2015 23e[46]   Jakub Mareczko (65e)[47]
2016 27e   Yonder Godoy (201e)
2017 49e   Julen Amezqueta (395e)

UCI Asia Tour

Saison Classement
par équipes
Meilleur coureur
au classement individuel
2009 40e   Denys Kostyuk (161e)
2010 22e   Pierpaolo De Negri (108e)
2011 5e   Andrea Guardini (8e)
2012 10e   Andrea Guardini (3e)
2013 11e   Francesco Chicchi (15e)
2014 52e[48]   Francesco Chicchi (144e)[49]
2015 5e   Jakub Mareczko (2e)
2016 16e   Jakub Mareczko (18e)
2017 2e   Jakub Mareczko (3e)
2018 5e   Jacopo Mosca (11e)

UCI Europe Tour

Saison Classement
par équipes
Meilleur coureur
au classement individuel
2009 5e   Giovanni Visconti (1er)
2010 3e   Giovanni Visconti (1er)
2011 6e   Giovanni Visconti (1er)
2012 14e   Oscar Gatto (41e)
2013 7e   Mauro Santambrogio (21e)
2014 4e[50]   Mauro Finetto (5e)[51]
2015 9e   Manuel Belletti (13e)
2016 13e   Filippo Pozzato (38e)
2017 33e   Manuel Belletti (162e)
2018 45e   Simone Velasco (345e)

UCI Oceania Tour

Saison Classement
par équipes
Meilleur coureur
au classement individuel
2009 17e   Simon Clarke (30e)

En 2009 et 2010, un classement mondial a remplacé celui de l'UCI ProTour. Contrairement à ce dernier, il inclut les équipes continentales professionnelles.

Saison Classement
par équipes
Meilleur coureur
au classement individuel
2009 34e   Igor Abakoumov (246e)

Neri Sottoli-Selle Italia-KTM en 2019Modifier

Cycliste Date de naissance Nationalité Équipe 2018
Liam Bertazzo   Italie Wilier Triestina-Selle Italia
Simone Bevilacqua   Italie Wilier Triestina-Selle Italia
Francesco Manuel Bongiorno   Italie
Giuseppe Fonzi   Italie Wilier Triestina-Selle Italia
Lorenzo Fortunato   Italie Petroli Firenze-Maserati-Hopplà
Davide Gabburo   Italie Amore & Vita-Prodir
Roberto González[n 2]   Panama Rali Claro
Moreno Marchetti   Italie Petroli Firenze-Maserati-Hopplà
Umberto Marengo   Italie Viris L&L Sisal Matchpoint
Luca Pacioni   Italie Wilier Triestina-Selle Italia
Dayer Quintana   Colombie Movistar
Luca Raggio   Italie Wilier Triestina-Selle Italia
Massimo Rosa   Italie Wilier Triestina-Selle Italia
Sebastian Schönberger   Autriche Wilier Triestina-Selle Italia
Etienne van Empel   Pays-Bas Roompot-Nederlandse Loterij
Simone Velasco   Italie Wilier Triestina-Selle Italia
Giovanni Visconti   Italie Bahrain-Merida
Edoardo Zardini   Italie Wilier Triestina-Selle Italia

Saisons précédentesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. a b et c Mauro Santambrogio, initialement vainqueur de la quatorzième étape du Tour d'Italie 2013, a été déclassé par l'UCI[41],[42]. Vincenzo Nibali, initialement deuxième, est déclaré vainqueur.
  2. González rejoint l'équipe le 1er mars 2019
  3. À partir du 15 juillet
  4. a et b À partir du 1er septembre
  5. Jusqu'au 31 août
  6. Dmytro Grabovskyy quitte l'équipe le 31 août
  7. José Rujano quitte l'équipe le 31 mai 2010 pour rejoindre l'équipe amateur Gobernación del Zulia
  8. Thomas Bertolini rejoint l'équipe le 1er août 2011
  9. Luboš Pelánek quitte l'équipe le 31 juillet 2011
  10. Stefano Borchi rejoint l'équipe le 26 juillet 2012
  11. Cristiano Monguzzi rejoint l'équipe le 26 septembre 2012
  12. Umberto Nardecchia rejoint l'équipe le 16 mai 2012
  13. Alessandro Proni rejoint l'équipe le 26 juillet 2012
  14. Alessandro Proni était dans la formation Acqua & Sapone jusqu'au 25 juillet 2011
  15. Daniele Colli rejoint l'équipe le 20 juillet 2013
  16. Danilo Di Luca rejoint l'équipe le 17 février 2013
  17. Danilo Di Luca est licencié par son équipe le 24 mai 2013 pour un contrôle positif hors compétition à l'EPO datant du 29 avril 2013
  18. Mauro Santambrogio est licencié par son équipe le 3 juin 2013 pour un contrôle positif à l'EPO lors de la première étape du Tour d'Italie 2013

RéférencesModifier

  1. a et b (en) « ISD embraces cycling centre approach », sur cyclingnews.com, (consulté le 20 mai 2013)
  2. (en) « ISD team to be sponsored by Farnese Vini in 2011 », sur cyclingnews.com, (consulté le 20 mai 2013)
  3. « Selle Italia, nouveau partenaire », sur cyclismactu.fr
  4. (it) « Il gruppo », sur farnesevini.it (consulté le 20 mai 2013)
  5. a b c et d (en) « Di Luca stays in the picture », sur cyclingnews.com, (consulté le 20 mai 2013)
  6. (en) « ISD to ride Cipollini bikes in 2010 », (consulté le 20 mai 2013)
  7. (en) « Cipollini joins Team ISD », (consulté le 20 mai 2013)
  8. (en) « Visconti and Grivko to lead Italian-Ukrainian team », sur cyclingnews.com, (consulté le 29 septembre 2008)
  9. (en) « Garzelli signs with Vini Fantini-Selle Italia for one year », sur cyclingnews.com, (consulté le 20 mai 2013)
  10. (en) « Santambrogio signs for Farnese Vini-Selle Italia », sur cyclingnews.com, (consulté le 20 mai 2013)
  11. (en) « Santambrogio on point for victory ahead of Giro d'Italia », sur cyclingnews.com, (consulté le 20 mai 2013)
  12. (en) « Gatto freed by Pozzato's departure, says Scinto », sur cyclingnews.com, (consulté le 20 mai 2013)
  13. (en) « High expectations for Gatto at Driedaagse De Panne », sur cyclingnews.com, (consulté le 20 mai 2013)
  14. a et b (en) « Di Luca signs with Vini Fantini-Selle Italia », sur cyclingnews.com, (consulté le 20 mai 2013)
  15. a et b « Dopage : le cycliste Danilo Di Luca encore repris par la patrouille », sur lemonde.fr, Le Monde, (consulté le 24 mai 2013)
  16. a et b « Di Luca licencié », sur lefigaro.fr, (consulté le 24 mai 2013)
  17. (en) Daniel Benson, « Nibali wins 2013 Giro d'Italia », sur cyclingnews.com,
  18. a et b Marion Gachies, « Dopage: Mauro Santambrogio (Vini Fantini) contrôlé positif à l'EPO sur le Giro », sur eurosport.fr,
  19. (it) Francesco Pelosi, « Nota stampa ufficiale sulla positività di Mauro Santambrogio il 4 Maggio. », sur fantiniselleitalia.com,
  20. Le MPCC suspend Neri Sottoli sur lefigaro.fr
  21. UCI WorldTour 2015 : Décisions de la Commission des Licences sur uci.ch
  22. Scinto plus dans le staff sur lequipe.fr
  23. Petacchi trouve une équipe, d'autres cherchent encore sur lequipe.fr
  24. UCI suspends Larpe, Colò for drug positives, Cyclingnews.com, 21/05/2010
  25. Italian rider Colo given a reduced ban for Clenbuterol positiveG
  26. Communiqué de presse : Patrik Sinkewitz provisoirement suspendu sur uci.ch
  27. Sinkewitz positif à l’hormone de croissance sur velochrono.fr
  28. (de) « Schiedsgericht hebt Startsperre von Sinkewitz auf - NADA bringt Fall vor den CAS », sur rad-net.de, (consulté le 3 février 2013)
  29. http://www.sports.fr/cyclisme/scans/huit-ans-de-suspension-pour-sinkewitz-1015665/
  30. (en) « Di Luca signs with Vini Fantini-Selle Italia », sur cyclingnews.com, (consulté le 20 mai 2013)
  31. « Danilo Di Luca suspendu à vie, c'est officiel », sur cyclismactu.net, (consulté le 5 décembre 2013)
  32. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées velochrono juin 2013
  33. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées sanction juin 2014
  34. « Dopage - L'échantillon B de Matteo Rabottini positif », sur 100pour100-velo.com,
  35. « Dopage : 21 mois de suspension pour Matteo Rabottini », sur cyclingpro.net,
  36. « Deux nouveaux cas positifs en continental pro », sur cyclismactu.net,
  37. (es) Ignatenko, suspendido 3 años y 9 meses; Carretero, 4 años
  38. ADRV - Sanctions
  39. Détenteurs de licence provisoirement suspendus conformément au Règlement antidopage de l'UCI (RAD)
  40. Dopage - Samuele Conti et Fajt suspendus jusqu'en 2020
  41. (en) « Results - Cycling - Road 2013 - Men Elite Giro d'Italia (ITA) - 18 May 2013 - Stage 14: Cervere - Bardonecchia », sur uci.ch, Union cycliste internationale (consulté le 2 août 2014)
  42. [PDF] (en) « Anti-doping Rule Violations », sur uci.ch, Union cycliste internationale, (consulté le 2 août 2014)
  43. Classement mondial 2009, sur le site de l'Union cycliste internationale
  44. (en) « UCI America Tour Ranking - 2014 - Team », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  45. (en) « UCI America Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  46. (en) « UCI America Tour Ranking - 2015 - Team », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  47. (en) « UCI America Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  48. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2014 - Team », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  49. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  50. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Team », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  51. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  52. (en) « ISD-Neri 2009 », sur http://www.cqranking.com/
  53. (en) « ISD-Neri 2010 », sur http://www.cqranking.com/
  54. (en) « Farnese Vini-Neri Sottoli 2011 », sur http://www.cqranking.com/
  55. (en) « Farnese Vini-Selle Italia 2012 », sur http://www.cqranking.com/
  56. (en) « Vini Fantini-Selle Italia 2013 », sur http://www.cqranking.com/
  57. « Di Luca signe chez Vini Fantini », sur cyclismactu.net,
  58. « Danilo Di Luca contrôlé positif à l'EPO », sur cyclismactu.net,
  59. (it) « Nota stampa ufficiale sulla positività di Mauro Santambrogio il 4 Maggio. », sur fantiniselleitalia.com,

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :