Ouvrir le menu principal

UCI World Tour 2013

compétition de cyclisme
UCI World Tour 2013
Logo de l'UCI World Tour
Généralités
Sport Cyclisme sur route
Organisateur(s) UCI
Édition 3e
Date 22 janvier
Participants 19 équipes World Tour
Épreuves 29
Site web officiel uciworldtour.com
Hiérarchie
Hiérarchie Circuit mondial
Niveau inférieur Circuits continentaux :
Africa, America, Asia, Europe et Oceania Tour

Palmarès

Navigation

L'UCI World Tour 2013 est la troisième édition de l'UCI World Tour, le successeur du calendrier mondial et du ProTour. Les 28 épreuves de l'édition 2012 sont incluses dans cette nouvelle compétition. Le Tour de Hangzhou devait faire son entrée au calendrier[1] et se dérouler juste avant le Tour de Pékin mais il est finalement annulé.

Les 18 équipes qui ont une licence ProTour ont le droit, mais aussi le devoir de participer à toutes les courses de ce calendrier.

ÉvolutionModifier

Le calendrier, qui a été dévoilé le par l'UCI[2], compte des changements mineurs :

D'autres modifications ont lieu après l'annonce du calendrier :

BarèmeModifier

Comme en 2012, seuls les coureurs membres d'une équipe possédant le label ProTour peuvent marquer des points. Cependant, les coureurs des équipes invitées sur les épreuves World Tour marquent des points pour le "ranking" qui attribue des points dans le classement "Team Value" (le critère sportif pour obtenir les licences World Tour)[5]. Le nouveau classement est publié le lundi suivant chaque épreuve UCI World Tour.

Le barème des points est différent selon les épreuves :

Barème de points du classement général par catégorie d'épreuve[6]
Classement général 1er 2e 3e 4e 5e 6e 7e 8e 9e 10e 11e 12e 13e 14e 15e 16e 17e 18e 19e 20e
Épreuve catégorie 1 200 150 120 110 100 90 80 70 60 50 40 30 24 20 16 12 10 8 6 4
Épreuve catégorie 2 170 130 100 90 80 70 60 52 44 38 32 26 22 18 14 10 8 6 4 2
Épreuve catégorie 3 100 80 70 60 50 40 30 20 10 4
Épreuve catégorie 4 80 60 50 40 30 22 14 10 6 2
Barème de points pour une étape/un prologue par catégorie d'épreuve[6]
Classement d'étape 1er 2e 3e 4e 5e
Épreuve catégorie 1 20 10 6 4 2
Épreuve catégorie 2 16 8 4 2 1
Épreuve catégorie 3 6 4 2 1 1

Épreuve de catégorie 1 : Tour de France.
Épreuves de catégorie 2 : Tour d'Italie et Tour d'Espagne.
Épreuves de catégorie 3 : Tour Down Under, Paris-Nice, Tirreno-Adriatico, Milan-San Remo, Tour de Catalogne, Tour des Flandres, Tour du Pays basque, Paris-Roubaix, Liège-Bastogne-Liège, Tour de Romandie, Critérium du Dauphiné, Tour de Suisse, Tour de Pologne, Eneco Tour, Tour de Lombardie et Tour de Pékin.
Épreuves de catégorie 4 : Grand Prix E3, Gand-Wevelgem, Amstel Gold Race, Flèche wallonne, Classique de Saint-Sébastien, Vattenfall Cyclassics, Grand Prix de Plouay, Grand Prix cycliste de Québec et Grand Prix cycliste de Montréal[6].

Outre un classement individuel, l'UCI World Tour 2013 comporte un classement par équipes et un classement par pays. Le classement par équipes est établi sur la base des points des cinq meilleurs coureurs de chaque équipe au classement individuel. Le classement par nation est obtenu en additionnant les points obtenus par les cinq premiers coureurs de chaque nation au classement individuel. En cas d'égalité, les équipes ou les nations sont départagées par la place de leur meilleur coureur au classement individuel[6].

ÉquipesModifier

Le , l'UCI annonce la liste des 18 équipes qui feront partie du World Tour[7]. Le , le Tribunal arbitral du sport décide de réintégrer l'équipe Katusha portant à 19 le nombre d'équipes pour cette édition 2013 de l'UCI World Tour[8]. Trois jours plus tard, l'UCI annonce qu'aucune équipe ne sera rétrogradée à la suite de la décision du TAS[9].

Calendrier et résultatsModifier

Résultats des épreuves et leaders des classements de l'UCI World Tour
No  Date Nom de l'épreuve Pays C[6]. Vainqueur Classement individuel Classement par équipes Classement par pays
1 22-27 janvier Tour Down Under   Australie 3   Tom-Jelte Slagter   Tom-Jelte Slagter   Blanco   Espagne
2 3-10 mars Paris-Nice   France 3   Richie Porte   Richie Porte   Sky
3 6-12 mars Tirreno-Adriatico   Italie 3   Vincenzo Nibali
4 17 mars Milan-San Remo   Italie 3   Gerald Ciolek   Sylvain Chavanel
6 22 mars Grand Prix E3   Belgique 4   Fabian Cancellara   Peter Sagan
5 18-24 mars Tour de Catalogne   Espagne 3   Daniel Martin
7 24 mars Gand-Wevelgem   Belgique 4   Peter Sagan
8 31 mars Tour des Flandres   Belgique 3   Fabian Cancellara
9 1-6 avril Tour du Pays basque   Espagne 3   Nairo Quintana
10 7 avril Paris-Roubaix   France 3   Fabian Cancellara   Fabian Cancellara
11 14 avril Amstel Gold Race   Pays-Bas 4   Roman Kreuziger
12 17 avril Flèche wallonne   Belgique 4   Daniel Moreno
13 21 avril Liège-Bastogne-Liège   Belgique 3   Daniel Martin
14 23-28 avril Tour de Romandie   Suisse 3   Christopher Froome
15 4-26 mai Tour d'Italie     Italie 2   Vincenzo Nibali   Colombie
16 2-9 juin Critérium du Dauphiné   France 3   Christopher Froome   Espagne
17 8-16 juin Tour de Suisse   Suisse 3   Rui Costa
18 29 juin-21 juillet Tour de France     France 1   Christopher Froome   Christopher Froome
19 27 juillet Classique de Saint-Sébastien   Espagne 4   Tony Gallopin
20 27 juillet-3 août Tour de Pologne   Pologne 3   Pieter Weening
21 12-18 août Eneco Tour   Pays-Bas
  Belgique
3   Zdeněk Štybar
23 25 août Vattenfall Cyclassics   Allemagne 4   John Degenkolb
24 1er septembre Grand Prix de Plouay   France 4   Filippo Pozzato
25 13 septembre Grand Prix cycliste de Québec   Canada 4   Robert Gesink
22 24 août-15 septembre Tour d'Espagne     Espagne 2   Christopher Horner
26 15 septembre Grand Prix cycliste de Montréal   Canada 4   Peter Sagan
27 22 septembre Championnat du monde du Clm/équipes   Italie 1   Omega Pharma-Quick Step
28 6 octobre Tour de Lombardie   Italie 3   Joaquim Rodríguez   Joaquim Rodríguez
29 11-15 octobre Tour de Pékin   Chine 3   Beñat Intxausti   Movistar

ClassementsModifier

Comme les années précédentes, les classements n'intègrent pas les coureurs ayant obtenu des places correspondantes à des points UCI World Tour, ne courant pas pour une équipe World Tour, mais pour équipe continentale professionnelle. C'est par exemple le cas de l'Allemand Gerald Ciolek (vainqueur de Milan-San Remo), de l'Australien Heinrich Haussler ainsi que du Français Damien Gaudin pour quelques-uns des coureurs qui auraient pu prétendre à des points.

Classement individuelModifier

Classement individuel final[10]
Rang Coureur Équipe Points
1   Joaquim Rodríguez Katusha 607
2   Christopher Froome Sky 587
3   Alejandro Valverde Movistar 540
4   Peter Sagan Cannondale 491
5   Vincenzo Nibali Astana 474
6   Daniel Martin Garmin-Sharp 432
7   Fabian Cancellara RadioShack-Leopard 384
8   Nairo Quintana Movistar 366
9   Rui Costa Movistar 352
10   Richie Porte Sky 327
11   Roman Kreuziger Saxo-Tinkoff 308
12   Daniel Moreno Katusha 295
13   Christopher Horner RadioShack-Leopard 257
14   Carlos Betancur AG2R La Mondiale 255
15   Alberto Contador Saxo-Tinkoff 252
16   Michele Scarponi Lampre-Merida 235
17   Bauke Mollema Belkin 232
18   Greg Van Avermaet BMC Racing 230
19   Sergio Henao Sky 227
20   Rafał Majka Saxo-Tinkoff 201
  • 228 coureurs ont marqué au moins un point.

Classement par paysModifier

On additionne les points des 5 premiers coureurs de chaque pays au classement individuel.

Classement par pays final[11]
Rang Pays Points 5 meilleurs coureurs
1   Espagne 1890 Rodríguez (607), Valverde (540), D. Moreno (295), Contador (252), Intxausti (196)
2   Italie 1082 Nibali (474), Scarponi (235), Pozzovivo (146), Gasparotto (115), Pozzato (112)
3   Colombie 1011 Quintana (366), Betancur (255), Henao (227), Urán (163)
4   Royaume-Uni 975 Froome (587), Cavendish (161), Thomas (117), Wiggins (66), Stannard (44)
5   Pays-Bas 806 Mollema (232), Weening (172), Gesink (155), Kelderman (130), Slagter (127)
6   Belgique 645 Van Avermaet (230), Bakelants (127), Roelandts (110), Gilbert (98), Vanmarcke (80)
7   France 640 Chavanel (188), Pinot (146), Péraud (112), Riblon (111), Gallopin (83)
8   Australie 628 Porte (327), Evans (111), Gerrans (92), Rogers (53), Matthews (45)
9   États-Unis 617 Horner (257), Talansky (154), Van Garderen (104), Danielson (64), Phinney (38)
10   Irlande 568 Martin (432), Roche (136)
11   Pologne 515 Majka (201), Kwiatkowski (194), Niemiec (118), Paterski (2)
12   Slovaquie 501 P. Sagan (491), P. Velits (10)
13   République tchèque 480 Kreuziger (308), Štybar (172)
14   Allemagne 478 Greipel (135), Degenkolb (119), Martin (92), Kittel (92), Wegmann (40)
15   Suisse 467 Cancellara (384), Frank (55), Albasini (19), Rast (6), Kohler[n 4] (3)
16   Portugal 363 Costa (352), Machado (11)
17   Slovénie 295 Špilak (199), Božič (67), Mezgec (27), Bole (1), Kump (1)
18   Norvège 267 Kristoff (161), Hushovd (51), Boasson Hagen (45), Nordhaug (10)
19   Danemark 214 Fuglsang (160), Breschel (19), C.A. Sørensen (18), Mørkøv (16), Rasmussen (1)
20   Estonie 116 Kangert (116)
  • 35 pays sont classés.

Classement par équipesModifier

Ce classement est obtenu en additionnant les points des 5 premiers coureurs de chaque équipe au classement individuel ainsi que les points obtenus lors du contre-la-montre par équipes des championnats du monde.

Classement par équipes final[10]
Rang Équipe Points 5 meilleurs coureurs WTTT
1   Movistar 1610 Valverde (540), Quintana (366), Costa (352), Intxausti (196), Moreno (86) 70
2   Sky 1561 Froome (587), Porte (327), Henao (227), Urán (163), Thomas (117) 140
3   Katusha 1340 Rodríguez (607), Moreno (295), Špilak (199), Kristoff (161), Paolini (78) -
4   RadioShack-Leopard 1056 Cancellara (384), Horner (257), Bakelants (127), Nizzolo (85), Gallopin (83) 120
5   Astana 1045 Nibali (474), Fuglsang (160), Kangert (116), Gasparotto (115), Grivko (70) 110
6   Saxo-Tinkoff 1030 Kreuziger (308), Contador (252), Majka (201), Roche (136), Rogers (53) 80
7   Omega Pharma-Quick Step 1013 Kwiatkowski (194), Chavanel (188), Štybar (172), Cavendish (161), Terpstra (98) 200
8   Garmin-Sharp 855 Martin (432), Talansky (154), Hesjedal (75), Danielson (64), Wegmann (40) 90
9   Cannondale 750 P. Sagan (491), Viviani (80), Basso (34), Ratto (25), Moser (20) 100
10   BMC Racing 731 Van Avermaet (230), Evans (111), Van Garderen (104), Gilbert (98), Oss (58) 130
11   Belkin 714 Mollema (232), Gesink (145), Kelderman (130), Slagter (127), Vanmarcke (80) -
12   AG2R La Mondiale 691 Betancur (255), Pozzovivo (146), Péraud (112), Riblon (111), Bardet (67) -
13   Orica-GreenEDGE 600 Weening (172), Gerrans (92), Langeveld (65), Impey (56), Matthews (45) 140
14   Lampre-Merida 543 Scarponi (235), Niemiec (118), Pozzato (112), Ulissi (48), Richeze (30) -
15   Euskaltel Euskadi 391 I. Izagirre (147), Sánchez (114), Nieve (76), G. Izagirre (32), Landa (22) -
16   Argos-Shimano 355 Degenkolb (119), Kittel (92), Dumoulin (85), Barguil (32), Mezgec (27) -
17   FDJ.fr 338 Pinot (146), Ladagnous (76), Vichot (60), Bouhanni (36), Geniez[n 5] (20) -
18   Lotto-Belisol 307 Greipel (135), Roelandts (110), Van den Broeck (41), Hansen (20), Debusschere[n 6] (1) -
19   Vacansoleil-DCM 125 Flecha (52), Westra (23), B. van Poppel (22), Leukemans (14), Poels (14) -

Victoires sur le World TourModifier

Ci-dessous les coureurs à 2 victoires minimum, les équipes ayant gagnées une course et les pays les plus prolifiques en termes de victoires sur l'édition 2013 du World Tour.

Pos. Coureur Vict.
1.   Christopher Froome 9
2.   Mark Cavendish 7
-   Peter Sagan 7
4.   Rui Costa 5
-   André Greipel 5
-   Marcel Kittel 5
-   Tony Martin 5
8.   Fabian Cancellara 4
-   Simon Gerrans 4
-   Daniel Martin 4
-   Gianni Meersman 4
-   Vincenzo Nibali 4
-   Richie Porte 4
-   Nairo Quintana 4
-   Zdeněk Štybar 4
16.   Nacer Bouhanni 3
-   Christopher Horner 3
-   Thor Hushovd 3
-   Beñat Intxausti 3
-   Daniel Moreno 3
-   Joaquim Rodríguez 3
22.   Warren Barguil 2
-   Sylvain Chavanel 2
-   John Degenkolb 2
-   Arnaud Démare 2
-   Michael Matthews 2
-   Bauke Mollema 2
-   Ramūnas Navardauskas 2
-   Christophe Riblon 2
-   Tom-Jelte Slagter 2
-   Giovanni Visconti 2
Pos. Équipe Vict.
1.   Omega Pharma-Quick Step 25
2.   Sky 21
3.   Movistar 15
4.   Orica-GreenEDGE 12
5.   Argos-Shimano 11
6.   Cannondale 10
-   Katusha 10
-   RadioShack-Leopard 10
9.   FDJ.fr 7
-   Garmin-Sharp 7
11.   Belkin 6
-   Lotto-Belisol 6
13.   Astana 5
-   BMC Racing 5
15.   Europcar 3
-   Saxo-Tinkoff 3
17.   AG2R La Mondiale 2
-   Lampre-Merida 2
19.   Bardiani Valvole-CSF Inox 1
-   Colombia 1
-   Euskaltel Euskadi 1
-   MTN-Qhubeka 1
-   NetApp-Endura 1
-   Vacansoleil-DCM 1
-   Vini Fantini-Selle Italia 1
Pos. Pays Vict.
1.   Royaume-Uni 19
2.   Allemagne 18
3.   France 16
4.   Italie 15
5.   Australie 14
6.   Espagne 11
7.   Belgique 7
-   Colombie 7
-   Slovaquie 7
10.   Pays-Bas 6
-   République tchèque 6
-   Suisse 6
13.   Irlande 5
-   États-Unis 5
-   Norvège 5
-   Portugal 5
17.   Canada 2
-   Lituanie 2
-   Slovénie 2
20.   Afrique du Sud 1
-   Biélorussie 1
-   Danemark 1
-   Russie 1

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. L'équipe Belkin s’appelait Blanco (BLA) du 1er janvier 2013 au 28 juin 2013
  2. L'équipe FDJ.fr s’appelait FDJ (FDJ) du 1er janvier 2013 au 28 juin 2013
  3. L'équipe Katusha avait le statut d'équipe continentale professionnelle du 1er janvier 2013 au 14 février 2013
  4. Danilo Wyss et Martin Kohler ont tous les deux 3 points et l'UCI classe Danilo Wyss deux place devant Martin Kohler au classement individuel. Cependant c'est Kohler qui est cité dans le détail des points du classement par pays.
  5. Arnaud Démare et Alexandre Geniez ont tous les deux 20 points et l'UCI classe Arnaud Démare une place devant Alexandre Geniez au classement individuel. Cependant c'est Geniez qui est cité dans le détail des points du classement par équipes.
  6. Tim Wellens, Jens Debusschere, Tosh Van der Sande et Dennis Vanendert ont tous les quatre 1 point et l'UCI classe Tim Wellens devant les trois autres au classement individuel. Cependant c'est Debusschere qui est cité dans le détail des points du classement par équipes.

RéférencesModifier

Liens externesModifier