Ouvrir le menu principal

Tour d'Italie 2013
1re étape :
Naples à Naples
Image illustrative de l’article 1re étape du Tour d'Italie 2013
Naples et le Vésuve
Classement de l'étape
VainqueurDrapeau : Royaume-Uni Mark Cavendish 2 h 58 min 38 s
(43,7 km/h)
DeuxièmeDrapeau : Italie Elia Viviani m.t
TroisièmeDrapeau : France Nacer Bouhanni m.t
Classements à l'issue de l’étape
Jersey pink.svg M. roseDrapeau : Royaume-Uni Mark Cavendish 2 h 58 min 18 s
(43,7 km/h)
DeuxièmeDrapeau : Italie Elia Viviani + 8 s
(43,7 km/h)
TroisièmeDrapeau : France Nacer Bouhanni + 12 s
(43,7 km/h)
Jersey red.svg M. rougeDrapeau : Royaume-Uni Mark Cavendish 28 pts
Jersey blue.svg M. bleuDrapeau : Italie Giovanni Visconti 3 pts
Jersey white.svg M. blancDrapeau : Italie Elia Viviani 2 h 58 min 26 s
(43,7 km/h)
ÉquipesDrapeau : Australie Orica-GreenEDGE 8 h 55 min 54 s
Équipes aux pointsDrapeau : Australie Orica-GreenEDGE 40 pts
Sprints volantsDrapeau : Australie Cameron Wurf 8 pts
CombativitéDrapeau : Royaume-Uni Mark Cavendish 8 pts
Azzurri d'ItaliaDrapeau : Royaume-Uni Mark Cavendish 4 pts
ÉchappéeDrapeau : Australie Cameron Wurf 103 pts
Chronologie

La 1re étape du Tour d'Italie 2013 s'est déroulée le samedi , autour de la ville de Naples sur une distance de 156 km courue sous la forme d'un critérium. L'arrivée est jugée au dixième passage sur la ligne d'arrivée. Le Britannique Mark Cavendish a remporté l'étape au sprint, s'emparant par la même occasion du maillot rose. L'Italien Elia Viviani arrivé second enfile quant à lui le maillot blanc de leader du classement du meilleur jeune.

Sommaire

Parcours de l'étapeModifier

 

Cette étape, longue de 130 km autour de Naples, est composée de deux circuits. Le premier est long de 16,3 km comporte une côte, la Via Francesco Petrarca. Il est parcouru à quatre reprises, et un grand prix de la montagne (4e catégorie) est disputé lors des deuxième et troisième tours (km 23,3 et 39,6). Le deuxième est un circuit urbain de 8,1 km à parcourir huit fois et tout plat. Lors du sixième passage sur la ligne d'arrivée, à la fin du cinquième tour, les coureurs disputent le sprint intermédiaire[1].

Déroulement de la courseModifier

Au km 4, sept coureurs sortent du peloton sous l'impulsion de Cameron Wurf (Cannondale). Il est accompagné à l'avant de Guillaume Bonnafond (AG2R La Mondiale), Marco Canola (Bardiani Valvole-CSF Inox), Ricardo Mestre (Euskaltel Euskadi), Brian Bulgaç (Lotto-Belisol), Giovanni Visconti (Movistar) et Martijn Keizer (Vacansoleil-DCM). Lors de la première ascension répertoriée de la journée, Giovanni Visconti prend le meilleur sur Marco Canola et Guillaume Bonnafond. Au km 33, les échappés possèdent 1 min 42 s d'avance sur le peloton. Dans la deuxième ascension du jour, Cameron Wurf décide de partir seul. Il passe ensuite en tête au sommet. Une quarantaine de seconde plus tard, Guillaume Bonnafond prend la seconde place devant Martijn Keizer.

Cameron Wurf prend rapidement plus d'une minute d'avance sur ses poursuivants qui finissent par être repris par le peloton aux alentours de la mi-course. Wurf compte jusqu'à 2 minutes 40 secondes d'avance avant que le peloton ne commence doucement à accélérer, emmené par les équipes de sprinters. Cameron Wurf s'empare des huit points du sprint intermédiaire. Danilo Hondo (RadioShack-Leopard) et Marco Marcato (Vacansoleil-DCM) se disputent les deuxième et troisième places, tandis que Mark Cavendish (Omega Pharma-Quick Step) se place en tête de peloton pour prendre les trois points de la quatrième place.

Finalement, le peloton revient sur l'homme de tête dans les vingt derniers kilomètres de l'étape. Les équipes de sprinters, Omega Pharma-Quick Step en tête, mènent le peloton dans les rues étroites de Naples. L'équipe Orica-GreenEDGE pour Matthew Goss et la Cannondale pour Elia Viviani prennent la tête à trois kilomètres de l'arrivée. Lors du dernier virage, une chute se produit aux alentours de la 15e position. Le peloton est morcelé mais la chute ayant eu lieu dans les trois derniers kilomètres, tous les coureurs sont classés dans le temps du vainqueur. Aucun favori du Tour d'Italie n'est pris dans la chute. C'est donc un groupe d'une dizaine de coureur qui se joue la victoire, dont les favoris du sprint. Dans la roue de Mark Cavendish, Nacer Bouhanni (FDJ) s'impose aux dépens d'Adam Blythe (BMC Racang). Matthew Goss est idéalement emmené par son équipe, mais il est débordé par Viviani dans un premier temps puis par Cavendish revenu de très loin par la droite de la route. Ce dernier s'impose et s'empare du maillot rose. Elia Viviani termine deuxième tandis que le champion de France Nacer Bouhanni prend la troisième place[2],[3],[4].

Résultats de l'étapeModifier

SprintsModifier

Sprint final de Naples (km 156)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Mark Cavendish   Grande-Bretagne Omega Pharma-Quick Step 25
2e Elia Viviani   Italie Cannondale 20
3e Nacer Bouhanni   France FDJ 16
4e Giacomo Nizzolo   Italie RadioShack-Leopard 14
5e Matthew Goss   Australie Orica-GreenEDGE 12
6e Francisco Ventoso   Espagne Movistar 10
7e Adam Blythe   Grande-Bretagne BMC Racing 9
8e Leigh Howard   Australie Orica-GreenEDGE 8
9e Danilo Hondo   Allemagne RadioShack-Leopard 7
10e Brett Lancaster   Australie Orica-GreenEDGE 6
11e John Degenkolb   Allemagne Argos-Shimano 5
12e Luca Paolini   Italie Katusha 4
13e Ioánnis Tamourídis   Grèce Euskaltel Euskadi 3
14e Diego Rosa   Italie Androni Giocattoli-Venezuela 2
15e Ramūnas Navardauskas   Lituanie Garmin-Sharp 1

CôtesModifier

1. Côte de la Via Francesco Petrarca, 4e catégorie (km 23,3)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Giovanni Visconti   Italie Movistar 3
2e Marco Canola   Italie Bardiani Valvole-CSF Inox 2
3e Guillaume Bonnafond   France AG2R La Mondiale 1
2. Côte de la Via Francesco Petrarca, 4e catégorie (km 39,6)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Cameron Wurf   Australie Cannondale 3
2e Guillaume Bonnafond   France AG2R La Mondiale 2
3e Martijn Keizer   Pays-Bas Vacansoleil-DCM 1

Classement à l'arrivéeModifier

Classements à l'issue de l'étapeModifier

Classement généralModifier

Classement par pointsModifier

Classement par points
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Mark Cavendish      Grande-Bretagne Omega Pharma-Quick Step 28
2e Elia Viviani     Italie Cannondale 20
3e Nacer Bouhanni   France FDJ 16

Classement du meilleur grimpeurModifier

Classement du meilleur grimpeur
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Giovanni Visconti     Italie Movistar 3
2e Cameron Wurf   Australie Cannondale 3
3e Guillaume Bonnafond   France AG2R La Mondiale 3

Classement du meilleur jeuneModifier

Classement du meilleur jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Elia Viviani     Italie Cannondale en h 58 min 26 s
2e Nacer Bouhanni   France FDJ + s
3e Giacomo Nizzolo   Italie RadioShack-Leopard 12 s

Classements par équipesModifier

Classement au tempsModifier

Classement par équipes au temps
  Équipes Pays Temps
1re Orica-GreenEDGE   Australie en h 55 min 54 s
2e BMC Racing   États-Unis m.t
3e Garmin-Sharp   États-Unis m.t

Classement aux pointsModifier

Classement par équipes aux points
  Équipes Pays Point(s)
1re Orica-GreenEDGE   Australie 40
2e RadioShack-Leopard   Luxembourg 29
3e Omega Pharma-Quick Step   Belgique 20

Notes et référencesModifier

  1. « Giro : Le parcours de la 1e étape », sur velochrono.fr,
  2. « Cavendish, rose vif », sur velochrono.fr,
  3. « Mark Cavendish s'offre l'étape et le maillot rose », sur cyclismactu.net,
  4. (es) « 1ª etapa Giro de Italia: Cavendish se viste de rosa », sur biciciclismo.com,

Liens externesModifier