Ouvrir le menu principal

Yohann Gène

coureur cycliste français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gène (homonymie).
Yohann Gène
Isbergues - Grand Prix d'Isbergues, 21 septembre 2014 (B113).JPG
Yohann Gène lors du Grand Prix d'Isbergues 2014.
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes amateurs
Équipes professionnelles
Yohann GENE - Juin 2019

Yohann Gène, né le à Pointe-à-Pitre, est un coureur cycliste français, membre de l'équipe Total Direct Énergie. Il est devenu professionnel en 2005 dans cette formation. Il remporte sa première victoire professionnelle lors de la dernière étape du Tour de Langkawi 2009.

BiographieModifier

 
Yohann Gène lors des Quatre Jours de Dunkerque 2014.

Il intègre en 2005 l'équipe Bouygues Telecom après avoir été deux ans stagiaire chez Brioches La Boulangère. Son premier succès a lieu début 2009 lorsqu'il remporte la 7e et dernière étape du Tour de Langkawi.

En 2010, il remporte la 5e étape de la Tropicale Amissa Bongo.

Il récidive l'année suivante en remportant cette fois-ci deux étapes sur cette épreuve. Il s'impose aussi lors de la 3e étape du Tour d'Afrique du Sud. Cette même année, il est sélectionné pour participer à son premier Tour de France, toujours sous le maillot de la formation de Jean-René Bernaudeau, Europcar. Il est le premier cycliste noir à participer au Tour[1].

En 2012 il gagne de nouveau à deux reprises lors de la Tropicale Amissa Bongo, court son deuxième Tour de France et se classe troisième de la Châteauroux Classic de l'Indre.

La saison 2013 voit le coureur de la formation Europcar s'adjuger le classement général de la Tropicale Amissa Bongo ainsi qu'une étape. Il s'impose aussi lors de la seconde étape de la Route du Sud à Villecomtal-sur-Arros dans le Gers ce qui constitue sa première victoire sur une épreuve de l'UCI Europe Tour. En effet, Yohann Gène a la particularité d'avoir acquis ses neuf premiers succès professionnels hors du continent européen, en Afrique et en Asie.

En 2014 il s'impose au sprint lors de la troisième étape des Boucles de la Mayenne[2].

L'année suivante il remporte le classement par points de la Tropicale Amissa Bongo et participe pour la cinquième fois au Tour de France. Il finit l'épreuve en 137e position après avoir rempli un rôle d'équipier pour ses leaders Pierre Rolland et Bryan Coquard.

Il ne gagne aucune course en 2016 mais s'adjuge pour la seconde fois le classement général de la Tropicale Amissa Bongo la saison suivante[3]. Il est au départ de son septième Tour de France en juillet 2017 et termine l'épreuve en 134e position.

Au cours des saisons 2018 et 2019, il se cantonne à son rôle d'équipier et parfois de capitaine de route auprès des jeunes coureurs de sa formation. Son meilleur résultat pendant cette période est une septième place obtenue lors de la deuxième étape du Tour de Burgos. En juin 2019, il annonce qu'il compte mettre fin à sa carrière de coureur cycliste à la fin de la saison comme ses compatriotes Romain Feillu et Samuel Dumoulin[4].

Palmarès et classement mondiauxModifier

Palmarès amateurModifier

Palmarès professionnelModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour de FranceModifier

 
Yohann Gène durant le Tour de France 2015

7 participations

Tour d'ItalieModifier

3 participations

Tour d'EspagneModifier

1 participation

Classements mondiauxModifier

Année 2010 2011 2012 2013 2014 2015
UCI World Tour 178e[5]
UCI Africa Tour 29e[6] 25e[7] 15e[8] 4e[9] 46e[10]
UCI Asia Tour 202e[11]
UCI Europe Tour 299e[12] 787e[13] 283e[14] 650e[15]

Notes et référencesModifier

  1. « Meet Yohann Gène, the First Black Cyclist Ever in the Tour de France », sur time.com, (consulté le 5 aout 2011)
  2. « Boucles de la Mayenne. Gene vainqueur d'étape, Rossetto du général », sur ouest-france.fr, (consulté le 20 septembre 2014)
  3. « La Tropicale : Yohann Gène s'impose », sur lequipe.fr, (consulté le 10 avril 2017)
  4. J-L G, « Yohann Gène arrêtera sa carrière à la fin de la saison », sur lequipe.fr, (consulté le 21 juillet 2019)
  5. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  6. (en) « UCI Africa Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  7. (en) « UCI Africa Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  8. (en) « UCI Africa Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  9. (en) « UCI Africa Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  10. (en) « UCI Africa Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  11. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  12. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  13. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  14. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  15. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :