Julien Morice

coureur cycliste français
Julien Morice
Antwerpen - Scheldeprijs, 8 april 2015, vertrek (A48).JPG
Julien Morice lors du Grand Prix de l'Escaut 2015.
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (31 ans)
VannesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Spécialité
Équipes non-UCI
2010-7.2013Vendée U
2014Vendée U
Équipes UCI
Principales victoires

Julien Morice, né le à Vannes, est un coureur cycliste français. Spécialiste de la piste et en particulier de la poursuite, il a remporté le titre de champion de France de cette spécialité à de multiples reprises. Il a également été champion d'Europe espoirs de cette discipline en 2008. Le , il passe professionnel au sein de l'équipe Europcar.

BiographieModifier

Sélectionné pour représenter la France lors des mondiaux du 18 au sur le vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines, il bat deux fois le record de France de la poursuite par équipe avec Bryan Coquard, Damien Gaudin et Julien Duval. Cette performance permet à la France de terminer septième de l'épreuve[1]. En poursuite individuelle, il obtient la médaille de bronze grâce à sa victoire sur le Russe Alexander Serov lors de la petite finale[2]. En fin de saison, il participe aux championnats de France de cyclisme sur piste, qui se tiennent du 1er au au Vélodrome de Bordeaux. Il gagne un titre dès le premier soir, celui de l'épreuve de poursuite par équipes associé à Thomas Boudat, Bryan Coquard et Bryan Nauleau[3]. Il remporte un second maillot bleu blanc rouge lors de l'omnium en clôture de la compétition.

Au mois d'octobre 2016, il prolonge le contrat qui le lie à l'équipe continentale professionnelle Direct Énergie[4].

Au mois d'août 2017, il s'engage avec la nouvelle équipe continentale professionnelle créée par Jérôme Pineau[5].

Le , il remporte le contre-la-montre inaugural du Tour de Sharjah, son premier succès sur route chez les professionnels mais également la première victoire de son équipe, Vital Concept, pour sa première apparition sur une course UCI[6].

En octobre 2021, son contrat avec B&B Hotels p/b KTM est prolongé jusqu'en fin d'année 2022[7]. L'équipe disparaissant faute de financement, il décide de mettre un terme à sa carrière le [8],[9].

Palmarès sur pisteModifier

Championnats du mondeModifier

Championnats du monde juniorsModifier

  • Le Cap 2008
    • 4e de la poursuite par équipes juniors
  • Moscou 2009
    • 5e de la poursuite par équipes juniors
    • 9e de la poursuite individuelle juniors

Championnats d'EuropeModifier

Championnats de FranceModifier

Autres compétitionsModifier

Palmarès sur routeModifier

Palmarès amateurModifier

Palmarès professionnelModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour d'EspagneModifier

1 participation

Classements mondiauxModifier

  Année201420152016201720182019202020212022
Classement mondial1935e nc 1529e nc nc nc 1518e
UCI Europe Tour855e862e1287e nc 1776e nc nc nc 1015e
UCI Asia Tour nc nc nc nc 297e
Légende : nc = non classéSource : UCI

Notes et référencesModifier

  1. Valentin Nunes et Valentin Glo, « Damien Gaudin : "Une victoire pour nous" », sur cyclismactu.fr, (consulté le )
  2. Cédric Congourdeau, « Julien Morice enfin sur le grand écran », sur directvelo.com, (consulté le )
  3. « Championnats de France sur piste: deux titres pour Thomas Boudat », sur lanouvellerepublique.fr, (consulté le )
  4. « Le journal des transferts », sur velo101.com, (consulté le )
  5. Alexandre Mignot, « Vital Concept, l’équipe de Jérôme Pineau, annonce 15 coureurs », sur cyclingpro, (consulté le )
  6. « Julien Morice, la journée des grandes premières », sur directvelo.com,
  7. François Bonnefoy, « Route - B&B Hotels prolonge Debusschere, Lecroq, Barthe et Morice », sur cyclismactu.net,
  8. « Cyclisme. Après la fin de B&B Hôtels, Julien Morice arrête le vélo : « Je ne me voyais pas dans une autre équipe », sur letelegramme.fr,
  9. « L'équipe B & B Hotels - KTM de Jérôme Pineau va disparaître », sur lequipe.fr,
  10. « Championnat de France Universitaires - CLM : Classements », sur directvelo.com, (consulté le )

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :