Ouvrir le menu principal

Neuvic (Dordogne)

commune française du département de la Dordogne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Neuvic.
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Neuvicq.

Neuvic
Neuvic (Dordogne)
Le château de Neuvic.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Dordogne
Arrondissement Périgueux
Canton Vallée de l'Isle
(bureau centralisateur)
Intercommunalité Communauté de communes Isle, Vern, Salembre en Périgord
Maire
Mandat
François Roussel
2014-2020
Code postal 24190
Code commune 24309
Démographie
Gentilé Neuvicois
Population
municipale
3 564 hab. (2016 en diminution de 1,03 % par rapport à 2011)
Densité 138 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 05′ 59″ nord, 0° 28′ 10″ est
Altitude Min. 51 m
Max. 187 m
Superficie 25,82 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine

Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Aquitaine
City locator 14.svg
Neuvic

Géolocalisation sur la carte : Dordogne

Voir sur la carte topographique de la Dordogne
City locator 14.svg
Neuvic

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Neuvic

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Neuvic
Liens
Site web mairieneuvic.fr/

Neuvic (nom officiel), parfois appelée Neuvic sur l'Isle, est une commune française située dans le département de la Dordogne, en région Nouvelle-Aquitaine. Chef-lieu du canton de Neuvic de 1790 à 2015, la commune est devenue à cette date le bureau centralisateur du canton de la Vallée de l'Isle.

GéographieModifier

Neuvic est implantée sur la rive gauche de l'Isle, entre Saint-Astier (7 km au nord-est) et Mussidan (10 km au sud-ouest).

C'est à Neuvic que l'Isle reçoit ses affluents, le Salembre en rive droite et le Vern en rive gauche.

Communes limitrophesModifier

UrbanismeModifier

Prévention des risquesModifier

Un plan de prévention du risque inondation (PPRI) a été approuvé en 2009 pour l'Isle dans le Mussidanais, impactant ses rives jusqu'à 500 mètres de largeur sur le territoire communal au niveau des Rebières, ainsi que la partie aval du Vern sur son dernier kilomètre, au niveau de la Petite Veyssière[1],[2].

ToponymieModifier

Le nom de Neuvic est attesté sous les formes Archipresbyt. Novicensis en 1090 concernant l'archiprêtré, puis Sanctus Petrus de Novo Vico en 1099 pour son église[3]. D'origine latine : novus (nouveau), vicus (village), Neuvic signifie donc « nouveau village »[3].

En occitan, la commune porte le nom de Nuòu Vic[4].

HistoireModifier

Fief des Talleyrand-Périgord jusqu'au XVIe siècle.

Le , la gare de Neuvic a été le théâtre d'un braquage organisé par la résistance : 2 280 000 000 francs dérobés à la Banque de France[5]. Le mois suivant, le , six résistants sont morts lors d'une embuscade tendue par les Allemands au lieu-dit Théorat, lieu où un monument a été érigé à leur mémoire[6].

Politique et administrationModifier

Rattachements administratifs et électorauxModifier

Dès 1790, la commune de Neuvic est le chef-lieu du canton de Neuvic qui dépend du district de Mussidan jusqu'en 1795, date de suppression des districts. En 1801, le canton est rattaché à l'arrondissement de Ribérac jusqu'en 1926, date de la suppression de cet arrondissement. À cette dernière date, il est rattaché à l'arrondissement de Périgueux[7].

Dans le cadre de la réforme de 2014 définie par le décret du 21 février 2014, ce canton disparaît aux élections départementales de mars 2015[8]. La commune est alors rattachée au canton de la Vallée de l'Isle dont elle devient le bureau centralisateur.

IntercommunalitéModifier

Fin 1996, Neuvic intègre dès sa création la communauté de communes de la Moyenne Vallée de l'Isle. Celle-ci est dissoute au 31 décembre 2013 et remplacée au 1er janvier 2014 par la communauté de communes Isle, Vern, Salembre en Périgord.

Tendances politiques et résultatsModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
         
1953 1976 Jean-Robert Pascaud MRG  
1976 1977 Albert Petit UDR  
1977 1983 Albert Labrue    
mars 1983[9] (réélu en mars 2014[10]) En cours François Roussel RPR puis
UMP
Vétérinaire, député (1993-1997)

JumelagesModifier

 
Panneau de jumelage indiquant Tetsbourne (au lieu de Testbourne) Parishes.

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[11]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[12].

En 2016, la commune comptait 3 564 habitants[Note 1], en diminution de 1,03 % par rapport à 2011 (Dordogne : -0,09 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 7561 8161 9991 9802 3182 2552 2542 2802 257
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 2592 2272 2912 1782 2852 2472 3692 2692 171
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 3012 2302 0291 8882 0522 0402 0522 2712 433
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
2 6682 6692 8802 7822 7373 3153 5083 5453 566
2016 - - - - - - - -
3 564--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Manifestations culturelles et festivitésModifier

En été, un salon d'antiquités militaires (bourse aux armes) se tient à Neuvic (35e édition en 2019)[14].

À l'automne, la « Journée des plantes » se déroule au château de Neuvic (30e édition en 2019 avec une quarantaine d'exposants, une conférence sur la protection et le partage de l'eau, ainsi que des balades découvertes dans le parc botanique)[15].

ÉconomieModifier

EmploiModifier

L'emploi est analysé ci-dessous selon qu'il affecte les habitants de Neuvic ou qu'il est proposé sur le territoire de la commune.

L'emploi des habitantsModifier

En 2015[16], parmi la population communale comprise entre 15 et 64 ans, les actifs représentent 1 216 personnes, soit 34,4 % de la population municipale. Le nombre de chômeurs (189) a légèrement diminué par rapport à 2010 (193) et le taux de chômage de cette population active s'établit à 15,5 %.

L'emploi sur la communeModifier

En 2015, la commune offre 1 264 emplois pour une population de 3 539 habitants[17]. Le secteur administratif (administration publique, enseignement, santé, action sociale) prédomine avec 38,2 % des emplois mais le secteur tertiaire avec 27,4 % et l'industrie avec 25,6 % sont également très présents.

Répartition des emplois par domaines d'activité

  Agriculture, sylviculture ou pêche Industrie Construction Commerce, transports et services Administration publique, enseignement, santé, action sociale
Nombre d'emplois 13 323 98 346 483
Pourcentage 1,0 % 25,6 % 7,7 % 27,4 % 38,2 %
Source des données[17].

ÉtablissementsModifier

Au , la commune compte 239 établissements[18], dont 135 au niveau des commerces, transports ou services, trente-cinq relatifs au secteur administratif, à l'enseignement, à la santé ou à l'action sociale, trente-quatre dans la construction, vingt-quatre dans l'industrie, et onze dans l'agriculture, la sylviculture ou la pêche[19].

EntreprisesModifier

L'économie de Neuvic a longtemps reposé sur l'industrie de la chaussure. L'usine Marbot, dépendant du groupe Bata a définitivement fermé en juin 2010, après la perte du marché des chaussures pour l'armée française et la vente aux enchères du matériel de l'entreprise [20].

La société Huso, une ferme piscicole élevant des esturgeons dédiés à la production de caviar est installée à Neuvic depuis 2011[21] et emploie 25 personnes en 2018[22]. Elle s'est équipée de panneaux photovoltaïques de Reden Solar pour réduire ses besoins d'électricité tout en fournissant ombre et fraîcheur aux poissons[22].

Parmi les entreprises ayant leur siège social en Dordogne, Interspray (fabrication de parfums et de produits pour la toilette), implantée à Neuvic, se classe en 31e position en termes de chiffre d'affaires hors taxes en 2015-2016, avec 31 855 k€[23].

Parmi les entreprises dont le siège social est en Dordogne, deux sociétés implantées à Neuvic se classent parmi les cinquante premières de leur secteur d'activité en termes de chiffre d'affaires hors taxes en 2015-2016 :

  • dans l'industrie, Interspray (fabrication de parfums et de produits pour la toilette) se classe en 11e position[24] ;
  • dans le commerce, Chrismar (supermarché) se classe 43e avec 15 807 k€[25].

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Patrimoine naturelModifier

Natura 2000Modifier

Depuis Périgueux jusqu'à sa confluence avec la Dordogne, l'Isle et sa vallée, ensemble de prairies et de cultures, représentent un site Natura 2000 très important pour le vison d'Europe ainsi que pour une libellule : le gomphe de Graslin (Gomphus gaslinii). Outre la cistude d'Europe et l'écrevisse à pattes blanches, on y trouve également des aires de reproduction de six espèces de poissons dont des lamproies et des aloses[26],[27]. [28]

ZNIEFFModifier

La commune présente trois zones naturelles d'intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) dont deux de type I, et une de type II :

  • sur la partie en aval du barrage de l'Écluse, et jusqu'à Lamartinie à Sourzac, la vallée de l'Isle présente une flore variée[29],[30] ;
  • sur une grande partie amont de la vallée du Vern, que Neuvic partage avec six autres communes, depuis Saint-Maime-de-Péreyrol, pour une surface totale de 506 hectares. Le milieu humide que représente le fond de la vallée est propice à certaines espèces de plantes, dont deux sont rares : nasturtium asperum et pulicaria vulgaris[31],[32] ;
  • sur une trentaine d'hectares, au nord-ouest du lieu-dit la Côte, Neuvic fait partie de la Double, étendue forestière où sont établies de nombreuses espèces animales[33],[34].

Personnalités liées à la communeModifier

  • André Meunier, dit Mureine, né à Neuvic en 1905, élu socialiste de Gironde et résistant mort en déportation.
  • Hubert Faure, né à Neuvic le . Il participe au sein des commandos Kieffer au débarquement en Normandie le . Il est grand officier de la Légion d'honneur.
  • César-Serge Cadaré, candidat de la saison 2011 de Pékin Express au sein du duo des inconnus que tout oppose (avec Denis Bastien).

HéraldiqueModifier

  Blason Parti, au 1er, d'azur à trois ruches d'argent, au 2nd, d'azur au lion d'argent couronné, armé et lampassé de gueules.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Jean-Jacques Elias, Histoires de Neuvic-sur-l'Isle, Éditions Arka et Les Livres de l'Îlot, 2012

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. PPR inondation - 24DDT20070003 - Mussidanais - Isle, DREAL Aquitaine, consulté le 27 mars 2019.
  2. [PDF] Vallée de l'Isle - Neuvic - Plan de prévention du risque inondation p. 4, DREAL Aquitaine, consulté le 27 mars 2019.
  3. a et b Chantal Tanet et Tristan Hordé, Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, éditions Fanlac, 2000, (ISBN 2-86577-215-2), p. 248-249.
  4. Le nom occitan des communes du Périgord sur le site du Conseil général de la Dordogne, consulté le 14 mars 2014.
  5. Hervé Chassain, « Le casse géant du train de Neuvic par les résistants », Sud Ouest édition Dordogne, 25 juillet 2019, p. 11.
  6. Nicolas Caminel, « Hommage aux maquisards », Sud Ouest édition Périgueux, 26 août 2019, p. 17.
  7. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Légifrance, « Décret no 2014-218 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Dordogne », sur http://www.legifrance.gouv.fr/ (consulté le 6 août 2015).
  9. Union départementale des maires de la Dordogne, consultée le 23 août 2014.
  10. Nicolas Caminel, Sixième mandat pour François Roussel, Sud Ouest édition Périgueux du 2 avril 2014, p. 20.
  11. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  12. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  14. « La bourse aux armes, c'est dimanche »,Sud Ouest édition Périgueux, 2 août 2019, p. 19.
  15. Nicolas Caminel, « La 30e Journée des plantes », Sud Ouest édition Périgueux, 4 octobre 2019, p. 20.
  16. Dossier complet - Commune de Neuvic (243049) - Activités, emploi et chômage - tableaux EMP T2 et EMP T4 sur le site de l'Insee, consulté le 8 décembre 2018.
  17. a et b Dossier complet - Commune de Neuvic (243049) - Emploi - Population active - tableaux POP T0 et EMP T8 sur le site de l'Insee, consulté le 8 décembre 2018.
  18. « Établissement - Définition », sur Insee (consulté le 8 décembre 2018).
  19. Dossier complet - Commune de Neuvic (243049) - Établissements actifs par secteur d'activité - tableau CEN T1 sur le site de l'Insee, consulté le 8 décembre 2018.
  20. Article du 24 juin 2010 de France 3 en ligne, consulté le 5 décembre 2010.
  21. Le caviar de Neuvic inaugure son domaine sur Sud Ouest du 11 octobre 2013, consulté le 26 décembre 2014.
  22. a et b Aurélie Barbaux, « Un triple effet solaire sur le caviar Neuvic », sur usinenouvelle.com, (consulté le 4 janvier 2019).
  23. « Chiffres d'affaires : les 50 premières », Sud Ouest éco & entreprises édition Dordogne, novembre 2017, p. 28.
  24. « Industrie », Sud Ouest éco & entreprises édition Dordogne, novembre 2017, p. 32.
  25. « Commerce », Sud Ouest éco & entreprises édition Dordogne, novembre 2017, p. 40.
  26. Vallée de l'Isle de Périgueux à sa confluence avec la Dordogne sur le site de l'INPN, consulté le 8 mars 2016.
  27. [PDF] Vallée de l'Isle de Périgueux à sa confluence avec la Dordogne sur le site de l'INPN, consulté le 8 mars 2016.
  28. Carte de la zone Natura 2000 FR7200661 sur le site de la DREAL Aquitaine, consulté le 8 mars 2016.
  29. [PDF] Vallée de l'Isle de Neuvic à Saint-Louis-en-l'Isle sur le site de l'INPN, consulté le 8 mars 2016.
  30. Carte de la ZNIEFF 720012845 sur le site de la DREAL Aquitaine, consulté le 8 mars 2016 (pour consulter la « Carte IGN 1/100 000 », décocher la couche « Photographies IGN »).
  31. [PDF] Vallée du Vern de Bordas aux Cinq-Ponts sur le site de la DREAL Aquitaine, consulté le 8 mars 2016.
  32. [PDF] Carte de la ZNIEFF 720012856 sur le site de la DREAL Aquitaine, consulté le 8 mars 2016 (pour consulter la « Carte IGN 1/100 000 », décocher la couche « Photographies IGN »).
  33. La Double orientale sur le site de l'INPN, consulté le 8 mars 2016.
  34. Carte de la ZNIEFF 720008218 sur le site de la DREAL Aquitaine, consulté le 8 mars 2016 (pour consulter la « Carte IGN 1/100 000 », décocher la couche « Photographies IGN »).