Ouvrir le menu principal

Neuvicq

commune française du département de la Charente-Maritime
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Neuvic.
Ne pas confondre avec Neuvicq-le-Château, commune du même département.

Neuvicq
Neuvicq
Le bourg et son église
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente-Maritime
Arrondissement Jonzac
Canton Trois Monts
Intercommunalité Communauté de communes de la Haute-Saintonge
Maire
Mandat
Michel Masero
2014-2020
Code postal 17270
Code commune 17260
Démographie
Gentilé Neuvicquois
Population
municipale
437 hab. (2016 en augmentation de 4,55 % par rapport à 2011)
Densité 19 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 14′ 42″ nord, 0° 11′ 03″ ouest
Altitude Min. 43 m
Max. 150 m
Superficie 22,72 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine

Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Aquitaine
City locator 14.svg
Neuvicq

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

Voir sur la carte topographique de la Charente-Maritime
City locator 14.svg
Neuvicq

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Neuvicq

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Neuvicq

Neuvicq est une commune du sud-ouest de la France située dans le département de la Charente-Maritime (région Nouvelle-Aquitaine).

Ses habitants sont appelés les Neuvicquois et les Neuvicquoises[1].

GéographieModifier

HistoireModifier

Entre le Xe et XVIIIe siècles, Neuvicq était le siège d'une viguerie, qui rendait la justice localement. Au nombre de six sous les Carolingiens (Neuvicq compris), le comté d'Angoulême comptera une vingtaine de vigueries après son extension au XIe siècle[2].

AdministrationModifier

Liste des mairesModifier

 
La mairie
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
2001 2008 Micheline Collet    
2008 En cours Michel Masero DVG Ouvrier

DémographieModifier

Évolution démographiqueModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[4].

En 2016, la commune comptait 437 habitants[Note 1], en augmentation de 4,55 % par rapport à 2011 (Charente-Maritime : +2,64 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
745651678726739718748718716
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
703747695656677706685652618
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
555586537533519530518518518
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
520457406340331306401414409
2016 - - - - - - - -
437--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

Équipements, services et vie localeModifier

 
La salle des fêtes

Lieux et monumentsModifier

L'église paroissiale Saint-Laurent est d'origine romane, reflétée par sa façade et son portail. Elle possède un mobilier classé monument historique au titre objet : une chappe et un encensoir[7].

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la communeModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Les gentilés de Charente-Maritime
  2. André Debord in Jean Combes (dir.) et Michel Luc (dir.), La Charente de la préhistoire à nos jours (ouvrage collectif), St-Jean-d'Y, Imprimerie Bordessoules, coll. « L'histoire par les documents », , 429 p. (ISBN 2-903504-21-0, notice BnF no FRBNF34901024, présentation en ligne), p. 88
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  7. « Neuvicq », base Palissy, ministère français de la Culture

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier