Comités territoriaux de rugby en France

page de liste de Wikipédia

La France du rugby à XV est divisée en comités territoriaux, constitués en tant qu'associations loi de 1901, et chargés de promouvoir le développement du rugby et de gérer les clubs et les compétitions sur leur territoire. Ils sont l'émanation directe de la Fédération française de rugby et agissent sous son autorité.

Comités territoriaux en France métropolitaine en 2010.

En 2018, les 27 comités territoriaux métropolitains sont transformés en 13 ligues régionales, identiques aux nouvelles régions administratives françaises. Seul les sept comités territoriaux d'Outre-Mer continue d'exister.

HistoriqueModifier

L'existence des comités territoriaux sous l'égide de la FFR date de 1920, lorsque la Fédération française de rugby est fondée (). Ces comités régionaux dépendaient de l'USFSA fondée en qui avaient commencé à organiser le rugby de club.

Le premier comité régional est celui du Sud-Ouest, fondé en 1893, suivi du comité du Sud, fondé le , puis de celui du Sud-Est fondé le . Jusqu'en 1914, seuls les champions des comités participent au championnat de France. À partir de 1920, date de reprise du championnat, selon leur importance, les comités régionaux ont plusieurs qualifiés pour les championnats de France.

Jusqu'en 2018, les frontières des comités ne correspondent que très imparfaitement aux régions du pays. Au nord de la Loire, certains comités dépassent les frontières administratives des régions (les Flandres, l'Île-de-France, ou la Normandie qui rassemble les deux régions Basse-Normandie et Haute-Normandie). Au sud, ils recouvrent les réalités des terroirs rugbystiques, de l'histoire des affrontements inter-régionaux et de la praticité des déplacements, plus que celles de l'administration. Certains départements sont coupés en deux, ou en trois. Parfois, seuls un ou deux clubs sont « prélevés » et reversés dans un comité différent de leur département de rattachement.

Au , à la suite de la réforme territoriale, la France métropolitaine passe de 22 à 13 régions. La FFR réforme son organisation territoriale et transforme les 27 comités métropolitains en 13 ligues régionales.

Initialement, une 14e ligue, la ligue d'Outremer de rugby, devait être créée mais la FFR renonce finalement à ce projet. Elle constate que cette ligue n'a pas de raison d'être compte tenu des spécificités de chaque région ultramarine[1]. Les sept comités territoriaux d'Outre-Mer continue ainsi d'exister[2]. L'appelation de ligue d'Outremer est parfois utilisée mais il s'agit d'une ligue virtuelle sans existence juridique.

RôleModifier

Les comités territoriaux sont chargés de promouvoir le développement du rugby sous toutes ses formes (rugby à XV, rugby à sept, rugby à 5, féminines, scolaires...) et de gérer les clubs et les compétitions sur leur territoire.

Jusqu'en 1933, les comités décident des participations aux divers championnats de France et choisissant le club qui le représente, en contradiction parfois avec les résultats acquis sur le terrain lors des compétitions régionales. C'est par exemple une des raisons de la formation du comité Armagnac-Bigorre.

Chaque comité possède des sélections représentatives qui s'affrontent dans diverses compétitions des jeunes aux seniors, comme le Challenge des Comités (joueurs de moins de 26 ans) et la Coupe de la Fédération. Les meilleures d'entre elles chez les seniors participent à la Coupe d'Europe des régions de rugby à XV.

Les comités territoriaux chapeautent les comités départementaux, appelés CD suivi du numéro du département. Leur création dans les années 1990 a pour but de prendre acte du développement du rugby. Ils succèdent aux délégations départementales qui avaient mises en place au gré de l'apparition des clubs.

Liste des comités en 2017-2018Modifier

Comité Période Nombre de clubs Nombre de licenciés
Île-de-France ? - 2018 168 45319
Midi-Pyrénées 1906-2018 190 35464
Lyonnais 1897-2018 93 18886
Provence 1929-2018 87 16909
Languedoc 1906-2018 87 14952
Côte Basque-Landes 1911-2018 61 14883
Côte d'Argent 1911-2018 70 Plus de 14000
Alpes 1898-2018 Plus de 60 Plus de 14000
Limousin 1942-2018 78 11276
Périgord-Agenais ? - 2018 69 11223
Auvergne 1907- ? puis 1942-2018 Plus de 70 Plus de 11000
Centre ? - 2018 60 Plus de 11000
Armagnac-Bigorre 2012-2018 Plus de 50 Plus de 11000
Côte d'Azur ? - 2018 40 Plus de 11000
Bourgogne ? - 2018 68 Plus de 10000
Poitou-Charentes ? - 2018 56 9805
Flandres 1950-2018 57 9321
Pays de la Loire ? - 2018 52 8681
Normandie ? - 2018 53 8672
Drôme-Ardèche 1986-2018 54 8335
Bretagne ? - 2018 60 Plus de 8000
Béarn 1940-2018 40 Plus de 8000
Pays catalan 1929-1942 puis 1950-2018 47 5842
Lorraine 2012-2018 26 4173
Franche-Comté ? - 2018 22 Plus de 3500
Alsace 2012-2018 17 3500
La Réunion 12 2295
Corse ? - 2018 11 Plus de 2000
Guadeloupe Depuis 1974 11 1284
Nouvelle-Calédonie Depuis 1964 9 1123
Martinique Depuis 1974 8 1110
Guyane Depuis 1974 7 864
Wallis-et-Futuna (en) 6 713
Mayotte Depuis 1991 7 516

Comités de France métropolitaineModifier

AlpesModifier

Fondé en Siège Clubs Licenciés au
Montbonnot-Saint-Martin Plus de 60 Plus de 14000
Territoire couvert Clubs
Sud de l'Isère (arrondissement de Grenoble) 37
Haute-Savoie 11
Savoie 10
Meilleurs clubs en 2015-2016 Nombre de clubs Nom(s)
Top 14 1 FC Grenoble
Pro D2 0
Fédérale 1 1 SO Chambéry
Fédérale 2 3 FCS Rumilly, Annecy, RC Seyssins

La médecin Max Micoud, président du FC Grenoble de 1974 à 1985 et conseiller municipal, général et régional, a été président du comité des Alpes.

En 1986, les clubs de la Drôme et de l'Ardèche quittent le comité pour former le Comité Drôme-Ardèche de rugby.

Christian Dullin est président du comité de 1996 à 2016. Il est également secrétaire général adjoint de la FFR de 2001 à 2008 et secrétaire général depuis 2016.

Le , à Montbonnot-Saint-Martin, la liste de 25 membres conduite par Yves Chenal est élue avec 94 % des suffrages exprimés[3].

En 2018, le comité Alpes fusionne avec les comités Auvergne, du Lyonnais et Drôme-Ardèche pour former la Ligue régionale Auvergne-Rhône-Alpes de rugby.

AlsaceModifier

Fondé en Siège Clubs Licenciés en 2012
Illkirch-Graffenstaden 17 3500
Territoire couvert Clubs
Bas-Rhin 9
Haut-Rhin 8
Meilleurs clubs en 2015-2016 Nombre de clubs Nom(s)
Top 14 0
Pro D2 0
Fédérale 1 1 Rugby club Strasbourg
Fédérale 2 0

Armando Cutone est président de sa création, en 2012, à sa dissolution, en 2018[4],[3].

En 2018, le comité Alsace fusionne avec le comité Lorraine et une partie des comités Bourgogne, des Flandres et d'Île-de-France pour former la Ligue régionale Grand Est de rugby. Armando Cutone, candidat face à Joël Terrier, président du comité Lorraine, est élu premier président de la ligue avec 52,53 % des voix[5].

Alsace-LorraineModifier

Le comité Alsace-Lorraine a accueilli le Rugby Club de Luxembourg dans ses compétitions, mais celui-ci n'a jamais eu le droit de participer aux phases finales menant aux titres de Champion de France.

Jean-Louis Dubois est président du comité de 2004 jusqu'à sa scission, en 2012[4].

Le comité territorial d'Alsace-Lorraine de rugby est dissous le à Sélestat pour se scinder en deux comités distincts. Six ans plus tard, tous les clubs alsaciens et lorrains sont finalement réunis au sein de la nouvelle Ligue régionale Grand Est de rugby.

Armagnac-BigorreModifier

 
Localisation du comité d'Armagnac-Bigorre de rugby.
Fondé en Siège Clubs Licenciés au
Tarbes Plus de 50 Plus de 11000
Territoire couvert Clubs
Gers 26
Hautes-Pyrénées 30
Meilleurs clubs en 2015-2016 Nombre de clubs Nom(s)
Top 14 0
Pro D2 1 Tarbes Pyrénées
Fédérale 1 3 FC Auch, Stade bagnerais, Lombez Samatan club
Fédérale 2 4 Union sportive l'isloise, FC Lourdes, AS Fleurantine, CA Lannemezan

En 1912, le comité des Pyrénées se scinde en deux à la suite d'une rivalité exacerbée entre le Stadoceste tarbais et le Stade toulousain. Le championnat de France n'accueille alors qu'un seul club par comité, choisi par celui-ci. Or, alors même que le Stadoceste tarbais avait remporté le championnat des Pyrénées en 1910 et 1911, c'est Toulouse qui fut choisi. Le , à Sarrouilles, le terrain tarbais, pour le match retour du championnat des Pyrénées de première série, le « Stado » et le Stade toulousain font match nul 3 à 3, sous les quolibets et les insultes du public tarbais. Des incidents éclatent dans les tribunes et l'arbitre doit sortir du terrain sous la protection des gendarmes à cheval. Vainqueur au match aller, le Stade toulousain récupère son titre de champion des Pyrénées et représente le comité en championnat de France (qu'il remporte d'ailleurs face au Racing club de France).

À cause des incidents de Tarbes, le Comité des Pyrénées décide de suspendre le terrain de Sarrouilles pour trois ans. Le , le Conseil de l'USFSA décide dans l'urgence d'exclure du comité des Pyrénées les départements du Gers et des Hautes-Pyrénées. Le , et après levée des sanctions prises à l'égard du Stadoceste, le nouveau comité Armagnac et Bigorre voit le jour au cours de son assemblée constitutive sous la présidence de l'ex-Toulousain du SOET (Stade olympien des étudiants toulousains), le vétérinaire Maurice Trélut.

De juin 1995 à février 2001, Alain Doucet est président du comité d'Armagnac-Bigorre. Il devient ensuite secrétaire général de la FFR de 2001 à 2016. Antoine Marin lui succède à la présidence de 2001 à 2018.

En 2018, le comité fusionne avec les comités Midi-Pyrénées, du Languedoc et du Pays Catalan pour former la Ligue régionale Occitanie de rugby. En décembre 2017, Alain Doucet, soutenu par Bernard Laporte, est élu premier président de la ligue face au président du comité Midi-Pyrénées Gilles Sicre.

Palmarès international des clubs régionaux

AuvergneModifier

Fondé en Siège Clubs Licenciés au
1907 puis 1942 Clermont-Ferrand Plus de 70 Plus de 11000
Territoire couvert Clubs
Allier 12
Nord et Est du Cantal 6
Corrèze (AS Bort-les-Orgues) 1
Haute-Loire (sauf R.C. des Hauts Plateaux à Tence dans le comité Drôme-Ardèche) 7
Puy-de-Dôme 40
Meilleurs clubs en 2015-2016 Nombre de clubs Nom(s)
Top 14 1 ASM Clermont Auvergne
Pro D2 1 Stade aurillacois
Fédérale 1 0
Fédérale 2 1 Montluçon rugby

Le comité Auvergne apparaît en 1942, issu de l'ancien comité du Centre, avec le Puy-de-Dôme, le Cantal et la Haute-Loire.

En 2018, le comité Auvergne fusionne avec les comités Alpes, du Lyonnais et Drôme-Ardèche pour former la Ligue régionale Auvergne-Rhône-Alpes de rugby.

Palmarès international des clubs régionaux

BéarnModifier

Fondé en Siège Clubs Licenciés au
1940 Pau 40 Plus de 8000
Territoire couvert Clubs
Landes (communes d’Aire-sur-l'Adour et Miramont-Sensacq) 2
Est des Pyrénées-Atlantiques 38
Meilleurs clubs en 2015-2016 Nombre de clubs Nom(s)
Top 14 1 Section paloise
Pro D2 0
Fédérale 1 2 Sport athlétique mauléonais, FC Oloron
Fédérale 2 1 Union sportive Morlaàs rugby

Le comité du Béarn est le plus petit comité métropolitain.

Les clubs d'Aire-sur-l'Adour et de Miramont-Sensacq sont les deux seuls clubs des Landes appartenant au comité du Béarn.

Jean Piquet est président du comité jusqu'en 2004. Robert Casadebaig, président de Laruns de 1992 à 2004, lui succède alors. Il reste à la tête du comité pendant huit ans[6]. En , Serge Raballo lui succède[7].

Lors de l'assemblée générale élective d', le vice-président du comité, Maurice Buzy-Pucheu, présente une liste dissidente face au président sortant. Cependant, cette liste est invalidée le jour de l'élection car le bulletin sur lequel devaient figurer les 37 noms de la liste n'en comprenait que 36. La liste de Serge Raballo est seule candidate et élue au comité directeur. Ce dernier est élu président mais son élection ne reçoit pas l'approbation des présidents de club (122 voix contre et 105 pour)[8]. Après quelques semaines sans président, Serge Raballo est tout de même élu président par intérim[9], avant de céder sa place à Hubert Bagès en , président du comité jusqu'à sa dissolution en [10],[11].

En 2018, le comité fusionne avec les comités de la Côte basque-Landes, de la Côte d'Argent, du Limousin, du Périgord-Agenais et du Poitou-Charentes pour former la Ligue régionale Nouvelle-Aquitaine de rugby.

Palmarès international des clubs régionaux

BourgogneModifier

Fondé en Siège Clubs Licenciés au
Beaune 68 Plus de 10000
Territoire couvert Clubs
Côte-d'Or 19
Haute-Marne (arrondissements de Chaumont et de Langres
pris en charge par le CD de Côte-d’Or)
2
Nièvre 7
Saône-et-Loire 29
Yonne 7
Meilleurs clubs en 2017-2018 Nombre de clubs Nom(s)
Top 14 0
Pro D2 1 USO nivernaise
Fédérale 1 1 AS Mâconnaise
Fédérale 2 3 CO Creusot Bourgogne, CS beaunois, CS Nuiton

Jean-François Contant est président du comité de 2005 à 2018.

En 2018, le comité Bourgogne fusionne avec le comité Franche-Comté pour former la Ligue régionale Bourgogne-Franche-Comté de rugby. Son président, Jean-François Contant, est élu premier président de la ligue avec 51,83 % des voix face à Alain Piguet, soutenu par Bernard Laporte, président de la FFR.

Les clubs de Haute-Marne sont eux intégrés à la Ligue régionale Grand Est de rugby.

BretagneModifier

 
Logo du Comité de Bretagne.
Fondé en Siège Clubs Licenciés au
Chantepie 60 Plus de 8000
Territoire couvert Clubs
Côtes-d'Armor 11
Finistère 16
Ille-et-Vilaine 14
Morbihan 13
Meilleurs clubs en 2015-2016 Nombre de clubs Nom(s)
Top 14 0
Pro D2 1 RC Vannes
Fédérale 1 1 Rennes EC
Fédérale 2 1 SC Le Rheu

Jean-Paul Canaud est le président du comité Bretagne de 2008 à 2016. En , fraîchement réélu, il démissionne après que 60 % des clubs bretons aient voté pour la liste de Bernard Laporte lors des élections fédérales alors qu'il était lui-même engagé auprès du président sortant de la Fédération française de rugby et candidat à un nouveau mandat Pierre Camou[12].

En 2018, le comité se transforme en Ligue régionale Bretagne de rugby. Yvon Colléaux, président du comité à partir de janvier 2017, devient le premier président de la ligue.

CentreModifier

Fondé en Siège Clubs Licenciés au
Olivet 60 Plus de 11000
Territoire couvert Clubs
Cher 13
Eure-et-Loir 8
Indre 7
Indre-et-Loire 8
Loir-et-Cher 8
Loiret 11
Meilleurs clubs en 2015-2016 Nombre de clubs Nom(s)
Top 14 0
Pro D2 0
Fédérale 1 0
Fédérale 2 3 RC Orléans, Rugby Chartres Métropole, US Tours

L'Orléanais est devenu comité du Centre au début des années 1990 en perdant la partie de la Nièvre qui était sous sa responsabilité. Ce comité couvre alors l'équivalent de la région administrative du Centre.

En 2018, le comité se transforme en Ligue régionale Centre-Val de Loire de rugby. André Prigent, président du comité, devient le premier président de la ligue.

CorseModifier

Fondé en Siège Clubs Licenciés au
Lucciana 11 Plus de 2000
Territoire couvert Clubs
Corse-du-Sud 4
Haute-Corse 7
Meilleurs clubs en 2015-2016 Nombre de clubs Nom(s)
Top 14 0
Pro D2 0
Fédérale 1 0
Fédérale 2 0

En 2018, le comité se transforme en Ligue régionale Corse de rugby. Jean-Simon Savelli, président du comité, devient le premier président de la ligue.

Côte d'ArgentModifier

Fondé en Siège Clubs Licenciés au
1911 Gradignan 70 Plus de 14000
Territoire couvert Clubs
Gironde 53
Dordogne (commune de Vélines) 1
Tiers nord des Landes 12
Meilleurs clubs en 2015-2016 Nombre de clubs Nom(s)
Top 14 1 Union Bordeaux Bègles
Pro D2 0
Fédérale 1 3 Stade langonnais, Saint-Médard-en-Jalles RC, UA Libourne
Fédérale 2 2 CA Lormont Haut-de-Garonne, RC Arcachon La Teste

En 2012, Philippe Barbe est élu président du comité après avoir été secrétaire général adjoint de 2004 à 2008 puis secrétaire général de 2008 à 2012. Joueur de Mérignac de 1964 à 1973, il crée et préside ensuite le club du Haillan jusqu'en 1985 avant de revenir à Mérignac et de co-présidé le club de 1995 à 2000[13]. Il succède à Christian Bagate, président du Club Athlétique Béglais omnisport de 1992 à 2019, et est réélu en 2016.

En 2018, le comité fusionne avec les comités du Béarn, de la Côte basque-Landes, du Limousin, du Périgord-Agenais et du Poitou-Charentes pour former la Ligue régionale Nouvelle-Aquitaine de rugby.

Côte d'AzurModifier

 
Localisation du comité de Côte d'Azur de rugby.
Fondé en Siège Clubs Licenciés au
Le Pradet 40 Plus de 11000
Territoire couvert Clubs
Alpes-Maritimes 7
Var 26
  Monaco 1
Meilleurs clubs en 2015-2016 Nombre de clubs Nom(s)
Top 14 1 RC Toulon
Pro D2 0
Fédérale 1 2 Rugby olympique de Grasse, US Seynoise
Fédérale 2 3 Stade Niçois, RC Carqueiranne-Hyères, CA Raphaëlo-Fréjusien

Le comité du Littoral est devenu comité de Côte d'Azur en 1985.

En plus des clubs des départements des Alpes-Maritime et du Var, le comité Côte d’Azur accueille également le club de l'AS Monaco.

Henri Mondino est président du comité de 2005 à 2018.

En 2018, le comité Côte d'Azur fusionne avec le comité Provence pour former la Ligue régionale Provence Alpes Côte d'Azur de rugby. Son président, Henri Mondino, devient le premier président de la ligue.

Palmarès international des clubs régionaux

Côte Basque-LandesModifier

Fondé en Siège Clubs Licenciés au
1911 Bayonne 61 14883
Territoire couvert Clubs
Deux-tiers sud des Landes 34
Pyrénées-Atlantiques-ouest 29
Meilleurs clubs en 2015-2016 Nombre de clubs Nom(s)
Top 14 0
Pro D2 4 Biarritz olympique, US Dax, Stade montois, Aviron bayonnais
Fédérale 1 2 Anglet ORC, Tyrosse RCS
Fédérale 2 8 Stade hendayais, Boucau Tarnos stade, US Orthez, Saint-Paul, Saint-Jean De Luz OR, Peyrehorade Sports, US Nafarroa, SA Hagetmautien

Après s'être longtemps appelé comité Côte Basque, le comité devient Côte Basque-Landes.

Pierre Camou, président de la FFR de 2008 à 2016, est trésorier du comité Côte Basque-Landes de 1976 à 1996 puis président de 1996 à 2008.

En 2018, le comité fusionne avec les comités du Béarn, de la Côte d'Argent, du Limousin, du Périgord-Agenais et du Poitou-Charentes pour former la Ligue régionale Nouvelle-Aquitaine de rugby.

Palmarès international des clubs régionaux

Drôme-ArdècheModifier

Fondé en Dissolution Clubs Licenciés au
54 8335

Franche-ComtéModifier

Fondé en Siège Clubs Licenciés au
Besançon 22* Plus de 3500
Territoire couvert Clubs
Doubs 9*
Jura 9
Haute-Saône 4
Territoire de Belfort 1*
Meilleurs clubs en 2015-2016 Nombre de clubs Nom(s)
Top 14 0
Pro D2 0
Fédérale 1 0
Fédérale 2 1 U.S. Tavaux Damparis

En 2018, le comité Franche-Comté fusionne avec le comité Bourgogne pour former la Ligue régionale Bourgogne-Franche-Comté de rugby.

FlandresModifier

 
Localisation du comité des Flandres de rugby.
Fondé en Siège Clubs Licenciés au
1950 Villeneuve-d'Ascq 57 9321
Territoire couvert Clubs
Aisne 6
Ardennes 4
Nord 21
Pas-de-Calais 11
Somme 5
Meilleurs clubs en 2015-2016 Nombre de clubs Nom(s)
Top 14 0
Pro D2 0
Fédérale 1 1 Lille Métropole rugby club
Fédérale 2 1 RC Arras
Présidents
  • Richard Gradel
  • 2012-2018 : Jean-Louis Lamy

En 2018, le comité fusionne avec une partie du comité Île-de-France pour former la Ligue régionale Hauts-de-France de rugby. Jean-Louis Lamy, président du comité, devient le premier président de la ligue.

Île-de-FranceModifier

 
Logo du comité.
Fondé en Siège Clubs Licenciés au fin
Paris 168 45319
Territoire couvert Clubs
Aisne
(commune de Château-Thierry)
1
Aube 2
Marne 4
Haute-Marne (Saint-Dizier) 1
Oise 10
Paris 28
Seine-et-Marne 18
Yvelines 28
Essonne 26
Hauts-de-Seine 23
Seine-Saint-Denis 21
Val-de-Marne 14
Val-d'Oise 10
Meilleurs clubs en 2015-2016 Nombre de clubs Nom(s)
Top 14 2 Stade français Paris, Racing 92
Pro D2 0
Fédérale 1 2 Rugby club Massy Essonne, AC Bobigny
Fédérale 2 9 CSM gennevillois, RC Suresnes, RC Compiegnois, CA Orsay RC, Stade domontois rugby club, Paris université club, Clamart rugby 92, Beauvais XV RC, St-Denis US

Bernard Lapasset, président de la FFR de 1991 à 2008, est président du comité Île-de-France de 1988 à 1991.

Jean-Louis Boujon est président du comité de 2004 à 2017. Il est également directeur de l'Union nationale du sport scolaire de 1995 à 2010 et vice-président de la FFR de 2008 à 2016. Il se retire en 2017 pour raisons de santé.

En 2018, le comité se transforme en Ligue régionale Île-de-France de rugby réservée aux clubs sur le territoire de la région administrative d'Île-de-France. Les autres clubs rejoignent les ligues Grand Est et Hauts-de-France. Florian Grill, président du comité à partir du 27 juin 2017, devient le premier président de la ligue.

Palmarès international des clubs régionaux

LanguedocModifier

 
Localisation du comité du Languedoc de rugby.
Fondé en Siège Clubs Licenciés à la mi-
1906 Narbonne 87 14952
Territoire couvert Clubs
Aude 29
Hérault 38
Lozère 3
Meilleurs clubs en 2015-2016 Nombre de clubs Nom(s)
Top 14 1 Montpellier HR
Pro D2 2 US Carcassonne, AS Béziers
Fédérale 1 3 Rugby olympique agathois, Rugby Club nîmois, RC Narbonne
Fédérale 2 2 Aviron Gruissanais, SC Leucate Corbières Méditerranée XV

Le comité du Languedoc est né de la scission du Comité du Sud en 1906 en deux comités. Celui-ci est séparé en comité des Pyrénées et comité du Languedoc.

En 1929, le département des Pyrénées-Orientales quitte le comité pour former le nouveau comité du Roussillon. En 1942, le Roussillon est à nouveau réuni au Languedoc. En 1950, le Roussillon reprit son indépendance, tandis que le comité du Languedoc retrouve sa forme ancienne (Aude, Hérault, Lozère (qui quitte l'Auvergne), arrondissements de Millau et de Saint-Affrique dans l'Aveyron et ceux du Vigan et d'Alès dans le Gard).

En 1984, le Languedoc prend sa forme finale (Aude, Hérault et Lozère). Le comité du Languedoc a alors la particularité de ne pas avoir de continuité territoriale car la Lozère est séparée de l'Hérault et de l'Aude par le Gard.

Francis Sénégas est président du comité de 1984 jusqu'au [14]. Natif de Canet-d'Aude, il d'abord soigneur du Racing Club narbonnais, de 1964 à 1978, délégué sportif de 1978 à 1982, puis président du comité, de 1984 à 2000. Durant ses seize ans de présidence, le Languedoc gagne 78 titres nationaux, toutes séries et toutes divisions confondues. Il est également secrétaire général de la Fédération française de rugby de 1988 à 1992 et membre du conseil de l'International Rugby Board de 1988 à 1994[15].

Guy Molveau lui succède le , avant de démissionner à son tour 17 ans après, jour pour jour[16]. Il est également secrétaire général adjoint de la FFR de 2008 à 2012. Le trésorier général, René Bes, est président du comité du jusqu'à sa dissolution[17].

En 2018, le comité fusionne avec les comités Midi-Pyrénées, du Pays Catalan et d'Armagnac-Bigorre pour former la Ligue régionale Occitanie de rugby. Le président intérimaire du comité devient trésorier général dans le premier comité directeur de la ligue.

Palmarès international des clubs régionaux

LimousinModifier

Fondé en Siège Clubs Licenciés au
1942 Brive 78 11276
Territoire couvert Clubs
Sud-ouest du Cantal (le reste à l’Auvergne) 6
Corrèze (sauf canton de Bort-les-Orgues) 36
Creuse 4
Dordogne (commune de Terrasson) 1
Lot (cantons de Figeac, Souillac et Saint-Céré) 10
Haute-Vienne 16
Meilleurs clubs en 2014-2015 Nombre de clubs Nom(s)
Top 14 1 CA Brive
Pro D2 0
Fédérale 1 2 Limoges rugby, SC Tulle
Fédérale 2 2 AS Saint-Junien, GS Figeac, EV Malemort Brive Olympique

En 2012, Jean-Jacques Gourdy est élu président du comité et Pierre Villepreux, ancien entraîneur du XV de France et directeur technique national de la FFR, devient vice-président et responsable de la commission sportive[18],[19],[20]

En 2018, le comité fusionne avec les comités du Béarn, de la Côte basque-Landes, de la Côte d'Argent, du Limousin, du Périgord-Agenais et du Poitou-Charentes pour former la Ligue régionale Nouvelle-Aquitaine de rugby.

Les clubs du Lot intègrent la Ligue régionale Occitanie de rugby tandis que ceux du Cantal rejoignent la Ligue régionale Auvergne-Rhône-Alpes de rugby.

Palmarès international des clubs régionaux

LorraineModifier

Fondé en Siège Clubs Licenciés au
Tomblaine 26 4173
Territoire couvert Clubs
Meurthe-et-Moselle 8
Meuse 3
Moselle 11
Vosges 6
Meilleurs clubs en 2015-2016 Nombre de clubs Nom(s)
Top 14 0
Pro D2 0
Fédérale 1 0
Fédérale 2 0

Alain Lux est président de sa création, en 2012, jusqu'au élections territoriales de 2016[4]. Le , à Tomblaine, la liste conduite par Joël Terrier et comprenant 12 nouveaux membres sur 41 ainsi que l'ancien président Alain Lux, est élue avec 94,55% des suffrages exprimés (139 voix sur 147, 8 abstentions)[3].

En 2018, le comité Lorraine fusionne avec le comité Alsace et une partie des comités Bourgogne, des Flandres et d'Île-de-France pour former la Ligue régionale Grand Est de rugby. Joël Terrier est candidat face à Armando Cutone, président du comité Alsace soutenu par le président de la FFR Bernard Laporte mais s'incline en ne recueillant que 47,17 % des voix[21].

LyonnaisModifier

Fondé en Siège Clubs Licenciés au
1897 Chaponnay 93 18886
Territoire couvert Clubs
Ain 22
Nord de l'Isère 19
Loire 9
Rhône 23
  Suisse 1
Meilleurs clubs en 2015-2016 Nombre de clubs Nom(s)
Top 14 1 Lyon OU
Pro D2 2 US Oyonnax, US bressane
Fédérale 1 2 CS Bourgoin-Jallieu, Valence Romans Drôme rugby
Fédérale 2 6 ASVEL rugby, US Beaurepaire, CS Villefranche-sur-Saône, Saint-Savin sportif, US Meyzieu, CA Saint-Étienne

En 2014, le club suisse du Servette Rugby Club de Genève intègre le comité du Lyonnais[22].

En 2018, le comité du Lyonnais fusionne avec les comités Alpes, Auvergne et Drôme-Ardèche pour former la Ligue régionale Auvergne-Rhône-Alpes de rugby.

Palmarès international des clubs régionaux

Midi-PyrénéesModifier

Fondé en Siège Clubs Licenciés au
1906 Toulouse 190 35464
Territoire couvert Clubs
Ariège 24
Aveyron 16
Haute-Garonne 68
Lot (Cahors et Puy-l'Évêque) 4
Tarn 36
Tarn-et-Garonne 21
  Andorre 1
Meilleurs clubs en 2015-2016 Nombre de clubs Nom(s)
Top 14 2 Castres olympique, Stade toulousain
Pro D2 3 SC Albi, Colomiers rugby, US Montauban
Fédérale 1 6 Blagnac SCR, Avenir castanéen, SC Graulhet, AS Lavaur, Avenir valencien, Stade Rhutenois
Fédérale 2 12 Balma ORC, Cahors rugby, CA castelsarrasin, Sporting Club decazevillois, UA Gaillac, SC Mazamet, SO Millau, RC Montauban, UA Saverdun, FC Villefranche, US Saint-Sulpicienne, LSA

Le comité des Pyrénées est né de la scission du Comité du Sud en 1906 en deux comités. Celui-ci est séparé en comité des Pyrénées et comité du Languedoc. Octave Léry est le premier président du comité des Pyrénées. Il devient ensuite le premier président de la FFR de 1920 à 1928.

En 1912, le comité des Pyrénées se scinde en deux à la suite d'une rivalité exacerbée entre le Stadoceste tarbais et le Stade toulousain. Les départements du Gers et des Hautes-Pyrénées quittent le comité pour former le nouveau comité Armagnac et Bigorre.

Albert Ginesty, président de la FFR de 1939 à 1943, est président du comité des Pyrénées de 1925 à 1935. Jean Delbert, président de la FFR de 1962 à 1966, fût aussi président du comité.

Patrick Battut est président du comité de 2004 à 2016[23],[24]. De 2008 à 2016, il est également vice-président de la FFR, chargé du Centre national du rugby et de la commission juridique. En 2016, il cède son poste à Gilles Sicre, président du Blagnac rugby de 2008 à 2011[24].

En 2018, le comité fusionne avec les comités du Languedoc, du Pays Catalan et d'Armagnac-Bigorre pour former la Ligue régionale Occitanie de rugby. Gilles Sicre, président du comité, est candidat à la présidence de la ligue mais il ne recueille que 27,8 % des voix face à Alain Doucet, ancien secrétaire général de la FFR et ancien président du comité Armagnac-Bigorre, qui est soutenu par Bernard Laporte, président de la FFR.

Palmarès international des clubs régionaux

NormandieModifier

Fondé en Siège Clubs Licenciés au
Le Thuit-Signol 53 8672
Territoire couvert Clubs
Calvados 8
Eure 11
Manche 9
Orne 5
Seine-Maritime 20
Meilleurs clubs en 2015-2016 Nombre de clubs Nom(s)
Top 14 0
Pro D2 0
Fédérale 1 1 Stade rouennais Rugby
Fédérale 2 0

Jean-Claude Gosselin est président du comité de 2004 à 2016[25]. En 2016, le secrétaire général Patrick Le Hiress lui succède mais il décède en des suites d'une longue maladie. Dominique Barthélémy prend alors la présidence par intérim.

Avant même la fusion des régions Basse-Normandie et Haute-Normandie, le comité territorial est étendue sur les deux régions. Ainsi, en 2018, le comité se transforme en Ligue régionale Normandie de rugby. Dominique Barthélémy, président du comité, devient le premier président de la ligue.

Pays catalanModifier

 
Localisation du comité du Pays Catalan de rugby.
Fondé en Siège Clubs Licenciés au

Perpignan 47 5842
Territoire couvert Clubs
Pyrénées-Orientales 44
Meilleurs clubs en 2015-2016 Nombre de clubs Nom(s)
Top 14 0
Pro D2 1 USA Perpignan
Fédérale 1 0
Fédérale 2 1 Céret sportif

En 1929, le comité du Roussillon est créé à partir de la scission du département des Pyrénées-Orientales du comité Languedoc. En 1942, le Roussillon est à nouveau réuni au Languedoc. En 1950, le Roussillon reprend son indépendance.

Créé en 2007, le club de Saint-Pierre-et-Miquelon est également rattaché au comité du Roussillon.

Le comité du Roussillon est rebaptisé comité du Pays catalan le [26].

Jean Dunyach est président du comité de 1992 à 2013. Il est également vice-président de la Fédération française de rugby, chargé du haut-niveau, de 2001 à 2016. Il se retire de la présidence en 2013 pour se consacrer à cette fonction[27]. Paul Foussat, ancien joueur, entraîneur et dirigeant de l'Union sportive arlequins perpignanais, lui succède[28].

En 2018, le comité fusionne avec les comités Midi-Pyrénées, du Languedoc et d'Armagnac-Bigorre pour former la Ligue régionale Occitanie de rugby. Le comité du Pays catalan continue à exister en tant que comité départemental des Pyrénées-Orientales au sein de la ligue régionale.

Palmarès international des clubs régionaux

Pays de la LoireModifier

 
Logo du Comité de Pays de la Loire.
Fondé en Siège Clubs Licenciés au
Nantes 52 8681
Territoire couvert Clubs
Loire-Atlantique 15
Maine-et-Loire 7
Mayenne 3
Sarthe 5
Vendée 6
Meilleurs clubs en 2015-2016 Nombre de clubs Nom(s)
Top 14 0
Pro D2 0
Fédérale 1 1 Stade nantais
Fédérale 2 0

Le comité Atlantique (Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Mayenne, Vendée) est devenu le comité des Pays de la Loire en 1997. Il a alors récupéré la Sarthe qui dépendait auparavant de la Normandie.

Jacques Troger est président du comité de 2004 à 2012. Il est d'abord président du SC Angoulême (Poitou-Charente) de 1977 à 1982, club évoluant alors dans l'élite du rugby national. Yonnais d'origine, revenu en Vendée après sa carrière professionnelle, il est secrétaire général (1995-1998) puis président (1998-2003) du FC Yonnais rugby. De 2008 à 2012, il est également secrétaire général adjoint de la Fédération française de rugby[29].

En 2012, le président du comité départemental de Vendée, Alain Gripon, lui succède à la tête du comité régional. Le , il démissionne de toutes ses fonctions. Sa légitimité était de plus en plus contestée pour des faits survenus alors qu'il était président du comité de Vendée[30]. Choisi par le comité directeur en place, Yannick Danaire est alors élu président du comité[31]. Il quitte la présidence en , battu lors de l'élection du nouveau comité directeur par la liste dissidente menée par le trésorier général Dominique Coquelet[32].

En 2018, le comité se transforme en Ligue régionale Pays de la Loire de rugby. Dominique Coquelet, président du comité, devient le premier président de la ligue.

Périgord-AgenaisModifier

 
Localisation du comité du Périgord-Agenais de rugby.
Fondé en Siège Clubs Licenciés au
Agen 69 11223
Territoire couvert Clubs
Dordogne 32
Lot-et-Garonne 42
Meilleurs clubs en 2015-2016 Nombre de clubs Nom(s)
Top 14 0
Pro D2 1 SU Agen
Fédérale 1 2 US Bergerac, CA Périgueux
Fédérale 2 4 Stade belvesois, US Casteljaloux, US Marmande, CA Sarlat

Roger Dantou, président de la FFR de 1928 à 1939, est un des créateurs et le premier président du comité régional du Périgord en 1910.

Albert Ferrasse, président de la FFR de 1968 à 1991, est président du comité Périgord-Agenais de 1966 à 1968.

Jacques Laurans est président du comité de 1989 à 1995 puis de 2004 à 2018. Il est également secrétaire général de la FFR de 1993 à 2001.

En 2018, le comité fusionne avec les comités du Béarn, de la Côte basque-Landes, de la Côte d'Argent, du Limousin et du Poitou-Charentes pour former la Ligue régionale Nouvelle-Aquitaine de rugby.

Poitou-CharentesModifier

Fondé en Siège Clubs Licenciés au
Niort 56 9805
Territoire couvert Clubs
Charente 14
Charente-Maritime 20
Deux-Sèvres 7
Vienne 10
Meilleurs clubs en 2015-2016 Nombre de clubs Nom(s)
Top 14 1 Stade rochelais
Pro D2 0
Fédérale 1 2 US cognaçaise, Soyaux Angoulême XV Charente
Fédérale 2 2 Stade niortais, Rugby athlétic club angérien

D'abord dénommé comité Charentes-Poitou, il devient le comité Poitou-Charentes pour s'harmoniser avec la dénomination administrative de la région auquel il correspond exactement.

Bernard Rebeyrol, est président du comité de juin 2006 à juin 2018[33]. Secrétaire général jusqu'en 2006, il est élu à la présidence du comité régional après le décès d'Henri Huillet. Limougeaud d'origine, il rejoint Niort en 1977 pour les besoins du siège social de la MAIF. Il joue à l'Olympique mellois avant d'être dirigeant au Stade niortais, puis vice-président du comité des Deux-Sèvres[34].

En 2018, le comité fusionne avec les comités du Béarn, de la Côte basque-Landes, de la Côte d'Argent, du Limousin et du Périgord-Agenais pour former la Ligue régionale Nouvelle-Aquitaine de rugby. Bernard Rebeyrol, président du comité, est candidat à la présidence de la ligue mais il ne recueille que 33,99 % des voix face à Michel Macary, vice-président du CA Périgueux qui est soutenu par Bernard Laporte, président de la Fédération française de rugby.

ProvenceModifier

 
Localisation du comité de Provence de rugby.
Fondé en Siège Clubs Licenciés au
1929 Avignon 87 16909
Territoire couvert Clubs
Alpes-de-Haute-Provence 5
Hautes-Alpes (sauf Briançon, aux Alpes) 3
Bouches-du-Rhône 28
Gard 14
Vaucluse 19
Meilleurs clubs en 2015-2016 Nombre de clubs Nom(s)
Top 14 0
Pro D2 0
Fédérale 1 1 Pays d'Aix RC
Fédérale 2 6 RC Aubagne, Avenir sportif de Bédarrides, RC Châteaurenard, ES Monteux, RC Nîmes, US Avignon Le Pontet

Patrick Buisson est président du comité de 2008 à 2016. Alain Cadéac lui succède de 2016 à 2018.

En 2018, le comité Côte d'Azur fusionne avec le comité Provence pour former la Ligue régionale Provence Alpes Côte d'Azur de rugby. Les clubs du Gard sont eux intégrés à la Ligue régionale Occitanie de rugby.

Comités d'avant-guerreModifier

Comité du SudModifier

De 1897 à 1906, le Comité du Sud couvrait le Languedoc et les Pyrénées. Mais son territoire étant trop étendu (14 départements) au vu du nombre de clubs, il se scinde en deux : le comité des Pyrénées est fondé le et le comité du Languedoc le .

Comité du CentreModifier

Jusqu'en 1942, un comité du Centre couvre les départements suivants : Puy-de-Dôme, Haute-Loire, Lozère, Aveyron, Lot, ainsi qu'une partie de la Corrèze et du Cantal. Il est ensuite séparé entre l'Auvergne, le Languedoc, et Midi-Pyrénées.

Comités d'outre merModifier

GuadeloupeModifier

GuyaneModifier

MartiniqueModifier

MayotteModifier

Nouvelle-CalédonieModifier

La RéunionModifier

Wallis-et-FutunaModifier

Fondé en Siège Clubs Licenciés au Site internet
Wallis 6 713

Notes et référencesModifier

  1. « La Fédération Française de Rugby renonce à la Ligue d'Outre-mer », sur la1ere.francetvinfo.fr, Martinique 1re, (consulté le 7 mars 2018).
  2. « Outre-Mer : Ça POS dur ! », sur www.ffr.fr, (consulté le 18 août 2020).
  3. a b et c « FFR : Elections Comités Territoriaux », sur ffr.fr, (consulté le 20 août 2020).
  4. a b et c « Une nouvelle ère pour l’ovalie », sur dna.fr, Dernières Nouvelles d'Alsace, (consulté le 20 août 2020).
  5. « Ligues Régionales : Les résultats des élections », sur www.ffr.fr, FFR, (consulté le 9 décembre 2017)
  6. Jean-Marc Monbeig, « Robert Casadebaig : « J’arrête ! » », sur www.larepubliquedespyrenees.fr, La République des Pyrénées, (consulté le 28 août 2020).
  7. Arthur Lanusse, « Rugby : Serge Raballo nouveau président du Comité du Béarn », sur www.larepubliquedespyrenees.fr, La République des Pyrénées, (consulté le 28 août 2020).
  8. « Le comité de rugby de Béarn n’a pas de président », sur www.sudouest.fr, Sud Ouest, (consulté le 28 août 2020).
  9. « Comité du Béarn de rugby : Serge Raballo à nouveau président… par intérim », sur www.larepubliquedespyrenees.fr, La République des Pyrénées, (consulté le 28 août 2020).
  10. « Rugby : Hubert Bagès nouveau président par intérim du Comité du Béarn », sur www.larepubliquedespyrenees.fr, La République des Pyrénées, (consulté le 28 août 2020).
  11. Eric Dugauguez, « Comité du Béarn : Hubert Bagès élu sans plébiscite », sur www.larepubliquedespyrenees.fr, La République des Pyrénées, (consulté le 28 août 2020).
  12. « Rugby. Ligue de Bretagne : Fabrice Quénéhervé vise la présidence », sur letelegramme.fr, (consulté le 4 août 2020).
  13. « PHILIPPE BARBE : DE JOUEUR A PRESIDENT - PASSION ET EXPERIENCE AU COMITE DIRECTEUR DE LA FFR », sur phcapr.clubeo.com, (consulté le 26 août 2020).
  14. « Francis Sénégas, figure d'Ovalie », sur ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, (consulté le 20 août 2020).
  15. « Tchao, président Sénégas! », sur ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, (consulté le 20 août 2020).
  16. « Languedoc : démission du président Guy Molveau », sur ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, (consulté le 20 août 2020).
  17. « René Bes prend la tête du comité du Languedoc », sur ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, (consulté le 20 août 2020).
  18. « Leucate. Pierre Villepreux : «La vitesse, élément essentiel» », sur www.lepopulaire.fr, (consulté le 3 janvier 2020).
  19. « La liste du vice-président actuel pour les élections du 23 juin a été présentée », sur www.lepopulaire.fr, (consulté le 3 janvier 2020).
  20. Charles Monti, « Pierre Villepreux à Bastia :" Le rugby français manque de qualité" ! », sur www.corsenetinfos.corsica, (consulté le 3 janvier 2020).
  21. « Ligues Régionales : Les résultats des élections », sur www.ffr.fr, FFR, (consulté le 9 décembre 2017)
  22. « Découvrez l'incroyable Servette de Genève, prochain adversaire de Cusset », sur lamontagne.fr, La Montagne, (consulté le 22 août 2020).
  23. « Rugby : Patrick Battut réélu président du Comité Midi-Pyrénées », sur actu.fr, (consulté le 28 août 2020).
  24. a et b « Comité Midi-Pyrénées : et le nouveau président est... », sur rugbyamateur.fr, (consulté le 28 août 2020).
  25. « Troisième mandat pour Jean-Claude Gosselin », sur ouest-france.fr, Ouest-France, (consulté le 19 août 2020).
  26. « Le comité Pays Catalan est né », sur lindependant.fr, L'Indépendant, (consulté le 19 août 2020).
  27. « Jean Dunyach ne sera plus président du comité du Pays catalan », sur lindependant.fr, L'Indépendant, (consulté le 19 août 2020).
  28. « Comité du Pays Catalan : Paul Foussat élu président », sur lindependant.fr, L'Indépendant, (consulté le 19 août 2020).
  29. « Jacques Troger nous a quittés », sur ouest-france.fr, Ouest-France, (consulté le 19 août 2020).
  30. « Le président Alain Gripon rend son tablier », sur ouest-france.fr, Ouest-France, (consulté le 19 août 2020).
  31. « Yannick Danaire, nouveau président du comité régional », sur ouest-france.fr, Ouest-France, (consulté le 19 août 2020).
  32. « Dominique Coquelet est le nouveau président du Comité », sur ouest-france.fr, Ouest-France, (consulté le 19 août 2020).
  33. « Bernard Rebeyrol rend les clefs », sur lanouvellerepublique.fr, La Nouvelle République, (consulté le 19 août 2020).
  34. « " Des valeurs à préserver " », sur lanouvellerepublique.fr, La Nouvelle République, (consulté le 19 août 2020).