Ouvrir le menu principal

Coupe d'Europe de rugby à XV 2013-2014

compétition de rugby à XV
Coupe d'Europe de rugby à XV 2013-2014
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de la compétition
Généralités
Sport rugby à XV
Organisateur(s) European Rugby Cup
Édition 19e
Lieu(x) Finale au Millennium Stadium de Cardiff
Date du au
Nations Drapeau de l'Angleterre Angleterre,
Drapeau de l'Écosse Écosse,
Drapeau de la France France,
Drapeau : Irlande Irlande,
Drapeau de l'Italie Italie,
Drapeau du pays de Galles Pays de Galles
Participants 24 équipes
Matchs joués 79 matchs
Site web officiel www.ercrugby.com

Palmarès
Vainqueur Drapeau : France RC Toulon (2)
Finaliste Drapeau : Angleterre Saracens
Demi-finalistes Drapeau : France ASM Clermont
Drapeau : Irlande Munster
Meilleur joueur Drapeau : Angleterre Steffon Armitage
Meilleur(s) marqueur(s) Drapeau : Angleterre Chris Ashton (11 essais)
Meilleur réalisateur Drapeau : Angleterre Jonny Wilkinson (113 pts)

Navigation

La Coupe d'Europe de rugby à XV 2013-2014, appelée aussi Coupe Heineken pour des raisons de sponsoring (ou H-Cup en France pour cause de loi Évin), oppose vingt-quatre clubs, provinces ou franchises, anglais, écossais, français, gallois, irlandais et italiens. La compétition se déroule du au , date de la finale disputée au Millennium Stadium de Cardiff[1].

PrésentationModifier

Équipes en compétitionModifier

Les vingt-quatre équipes qualifiées sont réparties comme suit : les cinq premiers de l'Aviva Premiership et les Harlequins (vainqueurs de la coupe anglo-galloise)[Note 1], les sept premiers du Top 14[Note 2], les quatre franchises irlandaises[Note 3], les trois meilleures franchises galloises, les deux franchises écossaises et les deux franchises italiennes du Pro12[2]. La liste complète des clubs participants est la suivante[Note 4] :

Tirage au sortModifier

Les 24 équipes sont classées en fonction de leurs résultats lors des précédentes éditions des Coupes européennes (Heineken Cup et Challenge européen). Les six équipes les mieux classées sont tête de série. Par ailleurs, chaque pays ne peut avoir qu'une seule équipe par poule, à l'exception de la France qui cette année compte sept clubs. Le tableau suivant présente la répartition des équipes selon les quatre chapeaux avant le tirage au sort[3]. Leur rang au classement européen est indiqué entre parenthèses. Le tirage au sort a lieu le 5 juin 2013 à l'Aviva Stadium à Dublin[3].

1 2 3 4
  Leinster (1)   Northampton Saints (9)   Edinburgh (15)   Gloucester RFC (23)
  RC Toulon (2)   Harlequins (10)   Ospreys (17)   Castres olympique (25)
  Stade toulousain (3)   Cardiff (11)   Llanelli Scarlets (18)   Racing Métro 92 (26)
  ASM Clermont (4)   Saracens (12)   Glasgow Warriors (19)   Exeter Chiefs (28)
  Munster (6)   Leicester Tigers (13)   Montpellier HR (20)   Benetton Trévise (29)
  Ulster (7)   USA Perpignan (14)   Connacht (21)   Zebre (35)

FormatModifier

Les formations s'affrontent dans une première phase de groupes en matchs aller/retour (six matchs pour chacune des équipes soit douze rencontres par groupe). Quatre points sont accordés pour une victoire et deux pour un nul. De plus, un point de bonus est accordé par match aux équipes qui inscrivent au moins quatre essais et un point de bonus est octroyé au club perdant un match par sept points d'écart ou moins. Les six équipes arrivées en tête de leur poule, classées de 1 à 6, et les deux meilleurs deuxièmes, classées 7 et 8 sont qualifiées pour la seconde phase de la compétition. Les troisième, quatrième et cinquième meilleures deuxièmes sont reversées au stade des quarts de finale du Challenge européen. Les oppositions en quarts de finale sont définies de la manière suivante : équipe 1 contre équipe 8, 2 contre 7, 3 - 6 et 4 - 5. La suite de la compétition se fait par élimination directe à chaque tour.

Première phaseModifier

Notations et règles de classementModifier

Dans les tableaux de classement suivants, les différentes abréviations et couleurs signifient :

Qualifié pour les quarts de finale.
Reversé en quart de finale du Challenge européen 2013-2014.
T : Tenant du titre 2013

Attribution des points : victoire sur tapis vert : 5, victoire : 4, match nul : 2, défaite : 0, forfait : -2 ; plus les bonus (offensif : au moins 4 essais marqués ; défensif : défaite par 7 points d'écart ou moins).

Règles de classement[4] :

  • équipes dans la même poule : 1. points terrain ; 2. points terrain obtenus dans les matchs entre équipes concernées ; 3. nombre d'essais marqués dans les matchs entre équipes concernées ; 4. différence de points dans les matchs entre équipes concernées.
  • équipes dans des poules différentes : 1. points terrain ; 2. nombre d'essais marqués ; 3. différence de points ; 4. nombre de joueurs obtenus un carton jaune et/ou suspendus ; 5. tirage à pile ou face.

Poule 1Modifier

No  Équipe Joués V N D EM EE BO BD PM PE Diff Pts
1   Leinster 6 5 0 1 16 7 2 0 152 66 86 22
2   Northampton Saints 6 4 0 2 11 10 0 1 107 104 3 17
3   Castres olympique 6 2 0 4 5 6 0 1 78 104 -26 9
4   Ospreys 6 1 0 5 3 12 0 1 75 138 -63 5

Poule 2Modifier

No  Équipe Joués V N D EM EE BO BD PM PE Diff Pts
1   RC Toulon (T) 6 5 0 1 15 10 3 1 170 104 66 24
2   Cardiff Blues 6 3 0 3 10 14 1 1 119 148 -29 14
3   Exeter Chiefs 6 2 0 4 11 14 1 3 118 123 -5 12
4   Glasgow Warriors 6 2 0 4 12 10 1 2 98 130 -32 11

Poule 3Modifier

No  Équipe Joués V N D EM EE BO BD PM PE Diff Pts
1   Stade toulousain 6 5 0 1 16 4 2 1 143 63 80 23
2   Saracens 6 4 0 2 29 5 3 1 217 74 143 20
3   Connacht 6 3 0 3 7 20 0 1 101 147 -46 13
4   Zebre 6 0 0 6 2 25 0 0 33 210 -177 0

Poule 4Modifier


No  Équipe Joués V N D EM EE BO BD PM PE Diff Pts
1   ASM Clermont 6 5 0 1 17 5 3 1 139 69 70 24
2   Harlequins 6 3 0 3 12 12 1 3 126 103 23 16
3   Llanelli Scarlets 6 2 1 3 11 16 0 1 122 150 -28 11
4   Racing 92 6 1 1 4 5 12 0 1 66 131 -65 7

Poule 5Modifier

No  Équipe Joués V N D EM EE BO BD PM PE Diff Pts
1   Ulster 6 6 0 0 17 4 2 0 179 62 117 26
2   Leicester Tigers 6 4 0 2 16 9 3 2 159 112 47 21
3   Montpellier HR 6 2 0 4 14 11 2 0 121 124 -3 10
4   Benetton Trévise 6 0 0 6 2 25 0 0 41 202 -161 0

Poule 6Modifier

No  Équipe Joués V N D EM EE BO BD PM PE Diff Pts
1   Munster 6 5 0 1 19 6 2 1 161 77 84 23
2   Gloucester RFC 6 3 0 3 13 10 1 1 113 114 -1 14
3   Édimbourg Rugby 6 3 0 3 10 17 0 0 104 141 -37 12
4   USA Perpignan 6 1 0 5 10 19 1 2 112 158 -46 7

Phase finaleModifier

Les équipes sont départagées selon les critères suivants[4] :

  1. plus grand nombre de points ;
  2. nombre d'essais marqués ;
  3. différence de points ;
  4. nombre de cartons jaunes.

Les six premières et les deux meilleures deuxièmes sont qualifiées pour les quarts de finale. Les huit équipes sont classées de 1 à 8 pour obtenir le tableau des quarts de finale :

Rang Clubs Matches Joués Pts EM Diff
1   Ulster 6 26 17 +117
2   ASM Clermont 6 24 17 +70
3   RC Toulon 6 24 15 +66
4   Munster 6 23 19 +84
5   Stade toulousain 6 23 16 +80
6   Leinster 6 22 16 +86
7   Leicester Tigers (2d) 6 21 16 +47
8   Saracens (2d) 6 20 29 +143

Tableau finalModifier

Quarts de finale Demi-finales Finale
 le au Ravenhill Stadium, Belfast      le à Twickenham, Londres      le au Millennium Stadium, Cardiff
   Ulster  15
   Saracens  17  
   Saracens  46
 le au Stade Marcel-Michelin, Clermont-Ferrand
     ASM Clermont  6  
   ASM Clermont  22
   Leicester Tigers  16  
   Saracens  6
 le au Stade Mayol, Toulon
     RC Toulon  23
   RC Toulon  29
 le au Stade Vélodrome, Marseille
   Leinster  14  
   RC Toulon  24
 le au Thomond Park, Limerick
     Munster  16  
   Munster  47
   Stade toulousain  23  

Quarts de finaleModifier


18 h 30 WET
Ulster   15 – 17
(9 – 5)
  Saracens Ravenhill Stadium, Belfast
12 600 spectateurs
Arbitre : Jérôme Garcès
Pénalité(s) : Pienaar 3 (16e, 30e, 40e), Jackson 2 (70e, 73e)

Carton(s) rouge(s) : Payne (5e)

Essai(s) : Ashton 2 (23e, 68e), Botha (49e)
Transformation(s) : Farrell (68e)

17 h 00 CET
ASM Clermont   22 – 16
(19 – 7)
  Leicester Tigers Stade Marcel-Michelin, Clermont-Ferrand
17 862 spectateurs
Arbitre : Alain Rolland
Essai(s) : Fofana (22e)
Transformation(s) : Parra (23e)
Pénalité(s) : Parra 5 (15e, 27e 35e, 41e, 66e)
Essai(s) : Crane (37e)
Transformation(s) : Williams (38e)
Pénalité(s) : Williams 3 (44e, 52e, 61e)
Carton(s) jaune(s) : Thomas Waldrom (65e)

17 h 30 CET
RC Toulon   29 – 14
(6 – 6)
  Leinster Stade Mayol, Toulon
15 500 spectateurs
Arbitre : Wayne Barnes
Essai(s) : Chiocci (45e), Mitchell (61e)
Transformation(s) : Giteau 2 (47e, 62e)
Pénalité(s) : Wilkinson 2 (4e, 17e), Giteau 2 (43e, 79e), Armitage (66e)
Carton(s) jaune(s) : Fresia (75e)
Essai(s) : Murphy (69e)
Pénalité(s) : Gopperth 3 (20e, 28e, 54e)

13 h 30 WET
Munster   47 – 23
(13 – 9)
  Stade toulousain Thomond Park, Limerick
26 200 spectateurs
Arbitre : Nigel Owens
Essai(s) : Earls (5e), Kilcoyne (42e), Stander (46e), Laulala (64e), Zebo (75e), O'Connell (80e)
Transformation(s) : Keatley 4 (6e, 43e, 47e, 81e)
Pénalité(s) : Keatley 3 (16e, 23e, 62e)
Carton(s) jaune(s) : Kilcoyne (50e)
Essai(s) : Gear (54e), Tekori (72e)
Transformation(s) : Beauxis 2 (55e, 73e)
Pénalité(s) : McAlister 3 (8e, 30e, 34e)
Carton(s) jaune(s) : Montès (50e)

Demi-finalesModifier


15 h 40 WET
Saracens   46 – 6
(24 – 6)
  ASM Clermont Twickenham, Londres
25,942 spectateurs
Arbitre : Nigel Owens
Essai(s) : Ashton 2 (7e, 64e), Essai de pénalité (12e), Farrell (31e), Wyles (72e), Streather (78e)
Transformation(s) : Goode 5 (9e, 13e, 31e, 74e, 79e)
Pénalité(s) : Goode (37e), Bosch (53e)
Pénalité(s) : Parra 2 (11e, 28e)
Carton(s) jaune(s) : James (12e)

16 h 30 CET
RC Toulon   24 – 16
(18 – 9)
  Munster Stade Vélodrome, Marseille
37,043 spectateurs
Arbitre : Wayne Barnes
Pénalité(s) : Wilkinson 6 (5e, 18e, 26e, 35e, 64e, 79e), D. Armitage (39e)
Drop(s) : Wilkinson (30e)
Carton(s) jaune(s) : Fernandez Lobbe (28e)
Essai(s) : Zebo (52e)
Transformation(s) : Keatley (53e)
Pénalité(s) : Keatley 3 (7e, 29e, 33e)
Carton(s) jaune(s) : Earls (63e)

FinaleModifier


17 h 00 WET
  Saracens 6 – 23
(3 – 10)
RC Toulon   Millennium Stadium, Cardiff
67 578 spectateurs
Arbitre : Alain Rolland
Pénalité(s) : Farrell 2 (4e, 46e)
Essai(s) : Giteau (30e), Smith (60e)
Transformation(s) : Wilkinson 2 (31e, 62e)
Pénalité(s) : Wilkinson 2 (54e, 64e)
Drop(s) : Wilkinson (38e)
Carton(s) jaune(s) : Fernández Lobbe (22e)

Évolution du score 3-0, 3-7, 3-10, m-t., 6-10, 6-13, 6-20, 6-23

StatistiquesModifier

Meilleurs réalisateursModifier

Rang Joueur Club Points Essais Transf. Pén. Drops
1   Jonny Wilkinson   Toulon 113 1 9 27 3
2   Ian Keatley   Munster 90 0 18 18 0
3   Jimmy Gopperth   Leinster 69 2 7 15 0
4   Dan Biggar   Ospreys 65 1 3 18 0
5   Owen Farrell   Saracens 64 1 13 11 0
-   Rhys Priestland   Llanelli Scarlets 64 0 8 16 0
7   Ruan Pienaar   Ulster 63 2 4 15 0
8   Nick Evans   Harlequins 62 1 9 11 2
9   Paddy Jackson   Ulster 61 1 10 12 0
10   Leigh Halfpenny   Cardiff 60 0 9 14 0

Meilleurs marqueursModifier

Chris Ashton établit un nouveau record d'essais en une édition avec onze unités, soit une de plus que le précédent record[5].

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Rang Joueur Club Essais
1   Chris Ashton   Saracens 11
2   Napolioni Nalaga   ASM Clermont Auvergne 5
-   Chris Wyles   Saracens 5
4   Miles Benjamin   Leicester Tigers 4
-   Maxime Médard   Stade toulousain 4
-   David Strettle   Saracens 4
8   Pierre Berard   Montpellier 3
-   Alex Cuthbert   Cardiff Blues 3
-   Luke Fitzgerald   Leinster 3
-   Luke Marshall   Ulster 3
-   David Smith   Toulon 3
-   Rhodri Williams   Scarlets 3

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Les Exeter Chiefs, sixièmes du championnat anglais, sont qualifiés car les Harlequins ont terminé troisièmes du championnat et ont remporté la coupe anglo-galloise.
  2. Cette année, le septième du Top 14, l'USA Perpignan, est qualifié car le RC Toulon est déjà qualifié en tant que vainqueur de la Coupe d'Europe.
  3. Cette année, les quatre franchises irlandaises sont qualifiées car le Leinster est déjà qualifié en tant que vainqueur du Challenge européen.
  4. Le nom d'une compétition suit le nom du club l'ayant remportée en 2012-2013.

RéférencesModifier

  1. « Calendrier de la H Cup 2013-2014 », sur www.ercrugby.com, ERC (consulté le 25 septembre 2013)
  2. « Qualification pour la H Cup 2013-2014 », sur www.ercrugby.com, ERC, (consulté le 4 juin 2013)
  3. a et b « RCT, ASM et ST épargnés ? », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 4 juin 2013)
  4. a et b « Heineken Cup – Key Tournament Rules », sur www.ercrugby.com, ERC (consulté le 4 juin 2013)
  5. « H Cup: Ashton établit un nouveau record d'essais sur une édition », sur sports.fr,

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Lien externeModifier