Amaury Capiot

coureur cycliste belge

Amaury Capiot (né le ) est un coureur cycliste belge, membre de l'équipe Arkéa-Samsic. Il pratique principalement le cyclisme sur route.

Amaury Capiot
Image dans Infobox.
Amaury Capiot lors du départ du Grand Prix Criquielion 2014 à Boussu.
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (28 ans)
TongresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2011Balen BC
2012-2013Rock Werchter
2014Lotto-Belisol U23
Équipes professionnelles

BiographieModifier

 
Amaury Capiot lors du départ de la Handzame Classic 2015 à Bredene.

Membre du Balen BC en 2011, il court pour Rock Werchter en 2012 et 2013, avant d'être recruté par Lotto-Belisol U23 en 2014[1].

Topsport Vlaanderen-BaloiseModifier

Fin 2014 il signe un contrat avec l'équipe continentale professionnelle Topsport Vlaanderen-Baloise[2],[1]. Durant sa première saison avec cette équipe, il remporte le Circuit Mandel-Lys-Escaut.

En 2017, une blessure au genou nécessitant une opération réduit sa saison à quatre jours de course. Il obtient de nouveaux résultats satisfaisants en début d'année 2018[3], notamment une deuxième place lors de la Nokere Koerse et sept autres places parmi les dix premiers. Cependant, une lourde chute lors du Tour de Belgique en mai lui cause un pneumothorax et des fractures au bassin et à la clavicule. Il doit alors arrêter sa saison[4].

Au mois de juillet 2019, il termine huitième du Grand Prix Pino Cerami remporté par le Français Bryan Coquard sous une chaleur caniculaire[5].

En 2020, avant que la saison ne soit suspendue à cause de la pandémie de Covid-19, il réalise trois tops 10, sur le Trofeo Playa de Palma-Palma, une étape du Tour de la Communauté valencienne (7e) et sur la Clásica de Almería (6e). Il reprend la compétition sur le Czech Cycling Tour où il termine 5e et 7e d'étape. Il figure tout au long de la deuxième partie de saison dans de nombreux tops 10, sur le Tour de Wallonie (5e et 6e d'étape, 3e du général), la Course des raisins (7e), la Brussels Cycling Classic (9e), l'Antwerp Port Epic (7e), le Tour de Luxembourg (2e, 5e et 7e d'étape) et le Grand Prix de l'Escaut (6e). Il conclut sa saison en prenant part à deux courses d'un jour World Tour, le Tour des Flandres (22e) et les Trois Jours de Bruges-La Panne (abandon).

Arkéa-SamsicModifier

Le 8 octobre 2020, l'équipe française Arkéa-Samsic annonce son arrivée pour la saison 2021. Il vient y renforcer le groupe amené à disputer les classiques et les courses d'un jour, en compagnie de ses compatriotes Benjamin Declercq et Christophe Noppe. Il espère à titre personnel pouvoir disputer son premier Grand Tour[6]. Il débute sous ses nouvelles couleurs sur le Grand Prix de Valence où il monte sur la troisième marche du podium. La semaine suivante, il lance Thomas Boudat dans le final du GP Le Marseillaise où le sprinteur français est seulement devancé par Aurélien Paret-Peintre. Sur les routes belges, il conclut le Circuit Het Nieuwsblad à la 12e position et Le Samyn à la 6e. Sur le GP Jean-Pierre Monseré (131e), il passe à l'attaque à 8 kilomètres de l'arrivée sur la côte de Gitsberg mais n'est accompagné par aucun coureur et est repris 4 kilomètres plus tard[7].

Le 14 mars, il chute sur Paris-Troyes. La pensant dans un premier temps sans gravité, il enchaîne les courses, étant trois jours plus tard au départ de la Nokere Koerse (34e) puis de Milan-San Remo (138e). Le 28 mars, ayant des douleurs au dos, il abandonne sur Gand-Wevelgem. Deux jours plus tard, il passe une IRM révélant qu'il s'est cassé le sacrum, sans doute lors de la course arrivant dans l'Aube. Il retrouve les hauts de classement en juin, 7e de Paris-Camembert et 10e du championnat de Belgique. Sur le Tour de Wallonie, il réalise cinq tops 10 sur les cinq étapes proposées (6e, 3e, 10e, 7e puis 5e) et en prend la neuvième place du général. Le 23 juillet, la formation française annonce sa prolongation de contrat jusqu'en 2023[8]. Six jours plus tard, il finit 9e du Tour de Castille‑et‑León. Pour conclure sa saison, il décroche de nouveaux accessits, 14e du Tour de l'Eurométropole, 18e de Paris-Roubaix, 9e du Gran Piemonte et 10e de Paris-Tours.

Capiot commence la saison 2022 de la meilleure des façons en terminant 2e du Grand Prix de Valence puis en remportant le Grand Prix de La Marseillaise, sa première victoire professionnelle. Dans une arrivée exposée au mistral, il ne commet pas l'erreur de lancer son sprint prématurément[9].

Palmarès et classements mondiauxModifier

Palmarès amateurModifier

Palmarès professionnelModifier

Classements mondiauxModifier

  Année20142015201620172018201920202021
Classement mondial144e1086e278e167e79e170e
UCI Europe Tour377e168e42e687e151e138e65e146e
Légende : nc = non classéSource : UCI

Notes et référencesModifier

  1. a b et c « Fiche d’Amaury Capiot », sur http://www.siteducyclisme.net/
  2. « Le journal des transferts », sur http://www.velo101.com/, (consulté le )
  3. « Amaury Capiot s'est rassuré à Bessèges », sur directvelo.com, (consulté le )
  4. « Fin de saison pour Amaury Capiot », sur directvelo.com, (consulté le )
  5. Audry Lambert, « GP Pino Cerami : Classement », sur directvelo.com, (consulté le )
  6. « Amaury Capiot : « J’aime les Flandriennes » », sur Team Arkea Samsic, (consulté le )
  7. « Amaury Capiot voulait « faire la course » - Actualité », sur DirectVelo (consulté le )
  8. « Six prolongations de contrats, dont celui de Nacer Bouhanni », sur Team Arkea Samsic, (consulté le )
  9. Dominique Issartel, « Comment Amaury Capiot (Arkéa-Samsic) s'est imposé sur La Marseillaise », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le ).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :