Ouvrir le menu principal

Course en ligne féminine aux championnats du monde de cyclisme sur route 2019

Course en ligne féminine aux championnats du monde de cyclisme sur route 2019 Cycling (road) pictogram.svg
Généralités
Course59e Championnat du monde de cyclisme sur route féminin
CompétitionChampionnats du monde de cyclisme sur route 2019 CDM
Date28 septembre 2019
Distance149,4 km
PaysGBR Royaume-Uni
Lieu de départBradford
Lieu d'arrivéeHarrogate
Équipes49
Partants152
Arrivants88
Vitesse moyenne36,4 km/h
Résultats
VainqueurNED Annemiek van Vleuten (Pays-Bas)
DeuxièmeNED Anna van der Breggen (Pays-Bas)
TroisièmeAUS Amanda Spratt (Australie)
WorldChampionship2019 roadwomen.png
◀ 2018
Documentation Wikidata-logo S.svg

La course en ligne féminine aux championnats du monde de cyclisme sur route 2019 a lieu le à Harrogate, au Royaume-Uni sur une distance de 150 kilomètres[1]. La Néerlandaise Annemiek Van Vleuten remporte le titre après une échappée solitaire de plus de 100 kilomètres.

ParcoursModifier

Le parcours débute à Bradford. Il passe ensuite à Otley,le lieu où a grandi Elizabeth Deignan. La première côte est celle de Norwood Edge au bout de quinze kilomètres. Elle est suivie par celle de Lofthouse au kilomètre quarante-cinq. La course se rend ensuite dans les environs de Harrogate pour trois tours du circuit final, long de 14 km[2].

QualificationModifier

Les qualifications sont principalement basées sur le classement UCI par nations à la date du 11 août 2019. Les cinq premières nations qualifient sept coureuses, les dix nations suivantes en qualifient six et les cinq nations suivantes en qualifient cinq. Les autres nations peuvent envoyer jusqu'à trois coureuses au départ. De plus, les championnes continentales, élites et espoirs sont qualifiées d'office, sans compter dans le contingent de leur nation à moins que celle-ci ait face partie des cinq meilleures nations mondiale. La championne du monde sortante est également qualifiée d'office mais ne compte pas dans le contingent de sa nation[3].

Liste des championnes continentalesModifier

Championnat Nom Note
Championne du monde sortante   Anna van der Breggen (NED) Au départ
Championne d'Asie   Olga Zabelinskaïa (UZB) Non partante
Championne panaméricaine   Ariadna Gutiérrez (MEX) Au départ
Championne d'Afrique   Mossana Debesay (ERI) Non partante
Championne d'Asie espoirs   Chang Ting Ting (KOR)
Championne d'Europe   Amy Pieters (NED) Au départ
Championne d'Europe espoirs   Letizia Paternoster (ITA)
Championne d'Océanie   Sharlotte Lucas (NZL) Non partante

Classement UCI par nationModifier

Classement à la date du 11 août 2019.

Rang Nation Points
1   Pays-Bas 8659,5
2   Italie 4977,67
3   Australie 2850,18
4   États-Unis 2627,32
5   Pologne 2306,5
6   Allemagne 2295,5
7   Belgique 2210,83
8   Canada 2032,17
9   Danemark 1932,33
10   Espagne 1649,99
Rand Nation Points
11   Grande-Bretagne 1515.17
12   France 1408,16
13   Afrique du Sud 1282,58
14   Suède 1272,83
15   Cuba 1249
16   Norvège 1128,52
17   Mexique 997
18   Luxembourg 996,67
19   Japon 934
20   Corée du Sud 934

Nombre de coureuses au départ par nationModifier

8 cyclistes
7 cyclistes
6 cyclistes
5 cyclistes
4 cyclistes
3 cyclistes
2 cyclistes
1 cycliste
  Pays-Bas   Italie
  Australie
  États-Unis
  Pologne
  Allemagne
  Belgique
  Canada
  Espagne
  France
  Royaume-Uni
  Norvège
  Suède
  Danemark
  Mexique
  Afrique du Sud
  Biélorussie
  Suède
  Colombie
  République tchèque
  Russie
  Slovénie
  Brésil
  Nouvelle-Zélande
  Cuba
  Autriche
  Luxembourg
  Suisse
  Croatie
  Israël
  Japon
  Kazakhstan
  Koweït
  Slovaquie
  Trinité-et-Tobago
  Ukraine
  Uruguay
  Argentine
  Irlande
  Chili
  Costa Rica
  Érythrée
  Estonie
  Grèce
  Islande
  Lituanie
  Macao
  Paraguay
  Portugal
  Zimbabwe

FavoritesModifier

L'équipe nationale néerlandaise est la plus expérimentée, — elle a obtenu douze podiums sur cette course depuis le titre de Marianne Vos en 2006. Cette dernière est la principale favorites. Elle est en forme après ses victoires nettes à La course by Le Tour de France, au Tour de Norvège et au Tour de l'Ardèche. La formation peut aussi compter sur la vainqueur du Tour d'Italie Annemiek van Vleuten ou la championne d'Europe Amy Pieters. Une autre favorite est la Britannique Elizabeth Deignan qui joue à domicile et a axé sa saison sur l'événement. Elle a remporté le Women's Tour et semble à même de peser sur la course. En cas d'arrivée au sprint, il faut aussi compter avec l'Italienne Marta Bastianelli qui sort d'une excellente saison et fait partie de la performante équipe d'Italie. L'Américaine Coryn Rivera et sa coéquipière Chloe Dygert, championne du monde du contre-la-montre mais avec peu de références sur route, sont également de sérieuses outsiders[2],[4],[5],[6],[7].

Récit de courseModifier

Contrairement aux journées précédentes, la météo est ensoleillée et la route seiche. Un vent souffle néanmoins. Un groupe d'une trentaine de coureuses se détache légèrement dans les premières côtes sous l'impulsion de Demi Vollering, mais tout rentre rapidement dans l'ordre. Immédiatement après survient la première attaque de la journée avec Floortje Mackaij pour les Pays-Bas. Elle est néanmoins rapidement reprise. La principale difficulté de la journée, la côte de Lofthouse, est située au bout du quarantième kilomètre. Dans celle-ci, Annemiek Van Vleuten accélère puis attaque. Elizabeth Deignan est attentive est lance immédiatement la poursuite. Un groupe composé de Anna van der Breggen, Amanda Spratt, Chloé Dygert Owen, Elisa Longo Borghini, Soraya Paladin, Cecilie Uttrup Ludwig, Clara Koppenburg et Elizabeth Deignan se forme rapidement. Quasiment toutes les grandes nations sont donc représentées. Annemiek van Vleuten conserve cependant une avance d'environ quarante-cinq secondes sur ce groupe à mi-course. La coopération n'y est pas optimale, la distance jusqu'à l'arrivée étant encore importante. À cinquante kilomètres de l'arrivée, l'écart entre la leader et le groupe de poursuite est de deux minutes, le peloton est plus loin et n'est emmené que par l'Allemagne et la France. Dans le groupe de poursuite, Elizabeth Deignan profite d'une côte pour lancer une offensive afin de provoquer une sélection. Elle est rapidement reprise par Van der Breggen. Plus loin, la championne du contre-la-montre Dygert attaque a plusieurs reprises dans ce groupe et parvient à se détacher. Elle emmène avec elle Elisa Longo Borghini, Amanda Spratt et Anna van der Breggen. Elizabeth Deignan paie ses efforts et ne peut suivre. Les autres échappées sont rattrapées plus loin par le peloton. À trente kilomètres de l'arrivée, Chloe Dygert place une puissante attaque qu'Anna van der Breggen ne peut suivre. Avec deux minutes de retard sur Annemiek van Vleuten qui ne semble pas être affectée par ses nombreux kilomètres en tête, les chances de victoire de l'Américaine semblent mince, mais la médaille d'argent semble acquise. À dix-huit kilomètres de l'arrivée, Elisa Longo Borghini doit lâcher Amanda Spratt et Anna van der Breggen dans une côte. Après son attaque, Chloe Dygert semble faiblir progressivement. Elle est reprise puis dépassée par Amanda Spratt et Anna van der Breggen lors du dernier passage sur la ligne. Dans les cinq derniers kilomètres, van der Breggen continue à accélérer pour lâcher l'Australienne et obtenir la médaille d'argent, assurant par la même un doublé néerlandais inédit. Annemiek van Vleuten s'offre une victoire de prestige après une échappée solitaire longue de cent kilomètres qui marque les esprits[8],[9].

ClassementModifier

Rang Nom[10] Nation Temps
  Annemiek Van Vleuten   Pays-Bas 4 h 6 min 5 s
  Anna van der Breggen   Pays-Bas + 2 min 15 s
  Amanda Spratt   Australie + 2 min 28 s
4 Chloé Dygert Owen   États-Unis + 3 min 24 s
5 Elisa Longo Borghini   Italie + 4 min 45 s
6 Marianne Vos   Pays-Bas + 5 min 20 s
7 Marta Bastianelli   Italie + 5 min 20 s
8 Ashleigh Moolman   Afrique du Sud + 5 min 20 s
9 Lisa Brennauer   Allemagne + 5 min 20 s
10 Coryn Rivera   États-Unis + 5 min 20 s
11 Christine Majerus   Luxembourg + 5 min 20 s
12 Arlenis Sierra   Cuba + 5 min 20 s
13 Amalie Dideriksen   Danemark + 5 min 20 s
14 Sofie De Vuyst   Belgique + 5 min 20 s
15 Emilia Fahlin   Suède + 5 min 20 s
16 Alison Jackson   Canada + 5 min 20 s
17 Audrey Cordon-Ragot   France + 5 min 20 s
18 Alena Amialiusik   Biélorussie + 5 min 20 s
19 Amy Pieters   Pays-Bas + 5 min 20 s
20 Paula Patiño   Colombie + 5 min 20 s
21 Elise Chabbey   Suisse + 5 min 20 s
22 Anna Henderson   Royaume-Uni + 5 min 20 s
23 Katarzyna Niewiadoma   Pologne + 5 min 20 s
24 Elena Cecchini   Italie + 5 min 20 s
25 Margarita Victoria García   Espagne + 5 min 20 s
26 Ane Santesteban   Espagne + 5 min 20 s
27 Chloe Hosking   Australie + 5 min 20 s
28 Lucinda Brand   Pays-Bas + 5 min 20 s
29 Susanne Andersen   Norvège + 5 min 20 s
30 Cecilie Uttrup Ludwig   Danemark + 5 min 20 s
31 Lizzie Deignan   Royaume-Uni + 5 min 20 s
32 Tatiana Guderzo   Italie + 5 min 20 s
33 Floortje Mackaij   Pays-Bas + 5 min 20 s
34 Marlen Reusser   Suisse + 5 min 31 s
35 Eider Merino Cortazar   Espagne + 5 min 31 s
36 Aude Biannic   France + 5 min 31 s
37 Nikola Nosková   République tchèque + 5 min 31 s
38 Leah Thomas   États-Unis + 5 min 31 s
39 Brodie Chapman   Australie + 5 min 31 s
40 Katrine Aalerud   Norvège + 5 min 36 s
41 Lucy Kennedy   Australie + 5 min 38 s
42 Sara Poidevin   Canada + 5 min 38 s
43 Chantal Blaak   Pays-Bas + 5 min 38 s
44 Tayler Wiles   États-Unis + 5 min 38 s
45 Eugenia Bujak   Slovénie + 5 min 46 s
46 Karol-Ann Canuel   Canada + 5 min 51 s
47 Elisa Balsamo   Italie + 5 min 56 s
48 Clara Koppenburg   Allemagne + 6 min 25 s
49 Lisa Klein   Allemagne + 6 min 43 s
50 Soraya Paladin   Italie + 7 min 2 s
51 Vita Heine   Norvège + 8 min 49 s
52 Anastasia Chursina   Russie + 8 min 55 s
53 Maria Novolodskaya   Russie + 9 min 2 s
54 Tatsiana Sharakova   Biélorussie + 9 min 51 s
55 Olga Shekel   Ukraine + 9 min 51 s
56 Demi Vollering   Pays-Bas + 9 min 51 s
57 Lisa Nordén   Suède + 9 min 53 s
58 Joanna van de Winkel   Afrique du Sud + 9 min 53 s
59 Ella Harris   Nouvelle-Zélande + 9 min 53 s
60 Omer Shapira   Israël + 9 min 53 s
61 Julie Leth   Danemark + 9 min 53 s
62 Hannah Barnes   Royaume-Uni + 9 min 53 s
63 Alice Barnes   Royaume-Uni + 9 min 53 s
64 Małgorzata Jasińska   Pologne + 9 min 53 s
65 Juliette Labous   France + 9 min 53 s
66 Liane Lippert   Allemagne + 9 min 53 s
67 Ruth Winder   États-Unis + 9 min 53 s
68 Pernille Mathiesen   Danemark + 9 min 53 s
69 Teniel Campbell   Trinité-et-Tobago + 12 min 55 s
70 Franziska Koch   Allemagne + 12 min 55 s
71 Katie Hall   États-Unis + 12 min 55 s
72 Anastasiya Kolesava   Biélorussie + 12 min 55 s
73 Kelly Van den Steen   Belgique + 12 min 55 s
74 Lourdes Oyarbide   Espagne + 13 min 50 s
75 Angelika Tazreiter   Autriche + 13 min 50 s
76 Letizia Paternoster   Italie + 13 min 50 s
Rang Nom Nation Temps
77 Jesse Vandenbulcke   Belgique + 18 min 8 s
78 Jarmila Machačová   République tchèque + 19 min 13 s
79 Marta Lach   Pologne + 19 min 55 s
80 Nicola Juniper   Royaume-Uni + 23 min 47 s
81 Liliana Moreno   Colombie + 23 min 47 s
82 Monika Brzeźna   Pologne + 23 min 47 s
83 Rasa Leleivytė   Lituanie + 23 min 47 s
84 Ariadna Gutiérrez   Mexique + 23 min 47 s
85 Séverine Eraud   France + 23 min 47 s
86 Eugénie Duval   France + 23 min 47 s
87 Brenda Santoyo   Mexique + 23 min 47 s
88 Évita Muzic   France + 23 min 47 s
Tiffany Cromwell   Australie AB
Diana Peñuela   Colombie AB
Louise Norman Hansen   Danemark AB
Kathrin Hammes   Allemagne AB
Jessica Allen   Australie AB
Lauren Kitchen   Australie AB
Leigh Ann Ganzar   États-Unis AB
Valerie Demey   Belgique AB
Julie Van de Velde   Belgique AB
Marie-Soleil Blais   Canada AB
Gillian Ellsay   Canada AB
Gabrielle Pilote-Fortin   Canada AB
Aurela Nerlo   Pologne AB
Anna Plichta   Pologne AB
Katarzyna Wilkos   Pologne AB
Elizabeth Banks   Royaume-Uni AB
Alicia González Blanco   Espagne AB
Sheyla Gutiérrez   Espagne AB
Tiffany Keep   Afrique du Sud AB
Maroesjka Matthee   Afrique du Sud AB
Stine Borgli   Norvège AB
Ingvild Gåskjenn   Norvège AB
Jeidi Pradera   Cuba AB
Elise Maes   Luxembourg AB
Anet Barrera   Mexique AB
Andrea Ramírez   Mexique AB
Clara Lundmark   Suède AB
Hanna Nilsson   Suède AB
Sara Penton   Suède AB
Urša Pintar   Slovénie AB
Urška Žigart   Slovénie AB
Hiromi Kaneko   Japon AB
Eri Yonamine   Japon AB
Valeriya Kononenko   Ukraine AB
Elizaveta Oshurkova   Russie AB
Desiet Kidane   Érythrée AB
Mikayla Harvey   Nouvelle-Zélande AB
Rotem Gafinovitz   Israël AB
María José Vargas   Costa Rica AB
Alexi Costa   Trinité-et-Tobago AB
Kathrin Schweinberger   Autriche AB
Denisse Ahumada   Chili AB
Flávia Oliveira   Brésil AB
Ana Paula Polegatch   Brésil AB
Tereza Neumanová   République tchèque AB
Maja Perinović   Croatie AB
Mia Radotić   Croatie AB
Varvara Fasoi   Grèce AB
Alice Sharpe   Irlande AB
Alžbeta Bačíková   Slovaquie AB
Tereza Medvedová   Slovaquie AB
Natalya Saifutdinova   Kazakhstan AB
Makhabbat Umutzhanova   Kazakhstan AB
Maria Martins   Portugal AB
Ágústa Edda Björnsdóttir   Islande AB
Skye Davidson   Zimbabwe AB
Mae Lang   Estonie AB
Fabiana Granizal   Uruguay AB
Anabel Yapura   Argentine AB
Agua Marina Espínola   Paraguay AB
Noura Alomairi   Koweït AB
Latefa Alyaseen   Koweït AB
Au Hoi Ian   Macao AB
Anne-Sophie Harsch   Luxembourg NP

Notes et référencesModifier

  1. « Parcours », sur le site officiel
  2. a et b (en) « UCI Road Cycling World Championships 2019: The Essential Guide », sur cycling news (consulté le 30 septembre 2019)
  3. « SYSTEME DE QUALIFICATION POUR LES CHAMPIONNATS DU MONDE ROUTE UCI 2019 », sur UCI (consulté le 30 septembre 2019)
  4. (en) « https://www.cyclingnews.com/features/state-of-the-nation-analysing-australia-womens-world-championships-team/ », sur cycling news (consulté le 30 septembre 2019)
  5. (en) « State of the Nation: Analysing the Great Britain women's World Championships team », sur cycling news (consulté le 30 septembre 2019)
  6. (en) « State of the nation: Analysing the Dutch women's World Championships team », sur cycling news (consulté le 30 septembre 2019)
  7. (en) « State of the Nation: Analysing Italy women’s World Championships team », sur cycling news (consulté le 30 septembre 2019)
  8. (en) « Van Vleuten claims world championship with audacious 100km solo attack », sur cycling news (consulté le 30 septembre 2019)
  9. (en) « World Championships: Women Elite Road Race - live report », sur cycling news (consulté le 30 septembre 2019)
  10. « Résultats », le chronométreur officiel Tissot

Liens externesModifier