Ouvrir le menu principal

Letizia Paternoster

coureuse cycliste italienne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pater Noster.
Letizia Paternoster
Letizia Paternoster.jpg
En 2016
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (20 ans)
ClesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes UCI

Letizia Paternoster (née le à Cles) est une coureuse cycliste italienne membre de l'équipe cycliste Trek-Segafredo. Elle court sur route et sur piste. Elle est notamment devenue championne d'Europe de poursuite par équipes en 2017.

BiographieModifier

Laetizia Paternoster est originaire de Révo dans la région du Trentin-Haut-Adige, elle est initiée au vélo par son père qui est passionné de cyclisme. Elle participe à sa première course à l'âge de 5 ans[1]et se distingue chez les cadettes en remportant la course en ligne au Festival olympique de la jeunesse européenne 2015.

En 2016, elle fait partie du club S.C. Vecchia Fontana de Padoue. Elle survole les championnats d'Europe sur piste juniors en remportant trois épreuves : la course aux points, le scratch et la poursuite par équipes. Dans cette dernière discipline, l'Italie établit un nouveau record du monde[2]. Elle remporte peu après la course aux points du championnat du monde puis la poursuite par équipes[3].

En juillet 2017, lors des championnats d'Europe sur piste juniors, elle réalise une performance historique en remportant cinq médailles d'or dans les cinq disciplines où elle était inscrite. Lors de la qualification de la poursuite individuelle sur 2000 mètres, elle bat également en 2 min 20 s 927 le record du monde junior de la spécialité. Début août, elle remporte deux médailles (argent en contre-la-montre et bronze sur la course en ligne) lors des championnats d'Europe sur route juniors. Fin août, lors des championnats du monde juniors disputés à domicile, l'équipe d'Italie de poursuite par équipes améliore le record du monde par deux fois avec min 23 s 229 lors des qualifications puis min 21 s 554 en finale, remportant le titre[4],[5]. Elle accumule deux autres titres lors de ces championnats en omnium et en course à l'américaine et l'argent en poursuite individuelle (battue par la nouvelle détentrice du record du monde, la Néo-Zélandaise Ellesse Andrews). Sur piste, elle quitte la catégorie junior avec 5 titres mondiaux et 8 titres européens. Aux championnats du monde sur route, elle attaque dans la côte de Salmon Hill à deux tours de l'arrivée. Sa coéquipière Elena Pirrone est ensuite échappée, pourtant Letizia Paternoster lance la première attaque dans la dernière montée de Salmon Hill. Pirrone reste en tête et Paternoster est deuxième du sprint du peloton derrière Emma Norsgaard Jørgensen[6]. Le 1er octobre, sur route, elle termine troisième du Grand Prix Bruno Beghelli, son premier podium international.

En 2019, pour la première course de sa nouvelle équipe, Trek-Segafredo, elle remporte la première étape du Santos Women's Tour au sprint[7]. À Gand-Wevelgem, Letizia Paternoster est troisième du sprint derrière Lorena Wiebes et Kirsten Wild[8],[9],[10]. Fin juin, aux Jeux européens, elle s'adjuge le titre en poursuite par équipes avec l'Italie. Aux championnats d'Europe sur piste espoirs, elle gagne les titres en poursuite par équipes, en course à l'américaine avec Elisa Balsamo et en élimination. En août, elle gagne le titre de championne d'Europe espoirs sur route. Elle obtient des places d'honneur dans les sprints du Tour de Norvège et du Boels Ladies Tour.

Palmarès sur pisteModifier

Championnats du mondeModifier

  • Aigle 2016
    •   Championne du monde de la course aux points juniors
    •   Championne du monde de la poursuite par équipes juniors
  • Montichiari 2017
    •   Championne du monde de l'omnium juniors
    •   Championne du monde de la poursuite par équipes juniors
    •   Championne du monde de l'américaine juniors (avec Chiara Consonni)
    •   Médaille d'argent de la poursuite individuelle juniors
  • Apeldoorn 2018
    •   Médaillée de bronze de la poursuite par équipes
    •   Médaillée de bronze de l'américaine
    • 11e de la course aux points[11]
  • Pruszkow 2019
    •   Médaille d'argent de l'omnium[12].
    • 5e de l'américaine
    • 5e de la poursuite par équipe[13]

Coupe du mondeModifier

Championnats d'EuropeModifier

Chez les juniors (17/18 ans), elle a remporté des médailles d'or dans chacune des 7 disciplines d'endurance.

Édition / Épreuve Poursuite individuelle Poursuite par équipes Course aux points Scratch Américaine Omnium Élimination
Montichiari 2016 (juniors)   Or   Or   Or
Anadia 2017 (juniors)   Or   Or   Or   Or   Or
Berlin 2017   Or 7e 5e
Aigle 2018 (espoirs)   Or   Bronze   Or   Or
Glasgow 2018   Argent 5e   Bronze
Gand 2019 (espoirs)   Or 5e   Or   Or

Jeux européensModifier

Édition / Épreuve Poursuite par équipes
Minsk 2019   Or

Championnats nationauxModifier

  • 2016
    •   Championne d'Italie de la course aux points juniors[14]

RecordsModifier

Palmarès sur routeModifier

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Letizia Paternoster CYCLIST » (consulté le 21 août 2018).
  2. (it) « Il tris d’oro di Letizia Paternoster », sur Alto Adige (consulté le 22 octobre 2016)
  3. (it) « Ciclismo su pista, Mondiali junores 2016: Paternoster e team pursuit femminile d’oro per l’Italia », sur Oasport (consulté le 22 octobre 2016)
  4. (it) « MONDIALI PISTA JRS: Il quartetto rosa demolisce il precedente record del mondo », sur Federciclismo (consulté le 25 août 2017)
  5. (it) « MONDIALI PISTA JRS: Azzurrine irresistibili, oro e nuovo record del mondo! », sur Federciclismo (consulté le 25 août 2017)
  6. « Mondiaux Route Juniors Dames — Le doublé pour l'italienne Elena Pirrone », sur vélo 101 (consulté le 23 septembre 2017)
  7. « Letizia Paternoster vainqueur d’entrée au Tour Down Under », sur Today Cycling (consulté le 10 janvier 2019)
  8. « Gand-Wevelgem - Deuxième victoire pour Kirsten Wild », sur www.cyclismactu.net (consulté le 31 mars 2019)
  9. (en) « Kirsten Wild wins Gent-Wevelgem women's race », sur cyclism actu (consulté le 31 mars 2019)
  10. « Gand-Wevelgem : Kirsten Wild s'impose au sprint », sur L'ÉQUIPE (consulté le 31 mars 2019)
  11. « Résultats et classement final - Course aux points femmes », sur tissottiming.com (consulté le 7 mars 2018)
  12. (it) Paolo Marabini, « Prima medaglia l italia plebani bronzo nell inseguimento. », sur gazzetta.it, (consulté le 2 mars 2019).
  13. « Résultats et classement final - Poursuite par équipe femmes », sur tissottiming.com (consulté le 5 mars 2019)
  14. CAMPIONATI ITALIANI ASSOLUTI DONNE JUNIOR SCRATCH/CORSA A PUNTI
  15. (en) « World Cup - Results - Cycling - Road 2014 », sur UCI (consulté le 28 avril 2015)

Liens externesModifier