Séverine Eraud

cycliste française

Séverine Eraud, née le à Châteaubriant, est une coureuse cycliste française.

Séverine Eraud
Image dans Infobox.
Séverine Eraud en 2018
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes UCI
Principales victoires

BiographieModifier

  Image externe
  Séverine Eraud en 2016

Séverine Eraud grandit dans la ferme familiale gâvraise[1], issue d'une famille de cyclistes, son père Jean-Louis[2] et son frère ainé Julien[3] ayant participé à de nombreuses courses de niveau régional, sa sœur cadette Clémence termine 6e du championnats de France juniors de contre-la-montre en 2015[4].

Licenciée au club Etoile Cycliste du Don à Marsac-sur-Don, elle a notamment été championne de France du contre-la-montre juniors en 2012 mais aussi championne du monde du contre-la-montre juniors et championne d'Europe du contre-la-montre juniors en 2013. Elle signe son premier contrat pro avec l'équipe française Poitou-Charentes Futuroscope 86 en 2015[5].

Fin , elle est sélectionnée pour représenter la France aux championnats d'Europe de cyclisme sur route[6].

PalmarèsModifier

Classements mondiauxModifier

  Année20142015201620172018201920202021
Classement UCI216e156e198e222e211e183e339e955e
UCI World Tour nc 129e263e nc nc nc
Légende : nc = non classéSource : UCI

Notes et référencesModifier

  1. « Séverine Eraud, sacrée championne cycliste », sur ouest-france.fr (consulté le )
  2. « Séverine Eraud, championne du monde juniors cycliste », sur ouest-france.fr (consulté le )
  3. « Enfin de bonnes nouvelles pour julien Eraud », sur velotaki2012.fr (consulté le )
  4. « CDF Classement - CLM Juniors Dames », sur directvelo.com (consulté le )
  5. « L'effectif 2015 », sur cyclisme-vienne-futuroscope.fr (consulté le )
  6. Corentin Parbaud, « Championnats d'Europe : la France avec Démare en leader », sur lequipe.fr, (consulté le )
  7. (en) Daniel Etchells, « Cyclists Vorobyev and Eraud claim individual time trial titles at World Military Games », sur www.insidethegames.biz, (consulté le )
  8. (en) « Jeux mondiaux militaires: 5 médailles en plus! », sur www.sports.defense.gouv.fr, (consulté le )

Liens externesModifier