Emilia Fahlin

cycliste suédoise

Emilia Fahlin, née le à Örebro, est une coureuse cycliste suédoise, professionnelle depuis 2007.

Emilia Fahlin
Image dans Infobox.
Emilia Fahlin en 2011
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes UCI

CarrièreModifier

Saison 2007Modifier

En 2007, Emilia Fahlin rejoint l'équipe T-Mobile. Elle y reste jusqu'en 2012 même si l'équipe change de nombreuses fois de nom entretemps[1],[2].

Saison 2008Modifier

Le 1er et le 2 mars, elle remporte deux courses organisées dans la ville de Merced[3].

En avril, elle gagne au sprint la troisième étape du Redlands Bicycle Classic en voulant protéger la place de leader du classement général de sa coéquipière Mara Abbott[4].

Emilia Fahlin gagne le titre sur route en Suède. Sur un parcours difficile, elle prend la bonne échappée avec Emma Johansson et Susanne Ljungskog. Elle se fait distancer dans les deux ascensions, mais parvient à recoller sur le plat. À deux kilomètres de l'arrivée, elle place une attaque décisive et profite de la mésentente des deux autres concurrentes[5].

En fin de saison, sur le Tour de Toscane féminin-Mémorial Michela Fanini, l'équipe remporte le contre-la-montre par équipe[6]. Emilia Fahlin est sélectionnée pour les championnats du monde[7].

Saison 2009Modifier

 
Podium du championnat d'Europe contre-la-montre espoir

Elle participe au Tour de l'Aude. Dans la deuxième étape contre-la-montre par équipe, Columbia-HTC termine quatrième. Emilia Fahlin est septième de la difficile huitième étape[8].

Elle gagne le titre de championne de Suède contre-la-montre[9]. Le 1er juillet, elle termine deuxième championne d'Europe de cyclisme espoirs contre-la-montre derrière Ellen van Dijk[10].

Saison 2010Modifier

En 2010, elle remporte de nouveau le championnat de Suède contre-la-montre[11].

Elle est sélectionnée pour les championnat du monde de contre-la-montre et en ligne. Elle est neuvième du contre-la-montre[12].

Saison 2011Modifier

 
Au Tour de Thuringe 2012

En Suède, Emilia Fahlin gagne le championnat contre-la-montre avec quarante secondes d'avance sur Emma Johansson[13].

Elle s'impose sur le prologue du Tour de l'Ardèche, puis sur le contre-la-montre de la deuxième étape. Elle perd cependant treize minute sur Emma Pooley lors de la troisième étape. Fahlin remporte ensuite la cinquième et la sixième étape[14].

Saison 2012Modifier

 
Aux jeux olympiques de Londres

Elle participe aux jeux olympiques[15].

Saison 2016Modifier

Lors de l'Open de Suède Vårgårda, un groupe de neuf coureuses avec les principales équipes représentées part à mi-course. Il est constitué de : Emilia Fahlin, Amy Pieters, Chantal Blaak, Lotta Lepistö, Maria Giulia Confalonieri, Hannah Barnes, Amanda Spratt , Julia Soek et Shara Gillow. Même si l'avance de cette échappée ne dépasse jamais deux minutes, la poursuite ne s'organisant pas, elle se dispute la victoire. Emilia Fahlin anticipe le sprint et s'impose seule[16].

Saison 2018Modifier

En avril, Emilia Fahlin court le Gracia Orlová avec l'équipe de Suède. Elle gagne les première et deuxième étapes. Lors du contre-la-montre, Olga Zabelinskaya s'empare de la tête du classement général. Emilia Fahlin s'impose sur la quatrième étape mais reste deuxième du classement général. Lors de la dernière étape, elle sort dans l'ultime kilomètre et reprend six secondes à Olga Zabelinskaya. Elle est donc lauréate de l'épreuve.

À l'Emakumeen Euskal Bira, sur la troisième étape, elles sont dix au pied de l'Alto de Arlaban dont Emilia Fahlin. Elle est battue au sprint par Amy Pieters[17],[18]. En juin, Emilia Fahlin redevient championne de Suède sur route. Sur la Tour de Norvège, Emilia Fahlin est deuxième du sprint de la première étape derrière Marianne Vos. Elle réédite cette performance le lendemain, et est troisième de la dernière étape. Elle conclut la course à la deuxième place du classement général[19]. Au Tour de Belgique, Emilia Fahlin est troisième du sprint de la première étape[20]. Sur la deuxième étape, elle gagne encore une place derrière Jeanne Korevaar. Elle se montre encore à son avantage sur l'étape à Grammont avec une troisième place. Elle est finalement quatrième du classement général.

 
À l'Amstel Gold Race 2018

Au championnat du monde sur route, à cinquante kilomètres de l'arrivée, Coryn Rivera est rejointe par Ellen van Dijk, la jeune Elena Pirrone, Emilia Fahlin, Amanda Spratt et Malgorzata Jasinska. Plus tard, le groupe est doublé par Anna van der Breggen tandis qu'Amanda Spratt sort. Lors de l'ascension finale, Amy Pieters, Tatiana Guderzo et Karol-Ann Canuel rentrent sur le groupe Fahlin. À quinze kilomètres du but, Tatiana Guderzo passe à l'offensive et distance ses adversaires. Le groupe suivant se joue la quatrième place au sprint et Emilia Fahlin se montre la plus rapide[21],[22],[23].

Saison 2019Modifier

Début juin, elle chute sur la tête et doit observer une période de repos[24].

Saison 2020Modifier

Le 5 juin, elle prolonge avec la FDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope pour deux ans[25].

Saison 2021Modifier

Elle prend la sixième place du sprint à Gand-Wevelgem[26]. Au Tour de Thuringe, Emilia Fahlin fait partie de l'échappée de la première étape avec dix autres coureuses. Ce groupe se dispute la victoire. Emilia Fahlin se classe dixième[27]. Elle est cinquième du sprint de la troisième étape. Le lendemain, tout se décide dans la dernière ascension de l'Hanka Berg. Emilia Fahlin prend la quatrième place[28]. Elle est septième de la cinquième étape, surement l'étape reine[29],[30], puis troisième du sprint de la dernière étape. Elle est cinquième du classement général.

PalmarèsModifier

ChampionnatsModifier

Année 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
  Championnats de Suède sur route[31] 7e 1re 6e 6e 3e 2e 1re 4e
  Championnats de Suède contre-la-montre[32] - 8e 1re 1re 1re 3e 5e 4e
  Championnats du monde contre-la-montre[33] - - - 9e 9e - -

Classements mondiauxModifier

  Année200720082009201020112012201320142015201620172018201920202021
Classement UCI247e98e81e61e53e123e99e319e662e53e53e22e72e36e54e
UCI World Tour38e64e25e40e51e57e
Légende : nc = non classéSource : UCI

RéférencesModifier

  1. (en) « T-Mobile team for 2007 announced », sur womens cycling (consulté le )
  2. (en) « T-Mobile Women shape us for 2007 », sur cyclingnews (consulté le )
  3. Alfred North, Tour le cyclisme féminin performances 2008, 2009passage=39
  4. (en) « 24th Redlands Bicycle Classic Stage 2 Women's Photos », sur daily peloton (consulté le )
  5. (en) « Future Hopes: Keller and Fahlin », sur cycling news (consulté le )
  6. (en) « Giro della Toscana Int. Femminile (F) 2008 », sur cycling archives (consulté le )
  7. (en) « Road World Championships - Varese: Starting list Women's RR », sur daily peloton (consulté le )
  8. « 25th Tour de L'aude Cycliste Féminin (2.1) », sur pro cycling stats (consulté le )
  9. (en) « National Championships Sweden WE - ITT (NC) », sur procyclingstats (consulté le )
  10. (en) « July 01, Time trial: Junior Men: Hooglede-Gits 28.1km », sur cycling news (consulté le )
  11. (en) « HTC-Columbia scores 50th victory of 2010 », sur bicycle (consulté le )
  12. (en) « UCI Road World Championships 2010 », sur cycling news (consulté le )
  13. (en) « Swedish Road Championships 2011 », sur cycling news (consulté le )
  14. (en) « Tour Cycliste Féminin International de l'Ardèche 2011 », sur cycling news (consulté le )
  15. (en) « London 2012 olympic games womens road race start list », sur cycling weekly (consulté le )
  16. (en) « Fahlin wins Crescent Vargarda WorldTour race », sur cycling news (consulté le )
  17. « Bira — Pieters règle l'échappée », sur vélo 101 (consulté le )
  18. (en) « Breakaway has its day on stage 3 of Emakumeen Bira », sur cycling news (consulté le )
  19. « Tour of Norway — Le grand retour de la Reine », sur vélo 101 (consulté le )
  20. « Lotto Belgium Tour — Coup double pour Kopecky », sur vélo 101 (consulté le )
  21. « Mondiaux Route Innsbruck — Anna Van der Breggen enfin sacrée », sur vélo 101 (consulté le )
  22. (en) « Anna van der Breggen solos to world championship title », sur cycling news (consulté le )
  23. (en) « Van der Breggen wins World Championship road race with staggering attack in Innsbruck », sur cycling weekly (consulté le )
  24. (en) « Fahlin takes a break from cycling to recover from head injury », sur cycling news (consulté le )
  25. (en) « Route - FDJ-Nouvelle-Aquitaine-Futuroscope garde Borgli et Fahlin », sur Cyclism'Actu (consulté le )
  26. (en) « Marianne Vos wins Gent-Wevelgem Women », sur cycling news (consulté le )
  27. (en) « Lotto Thüringen Ladies Tour: Emma Norsgaard wins stage 1 », sur cycling news (consulté le ).
  28. (en) « Lotto Thüringen Ladies Tour: Lotte Kopecky wins stage 4 », sur cycling news (consulté le ).
  29. (en) « Lotto Thüringen Ladies Tour: Brand wins again on stage 5 », sur cycling news (consulté le ).
  30. (de) « Live-Ticker Lotto Thüringen Ladies Tour, 5. Etappe », sur cycling news (consulté le ).
  31. (en) « National Road Championship (WE/Swe) 2014 (CN) », sur cycling fever (consulté le )
  32. (en) « National TimeTrial Championship (WE/Swe) 2014 (CN) », sur cycling fever (consulté le )
  33. (en) « World TimeTrial Championship (WE) 2012 (CM) », sur cyclingfever (consulté le )

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :