Elisa Balsamo

coureuse cycliste italienne
Elisa Balsamo
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (26 ans)
ConiVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes UCI
Principales victoires

Elisa Balsamo (née le à Coni) est une coureuse cycliste italienne. Elle court sur route et sur piste. Elle est notamment championne du monde sur route en 2021, championne du monde de poursuite par équipes en 2022, quintuple championne d'Europe sur piste entre 2016 et 2020 et compte quatre titres mondiaux chez les juniors (trois sur piste et un sur route), obtenus en 2015 et 2016.

Biographie modifier

En 2015, Elisa Balsamo s'illustre dès sa première année chez les juniors (moins de 19 ans). Elle est sacrée sur piste championne du monde du scratch juniors à Astana, ainsi que championne d'Europe de poursuite par équipes juniors à Athènes. En 2016, elle décroche chez les juniors trois titres mondiaux supplémentaires. Aux mondiaux sur piste d'Aigle, elle est titrée en poursuite par équipes et sur l'omnium juniors. Sur route, elle remporte lors d'un sprint massif le championnat du monde juniors disputés à Doha sur un parcours de 74,5 kilomètres[1]. Elle devance l'Américaine Skylar Schneider et la Norvégienne Susanne Andersen[2]. Moins d'une semaine plus tard, elle participe avec les élites aux championnats d'Europe sur piste, où elle remporte avec l'équipe italienne la médaille d'or sur la poursuite par équipes, alors qu'elle est encore classée comme junior. Elle ajoute également deux nouveaux titres en poursuite par équipes et sur l'omnium lors du championnat d'Europe sur piste juniors, organisé à domicile, à Montichiari[3]. En plus de son titre mondial sur route, elle est championne d'Italie sur route juniors, vice-championne d'Europe sur route juniors derrière Liane Lippert et deuxième de Gand-Wevelgem juniors.

En 2017, elle rejoint l'équipe Valcar et obtient de nouveaux succès sur la piste. Aux championnats d'Europe espoirs (moins de 23 ans), elle est médaillée d'or dans la poursuite par équipes avec le quatuor italien (Martina Alzini, Marta Cavalli et Francesca Pattaro) et médaillée de bronze dans le course à l'américaine avec (Rachele Barbieri). À Berlin, elle est à nouveau championne d'Europe de poursuite par équipes élites, avec Tatiana Guderzo, Letizia Paternoster et Silvia Valsecchi. Sur l'omnium, elle termine troisième. Lors de la Coupe du monde sur piste 2017-2018, elle monte sur huit podiums et remporte notamment la poursuite par équipes à Pruszków (avec Tatiana Guderzo, Francesca Pattaro et Silvia Valsecchi).

Aux mondiaux sur piste de 2018 à Apeldoorn, le quatuor féminin italien (Balsamo, Letizia Paternoster, Tatiana Guderzo et Silvia Valsecchi) décroche la médaille de bronze. Toujours en 2018, elle est championnats d'Europe de poursuite par équipes espoirs et vice-championne d'Europe de poursuite par équipes élites. L'année suivante, elle gagne la poursuite par équipes de la manche de Coupe du monde à Hong Kong, des Jeux européens à Minsk, ainsi que du championnat d'Europe espoirs, où elle remporte également l'or de la course à l'américaine avec Paternoster. En 2018 et 2019, elle s'illustre également sur route, où elle gagne plusieurs courses UCI et se classe troisième de la RideLondon-Classique, son premier podium sur une course du World Tour féminin.

En 2020, elle est médaillée de bronze de l'américaine aux mondiaux sur piste de Berlin. Lors des championnats d'Europe sur piste, elle remporte l'or sur l'omnium et l'américaine, ainsi que l'argent sur la poursuite par équipes. Fin août, elle devient championne d'Europe sur route espoirs et gagne la 3e étape de La Madrid Challenge by La Vuelta, sa première victoire sur le World Tour féminin.

Lors de la saison 2021, son objectif reste les épreuves sur piste des Jeux olympiques de Tokyo. En mars, elle gagne sur route le Grand Prix Oetingen devant Jolien D'Hoore et Marianne Vos[4]. En août, ses Jeux olympiques sont décevants. Elle se classe 6e de la poursuite par équipes, 8e de la course à l'américaine et 14e de l'omnium, où elle provoque une chute lors de la première épreuve[5]. En septembre, elle est championne d'Italie d'omnium. Elle est sélectionnée avec l'équipe d'Italie pour les mondiaux sur route de Louvain. Elle crée la surprise en devenant au sprint championne du monde après avoir devancé Marianne Vos dans les derniers mètres, bien lancée par sa coéquipière Elisa Longo Borghini[6]. Quelques jours après son titre mondial, elle participe au premier Paris-Roubaix Femmes de l'histoire et remporte la dernière étape du Women's Tour, son premier succès avec le maillot arc-en-ciel[7].

Après cinq saisons chez Valcar-Travel Service[8], elle rejoint en 2022, l'UCI Women's WorldTeam Trek-Segafredo, où elle signe un contrat de trois ans. Elle annonce viser principalement les classiques, en plus des arrivées au sprint[9]. Lors de cette saison, elle est championne d'Italie sur route et remporte plusieurs classiques telles que le Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio, la Classic Bruges-La Panne et Gand-Wevelgem. Elle s'illustre également lors de course par étapes, avec deux victories d'étapes sur le du Tour d'Italie, ainsi qu'une étape de la Setmana Ciclista Valenciana, du Tour de Suisse et du Ceratizit Challenge by La Vuelta. Elle est aussi vice-championne d'Europe sur route, deuxième du Tour de Drenthe et de la RideLondon-Classique, à chaque fois battue par Lorena Wiebes. En octobre, elle devient pour la première fois championne du monde de poursuite par équipes, avec Martina Alzini, Chiara Consonni, Martina Fidanza et Vittoria Guazzini.

En , elle décroche deux médailles aux championnats d'Europe de Granges : l'argent en poursuite par équipes et le bronze sur l'américaine. Sur route, elle gagne deux étapes de la Setmana Ciclista Valenciana et se classe deuxième du Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio et de la Classic Bruges-La Panne. Le 26 mai, elle chute lors de la première étape de la RideLondon-Classique et doit être opérée à Milan de deux fractures à la mâchoire[10]. Après son retour à la compétition, la victoire lui échappe jusqu'au Simac Ladies Tour, où elle remporte la première étape devant Wiebes[11].

Autres activités modifier

Elisa Balsamo étudie la littérature moderne à Turin. Elle a pour objectif de devenir journaliste après sa carrière[2],[12].

Palmarès sur piste modifier

Jeux olympiques modifier

Championnats du monde modifier

Édition / Épreuve Scratch Poursuite par équipes Américaine Omnium
Astana 2016 (juniors)   Or
Aigle 2016 (juniors)   Or (avec Consonni, Paternoster et Stefani)   Or
Hong Kong 2017 4e[13] 7e[14]
Apeldoorn 2018   Bronze 4e[15]
Pruszków 2019 5e[16]
Berlin 2020   Bronze
Roubaix 2021   Argent   Bronze
Saint-Quentin-en-Yvelines 2022   Or (avec Guazzini, Alzini, Consonni et Fidanza)

Coupe du monde modifier

  • 2016-2017
    • 2e de la poursuite par équipes à Glasgow
  • 2017-2018
    • 1re de la poursuite par équipes à Pruszków (avec Tatiana Guderzo, Francesca Pattaro et Silvia Valsecchi)
    • 2e de la poursuite par équipes à Manchester
    • 2e de la poursuite par équipes à Minsk
    • 2e de l'omnium à Santiago
    • 3e de la poursuite à Pruszków
    • 3e de l'américaine à Pruszków
    • 3e de l'américaine à Manchester
    • 3e de l'américaine à Santiago
  • 2018-2019
    • 1re de la poursuite par équipes à Hong Kong (avec Letizia Paternoster, Martina Alzini et Marta Cavalli)
    • 2e de la poursuite par équipes à Milton
    • 3e de la poursuite par équipes à Saint-Quentin-en-Yvelines
    • 3e de la poursuite par équipes à Londres
    • 3e de la poursuite par équipes à Cambridge
    • 3e de l'américaine à Hong Kong
  • 2019-2020
    • 3e de la poursuite par équipes à Minsk

Coupe des nations modifier

Championnats d'Europe modifier

Édition / Épreuve Poursuite par équipes Américaine Omnium
Athènes 2015 (juniors)   Or
Montichiari 2016 (juniors)   Or   Or
Saint-Quentin-en-Yvelines 2016   Or
Anadia 2017 (espoirs)   Or   Bronze   Or
Berlin 2017   Or   Bronze
Aigle 2018 (espoirs)   Or   Bronze
Glasgow 2018   Argent
Gand 2019 (espoirs)   Or   Or
Apeldoorn 2019   Bronze
Plovdiv 2020   Argent (avec Alzini, Consonni, Barbieri et Guazzini)   Or (avec Guazzini)   Or
Granges 2023   Argent (avec Fidanza, Paternoster, Alzini et Guazzini)   Bronze (avec Guazzini)
Apeldoorn 2024   Or (avec Fidanza, Paternoster et Guazzini)   Bronze (avec Guazzini)

Jeux européens modifier

Édition / Épreuve Poursuite par équipes Omnium
Minsk 2019   Or   Bronze

Championnats nationaux modifier

Records modifier

Palmarès sur route modifier

Par années modifier

 
Lors de la 3e étape du Tour de France Femmes 2022, sur le podium du départ à Reims avec son maillot arc-en-ciel.

Résultats sur les grands tours modifier

Tour d'Italie modifier

1 participation

  • 2022 : 49e, vainqueure des 2e et 5e étapes

Tour de France modifier

2 participations :

Classements mondiaux modifier

  Année2017201820192020202120222023
Classement UCI87e19e19e30e12e6e20e
UCI World Tour121e44e25e30e15e5e15e
Légende : nc = non classéSource : UCI

Distinctions modifier

Notes et références modifier

  1. « L'Italienne Elisa Balsamo sacrée championne du monde junior de la course en ligne », sur L'équipe (consulté le )
  2. a et b 5 choses à savoir sur Elisa Balsamo (Cyclisme)
  3. (it) « Ciclismo su pista, Europei giovanili: Elisa Balsamo vince l’oro dell’omnium junior », sur Oasport (consulté le )
  4. Un « rêve » pour Elisa Balsamo - Actualité - DirectVelo
  5. Pauroso incidente per Elisa Balsamo nell’Omnium a Tokyo: l’azzurra schiacciata dalle ruote di un’avversaria
  6. Elisa Balsamo devient championne du monde sur route devant Marianne Vos
  7. Women's Tour: Balsamo takes her first win as World Champion on final stage
  8. Balsamo ends five years at Valcar with victory in the rainbow jersey
  9. Balsamo brings new dimension to Trek-Segafredo’s Classics team
  10. RideLondon Classique : fractures au poignet et à la mâchoire pour Elisa Balsamo, qui devra subir une opération
  11. (en) « Simac Ladies Tour: Elisa Balsamo pips Wiebes in stage 1 sprint », sur cycling news (consulté le )
  12. Elisa Balsamo: Worlds victory is my revenge for the season
  13. « Résultats et classement final - Poursuite par équipes femmes », sur tissottiming.com (consulté le )
  14. « Résultats et classement final - Omnium femmes », sur tissottiming.com (consulté le )
  15. « Résultats et classement final - Omnium femmes », sur tissottiming.com (consulté le )
  16. « Résultats et classement final - Poursuite par équipe femmes », sur tissottiming.com (consulté le )
  17. CAMPIONATI ITALIANI ASSOLUTI DONNE JUNIOR SCRATCH/CORSA A PUNTI

Liens externes modifier