Ouvrir le menu principal

Chloe Hosking

coureuse cycliste australienne
Chloe Hosking
Chloe Hosking, Cyclist, jjron, 2.01.10.jpg
Chloe Hosking en 2010
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes UCI
Principales victoires

Chloe Hosking, née le à Bendigo, est une coureuse cycliste australienne, membre de l'équipe Alé Cipollini. C'est une pure sprinteuse.

Sommaire

BiographieModifier

En 2009, elle participe au Tour de l'île de Chongming avec l'équipe nationale australienne. Elle remporte la première étape au sprint, finit troisième de la deuxième étape, première de la troisième. Elle s'adjuge le classement final au terme de la quatrième étape[1].

2015Modifier

Elle commence la saison sur route au Tour du Qatar. La deuxième étape est venteuse et une course de bordure se déclenche immédiatement. Chloe Hosking est présente dans le groupe de tête et finit quatrième. Elle prend la même place le lendemain lors d'un nouveau sprint. Elle est deuxième de la dernière étape et conclut le Tour du Qatar à la deuxième place du classement général[2].

Au Samyn des Dames, elle part en échappée dans le dernier tour avec Emma Johansson et Anna van der Breggen notamment et compte jusqu'à une minute dix d'avance. Finalement, elles sont reprises et elle prend la quatrième place du sprint massif[3]. Au Tour de Drenthe, elle sert de poisson pilote à Jolien D'Hoore et lui permet de s'imposer facilement[4]. En mai, Chloe Hosking se montre la plus rapide au sprint du 7-Dorpenomloop van Aalburg[5]. À Plumelec, sur la Classique Morbihan, Chloe Hosking s'échappe et s'impose seule[6].

Au BeNe Ladies Tour, elle s'échappe avec sa Floortje Mackaij, Elena Cecchini et Jolien D'Hoore lors de la première étape. Elle aide cette dernière à s'imposer[7]. Sur la dernière étape, Chloe Hosking termine troisième.

2016Modifier

Au Tour de l'île de Chongming, Chloe Hosking est troisième de la première étape, première de la deuxième et deuxième de la dernière étape, toutes arrivées au sprint. Par le jeu des bonifications, elle obtient la victoire finale ainsi que les maillots du classement par points et de la montagne[8].

Au Tour d'Italie, elle remporte à sa propre surprise au sprint la troisième étape[9],[10]. À La Madrid Challenge by La Vuelta, l'équipe réalise un doublé avec Jolien D'Hoore vainqueur et Chloe Hosking deuxième au sprint massif[11]. Sur la course en lignes des championnats du monde, elle se classe septième du sprint massif[12].

Depuis 2017 : Alé CipolliniModifier

 
Au Boels Ladies Tour

En 2017, au Drentse 8, elle s'impose largement au sprint après avoir été aux avant-postes tout au long de la journée.

Son début d'année 2018 est une réussite : elle remporte une étape du Santos Women's Tour, la Cadel Evans Great Ocean Road Race et la course en ligne des Jeux du Commonwealth.

PalmarèsModifier

Par annéesModifier

Classements mondiauxModifier

Année 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Classement UCI[13] [14] ? 16e 52e 24e 24e 19e 45e 25e 11e 13e 13e
UCI World Tour - - - - - - - - 9e 10e 17e

Notes et référencesModifier

  1. Alfred North, Tour le cyclisme féminin performances 2009, , p. 74
  2. (en) « Ladies Tour of Qatar 2015 », sur cycling news (consulté le 1er mars 2015)
  3. « Blaak, pavée de bonnes intentions sur le Samyn! », sur le dérailleur (consulté le 6 mars 2015)
  4. (en) « D'Hoore wins Boels Rentals Ronde van Drenthe », sur cycling news (consulté le 15 mars 2015)
  5. (nl) « Chloe Hosking wint de Rabobank 7-dorpenomloop », sur Wieleevenementenaalburg (consulté le 12 décembre 2015)
  6. « Classements », sur www.grand-prix-plumelec.com (consulté le 13 décembre 2015)
  7. (en) « Jolien D’hoore wins BeNe Ladies Tour opening stage in a four-rider breakaway », sur Wiggle Honda (consulté le 18 juillet 2015)
  8. (en) « Huang wins Tour of Chongming Island opener », sur cycling news (consulté le 16 mai 2016)
  9. (en) « Giro Rosa: Hosking wins stage 3 sprint in Lendinara », sur cycling news (consulté le 9 juillet 2016)
  10. (it) « Giro Rosa, 3ª tappa: Hosking vince davanti a Tagliaferro e Bronzini », sur Gazzetta (consulté le 9 juillet 2016)
  11. (en) « D'Hoore wins La Madrid Challenge by La Vuelta », sur cycling news (consulté le 13 septembre 2016)
  12. « Amalie Dideriksen pour l’éternité ! », sur le dérailleur (consulté le 15 octobre 2016)
  13. (en) « World Cup - Results - Cycling - Road 2012 », sur UCI (consulté le 29 septembre 2014)
  14. « Classements Route UCI 2008 - Classement Individuel - Femmes Elite », Union cycliste internationale, (consulté le 12 mai 2013)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :