Hannah Barnes

cycliste britannique
Hannah Barnes
Image dans Infobox.
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes professionnelles
2008-2009Node4 - Giordana Racing
2010–2011Motorpoint
2012Team Ibis Cycles
2013MG Maxifuel
2014-2015UnitedHealthcare
2016-2021Canyon-SRAM
2022-Uno-X Pro Cycling Team
Principales victoires

Hannah Barnes (née le à Tunbridge Wells) est une coureuse cycliste professionnelle britannique membre de l'équipe Uno-X Pro Cycling Team. Elle est la sœur d'Alice Barnes.

BiographieModifier

DébutsModifier

Elle grandit à Bladon, puis déménage à Towcester. Ses parents Simon et Sue pratiquent le cyclisme à niveau amateur et plus particulièrement le VTT. Elle débute cette discipline dans l'équipe Milton Keynes, à l'âge de 10 ans en même temps que sa sœur Alice et son frère Henry. Plus tard, Hannah participe à sa première course mixte, en moins de douze ans, de niveau national et la gagne devant Jon Dibben. Elle pratique également l'athlétisme où elle a de bons résultats à l'école. À l'âge de treize ans, elle développe déjà beaucoup de puissance et gagne une course élite malgré un braquet limité[1]. En 2007, elle rejoint l'équipe Palmer Park Velo à Reading. Elle connaît au même moment ses premières sélections nationales. Elle remporte notamment le titre de championne de Grande-Bretagne de l'omnium minimes. Dans les catégories cadettes et juniors, elle ajoute d'autres titres de championne nationale sur piste. Elle devient également championne de Grande-Bretagne du contre-la-montre juniors. Alors qu'elle n'est encore que juniors, elle remporte le championnats des courses en circuit britannique en catégorie élite en 2010 et 2011.

Elle participe aux Jeux du Commonwealth jeunes 2011 et y remporte l'épreuve du critérium, du contre-la-montre tout en finissant troisième de la course en ligne. En 2012, elle s'engage dans l'équipe professionnelle Ibis Cycles.

En , elle signe dans l'équipe américaine UnitedHealthcare[2]. En 2015, elle gagne le critérium du Tour of the Gila au sprint[3].

Championne de Grande-Bretagne (2016)Modifier

Elle gagne au sprint le championnat de Grande-Bretagne sur route devant sa sœur[4].

Lors de l'Open de Suède Vårgårda, un groupe de neuf coureuses avec les principales équipes représentées part à mi-course. Il est constitué de : Emilia Fahlin, Amy Pieters, Chantal Blaak, Lotta Lepistö, Maria Giulia Confalonieri, Hannah Barnes, Amanda Spratt , Julia Soek et Shara Gillow. Même si l'avance de cette échappée ne dépasse jamais deux minutes, la poursuite ne s'organisant pas, elle se dispute la victoire. Emilia Fahlin anticipe le sprint et s'impose seule. Derrière Hannah Barnes est sixième[5].

2017Modifier

Au Women's Tour, après le regroupement général à sept kilomètres de l'arrivée de la première étape, Hannah Barnes est battue au sprint par Amy Pieters[6],[7]. Hannah Barnes est sixième du sprint massif sur la troisième étape puis cinquième de la quatrième étape. Au départ de la dernière étape, elle pointe à la cinquième place du classement général. Elle dispute tous les sprints intermédiaire puis finit deuxième du sprint final. Cela lui permet de remonter à la troisième place du classement général. Elle remporte également le classement de la meilleure Britannique. Elle est deuxième du classement par points derrière Christine Majerus pour seulement un point de retard[8],[9].

Aux championnats de Grande-Bretagne, Elinor Barker ouvre longtemps la route. Un groupe de chasse formé de Katie Archibald, Hannah Barnes et Elizabeth Deignan la reprend à deux kilomètres de l'arrivée. Cette dernière contre immédiatement et s'impose seule. Hannah Barnes est troisième[10].

Au Tour d'Italie, sur la troisième étape, Hannah Barnes s'impose au sprint devant Lotta Lepistö et Kirsten Wild. Elle se dit surprise car elle avait de mauvaises sensations durant l'étape[11],[12],[13]. Elle est quatrième le lendemain lors d'un nouveau sprint. Lors du très difficile contre-la-montre de la cinquième étape, elle prend la neuvième place.

Aux championnats du monde du contre-la-montre par équipes, elle fait partie de l'équipe qui prend la quatrième place. Sur le contre-la-montre individuel, Hannah Barnes est neuvième. Sur la course en ligne, Hannah Barnes fait partie du premier groupe dangereux part à soixante-et-un kilomètres de la ligne. Elle est accompagnée d'Amy Pieters et de Rachel Neylan. Elles sont reprises à cinquante kilomètres de l'arrivée. À vingt-trois kilomètres de l'arrivée, Chantal Blaak contre avec Audrey Cordon-Ragot et Hannah Barnes. La montée de Salmon Hill permet une nouvelle fois aux favorites de revenir sur la tête de course, mais sans Pauline Ferrand-Prévot cette fois. Chantal Blaak part plus loin seule. Le peloton finit par reprendre le groupe avec Hannah Barnes dans les derniers hectomètres. Elle est quatorzième[14],[15],[16].

2018Modifier

À la Setmana Ciclista Valenciana, elle remporte la première étape au sprint[17],[18]. Lors de la troisième étape, Marta Bastianelli s'empare de la tête du classement général grâce aux bonifications. Le lendemain, les favorites s'isolent dès le début de courses. Hannah Barnes remporte les deux premiers sprint intermédiaire et le sprint final. Elle s'assure ainsi la victoire finale[19].

Sur les championnats nationaux, Hannah Barnes remporte le titre en contre-la-montre devant sa sœur. À la fin du mois d'octobre, au Tour du Guangxi, Hannah Barnes est deuxième du sprint massif, derrière Arlenis Sierra[20].

2019Modifier

Elle est troisième du championnat de Grande-Bretagne du contre-la-montre.

2020Modifier

Sur la sixième étape du Tour d'Italie, Hannah Barnes prend la deuxième place du sprint derrière Marianne Vos.

Lors de la course en ligne des championnats du monde, à quatre-vingt-trois kilomètres de l'arrivée, un groupe d'échappée se forme avec notamment les sœurs Barnes en son sein. Elles sont néanmoins lâchées dans les pentes du circuit[21].

À la Flèche wallonne, Hannah Barnes est dans le groupe qui sort peu avant le premier passage du mur de Huy. À son sommet, une partie du peloton revient sur le groupe[22]. Sur Liège-Bastogne-Liège, un groupe de huit favorites avec Hannah Barnes sort peu avant la côte de la Vecquée. Elles ne sont jamais reprise et la Britannique prend la sixième place[23].

2021Modifier

 
Au Women's Tour

Au Circuit Het Nieuwsblad, Hannah Barnes se classe cinquième[24].

Vie privéeModifier

Elle est en couple avec le vainqueur du Tour d'Italie 2020 Tao Geoghegan Hart. Le couple vit en Andorre comme de nombreux cyclistes[25].

Palmarès sur routeModifier

Par annéesModifier

Classements mondiauxModifier

  Année20142015201620172018201920202021
Classement UCI104e54e88e28e57e187e48e95e
UCI World Tour47e21e40e93e32e85e
Légende : nc = non classéSource : UCI

Palmarès sur pisteModifier

Championnats de Grande-BretagneModifier

Palmarès en cyclo-crossModifier

RéférencesModifier

  1. (en) « FeaturesHow Hannah & Alice Barnes became winners », sur Youth cycle sport (consulté le )
  2. (en) Nick Bull, « Sharon Laws and Hannah Barnes join UnitedHealthcare for 2014 », sur Cycling Weekly, (consulté le )
  3. (en) « Haedo, Barnes win Tour of the Gila criteriums », sur cycling news (consulté le )
  4. (en) « Hannah Barnes beats sister Alice to National Championships road race win », sur Cycling weekly (consulté le )
  5. (en) « Fahlin wins Crescent Vargarda WorldTour race », sur cycling news (consulté le )
  6. « The Women's Tour — Pieters l'anguille, Niewiadoma tranquille », sur vélo 101 (consulté le )
  7. (en) « Women's Tour: Pieters wins stage 2 », sur cycling news (consulté le )
  8. « The Women's Tour — D'Hoore conclut à Londres », sur vélo 101 (consulté le )
  9. (en) « Niewiadoma wins Ovo Energy Women's Tour », sur cycling news (consulté le )
  10. (en) « Lizzie Deignan wins fourth British road race title », sur cycling news (consulté le )
  11. « Giro Rosa # 3. Hannah Barnes l'emporte au sprint à San Vendemiano devant Lepisto, Wild, Roxane Fournier et Dideriksen. Pas de changement au général. », sur vélo 101 (consulté le )
  12. « Hannah Barnes au sprint », sur le dérailleur (consulté le )
  13. (en) « Giro Rosa: Hannah Barnes wins stage 3 », sur cycling news (consulté le )
  14. « Rainbow is the new Blaak », sur le dérailleur (consulté le )
  15. (en) « World Championships: Blaak solos to women's road race title », sur cycling news (consulté le )
  16. « Mondiaux — Chantal Blaak au nom des Oranges », sur vélo 101 (consulté le )
  17. « Semaine Valencienne — Cela promet pour la suite », sur vélo 101 (consulté le )
  18. (en) « Barnes wins opening stage at Setmana Ciclista Valenciana », sur cycling news (consulté le )
  19. « Semaine Valencienne — Barnes et la Canyon-SRAM OK », sur vélo 101 (consulté le )
  20. (en) « Sierra wins women's Tour of Guangxi », sur cycling news (consulté le )
  21. (en) « Anna van der Breggen wins elite women's world title at Imola World Championships », sur cycling news (consulté le )
  22. (en) « Anna Van der Breggen wins La Fleche Wallonne Feminine », sur cycling news (consulté le )
  23. (en) « Lizzie Deignan wins Liège-Bastogne-Liège Femmes », sur cycling news (consulté le )
  24. (en) « Anna van der Breggen wins Omloop Het Nieuwsblad Elite Women », sur cycling news (consulté le )
  25. « Hannah Barnes – From her first bike to lockdown in Andorra », sur Cycling Weekly (consulté le )

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :