Eugenia Bujak

cycliste slovène
Eugenia Bujak
Eugenia Bujak - 2018 UEC European Road Cycling Championships (Women's road race).jpg
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (33 ans)
LentvarisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Polonaise (-)
Slovène (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Équipe actuelle
Équipes UCI
Principales victoires

Eugenia Bujak (née le à Lentvaris en Lituanie) est une coureuse cycliste polonaise devenue slovène début 2018. Elle est notamment championne d'Europe de course aux points en 2014, quintuple championne de Pologne (trois titres sur route et deux sur piste) et championne de Slovénie du contre-la-montre en 2018.

BiographieModifier

Au Tour de Thuringe 2015, lors de la deuxième étape, une échappée initiée par Eugenia Bujak part à trente huit kilomètres de l'arrivée. Elle est rejointe par Amanda Spratt, Paulina Brzezna-Bentkowska, Tayler Wiles et deux autres coureuses. Le groupe compte jusqu'à une minute d'avance. Dans le dernier tour, Tayler Wiles attaque dans l'ascension du Arnstädter Hohle. Elle file vers la victoire, quand sa moto ouvreuse se trompe de direction à quatre kilomètres de la ligne. Elle se fait alors doubler par ses anciennes compagnonnes de fuite. Eugenia Bujak remporte finalement l'étape[1].

À la Route de France 2016, elle gagne au sprint la première étape[2]. Elle est ensuite quatrième de la deuxième étape. Sur le contre-la-montre de la quatrième étape, elle prend la cinquième place et remonte à la quatrième place du classement général[3],[4]. Lors de l'étape reine, elle fait partie du groupe de douze coureuses à se disputer la victoire au sprint. Elle se montre la plus rapide et gagne au passage une place au classement général. Elle termine donc l'épreuve à la troisième place derrière Amber Neben et Tayler Wiles[5].

 
Au départ du Tour des Flandres 2018

Au Grand Prix de Plouay, Leah Kirchmann part seule en tête à l'entrée du dernier tour. Elle n'est reprise que dans la côte de Ty Marrec. Six coureuses s'y détachent mais ne coopèrent pas. La victoire se joue dans un sprint à quatorze. Eugenia Bujak s'impose devant Elena Cecchini et Joelle Numainville[6].

En 2018, elle obtient la nationalité slovène[7] et devient championne de Slovénie du contre-la-montre.

 
Eugenia Bujak durant le championnat de Slovénie du contre-la-montre

Eugenia Bujak remporte le titre dans le titre en contre-la-montre en Slovénie. Au Grand Prix de Plouay, elle prend la sixième place dans le sprint[8].

Palmarès sur routeModifier

Par annéesModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour d'ItalieModifier

6 participations

Tour de FranceModifier

1 participation :

Classements mondiauxModifier

  Année201120122013201420152016201720182019202020212022
Classement UCI386e nc 201e39e40e25e17e24e40e35e53e136e
UCI World Tour17e29e23e52e36e60e120e
Légende : nc = non classéSource : UCI

Palmarès sur pisteModifier

 
Au Tour de Thuringe 2015 (à l'extrême gauche en vert foncé)

Championnats du mondeModifier

Championnats d'EuropeModifier

Juniors et espoirs
Élites

Championnats nationauxModifier

Notes et référencesModifier

  1. (de) « Wiles wird in Erfurt fehlgeleitet und verpasst sicheren Sieg », sur radsport-news (consulté le )
  2. « Eugenia Bujak s’offre la première étape », sur Today cycling (consulté le )
  3. « Amber Neben fait coup double », sur Today cycling (consulté le )
  4. « ROUTE de France…NEBEN assure le spectacle », sur velo racing news (consulté le )
  5. « ROUTE DE FRANCE… LE DERNIER MOT POUR BUJAK », sur velo racing news (consulté le )
  6. « GP de Plouay : Eugenia Bujak triomphe en Bretagne », sur Le dérailleur (consulté le )
  7. « L'actu féminine du 29 mars », sur vélo 101 (consulté le )
  8. (en) « Elisa Longo Borghini takes solo win at GP de Plouay », sur cycling news (consulté le )

Liens externesModifier