Ouvrir le menu principal

Course en ligne féminine aux championnats du monde de cyclisme sur route 2017

Course en ligne féminine aux championnats du monde de cyclisme sur route 2017 Cycling (road) pictogram.svg
Généralités
Course57e Championnat du monde de cyclisme sur route féminin
CompétitionsChampionnats du monde de cyclisme sur route 2017
CDM
Date23 septembre 2017
Distance152,8 km
PaysNOR Norvège
Lieu de départBergen
Lieu d'arrivéeBergen
Partants153
Arrivants76
Vitesse moyenne37,193 km/h
Résultats
VainqueurNED Chantal Blaak (Pays-Bas)
DeuxièmeAUS Katrin Garfoot (Australie)
TroisièmeDEN Amalie Dideriksen (Danemark)
WorldChampionshinp2017 circuit road.png
◀ 20162018 ▶
Documentation Wikidata-logo S.svg

La course en ligne féminine aux championnats du monde de cyclisme sur route 2017 a lieu sur 152,8 kilomètres le à Bergen, en Norvège.

ParcoursModifier

Huit tours du circuit de 19,1 km sont à réaliser soit 152,8 km au total. La principale difficulté du circuit est la côte de Salmon Hill de 1 500 mètres de long avec un dénivelé moyen de 6,4 % et dont le sommet se trouve à plus de dix kilomètres de la ligne d'arrivée[1].

FavoritesModifier

Le sommet du salmon hill étant placé à dix kilomètres de l'arrivée, un exploit en solitaire semble improbable. Un groupe d'échappée est plus probable. Dans ces conditions, Marianne Vos et Coryn Rivera sont les principales favorites. Elizabeth Armitstead est la grande inconnue de la course : elle était en excellente forme à Plouay, mais a passé deux semaines à l'hôpital par la suite. Les pures sprinteuses telles Jolien D'Hoore ou Chloe Hosking ne doivent en principe pas être en mesure de franchir la côte avec les meilleures. Les autres outsiders sont : Lisa Brennauer, Sheyla Gutierrez, Hannah Barnes, Giorgia Bronzini, Christine Majerus, Lotta Lepistö, Eugenia Bujak ou Sarah Roy[2].

QualificationModifier

Les qualifications sont basées sur le Classement mondial UCI au 15 août 2017. Par ailleurs, la championne du monde sortante et les champions continentaux peuvent prendre le départ. Elles ne comptent pas dans le décompte des coureuses par nations[3],[4].

Qualifiées par pays
Compétition Position Nombre de qualifiées Pays
Classement UCI par pays 1-5 7 partantes   Pays-Bas
  Italie
  Australie
  États-Unis
  Royaume-Uni
6-15 6 partantes   Pologne
  Belgique
  Danemark
  Allemagne
  Canada
  Finlande
  Afrique du Sud
  France
  Norvège
  Espagne
16-20 5 partantes   Suède
  Cuba
  Luxembourg
  Russie
  Biélorussie
Autres pays 3 partantes TBD
Championnats Coureuse
Championne du monde 2016   Amalie Dideriksen
Championne d'Afrique   Aurelie Halbwachs
Championne panaméricaine   Marlies Mejias
Championne d'Asie   Qianyu Yang
Championne d'Europe   Marianne Vos
Championne d'Océanie   Lisen Hockings

Note : TBD signifie to be defined, soit « pas encore défini ».

Récit de courseModifier

Les conditions de course sont idéales avec un soleil omniprésent sur la course. La première échappée est la Suédoise Sara Penton. Elle est seule durant environ trente kilomètres avant que la Britannique Melissa Lowther ne la rejoigne. Toutefois, le peloton les reprend peu après. Susanne Andersen attaque ensuite, mais se voyant isolée, n'insiste pas.

Le premier groupe dangereux part à soixante-et-un kilomètres de la ligne. Il s'agit d'Amy Pieters, Rachel Neylan et Hannah Barnes. Elles creusent un écart d'une quarantaine de secondes et obligent l'équipe des États-Unis à travailler. Une chute dans la descente de Salmon Hill implique alors plusieurs favorites dont : Chantal Blaak, Elena Cecchini et Megan Guarnier. Cette dernière est contrainte à l'abandon, elle s'est cassée la mâchoire. À cinquante kilomètres de l'arrivée, Lucinda Brand accélère avec Gracie Elvin et revient sur la tête de course. Un regroupement général a lieu directement après. Audrey Cordon puis Rossella Ratto tentent ensuite de partir, mais sans succès.

À trente-cinq kilomètres de la fin, c'est au tour de Danielle King, Élise Delzenne, Janneke Ensing et Amanda Spratt d'ouvrir la route. Leur avance culmine à trente secondes. Derrière, Hanna Nilsson part en chasse. Dans la montée de Salmon Hill, Annemiek van Vleuten hausse le rythme à l'arrière avec les favorites dans sa roue, c'est-à-dire : Pauline Ferrand-Prévot, Anna van der Breggen, Elizabeth Deignan, Cecilie Uttrup Ludwig, Tatiana Guderzo, Katarzyna Niewiadoma et Katrin Garfoot. Ce groupe reprend les leaders peu avant le sommet. Élise Delzenne est lâchée mais réintègre le groupe après la descente. Toutefois, l'entente n'est pas bonne, personne ne souhaitant emmener les trois Néerlandaises avec elle. Un nouveau regroupement général s'opère donc.

À vingt-trois kilomètres de l'arrivée, Chantal Blaak contre avec Audrey Cordon-Ragot et Hannah Barnes. Sarah Roy part à leur poursuite derrière, mais reste intercalée. Dans le faux-plat précédent Salmon Hill, Audrey Cordon attaque sans succès. Dans la dernière montée de Salmon Hill, comme au tour précédent, les favorites se livrent bataille. Katarzyna Niewiadoma réalise une accélération franche, seule Annemiek van Vleuten, Katrin Garfoot et Anna van der Breggen parviennent à la suivre. Elles reprennent les trois échappées. On a donc de nouveau trois Néerlandaises en tête. À huit kilomètres de l'arrivée, Chantal Blaak saisit sa chance et attaque. Avec Annemiek van Vleuten et Anna van der Breggen pour la défendre et aucune équipière pour les autres favorites, Chantal Blaak creuse rapidement l'écart, malgré un coup de pédale démontrant une certaine fatigue. Katarzyna Niewiadoma démontre encore sa bonne forme en attaquant violemment mais les Néerlandaises sont attentives. Chantal Blaak s'impose nettement. Derrière, le manque de rythme du groupe permet à un peloton de les reprendre dans les derniers mètres. Amalie Dideriksen lance le sprint de loin, mais ne peut dépasser Katrin Garfoot qui obtient ainsi la médaille d'argent. Annemiek van Vleuten est quatrième[5],[6],[7].

ClassementModifier

Rang Coureuse Pays Temps
  Chantal Blaak   Pays-Bas h 6 min 30 s
  Katrin Garfoot   Australie + 28 s
  Amalie Dideriksen   Danemark + 28 s
4 Annemiek van Vleuten   Pays-Bas + 28 s
5 Katarzyna Niewiadoma   Pologne + 28 s
6 Christine Majerus   Luxembourg + 28 s
7 Susanne Andersen   Norvège + 28 s
8 Anna van der Breggen   Pays-Bas + 28 s
9 Emilia Fahlin   Suède + 28 s
10 Elena Cecchini   Italie + 28 s
11 Pauline Ferrand-Prévot   France + 28 s
12 Leah Kirchmann   Canada + 28 s
13 Lucinda Brand   Pays-Bas + 28 s
14 Hannah Barnes   Royaume-Uni + 28 s
15 Eleonora van Dijk   Pays-Bas + 28 s
16 Rasa Leleivyte   Lituanie + 28 s
17 Sheyla Gutiérrez   Espagne + 28 s
18 Coryn Rivera   États-Unis + 28 s
19 Sarah Roy   Australie + 28 s
20 Danielle King   Royaume-Uni + 28 s
21 Linda Villumsen   Nouvelle-Zélande + 28 s
22 Urša Pintar   Slovénie + 28 s
23 Gracie Elvin   Australie + 28 s
24 Shara Gillow   Australie + 28 s
25 Martina Ritter   Autriche + 28 s
26 Janneke Ensing   Pays-Bas + 28 s
27 Polona Batagelj   Slovénie + 28 s
28 Olga Zabelinskaya   Russie + 28 s
29 Vita Heine   Norvège + 28 s
30 Ann-Sophie Duyck   Belgique + 28 s
31 Paula Patiño   Colombie + 28 s
32 Margarita Victoria Garcia   Espagne + 28 s
33 Karol-Ann Canuel   Canada + 28 s
34 Íngrid Drexel   Mexique + 28 s
35 Eugenia Bujak   Pologne + 28 s
36 Hanna Nilsson   Suède + 28 s
37 Élise Delzenne   France + 28 s
38 Cecilie Uttrup Ludwig   Danemark + 36 s
39 Tatiana Guderzo   Italie + 36 s
40 Audrey Cordon-Ragot   France + 37 s
41 Amanda Spratt   Australie + 38 s
42 Elizabeth Deignan   Royaume-Uni + 38 s
43 Lisa Brennauer   Allemagne + min 19 s
44 Ramona Forchini   Suisse + min 19 s
45 Amy Pieters   Pays-Bas + min 19 s
46 Giorgia Bronzini   Italie + min 19 s
47 Rossella Ratto   Italie + min 34 s
48 Marianne Vos   Pays-Bas + min 50 s
49 Hayley Simmonds   Royaume-Uni + min 31 s
50 Lisa Klein   Allemagne + min 31 s
51 Eri Yonamine   Japon + min 31 s
52 Trixi Worrack   Allemagne + min 31 s
53 Diana Peñuela   Colombie + min 53 s
54 Rachel Neylan   Australie + min 1 s
55 Romy Kasper   Allemagne + min 1 s
56 Eider Merino   Espagne + min 18 s
57 Anastasiia Iakovenko   Russie + min 43 s
58 Alison Jackson   Canada + min 43 s
59 Chloe Hosking   Australie + min 43 s
60 Georgia Williams   Nouvelle-Zélande + min 43 s
61 Lauren Stephens   États-Unis + min 43 s
62 Nikola Nosková   République tchèque + min 43 s
63 Stine Anderson Borgli   Norvège + min 51 s
64 Camilla Møllebro   Danemark + min 51 s
65 Olga Shekel   Ukraine + min 51 s
66 Pernille Mathiesen   Danemark + min 57 s
67 Elinor Barker   Royaume-Uni + min 36 s
68 Lex Albrecht   Canada + min 38 s
69 Sara Bergen   Canada + min 37 s
70 Omer Shapira   Israël + min 37 s
71 Ruth Winder   États-Unis + min 37 s
72 Sofia Bertizzolo   Italie + min 37 s
73 Amber Neben   États-Unis + 13 min 6 s
74 Kirsti Lay   Canada + 14 min 2 s
75 Kseniya Dobrynina   Russie + 14 min 2 s
76 Eugénie Duval   France + 14 min 52 s
77 Aude Biannic   France + 14 min 52 s

Liste des partantesModifier

Number Rider Nation
1 Amalie Dideriksen   Danemark
2 Julie Leth   Danemark
3 Cecilie Uttrup Ludwig   Danemark
4 Christina Siggaard   Danemark
5 Pernille Mathiesen   Danemark
6 Camilla Møllebro   Danemark
7 Trine Schmidt   Danemark
8 Chantal Blaak   Pays-Bas
9 Lucinda Brand   Pays-Bas
10 Janneke Ensing   Pays-Bas
11 Amy Pieters   Pays-Bas
12 Anna van der Breggen   Pays-Bas
13 Ellen van Dijk   Pays-Bas
14 Annemiek van Vleuten   Pays-Bas
15 Marianne Vos   Pays-Bas
16 Megan Guarnier   États-Unis
17 Katie Hall   États-Unis
18 Amber Neben   États-Unis
19 Coryn Rivera   États-Unis
20 Lauren Stephens   États-Unis
21 Tayler Wiles   États-Unis
22 Ruth Winder   États-Unis
23 Elisa Balsamo   Italie
24 Sofia Bertizzolo   Italie
25 Giorgia Bronzini   Italie
26 Elena Cecchini   Italie
27 Tatiana Guderzo   Italie
28 Elisa Longo Borghini   Italie
29 Rossella Ratto   Italie
30 Gracie Elvin   Australie
31 Katrin Garfoot   Australie
32 Shara Gillow   Australie
33 Chloe Hosking   Australie
34 Rachel Neylan   Australie
35 Sarah Roy   Australie
36 Amanda Spratt   Australie
37 Elinor Barker   Royaume-Uni
38 Alice Barnes   Royaume-Uni
39 Hannah Barnes   Royaume-Uni
40 Lizzie Deignan   Royaume-Uni
41 Dani King   Royaume-Uni
42 Melissa Lowther   Royaume-Uni
43 Hayley Simmonds   Royaume-Uni
44 Jolien D'Hoore   Belgique
45 Jessy Druyts   Belgique
46 Ann-Sophie Duyck   Belgique
47 Kelly Van den Steen   Belgique
48 Eugenia Bujak   Pologne
49 Małgorzata Jasińska   Pologne
50 Marta Lach   Pologne
51 Katarzyna Niewiadoma   Pologne
52 Anna Plichta   Pologne
53 Ewelina Szybiak   Pologne
54 Charlotte Becker   Allemagne
55 Lisa Brennauer   Allemagne
56 Romy Kasper   Allemagne
57 Lisa Klein   Allemagne
58 Claudia Lichtenberg   Allemagne
59 Trixi Worrack   Allemagne
60 Aude Biannic   France
61 Audrey Cordon   France
62 Élise Delzenne   France
63 Eugénie Duval   France
64 Pauline Ferrand-Prévot   France
65 Juliette Labous   France
66 Lex Albrecht   Canada
67 Sara Bergen   Canada
68 Karol-Ann Canuel   Canada
69 Alison Jackson   Canada
70 Leah Kirchmann   Canada
71 Kirsti Lay   Canada
72 Chane Jonker   Afrique du Sud
73 Ashleigh Moolman   Afrique du Sud
74 Lotta Lepistö   Finlande
75 Laura Vainionpää   Finlande
76 Margarita Victoria García   Espagne
77 Alicia González Blanco   Espagne
78 Sheyla Gutiérrez   Espagne
79 Eider Merino Cortazar   Espagne
80 Lourdes Oyarbide   Espagne
81 Alba Teruel Ribes   Espagne
82 Katrine Aalerud   Norvège
83 Susanne Andersen   Norvège
84 Stine Anderson Borgli   Norvège
85 Vita Heine   Norvège
86 Emilie Moberg   Norvège
87 Ingrid Moe   Norvège
88 Claire Faber   Luxembourg
89 Chantal Hoffmann   Luxembourg
90 Elise Maes   Luxembourg
91 Christine Majerus   Luxembourg
92 Marlies Mejias   Cuba
93 Emilia Fahlin   Suède
94 Julia Karlsson   Suède
95 Alexandra Nessmar   Suède
96 Hanna Nilsson   Suède
97 Sara Penton   Suède
98 Kseniya Dobrynina   Russie
99 Anastasiia Iakovenko   Russie
100 Svetlana Kuznetsova   Russie
101 Anna Potokina   Russie
102 Olga Zabelinskaya   Russie
103 Olga Shekel   Ukraine
104 Justina Jovaisyte   Lituanie
105 Rasa Leleivytė   Lituanie
106 Daiva Tušlaitė   Lituanie
107 Nikola Nosková   République tchèque
108 Linda Villumsen   Nouvelle-Zélande
109 Georgia Williams   Nouvelle-Zélande
110 Yumi Kajihara   Japon
111 Eri Yonamine   Japon
112 Wing Yee Leung   Hong Kong
113 Pang Yao   Hong Kong
114 Yang Qianyu   Hong Kong
115 Nicolle Borges   Brésil
116 Polona Batagelj   Slovénie
117 Špela Kern   Slovénie
118 Urša Pintar   Slovénie
119 Paula Patiño   Colombie
120 Diana Peñuela   Colombie
121 Ana Sanabria   Colombie
122 Christina Perchtold   Autriche
123 Martina Ritter   Autriche
124 Kathrin Schweinberger   Autriche
125 Ingrid Drexel   Mexique
126 Brenda Andrea Santoyo   Mexique
127 Paola Muñoz   Chili
128 Aranza Valentina Villalon   Chili
129 Ramona Forchini   Suisse
130 Nicole Hanselmann   Suisse
131 Linda Indergand   Suisse
132 Amiliya Iskakova   Kazakhstan
133 Natalya Saifutdinova   Kazakhstan
134 Makhabbat Umutzhanova   Kazakhstan
135 Jelena Erić   Serbie
136 Aurelie Halbwachs   Maurice
137 Barbara Benkó   Hongrie
138 Mónika Király   Hongrie
139 Alžběta Pavlendová   Slovaquie
140 Rotem Gafinovitz   Israël
141 Omer Shapira   Israël
142 Hilla Yizhaq   Israël
143 Olena Pavlukhina   Azerbaïdjan
144 Lydia Boylan   Irlande
145 Jer Ling Lee   Singapour
146 Varvara Fasoi   Grèce
147 Ana Maria Covrig   Roumanie
148 Eyeru Tesfoam Gebru   Éthiopie
149 Selam Amha   Éthiopie
150 Antri Christoforou   Chypre
151 Agua Marina Espínola   Paraguay
152 Estefania Pilz   Argentine
153 Maria Yapura Plaza   Argentine

Notes et référencesModifier

  1. « Women Elite Road Race », sur Site officiel (consulté le 23 septembre 2017)
  2. « Mondiaux à la recherche de la nouvelle reine » (consulté le 23 septembre 2017)
  3. « Système de qualification pour les championnats du monde route UCI 2017 » [PDF], sur uci.ch (consulté le 17 septembre 2017)
  4. « Quotas de participation aux championnats ud monde route UCI - Bergen 2017 » [PDF], sur uci.ch (consulté le 23 septembre 2017)
  5. « Rainbow is the new Blaak », sur le dérailleur (consulté le 24 septembre 2017)
  6. (en) « World Championships: Blaak solos to women's road race title », sur cycling news (consulté le 24 septembre 2017)
  7. « Mondiaux — Chantal Blaak au nom des Oranges », sur vélo 101 (consulté le 24 septembre 2017)

Liens externesModifier