Elinor Barker

cycliste galloise

Elinor Jane Barker, née le à Cardiff, est une coureuse cycliste britannique du Pays de Galles. Championne du monde du contre-la-montre juniors en 2012, elle est membre de l'équipe de Grande-Bretagne de poursuite par équipes à partir de 2013. Elle remporte dans la discipline le titre olympique en 2016, les championnats du monde 2013 et 2014. Elle est également championne du monde de la course aux points en 2017 et 2020, championne du monde du scratch en 2019 et compte huit titres européens entre 2013 et 2020.

Elinor Barker
Image dans Infobox.
Elinor Barker (2020)
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Uno-X Pro Cycling Team Women
Distinction
Équipes amateurs
2005–2007Maindy Flyers
2008Kidney Wales For Escentual
2009–2011Cardiff Ajax
2012Scott Contessa Epic RT[1]
Équipes UCI
Principales victoires

BiographieModifier

FamilleModifier

Elinor Jane Barker est la fille Graham, professeur à l'école St Julian's à Newport[2]. Elle a deux frères ainés : Joe et Harri, ainsi qu'une sœur cadette Megan qui pratique également le cyclisme[3].

DébutsModifier

Elle commence le cyclisme à l'âge de dix ans au Maindy Centre à Cardiff[2],[4]. Lors des championnats de Grande-Bretagne de cyclisme sur piste, elle bat le record de la poursuite individuelle cadette, détenue précédemment par Nicole Cooke. Elle intègre alors le programme de formation olympique britannique[3]. Elle reste tout d'abord à Cardiff afin de passer son A-level. En 2013, elle déménage à Manchester pour s'entraîner à plein temps au vélodrome national[5].

Elle devient championne du monde junior du contre-la-montre en 2012 à Fauquemont. La BBC du Pays de Gales la nomme sportive juniors de l'année en conséquence[6].

Membre de l'équipe de poursuite par équipes britanniqueModifier

 
Championne olympique à Rio

En 2013, elle devient membre pour la première fois de l'équipe de poursuite par équipes britannique lors des championnats du monde sur piste 2013 avec Laura Trott et Danielle King. Elles y remportent le titre. Elle rejoint l'année suivante l'équipe Matrix Fitness avec Laura Trott. Elle conserve le titre mondial en poursuite par équipes avec Joanna Rowsell en addition. En 2015, elles sont médaillées d'argent. En 2016, à domicile, la formation récolte une décevante médaille de bronze[7]. Aux Jeux olympiques de Rio, l'équipe ne déçoit pas et obtient le titre suprême avec le record du monde au passage.

Après RioModifier

Après les Jeux, l'équipe de poursuite par équipes de Grande-Bretagne tente de renouveler son effectif. Elinor Barker en profite pour s'essayer à d'autres disciplines. Elle prend ainsi la médaille d'argent de la course scratch aux championnat d'Europe. Elle devient ensuite championne du monde de la course aux points, vice-championne du monde du scratch et de l'américaine.

Elle court également sur route en 2017. Aux championnats de Grande-Bretagne sur route, elle est longtemps échappée seule. Elle est reprise à deux kilomètres de l'arrivée par un groupe formé de Katie Archibald, Hannah Barnes et Elizabeth Deignan. Elle termine quatrième[8]. Elle confirme sa bonne forme au BeNe Ladies Tour, où elle est troisième du prologue. Sur l'étape 2 secteur a, elle attaque à cinq kilomètres de l'arrivée avec Moniek Tenniglo. Leur avance atteint treize secondes. À un kilomètre de l'arrivée, elles comptent encore quelques mètres d'avance. Moniek Tenniglo est reprise mais Elinor Barker s'impose avec une très faible marge sur Marianne Vos[9].

Depuis 2018Modifier

En 2018, elle remporte la médaille d'or dans la course aux points aux Jeux du Commonwealth. La même année, elle est vice-championne du monde de poursuite par équipes et championne d'Europe de poursuite par équipes. En 2019, elle devient championne du monde du scratch et conserve son titre de championne d'Europe de poursuite par équipes. L'année suivante, en 2020, elle est championne du monde de course aux points et médaillée d'argent de la poursuite par équipes. Lors des championnats d'Europe de Plovdiv, elle remporte un troisième titre consécutif sur la poursuite par équipes, ainsi que le titre sur l'élimination et le bronze sur l'américaine.

En 2021, elle fait partie de l'équipe britannique qui remporte l'argent lors de la poursuite par équipes aux Jeux olympiques de Tokyo .

Vie privéeModifier

Elle annonce en 2019 qu'elle souffre d'endométriose, ce qui l'a presque amenée à prendre sa retraite, tout en affectant potentiellement ses chances d'avoir un enfant[10]. En octobre 2021, elle révèle qu'elle était enceinte en août 2021 pendant les Jeux olympiques, où elle a remporté l'argent dans la poursuite par équipes[11]. Elle est en couple avec le pistard danois Casper von Folsach[12].

Palmarès sur pisteModifier

Jeux olympiquesModifier

Championnats du mondeModifier

Coupe du mondeModifier

Jeux du CommonwealthModifier

Édition / Épreuve Course aux points Scratch
New Delhi 2014   Argent   Bronze
Gold Coast 2018   Or

Championnats d'EuropeModifier

Édition / Épreuve Poursuite individuelle Poursuite par équipes Course aux points Scratch Course à l'américaine Élimination
Anadia 2011 (juniors)   Argent
Anadia 2012 (juniors)   Or   Or (avec Amy Roberts et Lucy Garner)
Anadia 2013 (espoirs)   Argent   Argent
Apeldoorn 2013   Or (avec Trott, Rowsell, King et Archibald)
Baie-Mahault 2014   Or (avec Trott, Archibald et Horne)
Granges 2015   Or (avec Trott, Archibald, Horne et Rowsell)
Saint-Quentin-en-Yvelines 2016   Argent
Berlin 2017   Argent (avec Archibald, Lloyd et Kay)   Or (avec Eleanor Dickinson)
Glasgow 2018   Or (avec Archibald, Kenny, Evans et Dickinson)
Apeldoorn 2019   Or (avec Archibald, Kenny, Evans et Dickinson)
Plovdiv 2020   Or (avec Archibald, Kenny, Evans et Knight)   Bronze (avec Kenny)   Or

Championnats de Grande-BretagneModifier

Palmarès sur routeModifier

Par annéeModifier

Classements mondiauxModifier

  Année201720182019
Classement UCI119e662e870e
UCI World Tour nc nc 255e
Légende : nc = non classéSource : UCI

DistinctionsModifier

RéférencesModifier

  1. (en) « Ranking », sur British Cycling (consulté le ).
  2. a et b (en) « Cycling gold for Elinor Barker at World Road Championships in Holland », sur Wales Online, (consulté le )
  3. a et b (en) « Ride: Elinor Barker in South Wales », sur Cycling Weekly, (consulté le )
  4. (en) « Cycling: Elinor Barker shows next generation is in very safe hands », sur The Independent,
  5. (en) Robin Scott-Elliot, « Elinor Barker prepares to complete her education on the track », The Independent,‎ (lire en ligne)
  6. (en) « Elinor Barker named Carwyn James Junior Sportswoman of the Year », sur British Cycling (consulté le )
  7. (en) « GB women’s team pursuit squad salvage bronze at Track Worlds », sur cycling weekly (consulté le )
  8. (en) « Lizzie Deignan wins fourth British road race title », sur cycling news (consulté le )
  9. (nl) « Verslag Rit 2A: Elinor Barker blijft nipt peloton voor in Sint-Laureins », sur Site officiel (consulté le )
  10. « Elinor Barker: ‘I felt pain for hours and couldn’t stand up’ », sur BBC Sport (consulté le )
  11. (en) « Cyclist Elinor Barker says she won silver at Tokyo Olympics while pregnant », CNN, (consulté le )
  12. Elinor Barker won tijdens haar zwangerschap Olympisch zilver
  13. « Résultats et classement final - Poursuite par équipes femmes », sur tissottiming.com (consulté le )
  14. « Résultats et classement final - Omnium femmes », sur tissottiming.com (consulté le )
  15. « Résultats et classement final - Course aux points femmes », sur tissottiming.com (consulté le )
  16. UEC Hall of Fame

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :