Ouvrir le menu principal

Charlotte Becker

cycliste allemande
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Becker.
Charlotte Becker
Charlotte Becker - 2018 UEC European Road Cycling Championships (Women's road race).jpg
Charlotte Becker en 2018
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (36 ans)
DattelnVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes professionnelles
2005Red Bull-Stadtwerke Frankfurt Oder
2007-2009Nürnberger Versicherung
2010Cervélo Test Team
2011HTC-High Road
2012Specialized-lululemon
01.2013-05.2013Argos-Shimano
06.2013-12.2014Wiggle Honda
2015-2018Hitec
2019-FDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope

Charlotte Becker, née le à Datteln, est une coureuse cycliste allemande, membre de l'équipe Argos-Shimano. Elle est la sœur de Christina Becker, également cycliste professionnelle.

BiographieModifier

Elle grandit à Waltrop et commence le cyclisme à l'âge de huit ans en voyant sa sœur pratiquer ce sport. De 2001 à 2005, elle effectue une formation afin d'entrer dans la police, qui lui permet de pratiquer son sport en parallèle. Depuis 2006, elle habite Berlin. Elle possède également un cheval[1].

C'est une spécialiste du contre-la-montre et des courses venteuses. Elle n'apprécie toutefois pas la pluie[1].

Sur la deuxième étape du Tour de Thuringe 2009, à environ quarante kilomètres de l'arrivée, un groupe de sept athlètes prend le large. Elle comprend Luise Keller, Charlotte Becker, Tina Liebig, Noemi Cantele, Luisa Tamanini, Marieke van Wanroij et Fabiana Luperini et compte jusqu'à trois minutes d'avance. La chasse du peloton est ralentie par un passage à niveau. À dix kilomètres de l'arrivée, Charlotte Becker et Luisa Tamanini se détachent. Elles se disputent la victoire au sprint et l'Allemande se montre plus rapide. C'est l'Italienne toutefois qui endosse le maillot jaune[2].

En 2011, en janvier, elle prend la deuxième place du classement général du Tour du Qatar derrière sa coéquipière Ellen van Dijk. Le 23 avril, elle termine deuxième du circuit de Borsele au sprint[3].

En 2012, elle participe au Holland Ladies Tour. Specialized-Lululemon gagne le contre-la-montre par équipes de la deuxième étape. Trixi Worrack devient alors leader du classement général. Charlotte Becker lui prend cette place lors de la troisième étape et finit deuxième de l'étape le jour d'après. Sur l'ultime étape, Marianne Vos dynamite la course, Charlotte Becker perd plus de douze minutes sur l'étape et finit quatorzième de l'épreuve[4].

Le 28 mai 2013, elle annonce rompre son contrat avec l'équipe Argos-Shimano et chercher une équipe lui convenant mieux[5].

Palmarès sur routeModifier

Par annéesModifier

Classements UCIModifier

Année 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019
Classement UCI[6] 110e[7] 148e[8] 139e[9] 92e[10] 27e[11] 31e 10e 15e 46e 149e 43e 166e 544e 58e 55e 445e
UCI World Tour - - - - - - - - - - - - - 131e 38e 187e

Palmarès sur pisteModifier

Jeux olympiquesModifier

Championnats du mondeModifier

Coupe du mondeModifier

  • 2006-2007
    • 2e du scratch à Sydney
  • 2007-2008
    • 1re du scratch à Los Angeles
  • 2008-2009
    • 2e de la poursuite par équipes à Manchester
  • 2009-2010
    • 3e de la course aux points à Cali
  • 2010-2011
    • 2e de la poursuite par équipes à Melbourne
  • 2011-2012
    • 3e de la poursuite par équipes à Astana
  • 2018-2019
    • 2e de la poursuite par équipes à Hong Kong
    • 3e de la course aux points à Saint-Quentin-en-Yvelines

Championnats d'EuropeModifier

Édition / Épreuve Poursuite par équipes Course aux points
Valence 2004 (espoirs)   Or
Fiorenzuola 2005 (espoirs)   Or
Apeldoorn 2011   Argent
Glasgow 2018   Bronze

Championnats d'AllemagneModifier

  • 2008
  • 2016
    •   Championne d'Allemagne de course aux points
  • 2017
    •   Championne d'Allemagne de l'omnium
  • 2018
    •   Championne d'Allemagne de poursuite par équipes
    •   Championne d'Allemagne de course aux points
    •   Championne d'Allemagne du scratch

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « Team Hitec Products », sur Facebook, Team Hitec Product (consulté le 1er décembre 2014)
  2. (en) « 2009 Thüringen Rundfahrt (2.1) - Stage 2 », sur Daily peloton (consulté le 9 avril 2016)
  3. « Circuit Van Borsele Elites », la Gazette du cyclisme féminin, no 98,‎ , p. 24
  4. Alfred North, Tour le cyclisme féminin performances 2012, , p. 290
  5. Alfred North, Tout le cyclisme féminin performances 2013, , p. 112
  6. (en) « World Cup - Results - Cycling - Road 2011 », sur UCI (consulté le 29 octobre 2014)
  7. « Classement Route - Individuel - Femmes élite », Union cycliste internationale, (consulté le 12 mai 2013)
  8. « Classements Route UCI 2005 - Classement Individuel - Femmes Elite », Union cycliste internationale, (consulté le 12 mai 2013)
  9. « Classements Route UCI 2006 - Classement Individuel - Femmes Elite », Union cycliste internationale, (consulté le 12 mai 2013)
  10. « Classements Route UCI 2007 - Classement Individuel - Femmes Elite », Union cycliste internationale, (consulté le 12 mai 2013)
  11. « Classements Route UCI 2008 - Classement Individuel - Femmes Elite », Union cycliste internationale, (consulté le 12 mai 2013)
  12. « Résultats et classement final - Course aux points femmes », sur tissottiming.com (consulté le 26 avril 2017)
  13. « Résultats et classement final - Poursuite par équipes femmes », sur tissottiming.com (consulté le 26 avril 2017)
  14. « Résultats et classement final - Poursuite par équipes femmes », sur tissottiming.com (consulté le 2 mars 2018)
  15. « Résultats et classement final - Course aux points femmes », sur tissottiming.com (consulté le 7 mars 2018)
  16. « Résultats et classement final - Poursuite par équipe femmes », sur tissottiming.com (consulté le 5 mars 2019)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :