Ouvrir le menu principal
Lauren Stephens
2018 Amstel Gold Race Ladies 204.jpg
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes UCI
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stephens.

Lauren Stephens (nom complet Lauren Michelle Stephens, née le à Mesquite) est une coureuse cycliste professionnelle américaine membre de l'équipe Tibco-SVB.

Sommaire

BiographieModifier

Peu sportive dans sa jeunesse, elle se met au cyclisme lorsqu'elle rencontre son futur mari, qui est mécanicien pour cycles. Elle exerce le métier de professeur de mathématique en lycée durant trois ans. Elle réside à Dallas[1].

Elle devient professionnelle mi-2013[2].

En 2015, elle remporte le contre-la-montre de la troisième étape du Tour of the Gila[3]. Elle se classe ensuite deuxième du contre-la-montre du Tour de Californie battue par Evelyn Stevens[4]. Elle est ensuite quatrième du championnat national de contre-la-montre[5].

Lors du Tour de Thuringe, sur le contre-la-montre de la troisième étape, Lauren Stephens signe le deuxième temps une seconde derrière Lisa Brennauer et occupe également la deuxième place du classement général. Krista Doebel-Hicock est dans la bonne échappée lors de la cinquième étape et finit huitième. Le matin de la dernière étape très vallonnée, Lauren Stephens a vingt secondes de retard sur Lisa Brennauer, dix d'avance sur Emma Johansson et douze sur Amanda Spratt. Ces deux dernières multiplient les attaques et parviennent à se détacher avec l'Américaine et Karol-Ann Canuel. Emma Johansson accélère encore dans le final pour distancer Stephens et y réussit. La Suédoise remporte l'épreuve, Lauren Stephens est quatrième de l'étape et troisième du classement général[6].

Au Tour de l'Ardèche, elle remporte le contre-la-montre de la deuxième étape et endosse le maillot de leader du classement général. Elle le perd le lendemain au profit de Tayler Wiles. Elle se classe finalement deuxième de l'épreuve[7].

En 2017, à la Winston-Salem Cycling Classic, Leah Thomas attaque à environ cinq kilomètres de la ligne. Elle est suivie par Lauren Stephens, Lauretta Hanson et Lizzie Williams. Dans la dernière côte, Lauren Stephens accélère et n'est plus revue[8].

Palmarès sur routeModifier

 
Au Tour de Thuringe (troisième à partir de la gauche), avec un maillot Tibco

Par annéesModifier

Classements UCIModifier

Année 2013 2014 2015 2016 2017
Classement UCI[9] 289e 124e 20e 69e 23e

Palmarès sur pisteModifier

Coupe du mondeModifier

Championnats des États-UnisModifier

RéférencesModifier

  1. (en) « Women's Cycling Interview: Professional Cyclist Lauren Stephens », sur USA cycling (consulté le 31 mai 2015)
  2. (en) « Stephens ready to contend at women’s Tour of California », sur velonews (consulté le 31 mai 2015)
  3. (en) « Montiel, Abbott strike first at Tour of the Gila », sur cycling news (consulté le 2 juillet 2015)
  4. (en) « Evelyn Stevens wins fast, flat Amgen Tour of California time trial », sur cycling tips (consulté le 30 mai 2015)
  5. (en) « Kristin Armstrong wins women's US pro time trial », sur cycling news (consulté le 24 mai 2015)
  6. (en) « Johansson wins overall title at Thüringen Rundfahrt », sur cyclingnews (consulté le 25 juillet 2015)
  7. « Tour cycliste féminin international de l'Ardèche » (consulté le 17 septembre 2015)
  8. (en) « Lauren Stephens wins Winston-Salem Classic », sur cycling news (consulté le 4 juin 2017)
  9. (en) « Ranking », sur UCI (consulté le 24 mai 2014)

Liens externesModifier