Ouvrir le menu principal
Danielle Rowe
2018 Women's Tour de Yorkshire - Dani Rowe (combativity).jpg
Danielle King en 2018
Informations
Noms officiels
Danielle King
Danielle Rowe
Denjela Kinga
Denjela RovaVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (28 ans)
Hamble-le-Rice (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Distinction
Équipes UCI
Principales victoires

Danielle Rowe, dite Dani, née Danielle King le à Hamble-le-Rice, est une ancienne coureuse cycliste britannique. Elle a remporté le championnat du monde de poursuite par équipes en 2011, en 2012 et en 2013. Surtout, en 2012, elle gagne le titre olympique à Londres dans la discipline. Elle a détenu le record du monde de la poursuite par équipes du au sans discontinuité. Elle se reconvertie ensuite dans le cyclisme sur route.

Sommaire

BiographieModifier

Danielle est la fille de Trevor King, un biathlète qui a participé par deux fois aux Jeux olympiques d'hiver[1]. En 2005, le programme britannique de détection des jeunes talents vient dans son école et la sélectionne. En 2009, elle souffre d'une mononucléose qui la pénalise dans son entraînement. Elle guérit et devient membre de l'équipe nationale de poursuite par équipes en 2011.

Elle a remporté le championnat du monde de poursuite par équipes en 2011 avec Wendy Houvenaghel et Laura Trott, en 2012 avec Joanna Rowsell et Laura Trott et en 2013 avec Elinor Barker et Laura Trott. En 2012, à Londres, elle gagne la médaille d'or olympique avec Laura Trott et Joanna Rowsell.

En novembre 2014, elle subit une chute sérieuse en prenant un nid-de-poule près de Merthyr Tydfil. Elle passe dix jours à l'hôpital en raison de difficultés respiratoire liés à une côte fellée[2].

En 2018, au Tour de Yorkshire, Danielle Rowe se classe troisième de l'arrivée en côte de l'ultime étape. Elle devient ainsi deuxième de l'épreuve derrière Megan Guarnier grâce aux bonifications accumulées sur la première étape[3],[4]. Sur la deuxième étape du Women's Tour, Danielle Rowe est à l'attaque dans les côtes mais son échappée est reprise. Elle prend de nombreuses bonifications tout au long de l'épreuve et se classe troisième du classement général. Elle prend sa retraite à 28 ans à l'issue de cette saison[5].

Vie privéeModifier

Elle est mariée au cycliste Matthew Rowe (en) depuis 2017. Ils habitent à Cardiff.

Palmarès sur pisteModifier

Jeux olympiquesModifier

Championnats du mondeModifier

Édition / Épreuve Poursuite par équipes Scratch 500 m Course aux points
Apeldoorn 2011   Or (avec Wendy Houvenaghel et Laura Trott)   Bronze
Melbourne 2012   Or (avec Joanna Rowsell et Laura Trott) 4e 23e
Minsk 2013   Or (avec Elinor Barker et Laura Trott) 6e 8e
Cali 2014 8e

Coupe du mondeModifier

Championnats d'EuropeModifier

Juniors et espoirs
Élites

Championnats nationauxModifier

  • 2009
  • 2010
    •   Championne de Grande-Bretagne de poursuite par équipes
    • 2e de la course aux points
    • 2e de l'américaine
    • 3e du scratch
  • 2011
    •   Championne de Grande-Bretagne de poursuite par équipes
    • 3e du scratch
  • 2013
    •   Championne de Grande-Bretagne de poursuite par équipes
    •   Championne de Grande-Bretagne de l'américaine (avec Laura Trott)
    • 2e de la poursuite
    • 2e de la course aux points
    • 3e du scratch
  • 2014
    •   Championne de Grande-Bretagne de poursuite par équipes
    • 3e du scratch

Records sur pisteModifier

Danielle King a détenu le record du monde de la poursuite par équipes du au sans discontinuité. Dans le détail :

Palmarès sur routeModifier

Par annéesModifier

Classements mondiauxModifier

Année 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Classement UCI[6] 353e - 281e - 120e 347e 170e 60e 73e 44e

DistinctionModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Success stopped me being seen as a weirdo, says star Dani King », sur London Evening Standard, (consulté le 26 août 2017)
  2. « Dani King: 'It was just a freak accident but I thought I was going to die' », sur The Independent, (consulté le 26 août 2017)
  3. « Tour de Yorshire — Happy birthday Megan », sur vélo 101 (consulté le 4 mai 2018)
  4. (en) « Megan Guarnier wins Women's Tour de Yorkshire », sur cycling news (consulté le 6 mai 2018)
  5. Dani Rowe: Retiring wasn’t an easy decision but it was the right one
  6. « Ranking », sur UCI (consulté le 10 avril 2016)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :