Rachel Neylan

cycliste australienne
Rachel Neylan
Women's road race - Rio 2016 (28783792620).jpg
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (37 ans)
SydneyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes professionnelles
2011Diadora-Pasta Zara
2012Abus-Nutrixxion
2013Hitec Products-UCK
01.2015-02.2015Building Champions
03.2015-2017Orica-AIS
2018Movistar
2019Waoo
2020-Casa Dorada Women Cycling Team

Rachel Neylan (née le à Sydney) est une coureuse cycliste australienne, membre de l'équipe Casa Dorada Women Cycling Team. Elle s'est classée deuxième du championnat du monde sur route 2012.

BiographieModifier

 
Podium des championnats du monde 2012
 
Rachel Neylan lors du Tour de Thuringe 2012

Après avoir pratiqué la course à pied et l'aviron[1], Rachel Neylan commence le cyclisme en 2007[2]. En 2009, elle est sixième des championnats d'Australie et d'Océanie du contre-la-montre. L'année suivante, aux championnats d'Australie sur route, elle est quatrième de la course en ligne et septième du contre-la-montre. En juillet, elle est neuvième du Tour féminin en Limousin. Sa saison 2011 est marquée par deux fractures à la hanche[1].

En 2012, Rachel Neylan est membre de l'équipe allemande Abus-Nutrixxion. En début d'année, aux championnats d'Australie sur route, elle est troisième de la course en ligne et septième du contre-la-montre. Elle est ensuite douzième du Tour de Nouvelle-Zélande et médaillée de bronze au championnat d'Océanie. Au milieu de l'année, Abus-Nutrixxion rencontre des difficultés. Rachel Neylan doit courir pour elle-même et composer son propre calendrier de courses[1]. Elle dispute notamment le Trophée d'or, puis le Tour de l'Ardèche, dont elle prend la quatrième place. À la suite de cette course, elle obtient, pour la première fois, une place en équipe nationale pour les championnats du monde sur route, dans le Limbourg néerlandais[3],[4]. Elle prend la deuxième place de la course en ligne, finissant à dix secondes de la championne du monde Marianne Vos.

L'équipe norvégienne Hitec Products-UCK recrute Rachel Neylan pour la saison 2013[5]. Après une saison dans l'équipe, elle n'est pas conservée.

En mars 2015, Orica-AIS annonce la signature de Neylan pour le reste de la saison[6]. En sélection nationale, Rachel Neylan gagne la troisième étape puis le classement général du Trophée d'Or. Elle est sélectionnée pour les championnats du monde.

En mai 2016, elle remporte au sprint le Grand Prix de Plumelec-Morbihan. Le 12 juillet, elle apprend sa sélection pour les Jeux olympiques de Rio[7].

 
À Liège-Bastogne-Liège 2018

Palmarès sur routeModifier

Palmarès par annéesModifier

Classement UCIModifier

  Année2010201120122013201420152016201720182019
Classement UCI112e - 29e404e195e82e68e130e279e94e
UCI World Tour - - - - - - 122e142e122e77e
Source : UCI

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (en) « Rachel Neylan finished second in world road cycle titles behind Marianne Vos », sur heraldsun.com.au, (consulté le 8 mai 2013)
  2. (en) « Neylan nails worlds debut to score silver », sur cycling.org.au, (consulté le 8 mai 2013)
  3. (en) « Neylan caps fruitful week with Australian selection for worlds », sur cyclingnews.com, (consulté le 8 mai 2013)
  4. (en) « Neylan and Longo Borghini join Vos on road Worlds podium », sur cyclingnews.com, (consulté le 8 mai 2013)
  5. (en) « Hitec Products sign Neylan, Ratto for 2013 », sur cyclingnews.com, (consulté le 8 mai 2013)
  6. « News shorts: Possible replacements for Riis, Neylan signs for Orica-AIS », sur cyclingnews.com, (consulté le 24 mars 2015)
  7. (en) « Formidable four road cyclists ready to tame the roads of Rio », sur Rio2016.olympics.com.au (consulté le 12 juillet 2016)

Liens externesModifier