Course en ligne féminine aux championnats du monde de cyclisme sur route 2016

Course en ligne féminine aux championnats du monde de cyclisme sur route 2016
Généralités
Sport Cyclisme sur route
Organisateur(s) UCI
Éditions 56e édition
Lieu(x) Drapeau : Qatar Doha
Date

Palmarès
Vainqueur Drapeau : Danemark Amalie Dideriksen

Navigation

La course en ligne féminine des championnats du monde de cyclisme sur route 2016 a lieu le à Doha, au Qatar.

QualificationModifier

Les qualifications sont basées sur le classement du Classement mondial UCI au 22 août 2016. Par ailleurs, la championne du monde sortante, la championne olympique et les champions continentaux peuvent prendre le départ. Ils ne comptent pas dans le décompte des coureuses par nations[1],[2].

Qualifiées par pays
Compétition Position Nombre de qualifiées Pays
Classement UCI par pays 1-5 7 partantes   Pays-Bas
  Italie
  Australie
  États-Unis
  Royaume-Uni
6-15 6 partantes   Pologne
  Belgique
  Allemagne
  Canada
  Finlande
  Afrique du Sud
  France
  Biélorussie
  Suède
  Suisse
16-20 5 partantes   Cuba
  Luxembourg
  Russie
  Nouvelle-Zélande
  Ukraine
Autres pays 3 partantes TBD
Championnats Coureuse
Championne olympique   Anna van der Breggen
Championne du monde 2015   Elizabeth Armitstead
Championne d'Afrique   Vera Adrian
Championne panaméricaine   Iraida Garcia
Championne d'Asie   Na Ah-reum
Championne d'Europe   Anna van der Breggen
Championne d'Océanie   Shannon Malseed

Note : TBD signifie to be defined, soit « pas encore défini ».

Récit de courseModifier

Eri Yonamine est la première à attaquer. Elle parcourt 40 kilomètres seule avant d'être rejointe par Nicole Hanselmann. Leur avance culmine à une minute. Le peloton les reprend à 70 kilomètres de l'arrivée. La sélection néerlandaise hausse ensuite le rythme, ce qui provoque une sélection dans le peloton. À 43 kilomètres de l'arrivée, Amber Neben, déjà vainqueur du contre-la-montre, accélère. Elle prend 50 secondes d'avance mais se fait rattraper par les Néerlandaises à une quinzaine de kilomètres du but. Danielle King et Amy Pieters partent à leur tour mais ne creusent pas l'écart. Ensuite, Emma Johansson s'échappe avec Elizabeth Deignan et Marianne Vos. Elles n'ont pas plus de succès. La course se conclut par un sprint massif. La formation néerlandaise forme un train pour lancer Kirsten Wild. Marianne Vos en est le poisson pilote. Malgré cette préparation, Kirsten Wild se fait remonter dans les derniers mètres par Amalie Dideriksen qui s'était placée dans sa roue. Lotta Lepistö, qui a démarré le sprint dans la roue de Dideriksen, complète le podium[3].

ClassementModifier

Rang Coureuse Pays Temps
  Amalie Dideriksen   Danemark 3h 10 min 27 s
  Kirsten Wild   Pays-Bas m.t.
  Lotta Lepistö   Finlande m.t.
4 Lizzie Deignan   Royaume-Uni m.t.
5 Marta Bastianelli   Italie m.t.
6 Roxane Fournier   France m.t.
7 Chloe Hosking   Australie m.t.
8 Sheyla Gutiérrez   Espagne m.t.
9 Joëlle Numainville   Canada m.t.
10 Jolien D'Hoore   Belgique m.t.
11 Emilie Moberg   Norvège m.t.
12 Lisa Brennauer   Allemagne m.t.
13 Katarzyna Pawłowska   Pologne m.t.
14 Leah Kirchmann   Canada m.t.
15 Christine Majerus   Luxembourg m.t.
16 Coryn Rivera   États-Unis m.t.
17 Sara Mustonen   Suède m.t.
18 Mia Radotić   Croatie m.t.
19 Rasa Leleivytė   Lituanie m.t.
20 Barbara Guarischi   Italie + 4 s
21 Miho Yoshikawa   Japon + 4 s
22 Marianne Vos   Pays-Bas + 4 s
23 Alison Jackson   Canada + 4 s
24 Jelena Erić   Serbie + 4 s
25 Barbora Průdková   République tchèque + 4 s
26 Ashleigh Moolman   Afrique du Sud + 4 s
27 Megan Guarnier   États-Unis + 4 s
28 Christina Perchtold   Autriche + 4 s
29 Carmen Small   États-Unis + 4 s
30 Alexis Ryan   États-Unis + 4 s
31 Eugenia Bujak   Pologne + 4 s
32 Amy Pieters   Pays-Bas + 4 s
33 Polona Batagelj   Slovénie + 4 s
34 Alena Amialiusik   Biélorussie + 4 s
35 Katarzyna Niewiadoma   Pologne + 4 s
36 Maria Giulia Confalonieri   Italie + 10 s
37 Aude Biannic   France + 12 s
38 Nicolle Bruderer   Guatemala + 12 s
39 Katrine Aalerud   Norvège + 12 s
40 Olena Pavlukhina   Azerbaïdjan + 12 s
41 Samantha Sanders   Afrique du Sud + 12 s
42 Diana Peñuela   Colombie + 12 s
43 Hanna Solovey   Ukraine + 12 s
44 Yusseli Mendivil   Mexique + 12 s
45 Urša Pintar   Slovénie + 12 s
46 Alice Barnes   Royaume-Uni + 12 s
47 Julie Leth   Danemark + 12 s
48 Tiffany Cromwell   Australie + 12 s
49 Emma Johansson   Suède + 12 s
50 Chantal Blaak   Pays-Bas + 12 s
51 Katrin Garfoot   Australie + 12 s
52 Stephanie Pohl   Allemagne + 12 s
53 Annemiek van Vleuten   Pays-Bas + 12 s
54 Natalya Saifutdinova   Kazakhstan + 16 s
55 Sara Penton   Suède + 18 s
56 Dani King   Royaume-Uni + 18 s
57 Eileen Roe   Royaume-Uni + 18 s
58 Heidi Dalton   Afrique du Sud + 18 s
59 Cecilie Gotaas Johnsen   Norvège + 18 s
60 Huang Ting-ying   Taïwan + 18 s
61 Emilia Fahlin   Suède + 18 s
62 Cecilie Uttrup Ludwig   Danemark + 18 s
63 Sarah Rijkes   Autriche + 18 s
64 Yumi Kajihara   Japon + 18 s
65 Alicia González Blanco   Espagne + 18 s
66 Kaat Van Der Meulen   Belgique + 18 s
67 Chantal Hoffmann   Luxembourg + 18 s
68 Valerie Demey   Belgique + 18 s
69 Lauren Kitchen   Australie + 22 s
70 Romy Kasper   Allemagne + 22 s
71 Karol-Ann Canuel   Canada + 22 s
72 Mieke Kröger   Allemagne + 22 s
73 Trixi Worrack   Allemagne + 27 s
74 Tatiana Guderzo   Italie + 27 s
75 Lotte Kopecky   Belgique + 30 s
76 Hannah Barnes   Royaume-Uni + 39 s
77 Olga Shekel   Ukraine + 39 s
78 Rosa Törmänen   Finlande + 39 s
79 Abby-Mae Parkinson   Royaume-Uni + 39 s
80 Lisa Klein   Allemagne + 39 s
81 Elise Maes   Luxembourg + 39 s
82 Annasley Park   Royaume-Uni + 42 s
83 Lauren Stephens   États-Unis + 42 s
84 Anna Plichta   Pologne + 42 s
85 Ellen van Dijk   Pays-Bas + 45 s
86 Eri Yonamine   Japon + 45 s
87 Anna van der Breggen   Pays-Bas + 1 min 00 s
88 Audrey Cordon   France + 1 min 00 s
89 Elisa Longo Borghini   Italie + 1 min 00 s
90 Elena Cecchini   Italie + 1 min 00 s
91 Sara Bergen   Canada + 1 min 00 s
92 Gracie Elvin   Australie + 1 min 00 s
93 Roxane Knetemann   Pays-Bas + 1 min 43 s
94 Sofie De Vuyst   Belgique + 1 min 43 s
95 Anisha Vekemans   Belgique + 2 min 30 s
96 Wehazit Kidane   Érythrée + 3 min 42 s
97 Meng Zhaojuan   Hong Kong + 3 min 42 s
98 Amber Neben   États-Unis + 6 min 46 s
99 Sarah Roy   Australie + 6 min 46 s
100 Eugénie Duval   France + 6 min 46 s
101 Nicole Hanselmann   Suisse + 10 min 31 s
102 Alba Teruel Ribes   Espagne + 10 min 31 s
103 Paz Bash   Israël + 11 min 48 s
Annie Foreman-Mackey   Canada abandon
Loren Rowney   Australie abandon
Rotem Gafinovitz   Israël abandon
Alexandra Nessmar   Suède abandon
Varvara Fasoi   Grèce abandon
Allie Dragoo   États-Unis abandon
Marta Lach   Pologne abandon
Laura Vainionpää   Finlande abandon
Alexandra Chekina   Russie abandon
Guo Hong   Chine abandon
Phetdarin Somrat   Thaïlande abandon
Anriette Schoeman   Afrique du Sud abandon
Nguyễn Thị Thật   Viêt Nam abandon
Coralie Demay   France abandon
Laura Massey   Royaume-Uni abandon
Valeriya Kononenko   Ukraine abandon
Nikola Nosková   République tchèque abandon
Anastasiia Iakovenko   Russie abandon
Svetlana Vasilieva   Russie abandon
Pascale Jeuland   France abandon
Margarita Syrodoeva   Russie abandon
Antonia Gröndahl   Finlande abandon
Makhabbat Umutzhanova   Kazakhstan abandon
Wogahta Gebrehiwet   Érythrée abandon
Ebtissam Mohamed   Égypte abandon
Mossana Debesai   Érythrée abandon
Sofía Arreola   Mexique abandon
Silvija Latožaitė   Lituanie abandon
Kelly Kalm   Estonie abandon
Alicja Ratajczak   Pologne abandon
Eden Bekele   Éthiopie abandon
Carla Oberholzer   Afrique du Sud abandon
Tsega Gebre Beyene   Éthiopie abandon
Najla Aljeraiwi   Koweït abandon
Zanele Tshoko   Afrique du Sud abandon
Sun Jiajun   Chine abandon
Noura Alameeri   Koweït abandon
Nada Aljeraiwi   Koweït abandon
Olga Zabelinskaya   Russie disqualifiée
Giorgia Bronzini   Italie non-partant
Yang Qianyu   Hong Kong non-partant
Beatha Ingabire   Rwanda non-partant
Eyeru Tesfoam   Éthiopie non-partant

Notes et référencesModifier

  1. (en) « QUALIFICATION SYSTEM FOR THE 2017 UCI ROAD WORLD CHAMPIONSHIPS », sur UCI (consulté le 23 septembre 2017)
  2. (en) « QUOTA ALLOCATION FOR UCI ROAD WORLD CHAMPIONSHIPS », sur UCI (consulté le 23 septembre 2017)
  3. « Amalie Dideriksen pour l’éternité ! », sur le dérailleur (consulté le 15 octobre 2016)

Liens externesModifier