Aéroport international de Keflavík

aéroport desservant Reykjavik en Islande

L'aéroport international de Keflavík (en islandais Keflavíkurflugvöllur, code IATA : KEF • code OACI : BIKF) est le principal aéroport d'Islande. Il est situé sur le territoire de la ville de Keflavík et dessert la capitale islandaise, Reykjavik, dont il est distant de 50 km. Il sert de plate-forme de correspondance pour la compagnie Icelandair. Près de 10 millions de passagers transitent chaque année par l'aéroport.

Aéroport international de Keflavík
Keflavíkurflugvöllur
Aéroport international de Keflavík
Localisation
Pays Drapeau de l'Islande Islande
Ville Keflavík
Coordonnées 63° 59′ 08″ nord, 22° 36′ 19″ ouest
Superficie 250 ha
Altitude 52 m (171 ft)
Informations aéronautiques
Code IATA KEF
Code OACI BIKF
Type d'aéroport Civil/Militaire
Gestionnaire Leifur Eiriksson Air Terminal Ltd.
Pistes
Direction Longueur Surface
02/20 3 054 m (10 020 ft) Asphalte
11/29 3 065 m (10 056 ft) Asphalte
Géolocalisation sur la carte : Islande
(Voir situation sur carte : Islande)
KEF
KEF

Une base aérienne, le Keflavik Naval Air Station y était également installée jusqu'à sa fermeture le .

HistoireModifier

L'aéroport a été construit par les forces américaines alors qu'elles occupaient l'Islande durant la Seconde Guerre mondiale. Il a été ouvert le dans un but initialement uniquement militaire. Après la guerre, il est devenu un point de ravitaillement pour les vols transatlantiques.

Le , les quatre F-15 de l'USAF présents sur l'île (il y en avait encore 37 en 1990) ont quitté cette dernière et le , la base fut temporairement fermée jusqu'à ce que l'OTAN confirme l'envoi à partir du de chasseurs pour assurer la police du ciel. Les États membres de l'OTAN se relaient pour assurer la défense de l'espace aérien islandais.

SituationModifier

DescriptionModifier

ÉquipementsModifier

Pistes[1]
Numéro QFU Dimensions Nature TODA ASDA Type d'approche
20
02
180°
360°
3 054 m × 60 m Revêtue 3 196 m
3 054 m
3 048 m
3 048 m
Piste 20 équipée d'une approche ILS CAT II
Piste 02 équipée d'une approche ILS
29
11
270°
90°
3 065 m × 60 m Revêtue 3 144 m
3 130 m
3 052 m
3 052 m
Piste 29 équipée d'une approche ILS CAT I
Piste 11 équipée d'une approche ILS

Terminal Leifur EiríkssonModifier

En 1987 a ouvert le terminal Leifur Eiríksson (islandais : Flugstöð Leifs Eiríkssonar ou Leifsstöð), tenant son nom de l'explorateur islandais Leifur Eiríksson, entraînant la séparation définitive des zones militaires et civiles de l'aéroport. Il s'agit du seul terminal de l'aéroport. Il fut agrandi en 2001 avec l'ouverture d'une aile sud pour s'adapter aux exigences de l'Accord de Schengen. L'aile nord fut, elle, élargie en 2007. Le terminal a un espace duty free.

StatistiquesModifier

Trafic passagerModifier

En graphiqueModifier

Voir la requête brute et les sources sur Wikidata.


En tableauModifier

Évolution du trafic de 2007 à 2018
Année 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Trafic 2 182 232 1 991 338 1 658 419 1 791 143 2 112 014 2 380 214 2 751 743 3 865 722 4 855 505 6 821 358 8 755 352 9 804 388
Évolution   + 6,9 %   - 9,7 %   - 16,4 %   + 12,7 %   + 19,8 %   + 11,7 %   + 16,1 %   + 20,5 %   + 25,5 %   + 40,4 %   + 28,3 %   + 12,0 %

L’aéroport international de Keflavík a accueilli plus de 8,5 millions de passagers en 2017. Cela représente une augmentation de 25 % du trafic comparé à 2016[2].

Destinations les plus fréquentéesModifier

Lignes internationales les plus fréquentées (2015)[3]
Rang Ville Principaux transporteurs
1   Copenhague Icelandair, SAS
2   Oslo Icelandair, SAS, Norwegian
3   Londres Icelandair, British Airways, EasyJet, Norwegian, ThomsonFly
4   New York Icelandair, Delta
5   Paris Icelandair, Transavia France
6   Boston Icelandair
7   Stockholm Icelandair
8   Amsterdam Icelandair, Transavia
9   Toronto Icelandair
10   Francfort Icelandair, Lufthansa

Notes et référencesModifier

  1. (en) « FBO & Flight Services info for BIKF: » [PDF] (consulté le )
  2. « L'Islande serait-elle devenue la nouvelle Dubaï ? - Express [FR] », Express [FR],‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. (en) Isavia, « Isavia Facts and Figures 2015 » [PDF], (consulté le )

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier