3 novembre

date

Novembre
1er 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          

Chronologies thématiques

Abréviations / Voir aussi

Le est le 307e jour de l'année du calendrier grégorien, 308e lorsqu'elle est bissextile (il en reste ensuite 58).

C'était généralement l'équivalent du 13 brumaire du calendrier républicain ou révolutionnaire français, officiellement dénommé jour du topinambour.

2 novembre - - 4 novembre

Événements

XIVe siècle

XVe siècle

XVIe siècle

XVIIIe siècle

XIXe siècle

XXe siècle

XXIe siècle

Art, culture et religion

Sciences et techniques

Naissances

Ier siècle

XVe siècle

XVIe siècle

XVIIe siècle

XVIIIe siècle

XIXe siècle

XXe siècle

Décès

IVe siècle

VIIe siècle

VIIIe siècle

XIIIe siècle

XIVe siècle

XVe siècle

XVIe siècle

XVIIe siècle

XVIIIe siècle

XIXe siècle

XXe siècle

XXIe siècle

Célébrations



Saints des Églises chrétiennes

Saints des Églises catholiques et orthodoxe

Saints et bienheureux des Églises catholiques

Saints orthodoxes

Outre[9] les saints œcuméniques voire pré-schismatiques ci-avant, aux dates parfois "juliennes" ou orientales...

Prénoms

Bonne fête aux Hubert et ses variantes féminines : Huberte et Hubertine ; voire leurs variantes masculines : Humbert, Umbert, Umberto.

Et aussi aux :

  • Gwenaël et ses variantes masculines autant bretonnes : Guénaël, Gwenael ; et féminines : Guénaèle, Guénaëlle, Gwenaëla, Gwenaëlla, Gwenaëlle, Gwanaëlle, Gwennaëlle, Gwénola, Gwenola, Guénola ; leurs diminutifs Gwen(n) (Blanc(he) en breton de l'ouest ou celtique).
  • Levenez et ses variantes autant bretonnes aussi : Lavena, Lavinia, Leveneza, Levenezig, Nezig, etc., sans doute du nom de l'abbaye Saint-Guénolé de Landévennec (de Saint Gwenaël ci-dessus et -avant), construite à partir du Ve siècle (voir aussi les patronymes Lavanant, Lavenant etc.).[réf. nécessaire]

Traditions et superstitions

Astrologie

Dictons du jour

  • « À la saint-Hubert, les oies sauvages fuient l'hiver. »[12] (migrations souvent commencées en fait dès fin août dans l'hémisphère nord terrestre, suivant les espèces)
  • « À la saint-Hubert, qui quitte sa place la perd. »[13]

Notes et références

Articles connexes

Sur les autres projets Wikimedia :