John Barry (compositeur)

compositeur britannique de musique de film

Jonathan Barry Prendergast[1], né le à York et mort le à Oyster Bay Long Island (État de New York), est un compositeur britannique de musique de film. Il est connu, en particulier, pour la musique des James Bond[2] dont il refait le thème, qui devient ainsi un classique de la bande originale de film[3]. Pour la télévision, il compose en particulier la musique du célèbre générique de la série Amicalement vôtre.

John Barry
John-barry-2006.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
Oyster BayVoir et modifier les données sur Wikidata
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
John BarryVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Père
Jack Xavier Prendergast (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Jane Birkin (de à )
Laurie Barry (d) (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Kate Barry
Jonpatrick Barry (d)
Suzy Prendergast (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Label
EMI (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Genre artistique
Distinctions
Liste détaillée
Officier de l'ordre de l'Empire britannique (d)
Oscar de la meilleure chanson originale ()
Oscar de la meilleure musique de film (, et )
Academy Award for Best Original Score, no Musical (d) ()
Grammy Award for Best Instrumental Composition (en) ( et )
British Academy Film Award de la meilleure musique de film ()
Razzy award d'or de la pire bande originale (en) ()
Grammy Award for Best Large Jazz Ensemble Album (en) ()
Golden Globe de la meilleure musique de film ()
Grammy Award for Best Score Soundtrack for Visual Media (en) ()
Academy Fellowship ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales
Goldfinger, Diamonds Are Forever (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Son père, Jack Xavier Prendergast (né en 1898), tient une chaîne de cinéma à York (dans le Nord de l'Angleterre), lieu de naissance de Jonathan Barry Prendergast, le futur John Barry, tandis que sa mère, Doris Wilkinson (née en 1901), nantie de grands talents musicaux, renonce à une carrière de pianiste[1]. Barry, qui se destine à devenir administrateur, sur les traces de son père, est d'abord projectionniste, mais il est attiré par la musique[1]. Il fait son apprentissage du piano auprès de Francis Jackson, maître de musique à la Cathédrale d'York[1], puis étudie le jazz auprès de l'arrangeur Bill Russo, qui avait travaillé pour l'orchestre de Stan Kenton. Son père, d'ailleurs, raffole de ce genre musical[1]. C'est dans une formation de jazz, que Barry débute[3], après son service militaire, fondant son groupe, le John Barry Seven[1], avant d'écrire de la musique pour le cinéma.

Il compose d'abord la musique du film L'Aguicheuse (Beat Girl, 1960), puis remanie un thème musical écrit par Monty Norman, pour en faire l'indicatif musical des James Bond, qui devient, ainsi arrangé, l'un des thèmes musicaux les plus connus du monde. À ce titre, Barry doit être considéré comme le véritable créateur de la musique « bondienne ». Il compose ensuite les musiques de la majorité des James Bond, jusque dans les années 1980. En 1995, il sera écarté de la série, à cause d'un différend artistique avec les producteurs. Sa musique pour la série de télévision Amicalement vôtre (1971) contribue aussi à sa notoriété déjà bien établie.

Pour avoir aussi composé les musiques d'autres très grosses productions, telles que Out of Africa ou Danse avec les loups, John Barry est considéré comme l'un des plus grands compositeurs de musique de films, à l'instar, par exemple, de John Williams, Jerry Goldsmith, Lalo Schifrin, Maurice Jarre et Ennio Morricone. John Barry livre une musique de facture aisément identifiable, au style romantique plus ou moins teintée de jazz.

Il a été le premier mari de Jane Birkin, dont il a eu une fille en 1967, la photographe Kate Barry décédée le à Paris.

John Barry meurt à 77 ans, le après une crise cardiaque[3], atteint par la maladie d'Alzheimer. David Arnold, son successeur, déclare à la BBC : James Bond aurait eu beaucoup moins de flegme si John Barry ne lui avait pas tenu la main[3].

FilmographieModifier

CinémaModifier

Années 1960Modifier

Années 1970Modifier

Années 1980Modifier

Années 1990Modifier

Années 2000Modifier

TélévisionModifier

Courts métragesModifier

  • 1997 : David Arnold & David McAlmont: Diamonds Are Forever de Rocky Schenck
  • 1997 : What Makes Me Tick! d'Arthur L. Bernstein

RécompensesModifier

Cinq Oscars

  • 1967 : Best Original Song pour "Born Free" from Born Free
  • 1967 : Best Original Music Score pour Born Free
  • 1969 : Best Original Music Score for a Motion Picture (not a Musical) pour Le Lion en hiver
  • 1986 : Best Original Score pour Out of Africa
  • 1991 : Best Original Score pour Danse avec les loups

Nominations aux Oscars

Grammy Award

  • 1992 : Best Score Soundtrack Album for a Motion Picture, Television or Other Visual Media pour Danse avec les loups

BAFTA Award

  • 1969 : Anthony Asquith Award for Film Music pour Le Lion en hiver

BAFTA Fellowship Award

  • 2005 : attribution du titre

Nominations aux BAFTA

  • 1987 : Best Score pour Out of Africa
  • 1992 : Best Original Score pour Danse avec les loups

Nominations aux Emmy Award

  • 1964 : Outstanding Achievement in Composing Original Music for Television pour Elizabeth Taylor in London (a 1963 television special)
  • 1977 : Outstanding Achievement in Music Composition for a Special (Dramatic Underscore) pour Eleanor and Franklin: The White House Years (en)

Max Steiner Lifetime Achievement Award

  • 2009 : présenté par la ville de Vienne

Songwriters Hall of Fame

  • 1998 : Barry y fut admis

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e et f (en) Adam Sweeting, « John Barry obituary: Composer most closely associated with the golden age of James Bond but whose scores ranged from Midnight Cowboy to Dances With Wolves », The Guardian (Royaume-Uni), (consulté le 31 janvier 2011).
  2. Il compose la musique de onze James Bond : de Bons baisers de Russie (1963) jusqu'à Tuer n'est pas jouer (1987).
  3. a b c et d « John Barry, compositeur de Goldfinger, est mort », L'Express, (consulté le 31 janvier 2011).

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Geoff Leonard, Pete Walker et Gareth Bramley, John Barry : The Man with the Midas Touch, Bristol, Redcliffe Press Ltd, , 304 p. (ISBN 978-1-904537-77-9, OCLC 496019737)
    Ouvrage de référence.

Liens externesModifier