Kaleena Mosqueda-Lewis

joueuse de basket-ball américaine

Kaleena Mosqueda-Lewis
Image illustrative de l’article Kaleena Mosqueda-Lewis
Kaleena Mosqueda-Lewis en 2018.
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (29 ans)
Pomona
Taille 1,80 m (5 11)
Poids 82 kg (180 lb)
Situation en club
Club actuel La Roche VBC
Numéro 9
Poste Ailière
Carrière universitaire ou amateur
?-2011
2011-2015
Mater Dei HS
Huskies du Connecticut
Draft WNBA
Année 2015
Position 3e
Franchise Storm de Seattle
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2015
2016
2017
2018
2019
2020

2015-2016
2016-2017
2017-2018
2018-2019
2020-2021
2021-2022
Storm de Seattle
Storm de Seattle
Storm de Seattle
Storm de Seattle
Storm de Seattle
Sun du Connecticut

Flammes Carolo
Flammes Carolo
Flammes Carolo
Flammes Carolo
Nantes-Rezé Basket
La Roche VBC
05,8
05,2
04,6
05,1
05,5
03,4[1]

12,7
13,3
13,7
11,9
12,3[2]
13,0

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.

Kaleena Mosqueda-Lewis, née le à Pomona, en Californie aux États-Unis, est une joueuse américaine de basket-ball, connue pour son adresse à trois points[3].

Au lycéeModifier

Capitaine de son équipe à la Mater Dei High School de Santa Ana, elle est nommée en 2009 Gatorade player of the year pour la Californie alors qu'elle n'est que sophomore avec 31 victoires sans revers[4]. Elle est meilleure marqueuse de son lycée dans sa première année. En junior, elle est élue meilleure lycéenne du pays par Hoopgurlz (ESPN)[5]. Elle inscrit 337 paniers à trois points à Mater Dei, établissant un nouveau record de l'école, tout comme pour le nombre de points inscrits (2 744) et de rebonds (876)[6].

Elle est élue meilleure joueuse du pays par la Women's Basketball Coaches Association[7]. Le , l'ancienne championne olympique Lisa Leslie lui remet le trophée 2010-2011 de Gatorade National Girls Basketball Player of the Year, que Leslie était la dernière californienne à avoir remporté[8]. Elle devient la première joueuse à recevoir deux fois consécutives le trophée de meilleure joueuse décerné par Hoopgurlz[9].

Elle est impliquée dans le conseil du lycée, dans l'aide éducative aux aveugles et dans le coaching pour jeunes basketteurs[6]

NCAAModifier

Dès l'âge de 15 ans, elle visite du campus du Connecticut et s'engage à rejoindre cette université au terme de ses années en lycée[10]. Elle ose choisir le numéro 23, précédemment porté par Maya Moore, récent premier choix de la draft[11].

Année freshmanModifier

En freshman, elle dispute les 38 rencontres et devient la meilleure marqueuse de l'équipe avec 15,0 points par rencontre et la troisième aux rebonds (5,4) par match. Elle est élue Big East Freshman of the Year, Sixth Man of the Year et devient la seconde freshman des Huskies à remporter le trophée de Most Outstanding Player de la conférence Big East (2012).

Année sophomoreModifier

Elle débute 38 des 39 rencontres de sa deuxième année pour 17,6 points à 52,8 % de réussite par rencontre et 6,3 rebonds. Son adresse à trois points atteint 49,2 % (118/240), le meilleur pourcentage du pays. Elle établit un record personnel à 32 points et inscrit 10 paniers à trois points le lors de la victoire 85 à 51 contre USF[12]. Elle remporte son premier titre de championne NCAA.

Année juniorModifier

Elle débute 26 des 28 rencontres qu'elle dispute, mais en manque 12 sur blessure. Elle réussit un triple-double (le 3e des Huskies et le premier en tournoi final) avec 20 points, 10 rebonds et 10 passes décisisives au second tour du tournoi final face à Saint Joseph's le . Elle est retenue dans le meilleur cinq de l'ACC avec 14,7 points à 47,4 % d'adresse à trois points. Elle remporte son deuxième titre de championne NCAA.

Année seniorModifier

 
Le ballon célébrant le record de paniers à trois points.

En seulement 24 minutes, elle égale le record de 10 paniers à trois points (10/13) détenu avec Maya Moore contre UC-Davis. Contre SMU en , elle inscrit son 319e panier primé, surpassant le record de l'université précédemment détenu par Diana Taurasi[13]. Ultérieurement, elle bat le record NCAA de Division I avec 398 paniers en carrière, passant les 392 de Laurie Koehn et Heather Butler[14]. Elle remporte son troisième titre de championne NCAA inscrivant 15 points en finale (63-53) contre les Fighting Irish de Notre Dame[15]. En carrière, elle affiche une réussite de près de 45 % à 3 points et 87 % aux lancers-francs[16].

WNBAModifier

Elle est sélectionnée en 3e position de la draft WNBA 2015 par le Storm de Seattle, alors que sa coéquipière Kiah Stokes est sélectionné en 11e position par le Liberty de New York avant d'être transférée au Lynx du Minnesota[17].

Elle connait des débuts très discrets avec Seattle, ne rentrant pas en jeu dans 5 des 17 premières rencontres, pour moins 8 minutes de moyenne dans les 12 autres[18]. Le , elle inscrit toutefois 15 points en 12 minutes (6 tirs réussis sur 11 dont 2 sur 7 à trois points) lors d'une victoire du Storm face aux Sparks[19] puis 16 points (6 sur 16), 4 rebonds et 4 passes décisives face au Lynx du Minnesota cependant privé de ses trois meilleurs extérieures[20].

Limitée à 12,3 minutes en moyenne par match (5,8 points à 39% aux tirs et seulement 28% à 3 points), elle ne permet pas de lever les doutes sur sa capacité à jouer en WNBA faute de qualités athlétiques en défense et pour se créer ses propres situations de tir : « Je dois vraiment travailler sur mes changements de vitesse, mes changements de direction, apprendre à être plus rusée pour me débarrasser de mon défenseur. Je savais que ça allait être difficile, j'essaie de ne pas penser au temps de jeu que j'avais les années précédentes et celui que j'ai aujourd'hui. Je suis encore en apprentissage et j'ai beaucoup de choses à traverser avant de pouvoir m'imposer dans cette ligue[21]. »

Lors de la saison WNBA 2018, elle inscrit 18 points le lors de la victoire du Stom face au Sun du Connecticut sur le score de 103 à 92[22].

À l'étrangerModifier

Elle signe son premier contrat professionnel à l'étranger en France avec les Flammes Carolo[16]. Après une saison commencée par deux défaites, elle aide son club à enchaîner trois victoires, inscrivant même à la dernière seconde le panier de la victoire (19 points, 8 rebonds, 3 passes décisives au total) face au Hainaut [23]. Elle prolonge pour une deuxième saison dans les Ardennes avec notamment 23 points en novembre 2016 lors de la victoire 78 à 64 des Flammes Carolo sur Tarbes[24] et même 27 points — à 10 tirs réussis sur 13 — et 7 rebonds le lors de la victoire 80 à 68 sur Angers[25]. POur 2016-2017, ses statistiques sont de 13,1 points et 3,3 rebonds en LFB mais aussi 14,2 points et 3 rebonds en Eurocoupe[26].

Elle n'est pas conservée par le club pour la saison LFB 2017-2018 qui lui préfère la championne WNBA Renee Montgomery, mais celle-ci quitte le club en décembre. Kaleena Mosqueda-Lewis est rappelée pour jouer après les fêtes de fin d'année : « Nous avions la volonté de prendre quelqu’un que nous connaissions bien et qui pouvait s’intégrer rapidement. (...) Son arrivée va repositionner tout le monde dans la hiérarchie et apporter une vraie plus-value à l’équipe. Kaleena devrait nous rendre plus forts. Tout d’abord par son apport en scoring. Elle possède également une bonne lecture de jeu et une adresse certaine à longue distance. C’est ce qui nous a manqué parfois en début de saison[26]. » Elle dispute de nouveau la saison 2018-2019 avec Charleville qui découvre alors l'Euroligue.

En décembre 2020, elle signe à Nantes pour suppléer Samantha Hill blessée[27].

Équipe nationaleModifier

Elle est sélectionnée en équipe nationale U16 qui remporte le premier championnat des Amériques (5 victoires) de la catégorie à Mexico en , qualificatif pour le Mondial U17, étant la meilleure marqueuse de son équipe (14,0 points) et sa seconde rebondeuse (4,6)[28].

L'année suivante, elle dispute le championnat du monde U17 en France à Rodez et Toulouse, remporté par les Américaine avec 8 victoires. Avec 11,6 points par rencontre, elle est la troisième meilleure réalisatrice. Elle marque 19 des 39 paniers primés tentés (48,7 %), dont 5 sur 6 face au Canada[29].

En 2011, elle est membre de l'équipe nationale U19 pour le championnat du monde de la catégorie au Chili. Après cinq victoires, les Américaines sont défaites par les Canadiennes 64 à 52. En quarts de finale, elles battent de justesse les Françaises 70 à 64 , puis le Brésil en demi-finale avant de s'imposer en finale. Elle inscrit 7,9 points et 4,9 rebonds par rencontre, débutant 2 des 9 rencontres disputées[30].

Avec sa coéquipière Bria Hartley, elle dispute le Mondial universitaires de Kazan en Russie en . L'équipe dirigée par Sherri Coale, remporte la médaille d'or face aux Russes 90 à 71 avec des statistiques personnelles de 13,0 points et 6,8 rebonds par rencontre[31],[32].

PalmarèsModifier

  •   Médaille d'or avec les 16 ans et moins 2009[28]
  •   Médaille d'or avec les 17 ans et moins 2010[29]
  •   Médaille d'or avec les 19 ans et moins 2011[30]
  •   Médaille d'or au Mondial universitaires 2013[32]

Distinctions personnellesModifier

 
State Farm WBCA High School Player of the year Award
  • 2014 : AP All-American Honorable Mention[34]
  • 2013 : All-NCAA Tournament Team
  • 2013 : NCAA Final Four All-Tournament team[35]
  • 2012 : Meilleure sixième femme de la Big East
  • 2012 : Meilleure freshman de la Big East
  • 2012 : Most Outstanding Player du tournoi final de la Big East
  • 2011 : State Farm/WBCA High School Player of the Year[7]
  • 2011 : Naismith High School Player of the Year[36]
  • 2011 : Gatorade National Girls Basketball Player of the Year[8]
  • 2011 : ESPN Hoopgurlz National Player of the Year[9]
  • 2010 : ESPN Hoopgurlz National Player of the Year[5]
  • 2010 : Parade All America High School Girls Basketball Team[37]
  • 2010 : Meilleur cinq d'USA Today [38]
  • 2009 : Gatorade California girls basketball player of the year[39]
  • 2009 : Parade All America High School Girls Basketball Team[37]
  • 2009 : Troisième cinq des lycéennes d'USA Today [38]

Statistiques à ConnecticutModifier

Statistiques à l'Université du Connecticut[40]
Année G FG FGA PCT 3FG 3FGA PCT FT FTA PCT REB AVG A TO B S MIN PTS AVG
2011-12 38 203 470 0.432 93 242 0.384 70 84 0.833 206 5.4 64 56 20 47 1073 569 15.0
2012-13 38 242 458 0.480 118 240 0.492 68 76 0.895 240 6.32 89 58 12 57 1147 670 17.6
2013-14 28 139 299 0.465 66 160 0.413 30 33 0.909 152 5.75 72 38 5 20 817 374 13.4
2014-15 38 205 396 0.518 121 248 0.488 34 38 0.895 158 4.16 104 56 14 42 1092 565 14.9
Total 142 789 1623 0.486 398 890 0.447 202 231 0.874 756 5.32 329 208 51 166 4138 2178 15.3

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Kaleena Mosqueda-Lewis », WNBA (consulté le )
  2. « Kaleena Lewis », basketlfb.com (consulté le )
  3. (en) « Kaleena Mosqueda-Lewis », ESPN (consulté le )
  4. (en) « Where Will They Be? », Sports Illustrated
  5. a et b (en) Lindsay Schnell, « Mosqueda-Lewis is Player of Year », ESPN,
  6. a et b (en) Nic Hallisey, « Kaleena Mosqueda-Lewis: Making A Difference On And Off The Court », USABasketball,
  7. a et b (en) « Past WBCA Players of the Year » [archive du ], Women's Basketball Coaches Association (consulté le )
  8. a et b (en) Rahshaun Haylock, « The Next Lisa Leslie », FoxSports.com, (consulté le )
  9. a et b (en) Glenn Nelson, « Kaleena Mosqueda-Lewis named HoopGurlz player of the year », ESPN, (consulté le )
  10. « Kaleena Mosqueda-Lewis is on the ball », ESPNW, (consulté le )
  11. (en) Mark Whicker, « Mater Dei's Mosqueda-Lewis a real hot shot », Orange County Register, (consulté le )
  12. (en) « Kaleena Mosqueda-Lewis » (consulté le )
  13. (en) John Altavilla, « Kaleena Mosqueda-Lewis Sets Record In A Romp », Hartford Courant, (consulté le )
  14. (en) Jim Fuller, « UConn’s Mosqueda-Lewis sets NCAA 3-point record », Journal Register CT, (consulté le )
  15. (en) Mechelle Voepel, « Kaleena Mosqueda-Lewis makes big impact in final game », ESPN, (consulté le )
  16. a et b Vincent Thiollière, « Charleville-Mézières : Kaleena Mosqueda-Lewis en renfort », bebasket.fr, (consulté le )
  17. (en) Tim Fontenault, « Mosqueda-Lewis, Stokes Selected in First Round of WNBA Draft », theuconnblog.com, (consulté le )
  18. (en) Jayda Evans, « Storm sticks to developmental approach with rookies Jewell Loyd, Kaleena Mosqueda-Lewis », seattletimes.com, (consulté le )
  19. (en) « Boxscore », WNBA, (consulté le )
  20. (en) « Storm beat short-handed Lynx 78-64 », WNBA, (consulté le )
  21. Vincent Thiollière, « Kaleena Mosqueda-Lewis, une serial shooteuse dans les Ardennes », bebasket.fr, (consulté le )
  22. (en) The Associated Press, « Howard Scores Career-High 25 Points to Guide Storm Past Sun », wnba.com, (consulté le )
  23. Amaury Boulay, « Le buzzer-beater de Kaleena Lew », bebasket.fr, (consulté le )
  24. Vincent Thiollière, « BOURGES EN LEADER », bebasket.fr (consulté le )
  25. Vincent Thiollière, « BASKET LANDES FAIT CHUTER BOURGES, LE BLMA TOMBE AU HAINAUT », bebasket.fr, (consulté le )
  26. a et b Thibaut Lasser, « LFB : Kaleena MOSQUEDA-LEWIS revient à Charleville-Mézières », postup.fr, (consulté le )
  27. Laurent Jeannas, « Kaleena MOSQUEDA LEWIS retrouve la France à Nantes Rezé », sur postup.fr, (consulté le )
  28. a et b (en) « First FIBA Americas U16 Championship For Women -2009 », USA Basketball (consulté le )
  29. a et b (en) « 2010 FIBA U17 World Championship for Women », USA Basketball (consulté le )
  30. a et b (en) « USA U19 Women Sprint To 69-46 Victory Over Spain, Earn 2011 FIBA U19 World Championship », USA Basketball,
  31. (en) Rich Elliott, « Hartley, Mosqueda-Lewis Named To U.S. World University Games Team », (consulté en )
  32. a et b (en) « TWENTY-SEVENTH WORLD UNIVERSITY GAMES -- 2013 » [archive du ], USA Basketball (consulté le )
  33. (en) Brian Martin, « Dan Hughes Gets His Elusive Championship », wnba.com, (consulté le )
  34. (en) « Five Women's Hoops Players Garner AP All-American Recognition », UConnHuskies.com, (consulté le )
  35. (en) Rich Elliott, « 2013 Final Four All-Tournament Team », CTPost, (consulté le )
  36. (en) « Rivers and Mosqueda-Lewis Selected as 2011 Naismith National High School Basketball Players of the Year », Naismithawards.com, (consulté le )
  37. a et b (en) O'SheaMichael, « Meet PARADE's All-America High School Girls Basketball Team », Parade, (consulté le )
  38. a et b (en) « All-USA girls' basketball team: Ogwumike is player of the year », USA Today, (consulté le )
  39. (en) Austin Knoblauch et Melissa Rohlin, « Girls basketball: Mater Dei's Mosqueda-Lewis honored by Gatorade », LATimes,
  40. (en) « 23 Kaleena Mosqueda-Lewis » (consulté le )

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier