Mohamed Mbougar Sarr

écrivain sénégalais
Mohamed Mbougar Sarr
Mohamed Mbougar Sarr 3nov2021.jpg
L'auteur Mohamed Mbougar Sarr en octobre 2021
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (32 ans)
DakarVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domiciles
Formation
Activité
Rédacteur à
Africa is a Country (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Blog officiel
Distinctions
Œuvres principales

Mohamed Mbougar Sarr, né le à Dakar au Sénégal, est un romancier sénégalais d'expression française et lauréat du prix Goncourt 2021 pour La Plus secrète mémoire des hommes.

BiographieModifier

Famille et formationModifier

Mohamed Mbougar Sarr, fils de médecin, grandit au sein d'une famille nombreuse sérère à Diourbel au Sénégal[1],[2]. Il fait ses études secondaires au prytanée militaire de Saint-Louis avant de venir en France en classes préparatoires au lycée Pierre-d'Ailly de Compiègne puis intègre l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS)[1]. Ses recherches portent sur Léopold Sédar Senghor, mais il interrompt sa thèse au moment où il se met à beaucoup écrire[2]. Il s'installe ensuite à Beauvais.[3]

Carrière littéraireModifier

Son premier roman, Terre ceinte — décrivant la vie d'une petite ville sahélienne fictive mise sous la coupe de milices islamiques djihadistes —, reçoit en 2015 le prix Ahmadou-Kourouma au salon du livre de Genève puis le grand prix du roman métis de Saint-Denis-de-la-Réunion[4] et le prix du roman métis des lycéens.

Aux Jeux de la Francophonie de 2017, sa nouvelle Ndënd reçoit la médaille de bronze dans la catégorie « Littérature »[5].

Son second roman, Silence du chœur — portrait du quotidien de migrants africains en Sicile — a reçu le prix « Littérature Monde » du festival Étonnants voyageurs de Saint-Malo et le Prix du roman métis des lecteurs de la ville de Saint-Denis en 2018[6],[7].

Mohamed Mbougar Sarr est par ailleurs l'un des dix coauteurs de l'ouvrage collectif Politisez-vous !, essai auquel ont également contribué Hamidou Anne et Fary Ndao.

En 2018, il publie son troisième roman, De purs hommes, inspiré d'un fait divers homophobe lié à un film vidéo viral où une foule déterre le cadavre d’un homme présumé góor-jigéen[8]. Trois ans plus tard, il est accusé par des détracteurs d'origine sénégalaise d'y faire « l'apologie de l’homosexualité »[9],[10]. Mohamed Mbougar Sarr revendique la portée politique de son roman.

En 2021, son roman La Plus secrète mémoire des hommes[11], qui s'inspire du destin de l’écrivain malien Yambo Ouologuem[12], reçoit le prix Goncourt[13] dès le premier tour de scrutin. Sur l'année 2021, il s'est écoulé 370 000 exemplaires de son roman[14].

ŒuvresModifier

 
Mohamed Mbougar Sarr entrant chez Drouant (réception du Goncourt).

Récompenses et distinctionsModifier

Prix littérairesModifier

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Littérature : le Sénégalais Mohamed Mbougar Sarr remporte le prix Kourouma pour « Terre Ceinte » par Michael Pauron dans Jeune Afrique
  2. a et b « Mohamed Mbougar Sarr, premier écrivain d’Afrique subsaharienne à remporter le prix Goncourt », sur Libération, (consulté le ).
  3. « Le prix Goncourt tient sa promesse », (consulté le )
  4. a et b Le roman d’un jeune Sénégalais, Terre ceinte, reçoit le prix Kourouma 2015 par Catherine Morand dans Le Monde du 4 mai 2015.
  5. « Jeux de la francophonie : Mohamed Mbougar Sarr remporte la médaille de bronze de la catégorie littérature », La Libre,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  6. « Le Sénégalais Mohamed Mbougar Sarr lauréat du prix Littérature-monde 2018 », AFP et Jeune Afrique, 19 mai 2018.
  7. « Prix du Roman Métis des Lecteurs | La Réunion des Livres » (consulté le ).
  8. « « Au Sénégal, un bon homosexuel est soit caché, soit drôle, soit mort » », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne  , consulté le ).
  9. Jérémie Vaudaux, « Mohamed Mbougar Sarr au cœur d’une polémique homophobe au Sénégal », sur Libération (consulté le ).
  10. « Le Prix Goncourt, Mohamed Mbougar Sarr, victime d’une violente polémique homophobe au Sénégal », sur Télérama, (consulté le ).
  11. a et b Camille Laurens, « La Plus Secrète Mémoire des hommes, de Mohamed Mbougar Sarr », Le Monde,‎ (lire en ligne  ).
  12. Abubakr Diallo, « Prix Goncourt : la presse sénégalaise rend hommage à Mohamed Mbougar Sarr » (Revue de presse sénégalaise sur l'attribution du prix Goncourt à Mohamed Mbougar Sarr), Afrik.com,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  13. Raphaëlle Leyris, « Le prix Goncourt 2021 pour Mohamed Mbougar Sarr et son roman « La Plus Secrète Mémoire des hommes » », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  14. « Littérature : comment est attribué le prix Goncourt ? », sur radiofrance.fr,
  15. Mohamed Mbougar Sarr et Elara Bertho, « Les migrations méditerranéennes: Entre enquête et polar », Multitudes, vol. n°76, no 3,‎ , p. 202 (ISSN 0292-0107 et 1777-5841, DOI 10.3917/mult.076.0202, lire en ligne, consulté le )
  16. « Mohamed Mbougar Sarr, l’écrivain qui colle à la peau de la littérature », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne  , consulté le ).
  17. Mustapha Harzoune, « Mohamed Mbougar Sarr, Silence du Chœur, Présence africaine 2017, 415 p., 18 €. », Hommes & migrations, no 1322,‎ , p. 214–215 (ISSN 1142-852X et 2262-3353, DOI 10.4000/hommesmigrations.6927, lire en ligne, consulté le )
  18. Hamidou Anne, « Silence du chœur de M. Mbougar Sarr : un roman humain plus qu’humaniste », sur Africultures, (consulté le )
  19. Carminella Biondi, « Mohamed Mbougar Sarr, De purs hommes », Studi Francesi, no 188 (LXIII | II),‎ , p. 401 (ISSN 0039-2944 et 2421-5856, DOI 10.4000/studifrancesi.20402, lire en ligne, consulté le )
  20. « La Plus Secrète Mémoire des hommes », sur www.philippe-rey.fr (consulté le ).
  21. « La plus secrète mémoire des hommes, Mohamed Mbougar Sarr (par Jean-Charles Vegliante) », sur www.lacauselitteraire.fr (consulté le )
  22. a et b Valérie Marin la Meslée, « Mohamed Mbougar Sarr, prix littérature-monde 2018 », sur Le Point, (consulté le ).
  23. a et b Sénégal – Mohamed Mbougar Sarr : « Lire apporte un surplus de vision politique » par Michael Pauron dans Jeune Afrique du 7 mai 2015.
  24. « Le Grand Prix du Roman Métis et le Prix du Roman Métis des Lecteurs 2018 », sur www.culture.gouv.fr (consulté le ).
  25. « Prix littéraire de la Porte Dorée 2018 | Palais de la Porte Dorée », sur www.palais-portedoree.fr (consulté le ).
  26. « Le palmarès "Transfuge" de la rentrée littéraire 2021 », sur Livres Hebdo (consulté le ).
  27. Aliénor de Foucaud, « Prix littéraires Transfuge - Palmarès 2021 », Transfuge, .
  28. « LGBT : le prix Goncourt Mohamed Mbougar Sarr fait polémique au Sénégal », sur LEFIGARO, (consulté le ).
  29. Valérie Marin la Meslée, « Prix Goncourt 2021 : Mohamed Mbougar Sarr, le détective littéraire » [php], sur Le Point, (consulté le ).
  30. « Jeux de la francophonie : Mohamed Mbougar Sarr remporte la médaille de bronze de la catégorie littérature », sur La Libre Afrique, .
  31. « Mohamed Mbougar Sarr : chevalier de l'ordre du mérite », sur Africultures, .
  32. « Littérature : Mohamed Mbougar Sarr élevé au Commandeur de l’ordre national du Lion ! », sur Xalima.com, .
  33. AfricaNews, « Sénégal : le Prix Goncourt Mbougar Sarr à Dakar sur fond de polémique », sur Africanews, 2022-04-01cest11:27:10+02:00 (consulté le )

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :